Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 41 à 50 sur 50 - triés par pertinence
  • maison de campagne, actuellement foyer de l'Apajh
    maison de campagne, actuellement foyer de l'Apajh Andrésy - 35 rue de l' Eglise - en ville - Cadastre : 1983 AT 621
    Titre courant :
    maison de campagne, actuellement foyer de l'Apajh
    Description :
    Sur le plan terrier de 1731 on voit que la maison est au centre d'une belle propriété avant jardin en terrasse à l'arrière et passage vers un clos de vigne situé au dessus. Au delà de la rue du
    Étages :
    étage de comble
    Illustration :
    Détail du plan de la seigneurie d'Andrésy de 1731. Dessin plume. (AN, N IV Seine-et-Oise 19 Vue du cellier en direction de l'entrée. IVR11_20057800138XA
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Texte libre :
    L'ensemble du dossier (incluant aussi la synthèse et/ou la bibliographie) est disponible en bas de
    Historique :
    La propriété existe sur le plan terrier de 1731. En 1821 la maison appartenait, comme de nombreuses 2442 qui correspond à la maison se trouvant à droite de la cour. Au 20e siècle, après avoir abrité une
    Localisation :
    Andrésy - 35 rue de l' Eglise - en ville - Cadastre : 1983 AT 621
    Précision dénomination :
    maison de campagne
  • école primaire
    école primaire Chanteloup-les-Vignes - rue des Ecoles - en ville - Cadastre : 1988 AM 379-380-384
    Description :
    Le bâtiment sur rue comporte un étage carré (logements des instituteurs), de même que le bâtiment au milieu de la cour qui est l'ancienne classe enfantine transformée.
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    Illustration :
    L'école enfantine. Photographie,1899. Tiré de : Monographie de l'instituteur.(AD Yvelines Projet d'agrandissement par Fouret : plan des bâtiments de l'école enfantine. Dessin. (AD Yvelines Projet d'agrandissement par Fouret : élévations des bâtiments de l'école enfantine. Dessin. (AD Les différentes étapes de construction. Dessin. (AD Yvelines, 2/050/1). IVR11_20097800031NUDA L'école des filles: façade antérieure. A droite un ancien préau transformé en salle de classe Les agrandissements de l'école maternelle. IVR11_20087800106NUC4A La façade antérieure de l'école des garçons. IVR11_20087800101NUC4A La façade postérieure de l'école des garçons. Le bâtiment se trouve entre les deux cours de
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Texte libre :
    La totalité du dossier (incluant aussi la synthèse et/ou la bibliographie) est disponible en bas de
    Historique :
    La mairie-école, construite en 1892, a été dotée de bâtiments scolaires supplémentaires projetés en
  • stèle
    stèle Andrésy - 3 rue du Cimetière
    Description :
    Stèle de plan carré ornée d'une figure de femme en mascaron au sommet.
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
  • maison, 3 rue du Cimetière
    maison, 3 rue du Cimetière Andrésy - 3 rue du Cimetière - en ville - Cadastre : 1983 AT 425, 483
    Description :
    La maison tire habilement parti de la dénivellation : son étage de soubassement est dévolu au service et l'habitation se fait au niveau supérieur qui est de plain pied avec le jardin en terrasse à l'arrière. Le belvédère, à côté, permet à la fois d'accéder au jardin supérieur et de profiter de la vue. Il est en pierre orné d'un garde-corps en ferronnerie. A l'entrée de l'ancienne fontaine, au dessous , quelques vestiges de décor sculpté.
    Étages :
    en rez-de-chaussée surélevé étage de soubassement
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la façade tournée vers le panorama. IVR11_20067800171XA Vue de la façade panoramique. IVR11_20067800746VA Vue du belvédère du XVIIIe siècle se trouvant à côté de la maison. IVR11_20067800172XA
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
  • Buste : Marianne
    Buste : Marianne Mantes-la-Jolie - - en ville
    Appellations :
    Marianne de la Libération
    Illustration :
    Vue de trois quart de la statue. IVR11_20157800603NUC4A
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cette Marianne connue aussi sous le nom de Marianne de la Libération est l’œuvre du sculpteur
  • verrière historiée : scènes de martyre (baie 14)
    verrière historiée : scènes de martyre (baie 14) Andrésy
    Titre courant :
    verrière historiée : scènes de martyre (baie 14)
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Texte libre :
    La totalité du dossier (incluant aussi la synthèse et/ou la bibliographie) est disponible en bas de
    Représentations :
    martyre ; personnage ; Médaillon du haut : scène de martyre : peut-être celui de saint André (croix de saint André) ; médaillon central : quatre personnages difficile à identifier ; médaillon du bas : autre scène de martyre : personnage attaché horizontalement à deux axes verticaux.
