Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 20 sur 68 - triés par pertinence
  • Ensemble des bronzes (buste, statue et bas-relief) exécutés pour le monument à Pasteur (détruit)
    Ensemble des bronzes (buste, statue et bas-relief) exécutés pour le monument à Pasteur (détruit) Melun - boulevard Victor-Hugo - en ville
    Titre courant :
    Ensemble des bronzes (buste, statue et bas-relief) exécutés pour le monument à Pasteur (détruit)
    Description :
    Le monument comportait deux éléments en ronde-bosse : une statue de Bergère avec son mouton, et un buste de Louis Pasteur. Au revers du piédestal se trouvait en outre un bas-relief en bronze , représentant Pasteur assistant à la vaccination des moutons contre le charbon à la ferme de Pouilly-le-Fort
    Illustration :
    vaccination des moutons contre le charbon à la ferme de Pouilly-le-Fort en 1881"" (bas-relief pour le revers Vue générale du monument, vers le début du 20e siècle. Carte postale. (Musée municipal de Melun Maquette pour le monument à Pasteur (disparu), par André d'Houdain : ""Bergère et son mouton Maquette pour le monument à Pasteur (disparu), par André d'Houdain : ""Pasteur assistant à la
    Dénominations :
    bas-relief
    Représentations :
    Pasteur qui couronne l'ensemble. Au revers, en revanche, le bas-relief représente une scène historique : Pasteur assiste à une expérience de vaccination des moutons contre le charbon, menée en 1881 dans la ferme du vétérinaire Hippolyte Rossignol à Pouilly-le-Fort, près de Melun. Pasteur, assis, est entouré de personnalités locales : Hippolyte Rossignol, Bancel (maire de Melun) et le baron de La Rochette, président de la Société d'Agriculture (organisatrice du concours pour le monument).
    Historique :
    Melun conserve depuis 1981 les plâtres d'André d'Houdain pour le bas-relief et la Bergère. L'exécution anticharbonneuse des moutons, expérimentée par Louis Pasteur à Pouilly-le-Fort (1881) et à Melun (1882). Les parties en bronze, dues au sculpteur André d'Houdain, sont envoyées à la fonte en 1943. Mais le musée de
  • Ensemble de 22 verrières - Ancienne chapelle des Récollets (Grande Loge de France, ancienne chapelle Saint-Antoine-de-Padoue des Franciscains Récollets)
    Ensemble de 22 verrières - Ancienne chapelle des Récollets (Grande Loge de France, ancienne chapelle Saint-Antoine-de-Padoue des Franciscains Récollets) Paris 17e arrondissement - 8 rue Puteaux - en ville
    Titre courant :
    chapelle Saint-Antoine-de-Padoue des Franciscains Récollets)
    Illustration :
    Vue du choeur et du bas-côté nord de la chapelle Notre-Dame de La Salette. IVR11_20097500407NUC4A Le Prêtre de La Salette : détail d'une verrière de l'histoire de la congrégation des Frères de Le Prêtre de Marie : détail d'une verrière de l'histoire de la congrégation des Frères de Saint
    Historique :
    Les Franciscains Récollets, placés sous la protection de saint Antoine de Padoue, construisirent un petit édifice, ils chargèrent Cl. Normand de le remplacer par une chapelle de style romano-byzantin
    Référence documentaire :
    p. 21-30 ARGENTAN, Léonard d' (Père). Manuel de la dévotion à s. Antoine de Padoue, spécialement
  • Ensemble de 3 peintures monumentales : les Fiançailles, le Repas de noces, la Famille
    Ensemble de 3 peintures monumentales : les Fiançailles, le Repas de noces, la Famille Paris 14e arrondissement - 2 place Ferdinand-Brunot
    Titre courant :
    Ensemble de 3 peintures monumentales : les Fiançailles, le Repas de noces, la Famille
    Description :
    Chabas traduit dans un langage moderne une iconographie codifiée à l'extrême. Il abandonne le style petite bourgeoise, très présente dans le XIVe arrondissement. Le mariage est simplement évoqué par le . Maurice Chabas s'est efforcé de caractériser géographiquement chacun des paysages représentés : le quartier Montparnasse, pour le Repas de Noces, les fortifications pour La Famille, et le Parc Montsouris comme cadre de la scène de fiançailles. Le souci des détails vrais, le soin mis par l'artiste à
