Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 7 sur 7 - triés par pertinence
  • les immeubles, maisons et fermes du canton d'Andrésy
    les immeubles, maisons et fermes du canton d'Andrésy Andrésy
    Illustration :
    . (Région Ile-de-France, Service Patrimoines et inventaire, Cote Pré-Inventaire). IVR11_20077800355NUCB . (Région Ile-de-France, Service Patrimoines et inventaire, Cote Pré-Inventaire). IVR11_20077800356NUCB droit. Photographie. (Région Ile-de-France, Service Patrimoines et inventaire, Cote Pré-Inventaire . Photographie. (Région Ile-de-France, Service Patrimoines et inventaire, Cote Pré-Inventaire Andrésy. Une maison de bourg, 29 rue de l'Eglise : plan de distribution en 1906. On voit que la Andrésy. Façade sur rue d'un pavillon, 83 avenue des Coutayes. Photographie imprimée. Tiré de : Villas et pavillons de prix modérés aux environs de Paris / Henri Defrance, Paris, [1933]. (BHVP Andrésy. Plans d'un pavillon, 83 avenue des Coutayes. Tiré de : Villas et pavillons de prix modérés aux environs de Paris / Henri Defrance, Paris, [1933]. (BHVP). IVR11_20027800582XB Andrésy. Maisons de la rue de l'Eglise. Photographie prise lors du pré-inventaire. Photographie
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Texte libre :
    La totalité du dossier (incluant aussi la synthèse et/ou la bibliographie) est disponible en bas de
    Historique :
    une cave gothique retrouvée à Maurecourt). C'est un habitat rural composé de maisons de vignerons avec des celliers soit troglodytiques, soit voûtés, soit plafonnés. On trouve aussi des maisons de campagne dès le 17e siècle. Au 19e siècle, l'habitat se diversifie, et on voit se multiplier les maisons de bourg dans les coeurs de ville et les maisons de notables, et villas à la périphérie et notamment dans sauf la cité de la Noé à Chanteloup-les-Vignes.
  • l'habitat à Melun
    l'habitat à Melun Melun
    Description :
    L'habitat ancien recourt de façon privilégiée aux matériaux de provenance locale : bois, calcaire de gros-œuvre. Néanmoins, le pan-de-bois est abondamment employé jusqu'à la fin de l'Ancien Régime , concurremment avec le moellon de calcaire (renforcé par des chaînes en grès). Pour la couverture, le chaume constructives se maintiennent mais sont peu à peu évincées par des matériaux nouveaux, jouant de la polychromie (brique, carreaux de céramique, tuile mécanique, ardoise etc.).
    Typologies :
    maison de ville maison de maître
    Illustration :
    : Le cottage pour tous. Paris, Librairie René Colas, 1913. (Région Ile-de-France, Inventaire général d'une typologie de l'habitat. IVR11_20077700210NUDA d'une typologie de l'habitat. IVR11_20077700211NUDA , pour la partie nord de la ville. IVR11_20077700195NUDA , pour la partie sud de la ville. IVR11_20077700196NUDA Carte n°4, partie nord : la prédominance de la mitoyenneté. IVR11_20077700208NUDA Carte n°4, partie sud : la prédominance de la mitoyenneté. IVR11_20077700209NUDA Carte n°7, partie nord : hauteur de l'habitat. IVR11_20077700214NUDA Carte n°7, partie sud : hauteur de l'habitat. IVR11_20077700215NUDA Carte n°8, partie nord : répartition des types de façade (gouttereau, pignon, mixte
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Saint-Aspais, autrement dit sur l'île et sur la rive droite, à l'intérieur de l'enceinte médiévale Les plus anciennes maisons de Melun remontent à la fin du Moyen Age et au 16e siècle. On repère son centre, et du 20e siècle en périphérie. De plus, les témoignages de l'habitat ancien sont souvent caractéristiques ont émergé au cours de l'étude : la permanence de caves médiévales sous un bâti plus récent, la disparue. La paroisse Saint-Ambroise, sur la rive gauche, a perdu une partie de son tissu urbain ancien par suite de l'implantation de couvents puis d'un quartier de cavalerie, remplacé au 20e siècle par un lotissement : on n'y a repéré que peu d'habitat ancien lors de l'enquête. Les faubourgs ont également livré très peu de maisons anciennes. La majeure partie de l'habitat melunais date des 19e et 20e siècles . Sauf quelques rares exceptions, les architectes responsables de leur construction n'émergent de l'anonymat qu'au début du 20e siècle, lorsque se répand l'usage de la signature en façade, et que les permis
  • immeuble place Jacques-Amyot
    immeuble place Jacques-Amyot Melun - 4 place Jacques-Amyot - en ville - Cadastre : 1985 AT 64
    Description :
    Façade en moellons de calcaire et de grès, à l'origine enduite. Porte centrale avec allée aboutissant à la cour arrière. Cave médiévale : départ sur la cour à gauche de l'allée, accès par un escalier droit de 16 marches en grès. La cave a un plan en L. Elle comprend trois travées voûtées d'ogives et, en
    Typologies :
    maison de ville
    Illustration :
    Plan de la cave médiévale. IVR11_20047700565NUD Vue de la façade. IVR11_20057700248VA La cave : vue de la partie parallèle à la place. Voûte en berceau avec arcs doubleaux
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    irrégulière du toit, le changement de matériaux du mur (moellons de calcaire et non plus meulière) et l'espace réduit au-dessus des linteaux. L'élément le plus intéressant de cet édifice est sa cave. Celle-ci . C'est la seule occurrence de ce parti rencontrée au cours de l'enquête. Ce plan peut correspondre à un l'interpréter comme un indice de la réunion de deux maisons médiévales distinctes en un seul logis. La noyé le départ des arcs du côté de la rue.
