Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 5 sur 5 - triés par pertinence
  • rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Béthune-Charost, actuellement résidence de l'ambassadeur de Grande-Bretagne (non étudié)
    rampe d'appui, escalier de l' hôtel de Béthune-Charost, actuellement résidence de l'ambassadeur de Grande-Bretagne (non étudié) Paris 8e arrondissement - 39 rue du Faubourg-Saint-Honoré
    Description :
    d'escalier et sa rampe en fer et bronze doré due au maître serrurier Antoine Hallé (également auteur des
    Illustration :
    La volée et le palier du premier étage. IVR11_20097501107NUC4A Le palier du premier étage. IVR11_20097501108NUC4A Le palier du premier étage se termine par une sorte de balcon arrondi en saillie Le vestibule et le départ de l'escalier. IVR11_20097501104NUC4A
    Auteur :
    [architecte] Mazin Antoine [serrurier] Hallé Antoine
    Historique :
    Les plans de l'hôtel sont conçus en 1722 par Antoine Mazin pour Paul-François de Béthune-Charost , lieutenant général des armées du Roi. Le corps de logis principal entre cour et jardin, était relié à la rue
  • Ensemble de 21 verrières - Chapelle Saint-Pierre-Julien Eymard ou Corpus Christi (Pères du Très-Saint-Sacrement)
    Ensemble de 21 verrières - Chapelle Saint-Pierre-Julien Eymard ou Corpus Christi (Pères du Très-Saint-Sacrement) Paris 8e arrondissement - en ville
    Description :
    l’Eucharistie. Au bas des lancettes, armes de la congrégation du Saint-Sacrement (110, grand manteau royal (?), vers 1877. Baies 207 à 212 (oculi, diam.1). Bustes de Saints et de Saintes tournés vers le chœur : Jean l’Évangéliste (207), Michel, dont le bouclier porte l’inscription « QUI UT DEUS ? » (208), Pierre (209), Paul, dont le livre porte l’inscription « VIVIT VERO IN ME » (210), Madeleine (211), Julienne de supérieure, le Christ ressuscité élevé dans les nuées devant un grand cercle lumineux évoquant une grande hostie ; au-dessus : Dieu Le Père et la colombe du Saint-Esprit ; à ses pieds : Sacrifice d’Abraham ? », Saint Jean-Baptiste « ECCE AGNUS DEI », les Rois Mages accueillis par Saint Joseph, le Pape Urbain IV l’Eucharistie, et Julienne de Cornillon, à l’origine de la Fête-Dieu reconnue en 1264 par le pape Urbain IV ; à en bas de la lancette centrale « ADVENIT REGNUM TUUM EUCHARISTICUM ». Signé, daté par G.-Cl. Lavergne
    Illustration :
    Détail : le Christ en gloire, par Cl. Lavergne, 1900. IVR11_20087500056NUC4A Détail : le Père Jean Eudes, par Cl. Lavergne, 1900. IVR11_20087500057NUC4A Chapelle du Corpus Christi, verrière : le Christ en gloire, l'Eglise, glorification de
    Représentations :
    Dieu le Père
    Historique :
    1868 et canonisé en 1962. Les quadrilobes archéologiques de style néo-XIIIe qui ornent le chœur, datent Servantes du Saint-Sacrement, signa les autres verrières en 1889, 1892, 1900. Lavergne a reproduit dans le même auteur. Le vitrail le plus remarquable de la chapelle est consacré à la Glorification de halo lumineux évoque le célèbre retable d’Issenheim ainsi que les œuvres non moins fameuses peintes par honoré l’Eucharistie et qui accompagnent le Christ dans cette grande verrière occidentale rappelle « le chœur eucharistique de Jésus », célébré et illustré dans une verrière de l’église des Saints-Antoine -ermite-et-Apolline à Pepinster (Belgique), où figurent les mêmes dévots du Saint-Sacrement. Le peintre
  • rampe d'appui, grand escalier de l'hôtel du garde meuble, actuellement Etat-Major de la Marine nationale
    rampe d'appui, grand escalier de l'hôtel du garde meuble, actuellement Etat-Major de la Marine nationale Paris 8e arrondissement - 2 rue Royale
    Description :
    Le grand escalier de très vastes dimensions a été construit pour desservir les salles d'exposition traversante. Il est donc éclairé par six grandes baies. La rampe réalisée par le maître serrurier Claude Roche est d'un dessin riche et puissant ; composée d'une frise de postes encadrée en haut et en bas d'une frise d'entrelacs, la rampe est interrompue par deux panneaux, le premier situé dans l'axe de la grande volée et le second dans l'axe du grand palier. Ces panneaux abritaient deux fleurs de lys, quatre branches de laurier et quatre L, le tout en bronze doré. Supprimés en 1793, ils furent remplacés par le symbole de la Marine au début du 19e siècle lorsque le décor de l'escalier fut repris. La console de
