Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Tous les types
Résultats 1 à 20 sur 42 - triés par pertinence
  • église paroissiale Saint-Nicolas
    église paroissiale Saint-Nicolas Meaux - 11 rue du Faubourg Saint-Nicolas - - Cadastre : BC 657
    Titre courant :
    église paroissiale Saint-Nicolas
    Description :
    L'église Saint-Nicolas présente un plan allongé à un seul vaisseau, terminé à l'est par une abside
    Annexe :
    , XVIIIe s. - 4 Op 284/3 : travaux de restauration menés par la Ville sur l’église Saint-Nicolas, de 1839 à : Meaux, église curiale Saint-Nicolas. - 5 V 161 : fabrique Saint-Nicolas : 1836-1837 : mise en possession de l’église de l’ancien couvent des Cordeliers à la fabrique de la succursale Saint-Nicolas de Meaux Saint-Nicolas, la nef ; vers 1900 (ADSM, 12Fi/MEAUX 119/35 et 2 Fi 17320). Doc. 1 - Carte postale : Meaux, église Saint-Nicolas, fête de Saint-Fiacre, 1898 (ADSM, 12Fi/MEAUX 119/36). - Plan de l’église et du quartier Saint-Nicolas, XIXe siècle (ADSM, 4V5/2). - Projet d'élargissement de la tribune de l’église Saint-Nicolas, 1927 (AMM, plan 844). Bibliographie Gérard BERNINI et Jean-Louis DUFFET (dir Patrimoine de Meaux. Josette VITRY, « L’église Saint-Nicolas-Sainte-Céline de Meaux » et « Le couvent des
    Vocables :
    Saint-Nicolas
    Illustration :
    Vue intérieure de l'église Saint-Nicolas vers 1900. (AD Seine-et-Marne. 2 Fi 17320
    Texte libre :
    A l'entrée du faubourg Saint-Nicolas, qui s'étend à l'est des remparts de la vieille ville, s'élève saint Nicolas (elle se situait au niveau de l'actuelle place du Temple). Cette église ayant été vendue remplacement l'ancienne chapelle des Cordeliers, qui prit alors le nom d'église Saint-Nicolas.
    Historique :
    L'église paroissiale Saint-Nicolas est en fait l'ancienne chapelle du couvent des Cordeliers , les Franciscains auraient installé, en 1248, leur établissement au faubourg Saint-Nicolas sur un tableaux représentant saint François et saint Roch, ce dernier signé et daté Guy-Louis Vernansal, 1701
    Localisation :
    Meaux - 11 rue du Faubourg Saint-Nicolas - - Cadastre : BC 657
  • verrière de saint François
    verrière de saint François Melun - rue Saint-Aspais - en ville
    Titre courant :
    verrière de saint François
    Illustration :
    Détail de la partie inférieure : saint François distribuant des aumônes, et trois panneaux en Détail de la partie médiane des lancettes : trois scènes de la vie de saint François Détail de la partie supérieure des lancettes : trois scènes de la vie de saint François
    Représentations :
    Ascension ; saint François d'Assise, don, pauvre, visite, maladie, lèpre, prédication, forêt, mort , ange : musicien, vision ; La verrière représente neuf épisodes de la vie de saint François d'Assise : aumônes de saint François, visite à un malade (fragment), baiser au lépreux, prédication, moines en prière dans la forêt, saint François lavant les pieds d'un malade (?), saint François traîné dans la neige par
    Historique :
    , religieuse du Tiers-ordre de saint François : par un acte passé devant Pierre de Charmenay et Nicolas Hélye ensemble homogène consacré à saint François d'Assise. Ils furent offerts en 1531 par Denise Malhoste -Aspais pour faire une verrière de saint François, au cueur d'icelle devant le maistre autel. Ces panneaux
  • présentation du mobilier de l'église Saint-Nicolas
    présentation du mobilier de l'église Saint-Nicolas Meaux -
    Titre courant :
