Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 61 à 80 sur 167 - triés par pertinence
  • Eglise paroissiale Saint-Saturnin
    Eglise paroissiale Saint-Saturnin Champigny-sur-Marne - place de l' Eglise - en ville - Cadastre : 1974 AX 133
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    pierre de taille
    Illustration :
    Plan. 1891. Tiré de : la semaine des constructeurs, 1891-1892. (BNF. Estampes, topo Va 94 fol., t.3 Plan et coupes relevés par Picquenard. (Ministère de la Culture, Médiathèque du patrimoine Chevet. Dessin aquarellé, vers 1890. (AD Val-de-Marne. Série Fi) IVR11_19849401453X Vue prise du sud-ouest Carte postale. (Coll. Soc. hist. de Villiers.) IVR11_19849400657XB Vue du chevet. Carte postale. (Coll. Soc. hist. de Villiers.) IVR11_19849400656XB Vue de la nef en direction du coeur. Carte postale. (Coll. Soc. hist. de Villiers Vue de la nef et du collatéral sud, en direction du coeur. Photographie, 1904. (BNF. Estampes, topo Vue de la nef et du collatéral nord en direction du coeur. Photographie, 1904. (BNF. Estampes, topo Chapiteau du troisième support sud de la nef. Tiré de : La semaine des constructeurs, 1891-1892 Vue de la nef et du collatéral nord en direction du coeur. IVR11_19859401033V
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Représentations :
    sujet : grappe de raisin
    Historique :
    (cadastre). Sacristie construite en 1840. Vitraux posés en 1855 et 1858. Eglise restaurée après la guerre de
    Localisation :
    Champigny-sur-Marne - place de l' Eglise - en ville - Cadastre : 1974 AX 133
  • Les maisons, fermes et immeubles de Draveil
    Les maisons, fermes et immeubles de Draveil Draveil
    Titre courant :
    Les maisons, fermes et immeubles de Draveil
    Murs :
    pierre de taille
    Illustration :
    Maisons du XIXe siècle sur le boulevard Henri-Barbusse, n° 160-164, en direction de Champrosay Vue de la façade de la maison de ville, 170 boulevard Henri-Barbusse. IVR11_20079101011XA Vue d'ensemble de la maison de ville, 160 boulevard Henri-Barbusse. IVR11_20079101017XA Façade de la maison de ville, 162 bis boulevard Henri-Barbusse. IVR11_20079101016XA Vue d'ensemble de la maison, 111 boulevard Henri-Barbusse. IVR11_20089100167NUC4A Vue d'ensemble de la maison avec boutique, 28 place de la République. IVR11_20089100164NUC4A Vue d'ensemble de la maison, 16 rue de Mainville. IVR11_20089100178NUC4A Vue rapprochée de la façade de la maison, 16 rue de Mainville. IVR11_20089100177NUC4A Vue d'ensemble de la maison dite Villa Henriette, 21 rue Alphonse-Daudet. IVR11_20079100830XA Maison avec commerce en rez-de-chaussée, 4 place d'Armes. IVR11_20089100192NUC4A
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Texte libre :
    L'ensemble de l'étude est accessible en bas de page dans la rubique Documentation - Liens web.
