Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 20 sur 81 - triés par pertinence
  • Usine de Chaux
    Usine de Chaux Champigny-sur-Marne - 62 rue Guy Moquet - en ville - Cadastre : 1984 BS 65
    Titre courant :
    Usine de Chaux
    Illustration :
    Vue de situation. Dessin aquarellé, vers 1885. (AD Val-de-Marne. Série Fi) IVR11_20069400654XA Vue rapprochée. Dessin aquarellé, vers 1885. (AD Val-de-Marne. Série Fi) IVR11_20069400655XA Plan. 1900. Tiré de : Atlas de la Seine. (BHVP. F° AT 46) IVR11_19869400229X
    Dénominations :
    usine de chaux
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Four à chaux 18e siècle ?, figurant sur le cadastre de 1810 ; encore en activité en 1900.
    Localisation :
    Champigny-sur-Marne - 62 rue Guy Moquet - en ville - Cadastre : 1984 BS 65
    Aires d'études :
    Champigny-sur-Marne
  • maison Lorenz
    maison Lorenz Bry-sur-Marne - 11 avenue Georges Clémenceau - en ville - Cadastre : 1981 N 47 A
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Statut :
    propriété de la commune
    Illustration :
    Vue de la façade côté jardin. Photographie, vers 1900. (AD Val-de-Marne. Dépôt des communes, Bry 1M Vue de la façade côté cour. Photographie, vers 1900. (AD Val-de-Marne. Dépôt des communes, Bry 1M 8
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Représentations :
    instrument de musique
    Escaliers :
    escalier de distribution extérieur escalier en fer-à-cheval
    Localisation :
    Bry-sur-Marne - 11 avenue Georges Clémenceau - en ville - Cadastre : 1981 N 47 A
    Aires d'études :
    Bry-sur-Marne
  • Château Saint-Claude dit Château Saint-Claude, Chapelle
    Château Saint-Claude dit Château Saint-Claude, Chapelle Champigny-sur-Marne - Coeuilly - 35 à 41 boulevard du Château - en écart - Cadastre : 1974 DH 35A, 40, 41, 42A, 38, 88, 91, 92, 15
    Étages :
    étage de comble
    Illustration :
    Façade antérieure de l'aile orientale. Dessin aquarellé, vers 1885. (AD Val-de-Marne Entrée latérale, à l'est, aujourd'hui disparue. Carte postale. (AD Val-de-Marne Vue générale prise du sud-ouest. Carte postale. (AD Val-de-Marne) IVR11_19859400058XB Vue de la chapelle seigneuriale prise du sud. Carte postale. (AD Val-de-Marne) IVR11_19859400061XB Entrée latérale, à l'est, aujourd'hui disparue. Carte postale. (Soc. hist. de Villiers-sur-Marne et Villiers-sur-Marne et de la Brie française) IVR11_19849400684XB Revers du portail de la ferme. Carte postale. (Soc. hist. de Villiers-sur-Marne et de la Brie de la Brie française) IVR11_19849400681XB Vue de situation du portail de la ferme, côté place de Coeuilly. Carte postale. (Soc. hist. de Vue latérale du portail de la ferme, côté place du vieux Coeuilly. Carte postale. (Bibliothèque
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Château et chapelle Saint-Claude construits au 17e siècle. Au milieu du 18e siècle, adjonction de l'aile orientale du château et aménagement du portail de la ferme avec réemploi de la tourelle nord qui flanquait à l'origine le mur de clôture du parc (carte Delagrive) pour la famille Hocquart. Partie sud du château 17e siècle démolie après 1810 (cadastre). Parc loti à partir de 1912, année où sont comblés les
    Localisation :
    Champigny-sur-Marne - Coeuilly - 35 à 41 boulevard du Château - en écart - Cadastre : 1974 DH 35A
    Aires d'études :
    Champigny-sur-Marne
  • Moulin
    Moulin Champigny-sur-Marne - rue de Sucy - en ville - Cadastre : 1974 AZ
    Étages :
    étage de soubassement
    Hydrographies :
    La Marne
    Illustration :
    Vue prise d'aval. Dessin aquarellé, vers 1890. (AD Val-de-Marne) IVR11_19849401459XA Vue rapprochée prise d'aval. Dessin aquarellé, vers 1890. (AD Val-de-Marne. Série Fi Plan. 1854. Tiré de : Atlas de la Seine, 1854. (BHVP. 4° AT 24) IVR11_19869400134X Vue de situation prise d'amont. Photographie ancienne. (BNF. Estampes, topo Va 94, fol., t.3, B 14
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Localisation :
    Champigny-sur-Marne - rue de Sucy - en ville - Cadastre : 1974 AZ
