Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 7 sur 7 - triés par pertinence
  • pont routier dit Pont neuf de Mantes
    pont routier dit Pont neuf de Mantes Mantes-la-Jolie - Cadastre : AC parcelle non cadastrée domaine public
    Titre courant :
    pont routier dit Pont neuf de Mantes
    Description :
    Le nouveau pont s'appuie sur deux piles en béton et a trois arches légèrement courbées, dont la centrale est la plus longue. La chaussée, supportée par un tablier métallique, est bordée par une barrière
    Hydrographies :
    la Seine
    Illustration :
    Mantes-la-Jolie : Les quais de Mantes vus depuis le pont vers l'amont. On aperçoit l'Ile aux Dames Mantes-la-Jolie : Garde-corps métallique vu depuis le pont vers l'aval. IVR11_20117800236NUC4A Mantes-la-Jolie : Vue de l'ouvrage vers l'aval depuis les quais de Mantes. IVR11_20117800232NUC4A Mantes-la-Jolie : Pont vu depuis l'escalier menant aux quais de Mantes. On aperçoit la culée en Mantes-la-Jolie : Poutres métalliques du tablier et pile en béton vus depuis les quais de Mantes . On aperçoit la rive de l'Ile aux Dames. IVR11_20117800233NUC4A
    Historique :
    En 1940, les arches du Pont Neuf du côté de Mantes sont entièrement détruites ; il ne reste donc
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie - Cadastre : AC parcelle non cadastrée domaine public
  • pont routier  dit Pont neuf de Mantes ou Pont Perronet (détruit)
    pont routier dit Pont neuf de Mantes ou Pont Perronet (détruit) Mantes-la-Jolie
    Titre courant :
    pont routier dit Pont neuf de Mantes ou Pont Perronet (détruit)
    Hydrographies :
    la Seine
    Illustration :
    Projet d'un pont à construire à Mantes sur le bras de la Seine du côté de Limay, par Perronet, 1766 Vue des travaux du pont de Mantes à la fin de septembre 1764. Gravure, 18e siècle. (BNF, Va 78, fol Mantes. Rives de la Seine, lithographiées par Arnoult. Gravure, 19e siècle. (Va 78, fol.,tome V Mantes. [Vue de la ville et du Pont neuf vers l'aval depuis les rives d'une île, 19e siècle.]. (BNF Elévation du pont de Mantes, construit sur le bras de la Seine du côté de la ville, achevé en 1765 La Seine et ses multiples ponts (chemin de fer, autoroutier, routier) en amont de Mantes de Mantes (détruit) au second plan ; vue prise vers l'amont depuis les rives d'une île Vue de Mantes [19e siècle]. Gravure, 19e siècle. (BNF,Va 78, fol.,tome V, Yvelines, B 7159). Vue [Premier tronçon du Pont Perronet de Mantes jusqu'à l'île aux Dames]. Gravure, 19e siècle. (BNF, Va 78, fol.,tome V, Yvelines, B 7171). Vue de l'ouvrage vers l'aval sur la rive gauche. Le point de vue
    Précision localisation :
    oeuvre située en partie sur la commune Limay
    Historique :
    Depuis le 12e siècle, un pont en bois relie Mantes à Limay. En 1613, Sully fait construire à son emplacement un pont en maçonnerie de 37 arches, scindé en trois parties non alignées : l'une relie Mantes à l'île aux Dames, la seconde permet de traverser les zones marécageuses de l'île, et la troisième relie . Afin de répondre aux nombreuses plaintes et objections des habitants de Mantes, Trudaine charge a lieu en 1756, et deux ans plus tard, les travaux commencent. La Guerre de Sept ans les retarde, et l'ingénieur des Ponts et Chaussées Perronet modifie les plans en 1764, notamment la courbure des arches pour postérieures, notamment en 1834 (remplissage des joints dans les voussoirs, réfection importante de la toutes les arches du tronçon côté Mantes.
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie
  • pont routier de Bonnières
    pont routier de Bonnières Bonnières-sur-Seine - Cadastre : 1982 AB non cadastré domaine public
    Description :
    Le premier pont était composé de deux tronçons séparés par la Grande Île. C'était un pont à poutres des culées en béton. Les barrières qui bordent la chaussée et le corps du tablier sont métalliques symétriquement de part et d'autre de la chaussée.
    Hydrographies :
    la Seine
    Illustration :
    Vue d'ensemble du pont. Carte postale, vers 1910. (CREDOP, Mantes-la-Jolie) IVR11_19937800475XB Vue depuis le pont routier vers l'amont sur la Grande Ile. IVR11_20117800200NUC4A Poutres métalliques du tablier vues depuis les quais de Bennecourt. On aperçoit la culée en béton de l'ouvrage sur la Grande Ile. IVR11_20117800214NUC4A Vue en surplomb de la chaussée du pont depuis l'avenue du maréchal Gallieni. IVR11_20117800213NUC4A
    Précision localisation :
    oeuvre située en partie sur la commune Bennecourt
    Historique :
    Un bac a relié les deux communes pendant longtemps. Après la guerre de 1870, un projet de pont voit le jour. Celui-ci réemploirait le pont de Mantes en charpente qui en 1871 a remplacé provisoirement navigation choisissent de construire un pont suffisamment haut et solide pour ne pas entraver la navigation rachat par l'Etat et un péage règlemente la circulation. Le pont est miné et détruit pendant la Seconde guerre mondiale. Une passerelle est installée pour relier les deux communes, jusqu'à la mise en service
  • pont routier dit Vieux Pont de Limay
    pont routier dit Vieux Pont de Limay Limay
    Description :
    entrée se trouve la maison du passeur, construite en pierre de taille.
    Annexe :
    Documentation IA78002131 AD. 78 : Série D : D 557 (péage de Mantes) AD. 78 Série S, sous-série 2S , Les ponts de Mantes à travers les siècles, Imprimerie Royer, 1968. MANTES ANIMATION, Mantes en images , Maury Imprimeur 1978. GROUPE D’ETUDES ET D’EDITIONS MANTAISES, Le Mantois dans la guerre, 1939-1945 : l'Occupation, la Résistance, les bombardements, la Libération, Éd. du GREM, 1994. LACHIVER, Marcel , Histoire de Mantes et du Mantois : à travers chroniques et mémoires, des origines à 1792, Meulan, 1971
    Statut :
    propriété de la commune
    Hydrographies :
    la Seine
    Illustration :
    Plan de la ville de Mantes avec ses fortifications et son vieux pont, d'après un plan levé en 1512 Vue de la ville de Mantes, près du Vieux Pont. Aquarelle?, 19e siècle. (BNF. Va 78, fol.,tome V Mante. [Vue de la ville avec ses fortifications au XVIIe siècle.]. Gravure. (BNF.Va 78, fol.,tome V Le pont de Mantes. Photographie, 1941. (BNF. Va 78, fol.,tome V, Yvelines, B 7201). Vue du vieux pont de Limay vers l'aval depuis les berges d'une île, avec la maison du passeur sur la droite vers , Yvelines, B 7166). Tronçon du Vieux Pont de Mantes avec ses treize arches depuis les berges d'une île Vue générale du vieux pont de Limay depuis le tronçon du Pont Neuf de Mantes situé entre Limay et l'Ile aux Dames. On aperçoit à gauche la maison du passeur. IVR11_20117800220NUC4A Chaussée du vieux pont de Limay bordée par les parapets. On aperçoit la partie supérieures de deux piles en éperon et la maison du passeur. IVR11_20117800225NUC4A
    Précision localisation :
    oeuvre située en partie sur la commune Mantes-la-Jolie
    Historique :
    détruit des cintres ainsi qu'une arche. Le pont est interdit à la circulation, Mantes et Limay projettent Le vieux pont, autrefois appelé pont de Mantes, est construit entre le 10e et le 12e siècle. Il va de Limay à Mantes en s'appuyant sur l'île aux Dames. Il est en bois à l'origine, se divise en trois très lucratif dès le 12e siècle, comme le prouve une charte de Philippe II qui, en 1195, concède à la ville de Mantes un demi-moulin sur le pont. Au 13e siècle, trois moulins y sont attestés. Au 16e siècle s'écroule vers 1870. Le premier tronçon de ce pont part de Mantes, va jusqu'à l'île aux Dames et compte maison du passeur à son entrée. Le tronçon de Mantes connaît d'importants travaux de réfection au 18e est classé Monument Historique. Il est alors décidé qu¿il appartient à Mantes. Le 9 juin 1940, ses arches du côté de Mantes sont dynamitées par les autorités militaires françaises pour empêcher l'avancée
  • regard photographique sur le territoire de Seine-Aval