    présentation du mobilier de l'église Saint-Nicolas
    Illustration :
    Deux bas-reliefs de la Renaissance à Saint-Nicolas de Meaux", photographie d'un ensemble l'église Saint-Nicolas de Meaux, il formait la partie centrale d'un triptyque dont les éléments sont "Saint Nicolas", huile sur toile, oeuvre du peintre Jean Senelle. Ce tableau provient de l'église Saint-Nicolas de Meaux, il formait la partie gauche du triptyque de l'Adoration des Mages, aujourd'hui l'église Saint-Nicolas de Meaux, il formait la partie gauche du triptyque de l'Adoration des Mages Panneau en bois représentant saint Nicolas, 19e siècle, employé comme décor de la cloison située Bannière de procession représentant saint Nicolas, suspendue contre le mur nord de la nef. Soie
    Historique :
    L'église Saint-Nicolas était avant la Révolution le couvent des Cordeliers, fondé au XIIIe siècle 1696 à 1712. Les deux tableaux représentant "Saint Roch" et "Saint François" (dossiers IM77000237 et paroissiale du faubourg Saint-Nicolas. Elle reçut à cette occasion deux cloches dont celle de Maisoncelles
    Référence documentaire :
    VITRY, Josette. L'église Saint-Nicolas-Sainte-Céline de Meaux. Bulletin de la société historique de
  • abbaye Saint-Faron
    abbaye Saint-Faron Meaux - rue Saint-Faron - - Cadastre : 2000 BW 464-472, BX 439
    Auteur :
    [sculpteur] Chenu Nicolas François
    Historique :
    sculpture de ce portail fut exécutée par un certain Chenu, vraisemblablement Nicolas François Chenu
  • rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Hénault de Cantobre (non étudié)
    rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Hénault de Cantobre (non étudié) Paris 4e arrondissement - 82 rue François-Miron
    Description :
    Situé sur une parcelle étirée à l'angle de la rue Saint-Antoine (actuellement François-Miron) et de Nicolas Guérard. Ils ont été lègèrement restauré (fleuron restitués) et la console de départ a disparu
    Contributeur :
    Leiba-Dontenwill Jean-François
    Historique :
    Une grande maison fut achetée par François-Alphonse Hénault de Cantobre en 1702. En 1703, il passa
    Localisation :
    Paris 4e arrondissement - 82 rue François-Miron
  • château
    château Romainville
    Illustration :
    , Champs-sur-Marne. Fonds Charles-François Mandar) IVR11_20089300149NUC4AB -Marne. Fonds Charles-François Mandar) IVR11_20089300148NUC4AB Relevé du parc du château par l'architecte Charles-François Mandar, 1823. (Ecole nationale des ponts et chaussées, Champs-sur-Marne. Fonds Charles-François Mandar) IVR11_20089300142NUC4AB , Champs-sur-Marne. Fonds Charles-François Mandar) IVR11_20089300143NUC4AB , Champs-sur-Marne. Fonds Charles-François Mandar) IVR11_20089300144NUC4AB , Champs-sur-Marne. Fonds Charles-François Mandar) IVR11_20089300145NUC4AB Charles-François Mandar) IVR11_20089300146NUC4AB . Fonds Charles-François Mandar) IVR11_20089300147NUC4AB , Champs-sur-Marne. Fonds Charles-François Mandar) IVR11_20089300168NUC4AB
    Historique :
    Nicolas de Quelen. Mais c'est à partir du 18è siècle que la famille Ségur va marquer la destinée des lieux
  • rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Vigny (non étudié)
    rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Vigny (non étudié) Paris 3e arrondissement - 10 rue du Parc-Royal
    Illustration :
    Détail des stucs du plafond de la ""chambre de Mme de Villers"", peint par Nicolas Loir et Jacques cour) représentant l'Ete par Nicolas Loir, vers 1669. IVR11_20107500356NUC4A
    Auteur :