    Contributeur :
    de Finance Laurence
    Historique :
    remployé deux copies de vitraux gothiques et les a entourés d'un réseau géométrique multicolore. Le
  • châsse de saint Roch
    châsse de saint Roch Chanteloup-les-Vignes
    Titre courant :
    châsse de saint Roch
    Statut :
    propriété de la commune
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant le donateur : la paroisse de Chanteloup reconnaissante à saint Roch pour sa
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Texte libre :
    La totalité du dossier (incluant aussi la synthèse et/ou la bibliographie) est disponible en bas de
    Historique :
    grand vicaire de Versailles et dont la statuette a été réutilisée.
  • école professionnelle dite école d'apprentis d'Andrésy, actuellement centre d'apprentissage de la C.C.I.P.
    école professionnelle dite école d'apprentis d'Andrésy, actuellement centre d'apprentissage de la C.C.I.P. Andrésy - 25 avenue des Robaresses - en ville - Cadastre : 1983 AE 216, 217 1983 AV 9, 12
    Titre courant :
    école professionnelle dite école d'apprentis d'Andrésy, actuellement centre d'apprentissage de la
    Description :
    L'ancienne ferme est en meulière sans chaîne en pierre de taille. Elle comporte un rez-de-chaussée sur sous-sol partiel, un étage de comble et un belvédère. Le toit, à longs pans avec croupe, est couvert de tuiles mécaniques. En 1932, elle comportait un garage à camion, une remise et une resserre, le (dortoir à l'étage de combles, réfectoire dans l'ancienne écurie-étable). Le belvédère existait dès l'origine. L'actuel réfectoire est en pans de bois avec briques en remplissage, il est en rez-de-chaussée et date probablement des années 30. Les deux immeubles de bureau sont en béton avec murs-rideaux en matériaux composites. L'atelier de menuiserie, en béton avec enduit, est en rez-de-chaussée avec toit en
    Étages :
    en rez-de-chaussée étage de comble
    Murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille pan de bois
    Illustration :
    Plan de lotissement de la parcelle où se trouvait le premier atelier. (AD Yvelines, O Lotissements Projet de bâtiment agricole. Plan réalisé par Fouret pour Duflos. (AD Yvelines, O Lotissements 3 Vue d'ensemble depuis l'entrée ; à gauche d'anciennes salles de cours transformées en réfectoire Ancienne salle de cours transformée en réfectoire. IVR11_20067800676XA Ancien bâtiment de la ferme-école transformé en internat. IVR11_20067800678XA Ancien bâtiment de la ferme-école transformé en internat : le belvédère. IVR11_20067800680XA Ancien bâtiment de la ferme-école transformé en internat : le belvédère et l'ancien internat dans Ancien bâtiment de la ferme-école transformé en internat : vue d'ensemble. IVR11_20067800688XA Ancien bâtiment de la ferme-école transformé en internat : au rez-de-chaussée se trouvait le réfectoire et le dortoir à l'étage de comble. IVR11_20067800684XA
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Texte libre :
    La totalité du dossier (incluant aussi la synthèse et/ou la bibliographie) est disponible en bas de
    Historique :
    bâtiment appelé ex internat. Paul Duflos achète en 1922 cinq lots sur le terrain de l'autre côté de la rue appartenant à Emile Lambert. Il construit des ateliers de métallurgie (détruits mais connus par une photographie). En 1931, la Chambre de commerce de Paris achète les bâtiments de la ferme-école et les ateliers autre ferme modèle (plan par J. Fouret en 1932). La chambre de Commerce ouvre dès le 1er octobre 1931 un atelier école de plein air pour les professions des industries de la mécanique et du bâtiment, de l'artisanat rural et du jardinage. Duflos serait resté directeur, il devient inspecteur départemental de . Un atelier de menuiserie est construit dans les années 50. En 1964, l'établissement se consacre à l'enseignement de la mécanique automobile, au montage d'installations thermiques, à la menuiserie et au transport routier. Deux petits immeubles de bureaux et de salles de cours sont construits à la fin des années 60 puis vers 1972 un atelier électro-thermique. Depuis 1990, c'est un centre de formation technologique
