Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Tous les types
Résultats 1 à 20 sur 31 - triés par pertinence
  • Immeuble
    Immeuble Le Perreux-sur-Marne - 77 avenue Ledru-Rollin - en ville - Cadastre : 1985 U 7
    Auteur :
    [architecte] Nachbaur Georges et fils
    Historique :
    Immeuble construit 1er quart 20e siècle par Georges Nachbaur et ses fils, architectes à Nogent-sur
  • maison Pourquoi Pas
    maison Pourquoi Pas Le Perreux-sur-Marne - 46 avenue Gabriel Péri - en ville - Cadastre : 1985 AN 136
    Auteur :
    [architecte] Nachbaur Georges et fils
    Historique :
    Maison construite 1er quart 20e siècle par Georges Nachbaur et ses fils, architectes à Nogent-sur
  • Maison dite Villa Jacques
    Maison dite Villa Jacques Le Perreux-sur-Marne - 51 rue de Metz - en ville - Cadastre : 1985 X 36
    Illustration :
    Détail de la plaque en céramique portant la signature des 'architectes ""G Nachbaur et ses fils Détail de la lucarne et de son couronnement de la façade principale. IVR11_20049400409XA
    Auteur :
    [architecte] Nachbaur Georges et fils
  • mairie, actuellement maison des associations et office du tourisme
    mairie, actuellement maison des associations et office du tourisme Draveil - centre - 11 place de la Division-Leclerc - en ville - Cadastre : 1983 AE 257 2011 AE 722
    Titre courant :
    mairie, actuellement maison des associations et office du tourisme
    Annexe :
    Draveil, mairie, actuellement maison des associations. Sources et bibliographie DOCUMENTATION I et historique de Draveil, avril 2001, p. 43 et 54.
    Historique :
    ferme, un terrain de 6910 m2 est acquis auprès de la société Bernheim frères et fils pour permettre la Soumastre de Villeneuve-Saint-Georges, sont achevés le 20 juillet 1900. En 1919, lors du démantèlement de la création d'une place publique, le dégagement de la mairie et l'élargissement des rues de la Mairie et de Mainville, suivant le plan établi par L. Poussin, géomètre à Villeneuve-Saint-Georges. L'édifice garde sa abrite désormais l'office du tourisme et les associations de la commune.
  • Les maisons et immeubles d'Enghien-les-Bains
    Les maisons et immeubles d'Enghien-les-Bains Enghien-les-Bains
    Titre courant :
    Les maisons et immeubles d'Enghien-les-Bains
    Description :
    travées enduites, des maisons de type chalet et, pour la fin du siècle, de maisons empruntant à des styles
    Annexe :
    Enghien - Maisons et immeubles - Sources et bibliographie Plans, élévations et photographies de construites dans les nouveaux quartiers de la capitale et dans ses environs. Paris : 1837-1849, 3 vol., in-4 °, 159 pl. ; t. 1 et t. 3. - L'architecture pittoresque au XIXe siècle. Recueil de villas, pavillons , écuries, kiosques, volières, parcs et jardins. Paris : A. Lévy, 1877 [ca 1880], 6 p., 36 pl. lith., 45 cm de campagne. Paris et ses environs. Paris : François Delarue, London-Moore, Mr Queen et Co, [ca 1880 ) - Petites habitations françaises : maisons, villas, pavillons. Paris : Vve A. Morel et Cie, 1881, 103 p . Deuxième série. Maisons de campagne, villas et châteaux. Paris : Dujardin et Cie, [ca 1890], 150 pl. ; 48 . Répertoire de l'habitation. Maisons de ville et de campagne, chalets, cottages, habitations à bon marché . Villas et cottages. Paris : Librairie René Colas, [1913], 3 p., 80 pl. ; 27 cm, pl. 70. (Bibliothèque plans et devis, sous la direction de M. Bourniquel. La maisonnette, le cottage, la villa, la grande
    Illustration :
    Plan du rez-de-chaussée et élévation de la façade antérieure. Photographie. (AD Val d'Oise, 20Fi 59 Vue du lac un jour de régate. En arrière plan figure une maison, son jardin et son embarcadère Plans et élévation de la maison, 15 rue Portal. (AM Enghien-les-Bains, Fonds des autorisations de Elévations et coupe d'une maison pour monsieur Solovecik, construite en 1924, 17 boulevard Sadi Elévation sur rue, coupes et plans de la maison élevée en 1926 pour monsieur Tisson, avenue de Elévation, coupe et clôture d'une maison construite pour monsieur Avisse, Villa de la Croix Blanche Elévation et coupe d'une maison construite pour monsieur ""R"", en 1923 (non localisée). (AM Plan, coupe et élévation d'une maison, construite en 1927, 12 rue Saint-Louis. (AM Enghien-les Elévation et coupe d'une maison construite pour madame Le Luau en 1914 (non localisée). (AM Enghien rue Péligot et rue du Temple. (AM Enghien-les-Bains, Fonds des autorisations de permis de construire
