Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 21 à 35 sur 35 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • immeuble de madame Loupot, 15 bis rue de l' Arrivée
    immeuble de madame Loupot, 15 bis rue de l' Arrivée Enghien-les-Bains - 15 bis rue de l' Arrivée - en ville - Cadastre : 1995 AC 97
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Site, secteur ou zone de protection :
    zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager
    Représentations :
    Le cartouche sur le fronton est orné de rubans, coquille et un visage d'enfant dans la partie basse . Le décor de mosaïque aux motifs géométrique surmonte les baies du bow window sur lequel sont disposées quatre colonnes aux chapiteaux composites. Des cabochons de céramique, des éléments sculptés présentant des fragments de guirlandes ou des motifs en pointe de diamant complètent le décor. Dans le vestibule d'entrée, une grande attention a également été apportée au décor avec notamment la présence de
    Description :
    L'immeuble à trois travées est remarquable pour la composition de la travée latérale d'entrée composée d'un seul jet dans un dessin allant des enroulements de la porte de ferronnerie dessinée par
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Localisation :
    Enghien-les-Bains - 15 bis rue de l' Arrivée - en ville - Cadastre : 1995 AC 97
    Titre courant :
    immeuble de madame Loupot, 15 bis rue de l' Arrivée
    Appellations :
    de madame Loupot
    Illustration :
    Vue d'ensemble de l'immeuble. La mise en oeuvre de la brique est particulièrement soignée. Des consoles de brique soutiennent le balcon. IVR11_20089500352NUC4A Détail de la travée latérale, la plus ornée, avec bow-window cantonné de colonnes, surmonté d'un Détail de la porte d'entrée IVR11_20089500355NUC4A
  • immeuble, 12 bis boulevard d' Ormesson
    immeuble, 12 bis boulevard d' Ormesson Enghien-les-Bains - 12 bis boulevard d' Ormesson - en ville - Cadastre : 1995 AC 192
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Site, secteur ou zone de protection :
    zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager
    Représentations :
    pomme de pin
    Description :
    façades symétriques. De part et d'autre de la travée d'angle en pan coupé, traitée comme un pavillon le décor de cet immeuble : variation sur les dessins des garde-corps, panneaux de grès flammé, décor sculpté de fleurs qui encadre les écoinçons des arcs dans lesquels s'inscrivent les fenêtres du premier étage. Ce gout du décor se retrouve dans Le hall de l'immeuble, l'un des plus ornés d'Enghien : quatre murs sont habillés d'une série de panneaux encadrés de moulures de feuillages et ponctués d'un motif de cartouche avec chute de fleurs. Au centre, deux miroirs accentuent le jeu des termes qui se démultiplient dans un nouvel espace. Sur le haut, court une frise de branches chargées de pommes de pin.
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Annexe :
    , 35 avenue de ceinture. In L'Architecte, 1919, pp. 87-88, pl. 63. (Bibliothèque Nationale, Fol. V 615)
    Illustration :
    Détail de l'une des travées, au niveau des baies cintrées du premier étage : branches de rosiers et de pins, sculptés dans les écoinçons, carreaux de grès en relief ornés de feuilles de châtaigner sur Détail de l'un des garde-corps de balcon : divisé en trois panneaux en retrait ornés de cartouche de grès aux feuillages de chardon surmonté d'une arcature de mosaïque de tesselle dans les bleus irisés. On retrouve ce motif de mosaïque sur le linteau de la fenêtre située au dessous Vue de la travée de la porte d'entrée, au niveau du rez-de-chaussée et du premier niveau Vue de la porte d'entrée en ferronnerie d'art avec ornement végétal, 1926. IVR11_20089500535NUC4A Détail des motifs végétaux ornant la porte d'entrée de l'immeuble : travail de ferronnerie d'art Détail des feuilles ornant la porte d'entrée de l'immeuble : travail de ferronnerie d'art, 1926 Détail d'une volute fleurie de la porte d'entrée de l'immeuble : travail de ferronnerie d'art, 1926