    Aires d'études :
    Champigny-sur-Marne
  • Gare
    Gare Bry-sur-Marne - place de la Gare - en ville - Cadastre : 1981 AB 146 A
    Statut :
    propriété de l'Etat
    Murs :
    pierre de taille
    Illustration :
    Vue d'ensemble. Carte postale. (AD Val-de-Marne) IVR11_19849401535XB Vue de situation prise du sud-est. IVR11_19859401026X
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    de Paris, identique à celle de Chennevières-sur-Marne. Gare construite en 1929 lors de la mise en place de la ligne complémentaire de la grande Ceinture
    Localisation :
    Bry-sur-Marne - place de la Gare - en ville - Cadastre : 1981 AB 146 A
    Aires d'études :
    Bry-sur-Marne
  • Maison
    Maison Bry-sur-Marne - Grande Rue Charles de Gaulle 47 - en ville - Cadastre : 1981 O 12
    Étages :
    étage de comble
    Murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    Illustration :
    Vue générale. Carte postale. (AD Val-de-Marne) IVR11_19849401541XB
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Localisation :
    Bry-sur-Marne - Grande Rue Charles de Gaulle 47 - en ville - Cadastre : 1981 O 12
    Aires d'études :
    Bry-sur-Marne
  • école du Centre
    école du Centre Le Perreux-sur-Marne - 57 avenue Georges Clémenceau - en ville - Cadastre : 1979 AD 73
    Murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    Illustration :
    Façade antérieure. Carte postale. (AD Val-de-Marne) IVR11_19849401525XB Partie centrale de la façade antérieure. IVR11_19869400366VA
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Localisation :
    Le Perreux-sur-Marne - 57 avenue Georges Clémenceau - en ville - Cadastre : 1979 AD 73
    Aires d'études :
    Perreux-sur-Marne (Le)
  • Usine d'Apprêt des Etoffes, Usine de Sparterie (Usine de Chapeaux de Paille)
    Usine d'Apprêt des Etoffes, Usine de Sparterie (Usine de Chapeaux de Paille) Bry-sur-Marne - 80 avenue Georges Clémenceau - en ville - Cadastre : 1981 AD 1
    Titre courant :
    Usine d'Apprêt des Etoffes, Usine de Sparterie (Usine de Chapeaux de Paille)
    Étages :
    en rez-de-chaussée
    Murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    Illustration :
    Vue d'ensemble. Carte postale. (AD Val-de-Marne) IVR11_19849401538XB Vue générale prise de l'ouest. IVR11_19869400177X Vue partielle prise de l'ouest. IVR11_19869400178X
    Dénominations :
    usine de sparterie
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Usine construite vers 1898, spécialisée dans le blanchissage et la teinture des tressés de chapeau de paille ; cheminée d'usine en brique remplacée par cheminée en béton au 20e siècle.
    Localisation :
    Bry-sur-Marne - 80 avenue Georges Clémenceau - en ville - Cadastre : 1981 AD 1
    Aires d'études :
    Bry-sur-Marne
    Précision dénomination :
    usine de chapeaux de paille
  • Pont de Bry
    Pont de Bry Bry-sur-Marne - en ville
    Titre courant :
    Pont de Bry
    Hydrographies :
    La Marne
    Appellations :
    Pont de Bry
    Illustration :
    Vue prise d'amont. Dessin aquarellé, 1885. (AD Val-de-Marne. Série Fi) IVR11_20069400657XA Vue prise de la rive droite (entre 1872 et 1937). Carte postale. (AD Val-de-Marne Vue de l'inauguration du pont en béton le 9 juin 1938. Carte postale. (Collection particulière
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Pont construit en 1830, détruit lors de la guerre de 1870 et reconstruit en fer en 1872. Remplacé
    Localisation :
    Bry-sur-Marne - en ville
    Aires d'études :
    Bry-sur-Marne
  • Monument de Franchetti
    Monument de Franchetti Bry-sur-Marne - rue Franchetti - en ville - Cadastre : 1981 Z
    Titre courant :
    Monument de Franchetti
    Appellations :
    Monument de Franchetti
    Illustration :
    Vue de face. Carte postale. (AD Val-de-Marne) IVR11_19849401544XB Vue de situation. Gravure. (BNF. Estampes, topo Va 94 fol., t.1, B 14019) IVR11_19809401104Z
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    de la Seine, tué à la guerre de 1870.
