Dossier d’œuvre architecture IA77000530 | Réalisé par
Förstel Judith
Förstel Judith

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
  • inventaire topographique
immeuble rue Paul Doumer
Œuvre étudiée
Copyright
  • (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Melun - Melun nord
  • Commune Melun
  • Adresse 17 rue Paul-Doumer
  • Cadastre 1985 AT 192

La présence d'une cave remontant en partie à l'époque médiévale (13e ou 14e siècle ?) avec un accès sur la rue Paul-Doumer (ancienne rue aux Oignons) atteste l'existence d'une maison à cet emplacement dès le Moyen Age. Néanmoins, les élévations sont évidemment postérieures. Plusieurs éléments permettent de dater une partie des structures existantes du 18e siècle, notamment les garde-corps en ferronnerie et la forme de l'arc du passage cocher. Une carte postale ancienne (Panorama sur l'hôtel de ville) confirme cette datation en montrant l'élévation des bâtiments sur cour avant remaniement : on voit à l'étage du corps oriental des baies légèrement cintrées, et sur l'aile ouest un toit à la Mansart avec une lucarne de même forme. Le plan de Desquinemare (1740), pour sa part, représente en fond de cour un bâtiment qui peut correspondre au corps sud actuel, avec sa cave en berceau et une cage d'escalier demi hors-oeuvre attenante (aujourd'hui incluse dans l'aile orientale). A cette date, le corps de logis sur rue est cependant réduit aux trois travées orientales. La construction des deux travées occidentales du corps sur rue est donc postérieure (2e moitié du 18e siècle?), ce qui explique l'irrégularité des travées en façade. Sur le cadastre napoléonien (1826), l'organisation générale des bâtiments autour de la cour est déjà établie même si des remaniements interviennent encore dans le courant du 19e et du 20 siècle. La façade sur la rue Paul-Doumer, notamment, a été entièrement rhabillée pendant l'entre-deux-guerres. Une restauration récente a achevé de rendre peu lisibles les élévations sur cour.

L'immeuble présente sur la rue Paul-Doumer une façade de cinq travées irrégulièrement réparties sur trois étages carrés. Une porte cochère permet d'accéder à la cour, où se trouvent les organes de distribution. La cour est bordée de corps de logis sur ses quatre côtés, mais ils sont de taille irrégulière : le corps à l'est compte quatre étages, et le corps au sud n'en compte qu'un. La cour donne également accès à la cave située sous le corps sur rue (l'escalier faisant communiquer cette cave directement avec la rue étant aujourd'hui condamné). Cette cave présente une partie médiévale et des prolongements plus tardifs (18e et 19e siècles). Par ailleurs, une grande cave en berceau règne sous le bâtiment en fond de cour, orientée de façon parallèle à la rue Paul Doumer. Un dernier corps de logis est situé en fond de parcelle, séparé des précédents par une vaste cour ; il s'agit vraisemblablement d'un ancien hangar ou entrepôt.

  • Murs
    • enduit
  • Étages
    3 étages carrés
  • Couvrements
    • voûte en berceau
  • Élévations extérieures
    élévation à travées
  • Couvertures
    • toit à longs pans
  • Typologies
    immeuble à porte cochère
  • Techniques
    • ferronnerie
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Cet immeuble est bien représentatif des nombreuses transformations apportées aux habitations du centre ancien au cours de leur histoire. L'articulation des bâtiments autour d'une cour desservie par un passage cocher, ainsi que les dimensions relativement importantes de la façade (cinq travées) et de l'emprise au sol (existence de deux cours) rangent cependant cet immeuble dans une catégorie plus faiblement représentée que les maisons de ville qui forment l'essentiel du tissu urbain intra muros.

Date d'enquête 2004 ; Date(s) de rédaction 2004
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
Förstel Judith
Förstel Judith

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.