  • ciboire à base polylobée
    ciboire à base polylobée Draveil - centre - 1 place de la République
    Statut :
    propriété de la commune
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Localisation :
    Draveil - centre - 1 place de la République
  • église paroissiale Saint-Germain-L'Auxerrois
    église paroissiale Saint-Germain-L'Auxerrois Romainville - place de la Mairie - en ville - Cadastre : 1983 AS 680
    Description :
    , repose sur des colonnes doriques. Elle est flanquée de deux bas-côtés qui aboutissent, de part et d'autre du choeur en hémicycle, à deux chapelles. Le clocher carré culmine à 24 mètres de hauteur et abrite de la famille Ségur. Situées l'une au pied de l'autel de la chapelle ouest, l'autre dans la nef , elles sont désormais vides. Seuls quelques restes d'un pavement de pierres bleues et des graffitis ont été mis au jour. La dalle funéraire de l'épouse de Philippe-Henri de Ségur, datée de 1778, refermait la crypte de la chapelle. Restaurée et classée, elle est exposée sur le mur ouest de l'édifice à gauche de l'entrée. Gravée d'une longue inscription faisant état des titres de noblesse de la marquise , elle porte une épitaphe qui fait son éloge : « Elle reçut de la nature, les vertus clocher de l'égIise . Les quatorze verrières de l'église sont l'oeuvre de Joseph Guével, maître verrier à Noisy-le-Sec mondiale et totalement détruite lors du bombardement de 1944. Réalisées dans un style naïf et populaire
    Murs :
    pierre de taille
    Illustration :
    Carte postale.Vue de la façade occidentale de l'église. Début XXe siècle. (AD Seine-Saint-Denis Carte postale, début XXe siècle. Vue de la façade orientale de l'église. Scène d'habitants. (AD Carte postale. Vue de la nef et du choeur. Début XXe siècle. (AD Seine-Saint-Denis Vue de l'église depuis la place de la mairie. IVR11_20089300869NUC4A Vue de l'église depuis la place de la mairie. IVR11_20089300870NUC4A Vue de la façade principale. IVR11_20089300250NUC4A Vue de la façade principale. IVR11_20119300284NUC4A Vue rapprochée de la façade principale. IVR11_20089300249NUC4A Vue de la nef et du choeur. IVR11_20089300245NUC4A Vue de la nef et du choeur. IVR11_20089300244NUC4A
    Auteur :
    [commanditaire] Ségur, maréchal de [] Ségur, comtesse de
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Philippe-Henri de Ségur fait commande en 1785 d'un devis estimatif de rénovation de l'église du village à Alexandre-Théodore Brongniart. Fortement endommagée, elle menace ruine et le rapport de l'architecte conclut à la nécessité de sa destruction. Le maréchal le charge alors de la construction du nouveau lieu de culte, ce dont Brongniart s'acquitte pour la somme de 28 000 livres. Ses différents rapports ainsi que les plans et le descriptif détaillé de l'édifice qu'il projette reprennent, à grands
    Localisation :
    Romainville - place de la Mairie - en ville - Cadastre : 1983 AS 680
  • tableau : bords de rivière
    tableau : bords de rivière Bry-sur-Marne - en ville
    Titre courant :
    tableau : bords de rivière
    Structures :
    support et surface de même forme rectangulaire horizontal
    Cadre de l'étude :
    reprise de l'antériorité
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Dutzschold, et offert à la commune par Adrien Mentienne (maire de 1868 à 1881).
  • chape
    chape place Cardinal Mercier
    Description :
    d'or. Brodé de fils d'or et de fils d'argent il est bordé sur le col par un galon doré et ourlé sur son ensemble d'une frange de fils d'argent.
    Statut :
    propriété de la commune
    Illustration :
    Détail du chaperon orné d'un pélican, au dos de la chape. IVR11_20099500010NUC4A
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Représentations :
    Le pélican entouré de rayons est disposé au centre du chaperon entouré de volutes de feuillages et de fleurs.
  • ornement doré : chappe ; dalmatiques (2) ; chasuble ; étoles (2) ; manipules (3) ; voile de calice ; bourse
    ornement doré : chappe ; dalmatiques (2) ; chasuble ; étoles (2) ; manipules (3) ; voile de calice ; bourse place Cardinal Mercier
    Titre courant :
    ornement doré : chappe ; dalmatiques (2) ; chasuble ; étoles (2) ; manipules (3) ; voile de calice
    Description :
    Ensemble d'un ornement en drap d'or doublé de tissu de coton rouge et de tissu rouge damassé pour la chasuble qui est de forme dite à la française. Chaque pièce est ornée sur son pourtour d'un motif de broderie végétal. Le chaperon est entouré d'un galon et de franges en fils de métal doré. Aux éléments de broderie au point de feston, passé empiétant et point de tige avec des fils de coton, souvent sur une âme de carton pour en assurer une plus grande rigidité, s'ajoutent divers matériaux : canetille sur la dalmatique, paillette, galon de fil d'or et cabochons métalliques sur la chasuble. Sur le dos de cette dernière, les personnages de la scène du baptême sont faits de tissu peint et rebrodé.