    Localisation :
    Bry-sur-Marne - rue Franchetti - en ville - Cadastre : 1981 Z
    Aires d'études :
    Bry-sur-Marne
  • Ecole maternelle
    Ecole maternelle Le Perreux-sur-Marne - 61 avenue Georges Clémenceau - en ville - Cadastre : 1979 AD 73
    Murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    Illustration :
    Façade antérieure. Carte postale. (AD Val-de-Marne) IVR11_19849401523XB Plan du rez-de-chaussée. (AM Le-Perreux-sur-Marne. série M) IVR11_19859401134P -Marne. série M) IVR11_19859401133P Détail central de la façade antérieure. IVR11_19869400373XA
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Localisation :
    Le Perreux-sur-Marne - 61 avenue Georges Clémenceau - en ville - Cadastre : 1979 AD 73
    Aires d'études :
    Perreux-sur-Marne (Le)
  • Salle des fêtes
    Salle des fêtes Champigny-sur-Marne - 21 rue Albert Thomas - en ville - Cadastre : 1974 Z 66
    Étages :
    en rez-de-chaussée
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    Illustration :
    Val-de-Marne. 2Fi Champigny 33) IVR11_20069400601XAB Façade antérieure. Carte postale. (Coll. Soc. hist. de Villiers.) IVR11_19849400679XB Détail de la facade antérieure, aile gauche. IVR11_19859401207X Détail de la facade antérieure, aile droite. IVR11_19859401208X
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Représentations :
    sujet : tête couronnée de lauriers, feuilles de chêne
    Localisation :
    Champigny-sur-Marne - 21 rue Albert Thomas - en ville - Cadastre : 1974 Z 66
    Aires d'études :
    Champigny-sur-Marne
  • Manoir de blancs manteaux, de filles Dieu dit hôtel de Malestroit
    Manoir de blancs manteaux, de filles Dieu dit hôtel de Malestroit Bry-sur-Marne - Grande Rue Charles de Gaulle 2 - en ville - Cadastre : 1981 S 66 A
    Titre courant :
    Manoir de blancs manteaux, de filles Dieu dit hôtel de Malestroit
    Genre :
    de religieuses
    Remploi :
    remploi provenant de Paris
    Étages :
    étage de comble
    Statut :
    propriété de la commune
    Appellations :
    Hôtel de Malestroit
    Illustration :
    Elément d'architecture : colonne du château des Tuileries. Carte postale. (AD Val-de-Marne Vue partielle de la grille de clôture sur la rue (remploi du château des Tuileries Clef de la porte-cochère ornée du portrait du danseur Louis Vestris (?), aujourd'hui déposée dans Escalier du 18e siècle et poteau orné d'une grande console en bois sculpté, de provenance inconnue Intérieur d'un salon, aujourd'hui détruit. Photographie, circa 1933. (Ministère de la Culture Elément d'architecture : détail de trois fragments de l'entablement du château des Tuileries Elément d'architecture : détail du tambour de la colonne du château des Tuileries
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Manoir seigneurial du fief de Malestroit offert en 1426 par Jean de Malestroit, évêque de Nantes
    Localisation :
    Bry-sur-Marne - Grande Rue Charles de Gaulle 2 - en ville - Cadastre : 1981 S 66 A
    Aires d'études :
    Bry-sur-Marne
  • Eglise paroissiale Saint-Saturnin
    Eglise paroissiale Saint-Saturnin Champigny-sur-Marne - place de l' Eglise - en ville - Cadastre : 1974 AX 133
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    pierre de taille
    Illustration :
    Chevet. Dessin aquarellé, vers 1890. (AD Val-de-Marne. Série Fi) IVR11_19849401453X Plan. 1891. Tiré de : la semaine des constructeurs, 1891-1892. (BNF. Estampes, topo Va 94 fol., t.3 Plan et coupes relevés par Picquenard. (Ministère de la Culture, Médiathèque du patrimoine Vue prise du sud-ouest Carte postale. (Coll. Soc. hist. de Villiers.) IVR11_19849400657XB Vue du chevet. Carte postale. (Coll. Soc. hist. de Villiers.) IVR11_19849400656XB Vue de la nef en direction du coeur. Carte postale. (Coll. Soc. hist. de Villiers Vue de la nef et du collatéral sud, en direction du coeur. Photographie, 1904. (BNF. Estampes, topo Vue de la nef et du collatéral nord en direction du coeur. Photographie, 1904. (BNF. Estampes, topo Chapiteau du troisième support sud de la nef. Tiré de : La semaine des constructeurs, 1891-1892 Vue de la nef et du collatéral nord en direction du coeur. IVR11_19859401033V
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Représentations :
    sujet : grappe de raisin
    Historique :
    (cadastre). Sacristie construite en 1840. Vitraux posés en 1855 et 1858. Eglise restaurée après la guerre de
    Localisation :