    Annexe :
    Documentation - IM75000087 SOURCES ET BIBLIOGRAPHIE Bibliographie CASTELLUCCIO, Stéphane, Le Garde Editions de l’amateur, 2002, p.198-203 VERLET, Pierre, Le mobilier royal français, Paris, Picard, 1990-
    Historique :
    d'aménagement intérieur et le projet définitif fut arrêté en 1768, à la suite de nombreux échanges avec Pierre -Elisabeth de Fontanieu, intendant et contrôleur général des meubles de la Couronne. Le bâtiment comporte
  • Ensemble de 41 verrières - Cathédrale américaine anglicane Sainte-Trinité
    Ensemble de 41 verrières - Cathédrale américaine anglicane Sainte-Trinité Paris 8e arrondissement - 23 avenue George V - en ville
    Description :
    (rinceaux, fleurs) dans le bas des lancettes. Par A. Beckham et J. Bell, 1883-1893. Baies 6, 13 (1 lancette ) dans le bas des lancettes « TO THEE CHERUBIM AND SERAPHIM CONTINUALLY DO CRY » « HOLY, HOLY, HOLY, LORD . 28, 6) ; petite scène dans le quadrilobe inférieur (8). Les apôtres Jacques, Pierre, Jean, André » (113). Deux archanges, dont l’un couronne le chevalier en armure agenouillé au côté de son épouse « O de quatre musiciens (D). Moïse frappe le rocher pour en faire sortir l’eau (E). Tempête apaisée (F
    Illustration :
    Détail : le Christ-Roi, par Beckham and Bell vers 1883-1893. IVR11_20077500103XA
    Historique :
    Cette cathédrale épiscopale anglicane, non reconnue par le Concordat, accueille aujourd’hui des réaliser son chef-d’œuvre, les Law Courts sur le Strand à Londres. Street dessina les plans de cet édifice
    Référence documentaire :
    p. 43-44 DIDRON, E. Le vitrail depuis cent ans et à l'exposition de 1889. Revue des Arts décoratifs
  • verrières de la gare Saint-Lazare
    verrières de la gare Saint-Lazare Paris 8e arrondissement - 13 rue d' Amsterdam - en ville
    Description :
    quai transversal (45). Le thème choisi est une invitation au voyage vers des sites desservis par les -Lazare s'inscrivent dans l'essor considérable que connaît le vitrail civil durant l'entre-deux-guerres
    État de conservation :
    La restauration des vitraux a été réalisée dans le cadre de la restructuration de la gare Saint
    Illustration :
    montrant le départ de la gare Saint-Lazare d'après les cartons du peintre et décorateur Eugène Martial : initiales au bas de la composition. Date : vers 1895. IVR11_20127500337NUC4A : initiales au bas de la composition. Date : vers 1895. IVR11_20127500338NUC4A Verrière de la salle des Pas-Perdus, représentant le cathédrale Notre-Dame de Paris. Inscription Verrière de la salle des Pas-Perdus, représentant le parc Voyer d'Argenson à Asnières-sur-Seine Verrière de la salle des Pas-Perdus, représentant le stade de Colombes dans les Hauts-de-Seine Verrière de la salle des Pas-Perdus, représentant le château de Rueil-Malmaison dans les Hauts-de Verrière de la salle des Pas-Perdus, représentant le centre ville et la collégiale de Mantes-la de la revue « A la France, Sites et Monuments », publiée par le Touring-club de France en 1903 Verrière de la salle des Pas-Perdus, représentant le pont de Poissy dans les Yvelines. Inscription
    Texte libre :
    Raoul Dautry devient le directeur général du Réseau de l’État, il décide d’en faire le principal outil d’une politique commerciale dynamique axée sur le tourisme. Aujourd’hui, dans la gare rénovée, les 114 importante campagne photographique par le service Patrimoines et Inventaire de la Région Ile-de-France et, en
    Représentations :
    , Falaise, Dieppe, Azay-le-Rideau, Saint-Malo...) ; villes remarquables : Paris, Londres, New-York, Lannion de Guimiliau, Pleyben, Saint-Thégonnec ; sites exceptionnels : Le Mont-Saint-Michel, Etretat, île de , Granville, stade de Colombes ; activité économique : ports de Bordeaux, Le Havre, Rouen, Sables-d'Olonne
    Historique :
    de restauration de l'ensemble de la gare et de ses vitraux dans le cadre d'une restructuration est
1