  • immeuble, 28 rue Paul Delinge
    immeuble, 28 rue Paul Delinge Enghien-les-Bains - 28 rue Paul Delinge - en ville - Cadastre : 1995 AD 553
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Site, secteur ou zone de protection :
    zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager
    Représentations :
    Sur le portail formé de volutes et d'enroulements de métal sont disposées de fines brindilles forgées. Les piedroits sont surmontés de deux vases en profil forgé évoquant des vases médicis. Sur la
    Description :
    Immeuble construit sur un plan en L, le corps de bâtiment formant une avancée permettant d'insérer un porche d'entrée au rez de chaussée. Une attention est apportée à la polychromie de la façade antérieure : jeux de briques, utilisation de bandeaux enduits lisses, présence de céramique disposée en cabochons ou en frises sur les allèges des baies. Les baies, de formes différentes, ont des garde-corps de fonte ornés de chardons. Mais la partie la plus remarquable, en matière de technique décorative sont le
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Illustration :
    Vue d'ensemble de l'immeuble depuis la rue. IVR11_20089500478NUC4A Détail de la plaque de signature de l'architecte Henri Moreels. IVR11_20089500485NUC4A Vue d'ensemble du portail d'entrée fermant le jardin antérieur de l'immeuble Détail de la ferronnerie du portail d'entrée de la cour : enroulement de la partie haute agrémenté de brindilles de feuilles. IVR11_20089500482NUC4A Détail du motif de vase en ferronnerie ornant le pilastre gauche du portail d'entrée Vue du porche d'entrée de l'immeuble. IVR11_20089500479NUC4A Détail du travail de ferronnerie de la porte d'entrée de l'immeuble : ornement végétal Détail de l'un des garde-corps. Motif végétal : chardons et entrelacs. IVR11_20089500484NUC4A
  • immeuble, 9 rue Blanche
    immeuble, 9 rue Blanche Enghien-les-Bains - 9 rue Blanche - en ville - Cadastre : 1995 AB 315
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Site, secteur ou zone de protection :
    zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager
    Description :
    production courante de l'architecte Moreels dans le soin qu'il apporte toujours à la mise en œuvre des matériaux, permettant ainsi des effets polychromes et décoratifs. Sur le fond clair de la brique silico -calcaire se détachent des motifs dessinés par la brique rouge, ponctués de métopes de grès flammé vert. Des carreaux de fleurs en relief couronnant la partie centrale et des panneaux de carreaux de faïence irisée
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Illustration :
    Vue d'ensemble de l'immeuble. IVR11_20099500440NUC4A Vue de la porte d'entrée en ferronnerie de l'immeuble. IVR11_20089500519NUC4A Détail de l'un des garde corps d'une baie au rez-de-chaussée. IVR11_20089500520NUC4A
  • immeuble, 1, 3 rue de l' Arrivée
    immeuble, 1, 3 rue de l' Arrivée Enghien-les-Bains - 1, 3 rue de l' Arrivée - en ville - Cadastre : 1995 AC 274
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Site, secteur ou zone de protection :
    zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager
    Représentations :
    le décor le plus abondant se situe sur les parties basses : encadrement de la porte d'entrée surmonté d'une guirlande liée par des noeuds, cartouches ornés de fleurs de soleils ou héliantus. La porte d'entrée en ferronnerie et les gardes corps de fonte sont dans un style Art nouveau
    Description :
    Cet immeuble qui marque l'angle des rues de l'Arrivée et du Général de Gaulle est l'un des plus grands de la ville pour cette période, soit une totalité de douze travées. Au dessus des commerces du rez de chaussée, les façades du premier étage sont traitées en brique et pierre alternés alors que les bandeau de couronnement de l'ensemble de l'édifice, souligné par le garde corps d'un grand balcon faisant la totalité de la façade.