    Champigny-sur-Marne - place de l' Eglise - en ville - Cadastre : 1974 AX 133
    Aires d'études :
    Champigny-sur-Marne
  • maison de villégiature puis maison dite Villemessant puis Kursaal, 2 à 14 avenue de Ceinture
    maison de villégiature puis maison dite Villemessant puis Kursaal, 2 à 14 avenue de Ceinture Enghien-les-Bains - 2 à 14 avenue de Ceinture - en ville - Cadastre : 1852 AC 286 : 1892 AC 286
    Titre courant :
    maison de villégiature puis maison dite Villemessant puis Kursaal, 2 à 14 avenue de Ceinture
    Description :
    La première maison construite, de style néoclassique, présentait un corps de bâtiment oblong encadré de deux autres de même forme, disposés en retrait du premier. L'ensemble des façades présentait droit conduisait à une large terrasse sur laquelle ouvrait la loggia d'entrée cintrée, encadrée de deux grandes niches abritant des sculptures. L'avant corps de l'entrée était surmonté d'une terrasse donnant aux pièces de l'étage la vue sur le paysage lacustre, encore sauvage dans les années 1820. Le second édifice, construit ultérieurement et dont le plan carré semble englober la totalité de l'édifice précédent , abondamment orné de bois découpés. Ce corps central est accosté de deux ailes plus basses. La façade arrière , plus sobre, est composée d'un avant corps central en léger ressaut et de deux ailes latérales.
    Illustration :
    Vue de la façade antérieure de l'édifice devenue Kursaal. Carte postale, vers 1903. (AD Val d'Oise Vue de la façade donnant sur le lac. Carte postale premier quart 20e siècle. (AD Val d'Oise Vue d'ensemble de la façade. Carte postale, premier quart 20e siècle. (AD Val d'Oise Vue et plan d'une ""jolie maison à vendre ou à louer"" voisine de l'établissement des Quatre . Lithographie, 2e quart du 19e siècle. (BNF, Département des estampes, Topo Va, Fol. Tome III, Val d'Oise Plan général de la parcelle avec les nouveaux aménagements exécutés par Bressoux dès 1902 pour le kursaal et l'établissement thermal. (AM Enghien-les-Bains, 1T 29, autorisations de permis de construire Vue d'ensemble de la façade sur jardin de la maison encore propriété de Villemessant à la fin du 19e siècle. Carte postale. (AD Val d'Oise, 31Fi 59/1) IVR11_20099500266NUC4AB Vue d'ensemble de la façade antérieure de la villa Villemessant depuis les jardins du casino, vers
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Représentations :
    Le pignon du second édfice est orné de bois découpés particulièrement travaillés. Des épis de
    Escaliers :
    escalier de distribution extérieur escalier droit
    Historique :
    commanditaire est le colonel Bro, qui vient d'investir dans la construction de l'hôtel des Quatre pavillons sur la parcelle voisine. Cette maison de maître comportait un grand salon, une salle de billard, une salle à manger, une salle de bains, une cuisine, sept chambres de maître et un logement pour dix pour huit chevaux, une remise pour trois voitures et un logement de gardien. Les bâtiments abritant ces services étaient disposés symétriquement, à l'arrière de l'édifice, et fermaient une cour par deux pans arrondis formant une sorte d'exèdre. Cette disposition est visible sur les premiers plans de la station thermale. La maison est transformée ou reconstruite pour devenir la maison de villégiature du journaliste Hippolyte Auguste Jean de Villemessant durant la seconde moitié du 19e siècle. En 1902, la villa est acquise dénommés les nouveaux thermes aujourdh'ui détruit de même que la maison. Bressoux installe également dans
    Localisation :
    Enghien-les-Bains - 2 à 14 avenue de Ceinture - en ville - Cadastre : 1852 AC 286 : 1892 AC 286
    Précision dénomination :
    maison de villégiature
  • gare
    gare Enghien-les-Bains - rue du Départ place Alexandre 1er - en ville - Cadastre : non cadastré
    Description :
    les quais, une galerie couverte abritant les voyageurs, supportée par des colonnes de fonte. Un bâtiment lui faisait face, de l'autre côté du quai, avec la même galerie. Le second bâtiment, sensiblement de la même taille pour le corps de bâtiment central, possédait des ailes latérales. Le décor était premier étage, et au niveau du toit, au dessus de la corniche, des balustres de pierre masquant une partie
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Annexe :
    Enghien, gare. Sources et bibliographie Revue Le Figaro. 28-sept-56. (Centre de documentation du musée de l'Ile-de-France Sceaux).