    Auteur :
    [entrepreneur] Nizard et fils [architecte] Thion et fils [architecte] Carreau et Fenzi [architecte] Latapy A et Corret L [entrepreneur] Lebefaude et Cie [entrepreneur] Merle-Delfond et Drago [architecte] Nivette Georges [entrepreneur] Porcher Valz et May
    Texte libre :
    L'ensemble de l'étude sur les maisons et immeubles d'Enghien-les-Bains, ainsi que la publication "Enghien-les-Bains, Architecture et décors", sont disponibles en format pdf dans la rubrique Documentation
    Historique :
    Les maisons et les immeubles repérés ont été bâtis dans une fourchette chronologique assez réduite faut ajouter à l'ensemble des bâtiments repérés et étudiés plusieurs dossiers d'oeuvres détruites. La typologie des maisons du 19e siècle et de mieux comprendre l'évolution du bâti de la ville. D'autre part, le quelques compléments de terrain et surtout plus de recherche dans les fonds d'archives, permettant une attribution et une datation plus fine de nombreux bâtiments. Ces recherches ont ainsi permis de dégager des ensembles d'édifices construits dans la ville par un même architecte et de définir des caractères inhérents à la production de ces derniers. Celui dont la production a été la plus abondante et la plus indiqué comme bâti INSEE est le nombre de logements en 2007 dans la ville dont 24% de maisons et 72, 5
  • Immeuble
    Immeuble Le Perreux-sur-Marne - 6 place Robert Belvaux - en ville - Cadastre : 1979 Z 44
    Illustration :
    Elévation accompagnant la déclaration de travaux n° 150, 1909 signée Georges Nachbaur et ses fils Vue extérieure du dernier étage et de la lucarne lanternon ornant la toiture. IVR11_20049400270XA Vue extérieure du 1er étage et de l'enseigne du café-tabac ""à la civette du Perreux
  • Bois-le-Roi - usine de serrurerie, puis usine de construction métallique et usine de construction électrique Lefèvre, puis usine de menuiserie Les Dérivés du Bois et bureau d'études Mafco
    Bois-le-Roi - usine de serrurerie, puis usine de construction métallique et usine de construction électrique Lefèvre, puis usine de menuiserie Les Dérivés du Bois et bureau d'études Mafco Bois-le-Roi - 1 rue des Ecoles - en ville - Cadastre : 2007 B 3129, 3130, 3132
    Titre courant :
    Bois-le-Roi - usine de serrurerie, puis usine de construction métallique et usine de construction électrique Lefèvre, puis usine de menuiserie Les Dérivés du Bois et bureau d'études Mafco
    Description :
    fabrication et les bureaux, d'un hangar (au sud de l'atelier) et d'une cour. Le logement patronal, situé au , également en fer forgé et portant le nom du serrurier Lefèvre, sont conservées. L'une représente un forgeron dont le motif principal est une clé. Le bâtiment des ateliers, en parpaings et structure métallique . L'éclairage se fait par les verrières des sheds et par la verrière percée dans la façade orientale du bâtiment . Le matériel nécessaire au travail du métal, dont la forge à deux foyers, les étaux et enclumes, a été portants métalliques fixés sur le mur occidental pour le stockage des produits semi-finis et finis et originalité, en bureaux par la société Mafco au début des années 1980. L'espace a été cloisonné horizontalement et verticalement : il est occupé par plusieurs pièces et mezzanines, sur supports métalliques
    Cadre de l'étude :
    patrimoine industriel patrimoine industriel et artisanal des communes de la vallée de la Seine en Seine-et-Marne
    Observation :
    l'entreprise présentent un très bon état de conservation et donne à voir le travail soigné des entreprises de également une reconversion originale et soignée à signaler.