    Statut :
    propriété de la commune
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la chape. IVR11_20099500007NUC4A Détail du chaperon au dos de la chape. IVR11_20099500009NUC4A Vue d'ensemble de la dalmatique. IVR11_20099500001NUC4A Vue d'ensemble de la chasuble. IVR11_20099500008NUC4A Vue d'ensemble du dos de la chasuble. IVR11_20099500004NUC4A Détail du motif brodé au centre de la crois sur le dos de la chasuble : baptême du Christ
    Dénominations :
    voile de calice
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Dimension :
    manches = 1,19 cm, h = 1,02 cm ; dimensions du chaperon de la chape : h = 50 cm, la = 49 cm)
    Représentations :
    La chape et la dalmatique sont ornées d'un décor végétal rythmé dans une organisation de motifs un cadre polylobé. La chape ferme par deux boucles de métal figurant l'alpha et l'oméga. La chasuble est ornée des végétaux symboliques liés à la messe : des bouquets d' épis de blé associés à une rose et des pampres de vigne, ainsi que de la scène du baptême du christ sur le dos du vêtement.
  • ciboire
    ciboire place Cardinal Mercier
    Description :
    Ciboire d'une grande simplicité, dépourvu de décor mais enrichi par une paire de boucle d'oreilles (ornées de brillants, perles et pierre bleue) rapportées sur le pied et une bague ( orné de brillant et de
    Statut :
    propriété de la commune
    Inscriptions & marques :
    poinçon de maître poinçon garantie et titre sur le couvercle : Minerve premier titre ; poinçon de maître : dans un
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
  • croix de procession
    croix de procession place Cardinal Mercier
    Titre courant :
    croix de procession
    Statut :
    propriété de la commune
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la croix de procession. IVR11_20099500036NUC4A
    Dénominations :
    croix de procession
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
  • Ensemble de verrières - Temple de Belleville
    Ensemble de verrières - Temple de Belleville Paris 20e arrondissement - 97 rue Julien Lacroix - en ville
    Titre courant :
    Ensemble de verrières - Temple de Belleville
    Illustration :
    Temple de Belleville, verrières du chevet, vitreries incolores IVR11_20107500773NUC4A
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
  • maison de campagne, 6 rue du Général-Leclerc
    maison de campagne, 6 rue du Général-Leclerc Andrésy - 6 rue du Général-Leclerc - en ville - Cadastre : 1983 AS 248
    Titre courant :
    maison de campagne, 6 rue du Général-Leclerc
    Description :
    postales). La maison qui est de plain-pied avec le jardin est à demi enterrée côté rue des Courcieux où les ouvertures sont petites. La remise fait désormais partie de la parcelle voisine.
    Étages :
    étage de soubassement étage de comble
    Illustration :
    Plan de localisation. (AD Yvelines, 7 M 105). IVR11_20087800659NUC2A Plan de distribution à l'époque de l'usine de jouets en 1912. (AD Yvelines, 7 M 105 Vue de la façade sur jardin. IVR11_20057800144XA Vue de l'escalier. IVR11_20057800148XA
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Texte libre :
    La totalité du dossier (incluant aussi la synthèse et/ou la bibliographie) est disponible en bas de
    Historique :
    Pendant tout le 18e siècle, selon des archives privées la maison appartint comme maison de campagne Bricault, écuyer ancien capitaine de régiment royal, demeurant ordinairement à Paris. La maison a appartenu achetée par le comte Abraham Louis Chassepot de Beaumont. En 1821 elle appartient à Jean-Marie Malot. En 1862 la manufacture d'articles de Paris de François Armand Blanchon s'y installe. En 1892 elle appartient à la société Moraine et Marchal, successeur de Blanchon, qui la vend en 1919. La maison servait de logement comme l'atteste un plan de la série 7 M.