    regard photographique sur le territoire de Seine-Aval Achères
    Illustration :
    Mantes-la-Jolie : vue depuis l'île de Limay. IVR11_20117800301NUC4A Mantes-la-Jolie : rond-point sur l'île l'Aumône. IVR11_20117800303NUC4A Mantes-la-Jolie : vue de Limay depuis l'île l'Aumône. IVR11_20117800304NUC4A Mantes-la-Jolie : cirque sur l'île l'Aumône. IVR11_20117800305NUC4A Mantes-la-Jolie : vue de Limay depuis l'île l'Aumône. IVR11_20117800306NUC4A Rosny-sur-Seine : vue depuis le belvédère du domaine de Châtillon vers Mantes-la-Jolie Guerville : Mantes et Limay vues depuis La Plagne. IVR11_20117800163NUC4A Guerville : Mantes et Limay vues depuis La Plagne. IVR11_20117800164NUC4A Carrières-sous-Poissy : cabanons sur l'étang de la Galiotte. IVR11_20117800040NUC4A Carrières-sous-Poissy : berges de l'étang de la Galiotte. IVR11_20117800041NUC4A
    Texte libre :
    appelé « déambulation » a été porté sur ce même territoire avec la Seine comme fil directeur. Les
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie La Villeneuve-en-Chevrie
  • présentation du diagnostic patrimonial, urbain et paysager de Seine-Aval
    présentation du diagnostic patrimonial, urbain et paysager de Seine-Aval Aubergenville
    Illustration :
    71). Vue de la ville de Mantes-la-Jolie depuis la rive droite ; on distingue les îles sur la Seine Mantes-la-Jolie, usine de papeterie (usine de papier à cagarette) appelée papeterie Braunsten deux parties du pont routier sur la Seine n°1 dit Vieux Pont, du côté de Mantes et du côté de Limay Plan du cours de la Seine de Conflans-Sainte-Honorine au château de Rosny au XVIIIe siècle. (AN. N Détail du Plan du cours de la Seine de Conflans-Sainte-Honorine au château de Rosny au XVIIIe ponts routiers sur la Seine n°1 dit Petit Pont et n°2 dit Grand Pont. IVR11_20127800067NUC4A Détail du Plan du cours de la Seine de Conflans-Sainte-Honorine au château de Rosny au XVIIIe siècle. Dessin, 18e siècle. (AN.N III Seine-et-Oise 567). Ville de Mantes et de ses environs avec les Aubergenville : la cité d'Acosta. Vue d'ensemble d'une barre. Photographie, vers 1970. (AM Aubergenville : la cité d'Acosta. Vue d'une barre. Photographie, vers 1970. (AM. Aubergenville
    Texte libre :
    L'opération d'Intérêt National (OIN) de Seine-Aval concerne 51 communes des Yvelines le long de la vallée de la Seine d'Achères à Port-Villez. Ce territoire étant promis à d'importants bouleversements dans les années à venir, il a été décidé, pour en garder la mémoire, de faire un diagnostic Patrimoines et Inventaire de la Région Île-de-France et le CAUE des Yvelines, qui a reçu un soutien financier de la DRAC d'Île-de-France. Toutes les communes de l'OIN n'ont pas fait l'objet d'un diagnostic accessibles dans la rubrique Documentation- Liens web (en bas de page).
  • pont routier sur la Seine dit Pont de Rangiport
    pont routier sur la Seine dit Pont de Rangiport Gargenville
    Titre courant :
    pont routier sur la Seine dit Pont de Rangiport
    Description :
    soutient le tablier, tandis que du côté de Gargenville, le petit bras de la Seine est enjambé par un petit
    Annexe :
    d’art, 2S 129 AD. 78, série W : 1592W 5, 1592W 6, 1592W 7. AD. 78, IT Mono, 4/7 « Monographie de la
    Hydrographies :
    la Seine
    Illustration :
    Poutres métalliques du pont et garde-corps. On aperçoit le début d'un méandre du bras de la Seine Pile intermédiaire du pont en béton vue depuis le chemin de terre sur la rive d'Epône Poutres métalliques en treillis Warren vues depuis les berges de l'Ile de Rangiport. On aperçoit la
    Précision localisation :
    oeuvre située en partie sur la commune Epône
    Historique :
    , les véhicules les plus lourds devant passer par les ponts de Mantes ou de Meulan pour traverser la de la chaussée des deux ponts pour améliorer la circulation qui est strictement règlementée en 1934 interdit même toute circulation. En 1965, les travaux commencent pour la construction d'un nouveau pont
1