    Appellations :
    usine de serrurerie, puis usine de construction métallique et usine de construction électrique
    Illustration :
    1936. (AD Seine-et-Marne, 5MP20) IVR11_20097701578NUC2A Vue générale de l'usine de serrurerie dite serrurerie Lefèvre, ateliers et logement patronal Atelier de fabrication, portants métalliques pour le stockage des produits semi-finis et finis Marquise et garde-corps du logement patronal, décor de ferronnerie. IVR11_20097700912NUC4A Marquise et garde-corps du logement patronal, décor de ferronnerie. IVR11_20097700911NUC4A
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Historique :
    de fabrication et les bureaux. En 1933, son fils, Georges Lefèvre, reprend l'activité et répond aux l'activité en ajoutant au travail du fer forgé (production de petites charpentes métalliques, de tonnelles et vérandas), l'électricité (sonnettes et sonneries électriques). En 1923, il achète un terrain de 1762 m d'origine, et en fait sa maison d'habitation. En 1928, il construit un nouveau bâtiment abritant l'atelier commandes liées à la villégiature qui se développe à Bois-le-Roi et ses alentours. Résistant durant la Seconde guerre mondiale, Georges Lefèvre est élu maire de 1945 à 1958. A cette époque, il est secondé par à la plomberie (rachat de l'entreprise De Petro en 1968) et au dépannage à l'aide de voitures maintient : entre 1962 et 1972, la société Corning France lui sous-traite la fabrication d'appareils automatiques. L'entreprise est cédée en 1976 et le dépôt de bilan est déposé par le successeur en 1979. Une , l'entreprise emploi 6 à 8 personnes, 25 à 30 en 1960, 45 à 50 en 1968 et 80 en 1970. A la fin des années 1940
    Aires d'études :
    Seine-et-Marne
  • Immeuble
    Immeuble Le Perreux-sur-Marne - 6 place Robert Belvaux - en ville - Cadastre : 1979 Z 44
    Dossier :
    Elévation accompagnant la déclaration de travaux n° 150, 1909 signée Georges Nachbaur et ses fils
  • maisons, immeubles
    maisons, immeubles Le Perreux-sur-Marne - en ville
    Dossier :
    Plans coupe et élévation d'une maison, signés Nachbaur fils, 56 avenue Ledru-Rollin. (AM Le Perreux
  • Maison dite Villa Jacques
    Maison dite Villa Jacques Le Perreux-sur-Marne - 51 rue de Metz - en ville - Cadastre : 1985 X 36
    Dossier :
    Détail de la plaque en céramique portant la signature des 'architectes ""G Nachbaur et ses fils
  • Maison
    Maison Le Perreux-sur-Marne - 13bis allée de Stalingrad - en ville - Cadastre : 1979 AF 71
    Illustration :
    Vue d'ensemble et plans des sous-sol, rez-de-chaussée, 1er étage et étage de comble. Tiré de
    Auteur :
    [architecte] Nachbaur Georges
    Historique :
    Maison construite vers 1900 par Georges Nachbaur, architecte à Nogent-sur-Marne avec décor sculpté de Lecuraux et émaux de Janin et Guerineau.
  • maisons, immeubles
    maisons, immeubles Le Perreux-sur-Marne - en ville
    Dossier :
    Plans coupe et élévation d'une maison pour Mr Trouillet, signés Nachbaur fils. Déclaration de
  • Tombeau de la famille Cornu
    Tombeau de la famille Cornu Le Perreux-sur-Marne - 123 rue de la Paix - en ville - Cadastre : 1979 K 2 dans le cimetière du Perreux non inventorié
    Auteur :
    [architecte] Nachbaur Georges
    Historique :
    Tombeau érigé par l'architecte Nachbaur et l'entrepreneur L. Thevenard vers 1900.
  • peinture monumentale de l'abside de la chapelle du Grand séminaire de Meaux
    peinture monumentale de l'abside de la chapelle du Grand séminaire de Meaux Meaux - 20 rue de Chaage -
    Description :
    Cette peinture monumentale de Georges Desvallières illustre la thématique de l'offrande, reprise les parties iconographiques les plus complexes, réalisées en atelier, et fresque pour les parties les
    Illustration :
    Détail de la partie droite de la peinture murale : le retour du fils prodigue Détail de l'intérieur de l'arc : anges thuriféraire et Pie XI en donateur de Saint-Pierre de Rome
    Auteur :
    [peintre] Desvallières Georges
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Représentations :
    (à gauche), le retour du fils prodigue (à droite) et Dieu le Père entouré d'anges (au sommet de l'arc). scènes : le sacrifice d'Abraham (à droite) et la Présentation au Temple (à gauche). Sur la première arcade, le sommet de l'arc représente les instruments de la Passion (trois clous, la sainte Lance et le roseau avec l'éponge) et le bas de l'arc est occupé par des personnages contemporains : le pape Pie XI tenant une maquette de Saint-Pierre de Rome, entouré d'évêques, et à droite, l'évêque de Meaux
    Historique :
    Cette vaste composition a été commandée par l'évêque de Meaux, Mgr Lamy, au peintre Georges en 1935, et l'oeuvre a été achevée en 1937.
    Référence documentaire :
    p. 50-52 Hommage à Georges Desvallières. Bulletin de la Société d’Histoire et d’Art du diocèse de Meaux, n° 2, 1951. Hommage à Georges Desvallières. Bulletin de la Société d’Histoire et d’Art du p. 164-165 et p. 211-213. George Desvallières. Angoulême : les Amis de saint François, 1942 Catherine, HORNUS Priscilla et LEQUEU Thomas. Catalogue raisonné de l'oeuvre de Georges Desvallières, à . GARREAU, Albert. George Desvallières. Angoulême : les Amis de saint François, 1942. Catalogue raisonné de l'oeuvre de Georges Desvallières, à paraître en 2016. AMBROSELLI DE BAYSER
  • maisons, immeubles
    maisons, immeubles Le Perreux-sur-Marne - en ville
    Illustration :
    Plans coupe et élévation d'une maison, signés Nachbaur fils, 56 avenue Ledru-Rollin. (AM Le Perreux Plans coupe et élévation d'une maison pour Mr Trouillet, signés Nachbaur fils. Déclaration de Immeuble, avenue Georges Clémenceau et 1 boulevard Gambetta. Il a été construit par Emile Jandelle Immeuble, signé ""Rainer et Teillet 1931"", 71 bis avenue Georges Clémenceau. IVR11_20049400252VA Maison de Georges Nachbaur, façade sur rue, 56 avenue Ledru-Rollin. IVR11_20059400194VA Vue de la place de la République et de la rue de Colmar. Carte postale. (AD Val-de-Marne Vue de l'angle formé par l'avenue Ledru Rollin et la rue Station. Carte postale. (AD Val-de-Marne Vue de l'angle formé par l'avenue Montaigne et l'avenue des Champs Elysées, actuellement avenue Plans, coupe et face antérieure de la maison construite par l'architecte Bahrmann au rond-point de Faces antérieure et latérale de la maison construite par l'architecte Bahrmann au rond-point de
    Auteur :
    [architecte] Nachbaur Georges et fils [architecte] Nachbaur Georges [architecte] Malo Georges
  • Ensemble de 17 verrières - Chapelle de la Visitation Sainte-Marie (Premier monastère des Visitandines)
    Ensemble de 17 verrières - Chapelle de la Visitation Sainte-Marie (Premier monastère des Visitandines) Paris 14e arrondissement - 68 avenue Denfert-Rochereau - en ville
    Description :
    . JUILLET 1688 » ; bordure végétale. Signé « ANCIENNE MAISON COFFETIER CH. CHAMPIGNEULLE FILS DE PARIS ET François de Sales et du Père Claude de La Colombières (portrait), son directeur spirituel ; « LA TRÈS SAINTE VIERGE DONNE AUX FILLES DE LA VISITATION LA MISSION DE FAIRE CONNAITRE ET AIMER LE SACRE-CŒUR . Baies 3 à 8 (1 lancette, H.4xL.1). Verrières ornementales et bordures néo-XIIIe. Signé, daté par Didron ). Verrière ornementale et bordure néo-XIIIe. Par Didron l’Aîné ; L. Steinheil, cart., vers 1857. Tambour de