    Illustration :
    Le repas de noces. IVR11_20157500144NUC4A Le repas de noces, le soldat. IVR11_20157500145NUC4A Le repas de noces, arrière plan. IVR11_20157500150NUC4A
    Inscriptions & marques :
    Signé en bas à droite sur l’œuvre intitulée Famille
    Historique :
    Trente ans après l'achèvement de la mairie, le 21 novembre 1888 un concours fut ouvert pour l'exécution de trois panneaux destinés à décorer la salle des mariages. Le programme fut publié le 1er décembre 1888. Le 21 février 1889 les artistes élirent leurs représentants : Puvis de Chavannes, Luc-Oliver , Osbert, Le Sidaner et Vuillard, . C'est celui de Maurice Chabas qui reçut le prix d'exécution, Adrien que Maurice Chabas "a choisi pour thème de ses compositions la vie de nos faubourgs (...)". le Petit Tanoux La Noce (inv.PPP 04272), projet non retenu et une esquisse de Georges Roussel Le Midi (inv
    Référence documentaire :
    Le triomphe des mairies, grands décors républicains, 1870-1914 Franck Folliot. Les décors des mairies. In Burrollet, Folliot, Imbert. Le triomphe des mairies, grands décors républicains, 1870-1914
  • Ensemble de 2 verrières - Chapelle Saint-Rémi des Quinze-Vingts (ancien Hôtel des Mousquetaires noirs)
    Ensemble de 2 verrières - Chapelle Saint-Rémi des Quinze-Vingts (ancien Hôtel des Mousquetaires noirs) Paris 12e arrondissement - 28 rue (de) Charenton - en ville
    Description :
    Baies 1, 2 (1 lancette, H.3xL.1). Saint Antoine tenant une croix (1). Saint Louis portant la couronnés (2) ; au bas des lancettes, « ORA PRO PAROCHIA » et « ORA PRO GALLIA ». Datés 1892.
    Illustration :
    Chapelle Saint-Remi des Quinze-Vingt, verrière du choeur (baie 1), saint Antoine, encadrement néo Verrière du choeur (baie 1), Saint Antoine, détail IVR11_20107500710NUC4A Verrière du choeur (baie 1), Saint Antoine, détail IVR11_20107500711NUC4A Verrière du choeur (baie 1), Saint Antoine, détail du soubassement. IVR11_20107500712NUC4A Verrière du choeur (baie 1), Saint Antoine, détail du dais et de la coquille néo-Renaissance
    Représentations :
    saint Antoine
    Historique :
    pendant tout le XIXe siècle pour abriter la paroisse Saint-Antoine, succursale de l’église Sainte vendu en 1775. Le Cardinal Louis de Rohan l’acheta en 1780 en tant qu’administrateur, pour y transférer chapelle Saint-Rémi, qui reprit le vocable de l’église de la rue Saint-Honoré, fut agrandie en 1789 de encore gallicane et légitimiste, anonymes mais datées de 1892, décorent le chœur ; leurs encadrements en
    Référence documentaire :
    DERENS, I. L'Hôtel des Mousquetaires Noirs et l'Hospice des Quinze-Vingts. In Le XIIe
  • autel, tabernacle (maître-autel, autel table)
    autel, tabernacle (maître-autel, autel table) Le Perreux-sur-Marne - en ville
    Description :
    Autel : deux colonnes, trois bas-reliefs, en façade ; tabernacle sur gradin. Marbre noir (colonnes , colonnettes, pierre d'autel) ; laiton (bas-reliefs, chapiteaux et bases des colonnes et colonnettes, écoinçons
    Représentations :
    figures bibliques (Melchisédech : calice, Agneau mystique, Isaac) ; Description : les trois bas -reliefs se trouvent sous des arcatures séparées par des écoinçons et reposant sur des colonnettes ; le
    Matériaux :
    laiton décor fonte (décor en bas-relief)
    Localisation :
    Le Perreux-sur-Marne - en ville
    Aires d'études :
    Perreux-sur-Marne (Le)
  • Buste de Marianne
    Buste de Marianne Melun - 43 rue du Général de Gaulle - en ville
    Auteur :
    [sculpteur] Injalbert Jean-Antoine
    Inscriptions & marques :