  • immeuble rue du Général de Gaulle
    immeuble rue du Général de Gaulle Melun - 21 ter rue du Général de Gaulle - en ville - Cadastre : 1985 AS 276
    Titre courant :
    immeuble rue du Général de Gaulle
    Description :
    piétonne). L'élévation sur rue est en grès appareillé (rez-de-chaussée) et moellons enduits (étage carré et leur garde-corps en ferronnerie du 18e siècle. Le corps de bâtiment à l'arrière, plus récent, compte trois étages. Ses élévations sont enduites avec imitation de la pierre de taille pour le rez-de-chaussée
    Observation :
    . L'usage de la brique est en effet très rare, de même que l'organisation en L avec porte cochère.
    Murs :
    pierre de taille
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cet immeuble a été construit au 18e siècle juste à côté de la porte des Carmes, ce qui explique creux de l'ancienne porte. Malgré l'importance de son emprise dans le tissu intra muros, aucun document n'a pu être retrouvé sur son histoire avant le 19e siècle. Sur le plan cadastral de 1826, la demeure comprend trois corps de bâtiment autour d'une cour avec un puits au centre. Seules sont conservées les
    Localisation :
    Melun - 21 ter rue du Général de Gaulle - en ville - Cadastre : 1985 AS 276
  • immeuble rue Paul Doumer
    immeuble rue Paul Doumer Melun - 17 rue Paul-Doumer - en ville - Cadastre : 1985 AT 192
    Description :
    L'immeuble présente sur la rue Paul-Doumer une façade de cinq travées irrégulièrement réparties sur trois étages carrés. Une porte cochère permet d'accéder à la cour, où se trouvent les organes de distribution. La cour est bordée de corps de logis sur ses quatre côtés, mais ils sont de taille irrégulière fond de cour, orientée de façon parallèle à la rue Paul Doumer. Un dernier corps de logis est situé en fond de parcelle, séparé des précédents par une vaste cour ; il s'agit vraisemblablement d'un ancien
    Observation :
    centre ancien au cours de leur histoire. L'articulation des bâtiments autour d'une cour desservie par un passage cocher, ainsi que les dimensions relativement importantes de la façade (cinq travées) et de l'emprise au sol (existence de deux cours) rangent cependant cet immeuble dans une catégorie plus faiblement représentée que les maisons de ville qui forment l'essentiel du tissu urbain intra muros.
    Illustration :
    Carte postale du début du 20e siècle (""Melun - Panorama sur l'hôtel de ville""), montrant les élévations sur cour de l'immeuble avant leur remaniement. Carte postale. (BM Melun) IVR11_20077700004NUCB La cave nord, partie médiévale (ou partie ouest) : l'arc occidental et l'entrée de l'alvéole sud La cave nord, détail de la partie médiévale (ou partie ouest) : l'escalier donnant vers la rue Paul La cave nord : détail de la partie est, voûte en berceau de l'alvéole sud (18e siècle La cave sud : détail de l'escalier d'accès, avec la colonne de soutènement de l'escalier en vis qui La cave nord : détail de la partie ouest, alvéole à l'est du puits. IVR11_20027700729X La cave nord : détail de la partie ouest (cave médiévale), l'arc occidental vu depuis l'allée La cave nord : détail de la partie ouest (cave médiévale), l'arc oriental. IVR11_20027700732X
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    permettent de dater une partie des structures existantes du 18e siècle, notamment les garde-corps en ferronnerie et la forme de l'arc du passage cocher. Une carte postale ancienne (Panorama sur l'hôtel de ville lucarne de même forme. Le plan de Desquinemare (1740), pour sa part, représente en fond de cour un hors-oeuvre attenante (aujourd'hui incluse dans l'aile orientale). A cette date, le corps de logis sur travées en façade. Sur le cadastre napoléonien (1826), l'organisation générale des bâtiments autour de la -guerres. Une restauration récente a achevé de rendre peu lisibles les élévations sur cour.
  • immeuble rue du Miroir
    immeuble rue du Miroir Melun - 2 rue du Miroir - en ville - Cadastre : 1985 AT 109
    Description :
    L'immeuble présente des élévations enduites avec un chaînage d'angle apparent en pierre de taille : sa rampe en fer forgé, matériau moins souvent employé que le bois, et le noyau de bois évidé qui
    Étages :
    étage de comble
    Illustration :
    Plan et coupe de l'escalier en ferronnerie. IVR11_20047700619NUD Départ de l'escalier. IVR11_20027700748X Vue de l'escalier en fer forgé. IVR11_20027700749X
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    un escalier à rampe de fer forgé. Les motifs de cette rampe sont proches de ceux de l'hôtel Le
  • immeuble rue Carnot
    immeuble rue Carnot Melun - 16 rue Carnot - en ville - Cadastre : 1985 AS 275
    Description :
    La parcelle accueille plusieurs corps de logis distribués autour d'une cour centrale. Le corps sur rue présente trois travées sur trois étages sur la rue Carnot et continue de se développer dans la rue Saint-Jacques toujours sur trois étages puis seulement sur deux, avec des garages au rez-de-chaussée porte Renaissance. L'arrière de ces bâtiments, observable depuis le passage Louis-Amstrong, présente un mur gouttereau et deux pignons. Leurs matériaux de construction sont ici identifiables (moellons de
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    un portail en grès avec vantaux de chêne datant du 18e siècle (sur la rue Carnot). Mais l'ensemble a été très remanié, notamment au 19e siècle lors de sa transformation en Hôtel du Commerce, alors l'un des principaux hôtels de voyageurs de la ville.
1