    Illustration :
    Verrière signée de Ch. Champigneulle fils et Cie. IVR11_20097500044NUC4A Détail de la signature : ancienne maison Coffetier, Ch. Champigneulle Fils de Paris et Cie Verrières incolores à motifs de tresses et d'entrelacs, vers 1898. IVR11_20097500541NUC4A Verrières ornementales en grisaille à motifs de griffons affrontés, grands rinceaux et palmettes Lanterne néogothique vitrée, bustes de roi et de reines, blasons, fin du XIXe siècle Lanterne néogothique vitrée, bustes de roi et de reines, blasons, fin du XIXe siècle Lanterne néogothique vitrée, bustes de roi et de reines, blasons, fin du XIXe siècle
    Auteur :
    [peintre-verrier] Champigneulle Charles fils
    Inscriptions & marques :
    Signé « Ancienne Maison Coffetier Ch. Champigneulle Fils de Paris et Cie », vers 1892. Signé, daté
    Historique :
    cathédrale de Chartres (baie 19). L’ancienne Maison Coffetier et Champigneulle Fils de Paris ainsi qu’Éd construire entre 1842 et 1857 une nouvelle chapelle néo-romane rue Denfert par l’architecte J.-B. Lassus . L’architecte fit appel en 1857 au cartonnier L.-A. Steinheil et au peintre verrier Didron Aîné pour en réaliser au Sacré-Cœur et l’histoire de l’Ordre de la Visitation.
    Référence documentaire :
    p. 857, 887-890, fig. 843-851 ANTHONIOZ, St. Louis Charles Auguste Steinheil (1814-1885) : vie et p. 334-335 DUPLESSY, E. Paris religieux. Guide artistique, historique et pratique dans les églises , chapelles, pélerinages et oeuvres de Paris. 1900. p. 352 BRUNEL, Georges. Dictionnaire des églises de Paris : catholique, orthodoxe, protestant
  • cathédrale Saint-Etienne
    cathédrale Saint-Etienne Meaux - place Charles-de-Gaulle rue Saint-Etienne - - Cadastre : 2000 BT 67
    Dossier :
    occidentale serait un portrait du fils de l'architecte en chef chargé de la restauration de la façade (communication de M. Georges Asselineau). cathédrale Saint-Etienne
  • cathédrale Saint-Etienne
    cathédrale Saint-Etienne Meaux - place Charles-de-Gaulle rue Saint-Etienne - - Cadastre : 2000 BT 67
    Dossier :
    Détail du pignon de la façade occidentale, avec son horloge et sa galerie supérieure de circulation . L'ange couronnant la rose occidentale serait un portrait du fils de l'architecte en chef chargé de la restauration de la façade (communication de M. Georges Asselineau). cathédrale Saint-Etienne
  • Ensemble de 11 verrières - Chapelle du Collège Sainte-Marie-Fénélon
    Ensemble de 11 verrières - Chapelle du Collège Sainte-Marie-Fénélon Paris 8e arrondissement - en ville
    Description :
    , abritées sous deux dais néo-XIIIe ; soubassement et tympan végétaux (0). Saints : Grégoire X, Urbin II complément, inscriptions « LABOR », « CASTITAS » et deux dragons rouges affrontés ; monogrammes du Christ et
    Illustration :
    Vue d'ensemble des 9 baies du choeur et du côté sud. IVR11_20077500197XA Verrière néo-romane en grisaille à rinceaux perlés, fleurons et palmettes, par Louis Avenet, vers Verrière néo-romane en grisaille à rinceaux perlés, fleurons et palmettes, par Louis Avenet, vers Verrières néo-romanes en grisaille à rinceaux perlés, fleurons et palmettes, par Louis Avenet, vers
    Auteur :
    [peintre-verrier] Champigneulle Charles fils
    Historique :
    . Elle a gardé ses verrières d’origine et ses fausses fenêtres peintes, réalisées par Ch. Champigneulle vers 1880 ; l’iconographie choisie renvoie à l’œuvre d’évangélisation chère à l’Église romaine, et
    Référence documentaire :
    p. 291 BRUNEL, Georges. Dictionnaire des églises de Paris : catholique, orthodoxe, protestant
  • appartement de la collectionneuse Roxane Debuisson
    appartement de la collectionneuse Roxane Debuisson Paris 4e arrondissement - 19 boulevard Henri IV - en ville - Cadastre : 000 AQ 01 59
    Description :
    bibliothèque et la collection de documents imprimés et iconographiques ont été acquis par l’université de toutes les pièces de l’appartement, à l’exception de la cuisine : les plus belles enseignes et le mobilier volumineux dans la galerie ; quelques autres, les tableaux et les dessins dans le salon ; d’autres signalétique, dans tous les couloirs et les pièces de service de l’appartement ; enfin la collection d’imprimés et de factures dans les chambres le bureau et des armoires rayonnages aménagées dans certaines
    Annexe :
    , dite « la mécène des cuisiniers » tant elle graillait, buvait et arrosait de pourboires généreux. Pour Debuisson aime les truffes noires, les cèpes et les morilles. Nous mettons les couverts à la française. On Latour. On prévoit un guéridon pour son sac à main et ses appareils photo. Elle ne boit que du bordeaux assiette à pain au moment du fromage. Et très prochainement, elle voudrait manger une palette aux lentilles redemande. Elle promet de revenir samedi et s’engouffre dans une Rolls avec chauffeur. Madame Debuisson est
    Illustration :
    Vue de l’entrée de l’appartement et de l’une des plus célèbres enseignes de la collection, celle de la maison Bresson, fabricant de fournitures pour cafés et bistrots, « A l’éléphant », installée 122 à Vue d’ensemble de la galerie vers l’entrée. A droite, la boule de coiffeur (et sa queue de cheval pour un opticien et deux escargots du marchand « La-zare successeurs » (n° 68 du catalogue de la vente activité dans et autour des Halles à la fin du XIXe siècle. IVR11_20187500533NUC4 compagnie Nord-Sud (qui exploita les lignes 12 et 13 avant la création de la RATP) (n° 175 du catalogue de voit un dirigeable portant un tonneau, des grappes de raisin, des enfants (Bacchus enfant et putto) se servant du vin, une enseigne de marchand de vins, bois et charbon « Au bougnat », un siège de métro de Dans la galerie, les plaques des rues en pierre gravée des « Trois Uisages » et du « Pont aux Biches » (XVIIIe siècle ; n° 129 et 130 du catalogue de la vente à Drouot) ainsi qu’une plaque de borne
    Historique :
    le 6 juin 1927. Orpheline de père, elle est élevée par sa mère et son beau-père (qui meurt en 1942 ), marchands de fruits et légumes rue Clerc dans le 7e arrondissement. Mariée en 1947 à Richard Pelton Prideaux , Américain, elle vit quatre ans aux États-Unis, avant de revenir en France en 1951 avec son fils, Richard deux filles, France, née en 1953 et Florence, en 1954. A l’entrée de sa dernière fille à l’école, en 1957, elle suit des cours sur l’histoire de Paris et achète son premier livre, « Le Paris d’Hoffbauer » (Hoffbauer, M.-F., Paris à travers les âges. Aspects successifs des monuments et quartiers historiques de Trente Glorieuses et par la soif de modernité et de renouvellement qui s’empare de tous. Elle achète en le vaste appartement du boulevard Henri IV et que les objets occupent, au fil des années toutes les remarquable connaisseuse, elle réunit une très importante bibliothèque et achète tableaux, dessins, gravures patrimoniales qui commencent à s’intéresser à sa collection et sollicite son expertise. Pour la BHVP, elle
    Référence documentaire :
    . DOI : 10.3917/sr.033.0183. URL : https://www.cairn.info/revue-societes-et-representations-2012-1-page d’architecture Paris-Val de Seine. (N.B. Barthélémy Lagneau est le petit-fils de Roxane Debuisson). https