    Précision dénomination :
    maison de campagne
  • maison de vigneron, 1 rue Saint-Roch
    maison de vigneron, 1 rue Saint-Roch Chanteloup-les-Vignes - 1 rue Saint-Roch - en ville - Cadastre : 1985 AM 236
    Titre courant :
    maison de vigneron, 1 rue Saint-Roch
    Genre :
    de vigneron
    Description :
    devant par la construction de l'édifice actuel. L'activité viticole ayant été abandonnée, le cellier
    Murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    Illustration :
    La façade de l'habitation. IVR11_20087800286NUC4A Vue latérale de la maison. IVR11_20087800284NUC4A La façade de l'habitation. IVR11_20087800285NUC4A Plafond de l'ancien cellier transformé en séjour. IVR11_20077800436NUCA Crochet en haut de l'escalier du cellier. IVR11_20077800438NUCA
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Il existe une petite maison sur le cadastre napoléonien. En 1831, un acte de vente la décrit. Elle
  • vieux cimetière
    vieux cimetière Andrésy - en ville - Cadastre : 1983 AT 199
    Statut :
    propriété de la commune
    Illustration :
    Vue d'ensemble de chapelles funéraires. IVR11_20067800634XA Vue d'ensemble d'une tombe ornée de ferronnerie. IVR11_20067800648XA
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Le plan des dîmes d'Andrésy (1778) permet de voir que le cimetière se trouvait déjà là à cette date , donc non loin du cimetière mérovingien qui fut redécouvert en 1890 lors des travaux de terrassements liés à la construction de la voie ferrée. Des travaux furent effectués tout au long du 19e siècle , notamment la construction d'un mur de clôture à partir de 1858.
  • maison de vigneron, 2 rue du Général-de-Gaulle
    maison de vigneron, 2 rue du Général-de-Gaulle Maurecourt - 2 rue du Général-de-Gaulle - en ville - Cadastre : 1964 AH 1007
    Titre courant :
    maison de vigneron, 2 rue du Général-de-Gaulle
    Genre :
    de vigneron
    Description :
    le linteau de la porte d'entrée porte la date de 1763 gravée. La cave se poursuit sous la maison voisine qui est dans le prolongement de celle-ci.
    Étages :
    étage de comble
    Illustration :
    Plan et coupes de la cave. IVR11_20097800023NUD Plan de la seigneurie d'Andrésy, 1731. (AN, N IV Seine-et-Oise 19). IVR11_20087800006NUC1A L'entrée de la cave et son chronogramme. IVR11_20077800090XA Le revers de la porte d'entrée de la cave. IVR11_20077800092XA Vue d'ensemble de la cave. IVR11_20077800094XA
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Une maison existe sur le plan de 1731 ; elle ne correspond pas à l'implantation de la cave qui porte la date de 1763 et s'étend au delà. La maison a été remaniée au XIXe siècle puis à nouveau
    Localisation :
    Maurecourt - 2 rue du Général-de-Gaulle - en ville - Cadastre : 1964 AH 1007
  • oratoire de Notre-Dame
    oratoire de Notre-Dame Andrésy - rue de Chanteloup - en ville - Cadastre : 1983 AM 222
    Titre courant :
    oratoire de Notre-Dame
    Illustration :
    Vue de l'oratoire du quartier de Denouval. Carte postale. (Collection particulière Oratoire situé au carrefour de Denouval. IVR11_20067800444XA Vue d'ensemble de l'oratoire. IVR11_20077800371XA
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Il est difficile de dater cet édicule qui a été repris à maintes reprises.