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Localisation :
    Enghien-les-Bains - 1, 3 rue de l' Arrivée - en ville - Cadastre : 1995 AC 274
    Titre courant :
    immeuble, 1, 3 rue de l' Arrivée
    Illustration :
    Vue d'ensemble de l'immeuble construit en 1904. IVR11_20099500627NUC4A Détail de la porte d'entrée avec, en haut à droite, la signature de l'architecte : A. CHAMPY
  • immeuble Le Castel de l'Espérance, 46 rue Félix Faure
    immeuble Le Castel de l'Espérance, 46 rue Félix Faure Enghien-les-Bains - 46 rue Félix Faure - en ville - Cadastre : 1995 AD 79
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Le Castel de l'Espérance a été construit en 1911 par l'architecte Henri Moreels constitué de deux immeubles de rapport sur une parcelle dont l'architecte se dit le propriétaire, ce qui lui est contesté car de haut, refusé en raison de sa non conformité avec le décret urbain n'autorisant qu'une hauteur totale de 14 mètres. Les deux immeubles sont construits sur une parcelle étroite : un premier immeuble en retrait avec un jardinet en avant, un jardin organisé sur le plan de l'architecte en quatre parterres et
    Site, secteur ou zone de protection :
    zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager
    Description :
    formant ressaut, couronnées au niveau de l'étage de comble par deux balcons-loggias. Au dernier niveau , ces deux travées sont reliées par un balcon-loggia qui repose sur des consoles de béton. Comme dans
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Titre courant :
    immeuble Le Castel de l'Espérance, 46 rue Félix Faure
    Appellations :
    Le Castel de l'Espérance
    Illustration :
    Elévation et coupe de l'immeuble donnant sur la rue Félix Faure (1911). (AM Enghien-les-Bains, 1T Elévation de la façade antérieure de l'immeuble donnant sur la cour intérieure (1911). (AM Enghien Vue de la façade antérieure de l'immeuble sur la rue Félix Faure IVR11_20089500365NUC4A Détail de la plaque de signature de l'architecte Moreels. IVR11_20089500366NUC4A Vue la porte d'entrée de l'immeuble donnant sur la rue Félix Faure IVR11_20089500367NUC4A Détail de la frise sur faïence ornant la porte d'entrée du premier immeuble. Motif floral Détail du décor entre deux baies, sur un plein de travée IVR11_20089500369NUC4A
  • immeuble, 60 boulevard Sadi Carnot
    immeuble, 60 boulevard Sadi Carnot Enghien-les-Bains - 60 boulevard Sadi Carnot rue de la Barre - en ville - Cadastre : 1995 AD 410
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Site, secteur ou zone de protection :
    zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager
    Représentations :
    trois boules ornent le balcon et la lucarne de la travée d'angle
    Description :
    immeuble d'angle à travées qui fait partie du corpus d'immeubles de pierre, peu fréquent à Enghien
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Localisation :
    Enghien-les-Bains - 60 boulevard Sadi Carnot rue de la Barre - en ville - Cadastre : 1995 AD 410
    Illustration :
    Vue d'ensemble de l'immeuble construit par l'architecte Gallibert. IVR11_20099500414NUC4A
  • immeuble, 29 rue Paul Delinge
    immeuble, 29 rue Paul Delinge Enghien-les-Bains - 29 rue Paul Delinge - en ville - Cadastre : 1995 AD 359
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Site, secteur ou zone de protection :
    zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager
    Description :
    norme dans l'architecture de la ville d'Enghien : huit travées sur cinq niveaux. Le rez de chaussée est motif monumental dessiné par de larges cannelures entre les six travées centrales. Le toit en terrasse
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Illustration :
    Vue d'ensemble de l'immeuble. Sur la porte, figure le monogramme G. B. IVR11_20089500448NUC4A
  • immeuble, 26 rue Pasteur
    immeuble, 26 rue Pasteur Enghien-les-Bains - 26 rue Pasteur - en ville - Cadastre : 1995 AD 741
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Site, secteur ou zone de protection :
    zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager
    Représentations :
    Le balcon-loggia est soutenu par deux colonnes. Un décor floral en relief de béton court sous la corniche séparant le rez de chaussée du premier étage. La porte est orné d'un décor de ferronnerie particulièrement raffiné avec une branche de rosier fleuri et des brindilles de la même plante.
    Description :
    atypique tout en hauteur. La façade a deux travées dont celle de gauche forme un léger avant-corps couronné d'une loggia-balcon et d'une lucarne au toit rhomboïdal original. Le rez de chaussée est surélevé et une
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Illustration :
    Elévation de la façade (28 novembre 1923) (AM Enghien-les-Bains) IVR11_20099500543NUC4A Vue d'ensemble de l'édifice construit en 1923. IVR11_20089500360NUC4A Vue de la porte d'entrée. Oeuvre de ferronnerie d'art à motif végétal. IVR11_20089500361NUC4A Porte d'entrée en ferronnerie à motif végétal. Détail de la branche de rosier dans la partie Porte d'entrée. Détail des brindilles en fer forgé dans l'encadrement et de celles, ornées de
  • immeuble Castel Bellevue, 1 rue Pasteur
    immeuble Castel Bellevue, 1 rue Pasteur Enghien-les-Bains - 1 rue Pasteur allée des Ecoles - en ville - Cadastre : 1995 AD 101
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    projet, Nicolet avait conçu un toit terrasse en ciment volcanique qui devait recevoir une couverture de terre et de gazon, utilisant là un procédé d'avant-garde. Le porche d'entrée particulièrement ouvragé était sur le projet initial couronné de deux vases sommés de boules et non de deux femmes à l'antique
    Site, secteur ou zone de protection :
    zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager
    Description :
    L'immeuble est situé à l'angle de la ruelle longeant la voie ferrée, dite alors sentier latéral, et de la rue Pasteur. une grande partie des vues se déploient sur la large tranchée de la voie de chemin de fer qui n'était alors pas perçue comme une nuisance. Selon la typologie des immeubles résidentiels système de composition générale des façades est celui que Nicolet utilise pour la majorité des immeubles lucarnes sommées de frontons cintrés richement ornés pour la travée d'angle. Plusieurs séries de balcons d'entrée, monumental, est encadré par deux paires de colonnes ioniques, cannelées dans leur partie basse abondant décor sculpté : un médaillon central entouré d'un drappé et de feuillages de laurier et de chêne . Le tout est ammorti par deux figures de femme à l'antique, en ronde bosse, dont l'une n'est plus en place lors de notre enquête.