    Signature et date inscrites en bas à droite : A. Injalbert. 1889. Initiales RF sur le piédouche
    Historique :
    -Antoine Injalbert pour le centenaire de la Révolution française. Ce buste de Marianne est l'un des nombreux exemplaires fondus d'après le modèle sculpté par Jean
  • verrière figurée décorative : Vierge à l'Enfant (baie 18)
    verrière figurée décorative : Vierge à l'Enfant (baie 18) Le Perreux-sur-Marne - en ville
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le lieu d'exécution transcription : HUBERT PARIS (en bas à gauche) RUE DU CHEMIN VERT (en bas à droite)
    Localisation :
    Le Perreux-sur-Marne - en ville
    Aires d'études :
    Perreux-sur-Marne (Le)
  • verrière figurée décorative : sainte Jeanne d'Arc (baie 21)
    verrière figurée décorative : sainte Jeanne d'Arc (baie 21) Le Perreux-sur-Marne - en ville
    Description :
    Baie en plein cintre ; bordure décorative ; personnage dans le médaillon central ovale polylobé
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le lieu d'exécution inscription concernant le commanditaire transcription : A.Beaujou à Vincennes (en bas à droite) ; don de la famille Jolivet (en bas au
    Représentations :
    figure (sainte Jeanne d'Arc : bannière, rempart, tente) ; Description : le fond est constitué de
    Localisation :
    Le Perreux-sur-Marne - en ville
    Aires d'études :
    Perreux-sur-Marne (Le)
  • verrière (vitrail tableau) : paysage, style Art nouveau
    verrière (vitrail tableau) : paysage, style Art nouveau Le Perreux-sur-Marne - en ville
    Inscriptions & marques :
    transcription : Henri Carot 1897 (en bas à gauche)
    Localisation :
    Le Perreux-sur-Marne - en ville
    Aires d'études :
    Perreux-sur-Marne (Le)
  • verrière figurée : Remise des clés à Saint-Pierre (baie 17)
    verrière figurée : Remise des clés à Saint-Pierre (baie 17) Le Perreux-sur-Marne - en ville
    Auteur :
    [d'après] Reni Guido, dit : Le Guide
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le lieu d'exécution inscription concernant le commanditaire transcription : A.Beaujou à Vincennes (en bas de la scène à gauche) ; don de la famille Deville (au
    Localisation :
    Le Perreux-sur-Marne - en ville
    Aires d'études :
    Perreux-sur-Marne (Le)
  • 2 verrières à personnages : saint Jules Ier, saint Jean-Baptiste (baies 1 et 2)
    2 verrières à personnages : saint Jules Ier, saint Jean-Baptiste (baies 1 et 2) Le Perreux-sur-Marne - en ville
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le lieu d'exécution inscription concernant le commanditaire transcription : HUBERT A PARIS 1889 (en bas) ; DON DE MME VVE CRESPIN AINE (au centre du médaillon
    Représentations :
    saint Jules Ier pape ; saint Jean-Baptiste ; Description : saint Jules Ier, pape, bénissant ; le médaillon supérieur est formé d'un entrelacs de ruban perlé et de tiges feuillues ; le médaillon inférieur
    Localisation :
    Le Perreux-sur-Marne - en ville
    Aires d'études :
    Perreux-sur-Marne (Le)
  • Ensemble de 10 verrières - Chapelle de l'Assomption de Lübeck (Sœurs de l'Assomption)
    Ensemble de 10 verrières - Chapelle de l'Assomption de Lübeck (Sœurs de l'Assomption) Paris 16e arrondissement - en ville
    Description :
    peuplés de deux colombes blanches ; Mères Marie-Eugénie et Thérèse-Emmanuel au bas de la lancette (100
    Historique :
    Lübeck, est l’œuvre de l’architecte A. Allain. Dans le bas-côté reposent Mère Marie-Eugénie Milleret de Jésus, béatifiée le 9 février 1975, et Mère Thérèse-Emmanuel, co-fondatrices des Sœurs de l’Assomption en 1839. Éd. Didron est l’auteur des vitreries néo-romanes posées en 1890 dans les baies des bas
    Référence documentaire :
    MAYLIS, Sœur Thérèse. Anne Eugénie Milleret, la vie spirituelle. Paris : Le Cerf, sept.-oct. 1985.