    Localisation :
    Andrésy - rue de Chanteloup - en ville - Cadastre : 1983 AM 222
  • tableau : Apparition du Christ à Saint Bernard
    tableau : Apparition du Christ à Saint Bernard Andrésy
    Statut :
    propriété de la commune
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
  • carrières
    carrières Andrésy ; Maurecourt ; Chanteloup-les-Vignes
    Illustration :
    Chanteloup-les-Vignes. Projet de confortement des carrières à gypse. Elévations et coupes. (AD Plan de la plâtrière de Chanteloup. (AD Yvelines, 7 M 114). IVR11_20087800661NUC2A Entrée de la plâtrière de Chanteloup. Carte postale. (Collection particulière Entrée d'une ancienne carrière à Andrésy, rue de la Gare. IVR11_20067800396XA Les carrières de gypse à la limite entre Andrésy et Chanteloup-les-Vignes d'après l'atlas des Anciennes entrées de carrières à gypse à Chanteloup. IVR11_20087800235NUC4A Entrée des anciennes carrières de gypse, à Chanteloup rue de la Plâtrière. IVR11_20087800248NUC4A
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Texte libre :
    La totalité du dossier (incluant aussi la synthèse et/ou la bibliographie) est disponible en bas de
    Historique :
    d'intérêt local à la différence de Conflans-Sainte-Honorine dont le banc royal était exporté jusqu'à Paris . Cela vient de la mauvaise qualité de la pierre : ce moëllon vert et tendre rempli de sels, fait plus d'immondices au tirage que de pierres propres à la construction précise le maire d'Andrésy Humbert vers 1840 , et il ajoute que c'est un moellon qui sert à de petites constructions. En 1837, il y avait cinq ruiné dans cette activité. De fait, le coût d'extraction est tel que l'activité ne pouvait être rentable fait des celliers et des caves, objet principal qui ait de la valeur car la pierre extraite de ces carrières coûte plus qu'elle ne vaut. A deux reprises toutefois l'activité de carrière est relancée : en 1842 par l'entrepreneur de travaux publics de Poissy Pierre Fradin qui travaille aux fortifications de Paris et reprend à cet effet la carrière de Léonard Pallegoy. Et en 1846 l'entrepreneur Bowens ouvre une carrière souterraine aux Riais pour fournir de la pierre lors de l'établissement de l'écluse. Mais en 1863
  • maison de vigneron, impasse Hoche
    maison de vigneron, impasse Hoche Maurecourt - impasse Hoche - en ville - Cadastre : 1964 AH 170, 1148
    Titre courant :
    maison de vigneron, impasse Hoche
    Genre :
    de vigneron
    Description :
    La cave est exceptionnelle : on y accède depuis une pièce du rez-de-chaussée par une ouverture dans comme celle qui se trouve dans le prolongement et porte la date de 1763 gravée. Le logis comporte un étage carré. Il est en cours de transformation.
    Étages :
    étage de comble
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la cour et d'une ancienne grange. IVR11_20077800096XA Façade arrière de l'ancienne grange. IVR11_20077800100XA La façade arrière de la maison d'habitation. la partie centrale est une adjonction récente pour La façade arrière de la maison d'habitation. IVR11_20077800086XA
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    la partie principale d'habitation qui se trouve dans le prolongement de la maison mitoyenne a été construite après 1731, probablement en 1763 car sa cave se trouve dans le prolongement de la précédente. Les
  • maison de vigneron, 18 rue Carnot
    maison de vigneron, 18 rue Carnot Maurecourt - 18 rue Carnot - en ville - Cadastre : 1983 AI 108, 339
    Titre courant :
    maison de vigneron, 18 rue Carnot
    Genre :
    de vigneron
    Description :
    le passage. Ce cellier a une voûte bien appareillée. Au dessus petit corps de bâtiment composé de ) en rez-de-chaussée et un grenier à l'étage à charpente apparente. Le bâtiment suivant, placé perpendiculairement, comportait une habitation (deux pièces en rez-de-chaussée surélevé) un cellier voûté en dessous (cellier n°3). Un autre bâtiment qui lui était accolé a été détruit. Ensuite en face de l'entrée un vaste actuel à un étage tourne quasiment le dos à la cour. Ses ouvertures sont essentiellement du côté de la
    Illustration :
    Plan de situation des caves. IVR11_20097800020NUDA Plan de la seigneurie d'Andrésy, 1731 des deux maisons 18 et 20 rue Carnot. (AN, N IV Seine-et-Oise Lattis du plafond de l'ancienne habitation. IVR11_20077800424XA Lattis en mauvais état du plafond de la seconde pièce de l'ancienne habitation. IVR11_20077800426XA Entrée de la cave semi enterrée sous l'ancien logis. IVR11_20077800428XA Entrée de la cave semi enterrée sous l'ancien logis détail d'une bouche d'aération au dessus de la Vue d'ensemble de la cave semi enterrée sous l'ancien logis. IVR11_20077800432XA Entrée de la cave très profonde se trouvant à l'entrée sous le passage charretier
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Des bâtiments sont attestés sur le plan de 1701, sans qu'on puisse en préciser la nature. Le plan de 1731 est plus explicite : il permet de voir que la partie la plus ancienne est celle des celliers
  • cimetière
    cimetière Chanteloup-les-Vignes - en ville - Cadastre : 1988 AM 428
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel