Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Edito

Découvrez la documentation la plus importante sur le patrimoine d’Île-de-France constituée par le service de l’Inventaire depuis 1982 : plus  de 16.700 dossiers sur des bâtiments et objets, 160.000 photographies couvrant plus de 250 communes. Les dossiers d’inventaire rassemblent aussi bien des informations historiques que de nombreuses données concernant la description ; la datation et les matériaux des édifices ou des objets répertoriés. Ils se composent de photographies, de plans, de cartes, de reproductions de documents anciens et de cartes postales.

Vous pouvez d’ores et déjà accéder à 1500 dossiers documentaires, d’autres viendront compléter le portail d’ici fin 2016. Vous pouvez également consulter les dossiers antérieurs à 2012 sur le site du Ministère de la Culture, les bases nationales Mérimée pour les bâtiments et Palissy pour le Mobilier.

 

Pour consulter la liste des communes et territoires inventoriés cliquez ici et liste des thématiques étudiées, cliquez ici


Pour feuilleter le catalogue des publications 2016, cliquez ici


Contact
Patrimoine et Inventaire de la Région Île-de-France
Email : inventaire-patrimoine@iledefrance.fr
Tel. : 01 53 85 59 93

Lumière sur

calice et patène de François-Joseph Bertrand-Paraut, 1819

En 1819, la fabrique de la cathédrale passa commande de plusieurs objets à l'orfèvre parisien François-Joseph Bertrand-Paraut : un calice qui est probablement celui étudié ici, un ciboire en vermeil (IM77000371), un vase pour les Saintes Huiles, une croix de procession, deux chandeliers et deux baisers de paix (IM77000378). Elève et gendre de Pierre Paraud, François-Joseph Bertrand-Paraut reprit en 1817 (date d’insculpation de son poinçon d’orfèvre) l’atelier familial au 18, rue des Arcis. La cathédrale de Meaux possède d’ailleurs un calice où les deux orfèvres sont associés, François-Joseph Bertrand-Paraud ayant remployé une coupe un peu plus ancienne portant le poinçon de Pierre Paraud, qui devait faire partie du fonds de l’atelier (IM77000317). Cette maison fabriquait « toutes sortes d’orfèvrerie, tant pour la table que pour l’église »; mais c’est bien l’orfèvrerie liturgique qui constituait sa spécialité, y compris le bronze doré et le plaqué. La maison Bertrand-Paraud était d’ailleurs le fournisseur officiel de la Grande Aumônerie.

En savoir plus…