    Précision dénomination :
    école de plein air
  • Maison des jeunes et de la culture
    Maison des jeunes et de la culture Mantes-la-Jolie - - en ville - Cadastre : 2014 AK 569
    Titre courant :
    Maison des jeunes et de la culture
    Illustration :
    Plan de localisation. J. Perbet. 1968. (AM Mantes-la-Jolie 5 M 49) IVR11_20157800581NUC4A Plan du rez-de-chaussée. J. Perbet. 1968. (AM Mantes-la-Jolie 5 M 49) IVR11_20157800576NUC4A Plan de l'étage et terrasse. J. Perbet. 1968. (AM Mantes-la-Jolie 5 M 49) IVR11_20157800577NUC4A
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    La maison des jeunes et de la culture a été construite en 1968 sur les plans de l'architecte J
    Précision dénomination :
    maison des jeunes et de la culture
  • groupe scolaire Roland-Dorgelès
    groupe scolaire Roland-Dorgelès Chanteloup-les-Vignes - rue des Petits-Pas - en ville - Cadastre : 1988 AL 28
    Description :
    l'école maternelle (8 classes)) de plan sensiblement carré s'implantent sur le dénivelé du terrain , complétés par un bâtiment accueillant le réfectoire et un dernier des logements de fonction. Ces plans massés permettent une exécution échelonnée ; ils reprennent le parti architectural général de la cité et Pantin et de la Grande Borne de Grigny ; cependant à Chanteloup, les poteaux ne sont pas en Y mais droits . Au cœur de chaque bloc, un patio intérieur crée un jardin clos et donne une qualité particulière aux couloirs de circulations. Le système porteur de poteaux permet de créer de vastes surfaces vitrées. Les voutains qui couvrent les bâtiments sont de deux dimensions différentes et alternent suivant un rythme fibres de verre. La Pomme, sculpture de Rieti, est réalisée en béton projeté sur une armature de grillage puis recouverte de carreaux de grés émaillé.
    Illustration :
    Groupe scolaire G3. Plan masse du dossier d'avant-projet, 1972. Emile Aillaud, architecte. (Cité de Groupe scolaire G3. Plan du rez de jardin du bâtiment A (école maternelle) du dossier d'avant -projet, 1972. Emile Aillaud, architecte. (Cité de l'architecture et du patrimoine, Archives Groupe scolaire G3. Plan du rez de chaussée du bâtiment A (école maternelle) du dossier d'avant -projet, 1972. Emile Aillaud, architecte. (Cité de l'architecture et du patrimoine, Archives Groupe scolaire G3. Plan du rez de chaussée du bâtiment B (école primaire) du dossier d'avant -projet, 1972. Emile Aillaud, architecte. (Cité de l'architecture et du patrimoine, Archives Groupe scolaire G3. Plan du rez de jardin du bâtiment B (école primaire) du dossier d'avant-projet , 1972. Emile Aillaud, architecte. (Cité de l'architecture et du patrimoine, Archives d'architecture du droits. (Cité de l'architecture et du patrimoine, Archives d'architecture du XXe siècle
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Texte libre :
    La totalité du dossier (incluant aussi la synthèse et/ou la bibliographie) est disponible en bas de
    Historique :
    Des divers équipements scolaires prévus dans la ZAC de la Noé, seul le groupe scolaire Dorgelès est réalisé par Emile Aillaud. Le projet date de 1972, les établissements sont livrés en 1975. La commune décide alors de confier à Fabio Riéti la commande pour une sculpture en forme de pomme, placée dans l'une