    [architecte] Le Vau François
    Contributeur :
    Leiba-Dontenwill Jean-François
  • maison centrale
    maison centrale Melun - 10 quai de la Courtille - en ville - Cadastre : 1985 AW 121
    Dossier :
    Armoiries relevées dans l'ancien hôtel-Dieu Saint-Nicolas : armes de Marie de Louviers, fille de François de Louviers, seigneur de Maurevert, religieuse. Encre sur papier. (BM Melun. OO 2) maison centrale
  • Ensemble de 46 verrières - Église Saint-Joseph des Épinettes
    Ensemble de 46 verrières - Église Saint-Joseph des Épinettes Paris 17e arrondissement - 40 rue Pouchet - en ville
    Description :
    une arcature trilobée (2), Marthe (3), Rita, « RESTAURATION PAR LUX SIX, LILLE, 1992 » (4), François ), Nicolas (126), Jeanne de Chantal (127), Marguerite (128), Pierre (129), Paul (130), Cécile jouant de Saint-Sacrement (A), Saint Joseph portant l’Enfant Jésus (B), Saint François d’Assise (C), bouquet de
    Illustration :
    Saint François de Sales, par L. Chanussot, 1911-1912. IVR11_20097500365NUC4A Saint Nicolas, par L. Chanussot, 1912. IVR11_20097500393NUC4A Saint François d'Assise en buste, par L. Chanussot, 1912. IVR11_20097500404NUC4A
    Représentations :
    saint François de Sales saint Nicolas saint François d'Assise
  • rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Marsilly (non étudié)
    rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Marsilly (non étudié) Paris 6e arrondissement - 18 rue du Cherche-Midi
    Description :
    conservé au musée des Arts décoratifs et attribué à Nicolas Pineau permet d'émettre l'hypothèse qu'il est
    Annexe :
    ., S 2841, 10 septembre 1783 Musée des Arts décoratifs, dessin préparatoire attribué à Nicolas Pineau
    Auteur :
    [sculpteur] Pineau Nicolas
    Contributeur :
    Leiba-Dontenwill Jean-François
    Historique :
    Hardouin Mansart de Sagonne. C'est l'ornemaniste Nicolas Pineau qui aurait réalisé les sculptures et sans pour Nicolas Mailand, notamment sur la rue qui est surélevée. Depuis 1881 il a été acquis par l'étude
  • rampe d'appui, escalier de la maison à porte cochère (non étudié)
    rampe d'appui, escalier de la maison à porte cochère (non étudié) Paris 2e arrondissement - 61 rue Sainte-Anne
    Annexe :
    Documentation - IM75000097 SOURCES ET BIBLIOGRAPHIE DONTENWILL, Jean-François, la rue Sainte-Anne
    Contributeur :
    Leiba-Dontenwill Jean-François
    Historique :
    La parcelle fut vendue en 1667 à Nicolas Delespine qui y fit bâtir une maison et un hôtel. C'est
  • rampe d'appui, escalier de l' hôtel Guyot de Chenizot (non étudié)
    rampe d'appui, escalier de l' hôtel Guyot de Chenizot (non étudié) Paris 4e arrondissement - 51 rue Saint-Louis-en-l'Ile
    Auteur :
    [serrurier] Viennot Nicolas
    Contributeur :
    Leiba-Dontenwill Jean-François
    Historique :
    , Jean-François Guyot de Chenizot, receveur général des Finances à Rouen. C'est en particulier la façade sur la rue et le grand escalier qui furent décorés. Le serrurier Nicolas Viennot a réalisé les oeuvres
  • rampe d'appui, escalier de l'hôtel Coquet, puis Desmarets
    rampe d'appui, escalier de l'hôtel Coquet, puis Desmarets Paris 2e arrondissement - 18 rue Vivienne
    Contributeur :
    Leiba-Dontenwill Jean-François
    Historique :
    Muet. Vendu à François Catelan en 1659, il est agrandi par les architectes Jacques et Libéral Bruant . En 1676 de nouveaux travaux sont exécutés par le nouvel acquéreur, Nicolas Desmarets. Au milieu du
  • rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Montgelas, actuellement musée de la chasse (non étudié)
    rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Montgelas, actuellement musée de la chasse (non étudié) Paris 3e arrondissement - 62 rue des Archives
    Auteur :
    [maçon] Liévain Nicolas
    Contributeur :
    Leiba-Dontenwill Jean-François
    Historique :
    par le maître maçon Nicolas Liévain. Il fut rapidement vendu et a abrité au 19e siècle la bijouterie
  • verrières des Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne (1830 -2000)
    verrières des Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne (1830 -2000)
    Dossier :
    94 - Choisy-le-Roi, église paroissiale Saint-Louis Saint-Nicolas. Vue d'une des 14 verrières réalisées sur les dessins du peintre-verrier François Chapuis par l'atelier Gouffault en 1965. verrières des
  • ensemble des 9 dalles funéraires de la 1ere chapelle sud
    ensemble des 9 dalles funéraires de la 1ere chapelle sud Meaux -
    Illustration :
    Dalle de Nicolas Alexandre Le Maistre, chantre de la cathédrale, décédé à 61 ans le 5 novembre 1740
    Inscriptions & marques :
    signature du marbrier meldois J.F. Cretté ; l'une d'elle est signée "Lavoine à Meaux" (dalle de François de
  • Couvent des Cordeliers, actuellement centre d'arts plastiques et visuels Abel-Lauvray
    Couvent des Cordeliers, actuellement centre d'arts plastiques et visuels Abel-Lauvray Mantes-la-Jolie - 1 quai de Vaucouleurs - en ville - Cadastre : 2014 AD 283
    Texte libre :
    mineurs de l'Ordre de Saint-François, reste très présent dans la mémoire collective locale. Le bâtiment
    Historique :
    des Sieurs Denis Apoil, fripier, François Delahaye, charpentier, Nicolas Gresset, serrurier, Nicolas Saint François arrivèrent à Mantes en 1233. Plusieurs documents manuscrits indiquent la fondation du couvent, soit peu après cette date par le capitaine Nicolas le Chat et Robert Catua, soit en mars 1251 par durant son séjour la vie de saint François d'Assise. Une chapelle lui est dédiée. En mauvais état en 1699 François Rainville, demeurant à Mantes. Entre le 17 et le 19 juillet 1792, une vente au plus offrant et transmis en 1828 par François Bonneau, salpêtrier à Mantes, à Charles Duchesne propriétaire à Mantes-la
  • maison de campagne, 6 rue du Général-Leclerc
    maison de campagne, 6 rue du Général-Leclerc Andrésy - 6 rue du Général-Leclerc - en ville - Cadastre : 1983 AS 248
    Historique :
    à la famille Bricault dont en 1736 la Veuve Jacques Frédéric Bricault et en 1774 François Nicolas 1862 la manufacture d'articles de Paris de François Armand Blanchon s'y installe. En 1892 elle
  • rampe d'appui, escalier de la maison à porte cochère dite hôtel de Bence (non étudié)
    rampe d'appui, escalier de la maison à porte cochère dite hôtel de Bence (non étudié) Paris 3e arrondissement - 8 rue de Saintonge
    Contributeur :
    Leiba-Dontenwill Jean-François
    Historique :
    Michel Villedo pour Adrien Bence, riche homme d'affaires de l'entourage de Nicolas Fouquet, qui l'occupa
  • rampe d'appui, escalier de la maison à porte cochère dite hôtel Charpentier (non étudié)
    rampe d'appui, escalier de la maison à porte cochère dite hôtel Charpentier (non étudié) Paris 4e arrondissement - 6 rue de Fourcy
    Auteur :
    [maçon] Liévain Nicolas
    Contributeur :
    Leiba-Dontenwill Jean-François
    Historique :
    Tellier par le maître maçon Nicolas Liévain sur les plans de l'architecte Joseph Payen. Le bâtiment est
1 2 3 Suivant