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la façade antérieure. Carte postale, 1ère moitié 20e siècle. (AD Val d'Oise Vue de la première passerelle en bois érigée en 1866. Carte postale, 1er quart 20e siècle. (AD Val Vue de la station d'Enghien. Gravure, 1846. (BNF, Département des estampes, Topo Va, Fol. Tome III , Val d'Oise, B16401) IVR11_19809500867Z Vue d'ensemble de la façade antérieure. Carte postale, 1er quart du 20e siècle. (Musée de l'Ile-de Vue d'ensemble de la façade de la gare sur les quais, avant la reconstruction de la passerelle . Carte postale, 1er quart du 20e siècle. (AD Val d'Oise) IVR11_20099500252NUC4AB Vue d'ensemble de la façade sur les quais. IVR11_20089500185NUC4A Vue d'ensemble de la passerelle construite en 1932, depuis la rue de l'Arrivée Détail du départ de l'escalier de la passerelle construite en 1932, côté rue du Départ
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    de la compagnie de chemin de fer du Nord dont dépend la ligne. Elle est reconstruite en 1866. A cette occasion, avec le doublement des voies, une passerelle de bois est installée pour permettre aux voyageurs de franchir les voies et se rendre de part et d'autre de la voie ferrée dans la ville. C'est également en 1866 qu'une nouvelle gare est construite, la gare du Refoulons dont il subsiste sur le côté de la gare actuelle une halle supportée par des colonnes de fonte. En 1932, la première passerelle étant . Elle a été réhabilitée entre 1996 et 1998 dans le cadre d'une opération pilote en Ile-de-France : aménagement du hall, de la zone de vente, du souterrain, des accès aux quais directs et du parvis d'entrée . Dans un article du 24 décembre de la Vie du rail, Un siècle et demi de gares françaises, elle est qualifiée de style anglais pour la présence de sa passerelle et de ses quais hauts.
  • hôtel de voyageurs dit Hôtel des Quatre Pavillons
    hôtel de voyageurs dit Hôtel des Quatre Pavillons Enghien-les-Bains - rue du Général de Gaulle avenue de Ceinture - en ville - Cadastre : 1995AC 400
    Titre courant :
    hôtel de voyageurs dit Hôtel des Quatre Pavillons
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Illustration :
    , modification des ouvertures de l'étage, suppression des niches. Carte postale, 1ère moitié 20e siècle. (AD Val . Détail de la légende. Détail au niveau de l'Hôtel des Quatre Pavillons. (AN, Cartes et plans, Ge C 3747 Vue d'ensemble de l'hôtel. Cette lithographie des années 1820-1830 semble l'une des premières de de gardes corps en croix de Saint André, accostés, pour ceux de la façade antérieure donnant sur le lac, par des niches ornées de sculptures. Lithographie, 1825-1830. (BNF, Département des estampes , Topo Va, Fol. Tome III, Val d'Oise, B16374) IVR11_19809500896Z Vue d'ensemble de l'établissement depuis la jetée. Lithographie, vers 1830. (BNF, Département des estampes, Topo Va, Fol. Tome III, Val d'Oise, B16833) IVR11_19809500932Z les niches. Gravure, 1840. (BNF, Département des estampes, Topo Va, Fol. Tome III, Val d'Oise, B16367 Vue d'ensemble depuis le lac. Sur cette gravure de 1840, ne figurent plus les sculptures dans les
    Dénominations :
    hôtel de voyageurs
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    exigences de la très haute bourgeoisie, un hôtel de soixante chambres, dit hôtel des Quatre pavillons est construit en 1823 par l'architecte Moreau. Cette vaste bâtisse cantonnée de quatre pavillons, dans un style néoclassique caractéristique de la période, était ornée de plusieurs sculptures à l'antique disposées dans des niches. Longtemps, ce fut le bâtiment emblématique de la ville, et il a fait l'objet d'une abondante iconographie. Le terrain sur lequel il est élevé, propriété du colonel de cavalerie, Jacques de Trobiand, est -vous de l'élite de la bonne société anglaise qui le fréquente. L'établissement réputé pour son salon tenu par Mme Lacoste et pour sa bonne table ouverte par le père canard, ancien maître queux de soirée, envisage de construire une maison à Enghien. Inauguré en août 1823, il a subi durant la deuxième moitié du 19e siècle, plusieurs modifications de son élévation. Le bâtiment a été rhabillé avec des parements de brique en assises alternées, aux deux premiers niveaux, les toits ont été modifiés ainsi que