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Illustration :
    Premier projet de l'architecte, en 1910, avec proposition d'un toit plat en béton recouvert de Elévation dans la version d'un second projet avec de hauts toits en ardoise, projet finalement Vue d'ensemble de l'édifice depuis le pont sur la voie ferrée. IVR11_20089500424NUC4A
  • immeuble, 14 rue de Puisaye
    immeuble, 14 rue de Puisaye Enghien-les-Bains - 14 rue de Puisaye allée des Ecoles - en ville - Cadastre : 1995 AD 20
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Site, secteur ou zone de protection :
    zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager
    Description :
    larges étant soulignées, au niveau du toit par un décrochement de style Art déco. L'architecte, malgré la simplicité du bâtiment a utilisé plusieurs techniques de décor : large frise de béton, courant sur le rez de chaussée, composée d'un motif de cannelures et de fleurs en bas-relief, suite de carreaux de céramique ponctuant le bas du premier étage figurant des coupes de fleurs très colorées et, sur le dernier étage, une mise en œuvre de la brique formant des motifs réguliers et verticaux en relief. Les garde-corps sont de style Art déco orné de fleurs stylisées.
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Localisation :
    Enghien-les-Bains - 14 rue de Puisaye allée des Ecoles - en ville - Cadastre : 1995 AD 20
    Titre courant :
    immeuble, 14 rue de Puisaye
    Illustration :
    Vue d'ensemble depuis la rue de l'immeuble. IVR11_20099500623NUC4A Détail de la porte en ferronnerie de l'immeuble. IVR11_20089500377NUC4A Détail de la plaque de signature de l'architecte Henri Moreels apposée auprès d'un carreau de faïence représentant une coupe de fleurs stylisées. IVR11_20089500381NUC4A Détail de la frise en relief de béton à motifs floraux ornant le rez-de-chaussée Détail de la frise en relief de béton à motifs floraux. IVR11_20089500379NUC4A
  • immeuble, 46 rue Félix Faure
    immeuble, 46 rue Félix Faure Enghien-les-Bains - 13 rue Péligot - en ville - Cadastre : 1995 AB 149
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Ce grand immeuble, qui occupait à l'origine deux numéros de la rue Péligot, les 11bis et 13 , illustre l'importance de l'urbanisation du quartier de la gare d'Enghien durant le premier quart du 20e siècle, la rue étant créée autour de 1905.
    Site, secteur ou zone de protection :
    zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager
    Description :
    corniche de brique surmontée de balustres également de brique reprenant un motif de claustra et masquant le des arbalétriers de bois, couvrant un grand balcon. Le décor et la mise en œuvre des matériaux y sont particulièrement soignés : carreaux de céramique en revêtement au troisième étage, formant un dessin en damier gris et blanc, frise de carreaux vert et blanc, motif de guirlandes et de chute en céramique bleue sur le second étage, damier de plus petit module, bleu et blanc au dessus des linteaux métalliques. Le soin apporté au décor du porche d'entrée est à l'image de celui de l'élévation : sol de mosaïque avec motif de postes (formant un dessin de vagues), murs couverts d'un revêtement original constitué de carreaux de parement en briquetage, reprenant le calepinage de la brique. Le tout est en grès émaillé dont l'aspect l'architecte. Enfin, également révélateur du goût du détail qui caractérise l'édifice, le numéro de rue est
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Illustration :
    Vue d'ensemble de l'immeuble depuis la rue IVR11_20089500516NUC4A Vue du porche de l'entrée au 11 bis IVR11_20089500517NUC4A Détail de la plaque de numérotation en mosaïque. IVR11_20089500518NUC4A
  • immeuble, 18 place de Verdun
    immeuble, 18 place de Verdun Enghien-les-Bains - 18 place de Verdun - en ville - Cadastre : 1995 AD 743
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Marché, actuelle place de Verdun.
    Site, secteur ou zone de protection :
    zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager
    Représentations :
    Sur la corniche soulignant le troisième étage un ensemble de panneaux de sgraffitte, aujourd'hui
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    La composition symétrique est dans la veine des immeubles classiques de la fin du 19e siècle en brique et pierre. Deux travées de pierre forment ressaut et sont couronnées d'une lucarne accostée d'un grand motif de volute qui diffère du projet initial de l'architecte. Un balcon est disposé sur l'ensemble de la façade, au niveau du dernier étage.
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Localisation :
    Enghien-les-Bains - 18 place de Verdun - en ville - Cadastre : 1995 AD 743
    Titre courant :
    immeuble, 18 place de Verdun
    Illustration :
    Coupe sur la façade et élévation de l'immeuble (1910). (AM Enghien-les-Bains, 1T 240 Vue d'ensemble de l'immeuble depuis la place. IVR11_20099500473NUC4A Détail de la frise de sgraffite située sous les balcons : visage féminin. IVR11_20099500474NUC4A
  • immeuble, 6, 8 rue Péligot
    immeuble, 6, 8 rue Péligot Enghien-les-Bains - 6, 8 rue Péligot - en ville - Cadastre : 1995 AB 205, 204
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cet ensemble de deux immeubles de la rue Péligot illustre l'importance de l'urbanisation du quartier de la gare d'Enghien durant le premier quart du 20e siècle, la rue étant créée autour de 1905. Ils
    Site, secteur ou zone de protection :
    zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager
    Murs :
    pan de bois
    Description :
    Les deux immeubles sont élevés en moellons de pierre, ce qui est peu fréquent dans le corpus d'immeubles de la ville d'Enghien, avec des éléments en briques rouge pour le rez de chaussée et le dernier niveau, les encadrements des travées latérales du numéro 8 et le bow window de la travée centrale au n° 6 au toit débordant. La polychromie de l'ensemble est rehaussée par des briques vernissées vertes et le décor est complété par des garde-corps ornés de fleurs, de branches de laurier et de mufles de lion.
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Illustration :
    Vue de l'entrée au numéro 8 IVR11_20089500525NUC4A Détail de l'une des plaques de métal ornant l'entrée au numéro 8. IVR11_20089500524NUC4A Détail de l'un des balcons de l'immeuble au n° 8 de la rue Péligot IVR11_20089500523NUC4A
  • immeuble Le Windsor Castle, 45 rue Félix Faure
    immeuble Le Windsor Castle, 45 rue Félix Faure Enghien-les-Bains - 45 rue Félix Faure 68 allée des Ecoles - en ville - Cadastre : 1995 AD 133
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    de ce type, car le Windsor Castle est une copie de celui édifié au 11, rue de l'Arrivée, en 1908. Il , finalement non réalisé. C'est l'entrepreneur en maçonnerie favori de Nicolet, Jules Peignin d'Epinay sur , conservée aux archives municipales, l'architecte souligne l'importance du nom de l'immeuble qui est une style a un petit aspect châtelain du 18e siècle sachant que c'est infiniment goûté des maîtresses de maison dont ça flatte l'orgueil. En raison du succès de ses immeubles Nicolet fait un bâtiment encore de 1904, l'architecte Nicolet est mentionné comme architecte au château de Windsor à Enghien. A l'origine le bâtiment était précédé et entouré d'un jardin orné de sculptures qui, bien que paraissant aujourd'hui l'espace. L'architecte affirme le caractère résidentiel de cet immeuble en le disposant en retrait avec une grille de clôture monumentale sur la rue avec des pilastres traités pareils (comme ceux que j'ai mis rue de l'Arrivée face à la descente de train). Nicolet souligne également que grace à la
    Site, secteur ou zone de protection :
    zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    corps de bâtiment à trois travées en façade est disposé à l'avant d'un second corps de bâtiment qui continus avec des garde corps de fonte richement ornés dans un style du XVIIIe siècle. Selon une pratique récurente de l'architecte, les volumes sont également différenciés au niveau des toits et tout
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Illustration :
    Plan du rez-de-chaussée (1912). (AM Enghien-les-Bains, 1T 65) IVR11_20099500516NUC4A Vue d'ensemble du projet en élévation perspective avec proposition de jardin (28 février1912 ). Document manuscrit de présentation du projet ""Le Windsor Castle"" au Sous Comptoir des Entrepreneurs : page de couverture avec dessin. (AM Enghien-les-Bains) IVR11_20099500518NUC4A nombre de travées concerne la partie donnant sur l'allée des Ecoles. (AM Enghien-les-Bains, 1T 95