    Localisation :
    Enghien-les-Bains - rue du Général de Gaulle avenue de Ceinture - en ville - Cadastre : 1995AC
  • maison de villégiature de monsieur Lopinot, localisation inconnue
    maison de villégiature de monsieur Lopinot, localisation inconnue Enghien-les-Bains - localisation inconnue - en ville
    Titre courant :
    maison de villégiature de monsieur Lopinot, localisation inconnue
    Site, secteur ou zone de protection :
    zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager
    Description :
    Maison de type chaumière, caractéristique des premiers édifices construits au bord du lac d'Enghien autour des années 1840 et qui reprend les modèles de fabriques des parcs du 18e siècle autant que les ou presqu'île à en juger par les lithographies conservées. Un petit pont de pierre conduit dans le jardin qui possède une fabrique avec une toiture de chaume reposant sur des colonnes.
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Appellations :
    de monsieur Lopinot
    Murs :
    pan de bois
    Illustration :
    Propriété de M. Lopinot, vue depuis le lac en 1860. Gravure. (AD Val d'Oise, BIB 4/1242 chaumières de type cottage anglais. Lithographie, 1847. (BNF, Département des estampes, Topo Va, Fol. Tome III, Val d'Oise, B16393) IVR11_19809500875Z Détail de la planche de quatre maisons de villégiature. Chromolithographie, 2e quart du 19e siècle . (Musée de l'Ile-de-France, Inv. 65. 23. 6. E 3184) IVR11_20069500070NUCA
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    fait l'objet d'un grand intérêt pour ces contemporains. Elle a fait en effet l'objet de plusieurs
    Parties constituantes non étudiées :
    fabrique de jardin
    Précision dénomination :
    maison de villégiature
  • établissement thermal le petit établissement, les petits bains ou les Bains Coquil
    établissement thermal le petit établissement, les petits bains ou les Bains Coquil Enghien-les-Bains - rue du Général de Gaulle - en ville - Cadastre : 1995 AE 331 ?
    Description :
    Bâtiment marqué au centre par une travée ouverte au rez de chaussée par des baies cintrées et à l'étage par une grande baie surmontée d'un fronton triangulaire et d'une sculpture en couronnement. De part et d'autre, deux corps de bâtiment de sept travées chacun se déploient avec régularité. Le tout
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Illustration :
    Vue de la façade des bains Coquils. Gravure. (AD Val d'Oise) IVR11_20099500385NUC4A
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Ces bains ont été construits en 1863 pour le pharmacien parisien Coquil à l'angle de l'avenue de Ceinture et de la rue du Général de Gaulle. Ce dernier voulait alors exploiter une nouvelle source qu'il
    Localisation :
    Enghien-les-Bains - rue du Général de Gaulle - en ville - Cadastre : 1995 AE 331 ?
  • théâtre du Kursaal
    théâtre du Kursaal Enghien-les-Bains - 2 à 14 avenue de Ceinture - en ville - Cadastre : 1852 AC 286 : 1892 AC 286
    Description :
    des piles de métal. De plan oblong, il possédait à l'arrière de la scène la loge des artistes. Le mur de scène était orné d'un décor de stuc avec un fronton triangulaire encadré de part et d'autre par
    Illustration :
    Vue intérieure de la salle de spectacle prise vers la scène vers 1903. Dessin. (AD Val d'Oise
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    petit établissement thermal alors dénommés les nouveaux thermes aujourd'h'ui détruit de même que la
    Localisation :
    Enghien-les-Bains - 2 à 14 avenue de Ceinture - en ville - Cadastre : 1852 AC 286 : 1892 AC 286
1 2 3 4 5 Suivant