  • maison, 14 boulevard Hippolyte Pinaud
    maison, 14 boulevard Hippolyte Pinaud Enghien-les-Bains - 14 boulevard Hippolyte Pinaud - en ville - Cadastre : 1995 AD 685
    Description :
    premiers niveaux et le couronnement de l'édifice est savamment composé par une corniche sommitale soulignée s'insérer des panneaux de céramique. Le corps de bâtiment rajouté est lui en pans de bois et brique et et des carreaux formant un motif losangé s'adaptant aux croisillons de bois. Le décor de cette maison est particulièrement soigné. Outre la marquise de ferronnerie et les garde corps de fonte, des bas
    Illustration :
    Détail de l'un des bas-reliefs ornant la façade : putti vendangeant. A gauche disposant les grappes dans un panier, à droite foulant le raisin dans une cuve. IVR11_20099500603NUC4A Détail de l'un des bas-reliefs ornant la façade : putti jouant avec des guirlandes de fleurs et des Détail de l'un des bas-reliefs ornant la façade : putti pêchant dans la rivière à gauche, dans un
    Représentations :
    Les bas reliefs sont animés par des putti jouant, empruntés au répertoire iconographique du 18e
    Historique :
    Maison construite autour de 1880, agrandie durant le premier quart du 20e siècle par un corps de
  • maison, 14 boulevard Hippolyte Pinaud
    maison, 14 boulevard Hippolyte Pinaud Enghien-les-Bains - 14 boulevard Hippolyte Pinaud - en ville - Cadastre : 1995 AD 685
    Description :
    premiers niveaux et le couronnement de l'édifice est savamment composé par une corniche sommitale soulignée s'insérer des panneaux de céramique. Le corps de bâtiment rajouté est lui en pans de bois et brique et et des carreaux formant un motif losangé s'adaptant aux croisillons de bois. Le décor de cette maison est particulièrement soigné. Outre la marquise de ferronnerie et les garde corps de fonte, des bas
    Illustration :
    Détail de l'un des bas-reliefs ornant la façade : putti vendangeant. A gauche disposant les grappes dans un panier, à droite foulant le raisin dans une cuve. IVR11_20099500603NUC4A Détail de l'un des bas-reliefs ornant la façade : putti jouant avec des guirlandes de fleurs et des Détail de l'un des bas-reliefs ornant la façade : putti pêchant dans la rivière à gauche, dans un
    Représentations :
    Les bas reliefs sont animés par des putti jouant, empruntés au répertoire iconographique du 18e
    Historique :
    Maison construite autour de 1880, agrandie durant le premier quart du 20e siècle par un corps de
  • Halle (détruite)
    Halle (détruite) Paris 14e arrondissement - rue Brézin rue Boulard - en ville
    Description :
    . Les façades étaient rythmées par des colonnettes en fonte. Le toit à longs pans et à croupe, était
    Illustration :
    Plan du quartier du Petit Montrouge dressé par le service des Plans de la Ville de Paris, 1911
    Historique :
    Construit en 1866, le marché, dit marché Brézin, comprenait 201 places et fut détruit en 1932 pour peut rapprocher sa typologie de plusieurs marchés parisiens construits selon le modèle des halles dite Baltard (marché Secrétan dans le XIXe arrondissement, marché Saint Quentin dans le Xe arrondissement).
    Référence documentaire :
    -Antoine. Montparnasse et le XIVe arrondissement. Paris, AAVP, 2000, p. 134-140. Montparnasse et le XIVe arrondissement Rideaux, Géraldine. La ville unifiée. In Langlois, Gilles
  • Cimetière
    Cimetière Champigny-sur-Marne - 12 rue du Cimetière - en ville - Cadastre : 1974 AC 11
    Illustration :
    Pleureuses sculptées en bas-relief sur le montant droit du portail dessiné en 1923 Pleureuses sculptées en bas-relief sur le montant gauche du portail dessiné en 1923 Pleureuses sculptées en bas-relief sur le montant gauche du portail dessiné en 1923 : détail Pleureuses sculptées en bas-relief sur le montant droit du portail dessiné en 1923 : détail Portail du cimetière et vue, à l'arrière plan, sur le monument aux morts. IVR11_19869400378X Détail du portail d'entrée : vue du bas-relief du pilier gauche. IVR11_19989400376X Tombeau de Marguerite Gombert (1910-1927) représentant en bas-relief une jeune femme terrassant un
  • 4 verrières figurées décoratives (série) : armoiries, sainte Eugénie, saint Saturnin, saint Lucien de Beauvais (baies 15, 16, 19, 20)
    4 verrières figurées décoratives (série) : armoiries, sainte Eugénie, saint Saturnin, saint Lucien de Beauvais (baies 15, 16, 19, 20) Le Perreux-sur-Marne - en ville
    Description :
    Baies à arc en plein cintre. Utilisation d'un pochoir pour le fond du médaillon central
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le commanditaire transcription : OFFERT PAR MR ET MME HURPOT (baie 15 en bas au milieu), OFFERT PAR MME A. JOLY
    Localisation :
    Le Perreux-sur-Marne - en ville
    Aires d'études :
    Perreux-sur-Marne (Le)
  • Villa "Gabrielle", aujourd'hui école Sainte-Thérèse
    Villa "Gabrielle", aujourd'hui école Sainte-Thérèse Écouen - 5 rue de Paris - Cadastre : 2017 AI 190
    Description :
    deux pavillons d’angle à toit en croupe reliés par un corps central couvert à deux pans, le tout . L'axe central de la façade principale est marqué par une travée en léger recul, où se trouve le perron sont volontiers regroupées en triplet. Cette maison s'apparente, par le choix de ses matériaux, au : certaines sont disposées en épis (corniche, bande verticale le long de la grande baie de l'atelier pour le Dôme de Florence dans les années 1430. L'annexe a subi divers aménagements : remaniement des
    Illustration :
    Vue de la propriété depuis le jardin. IVR11_20189500016NUC4A Vue de la propriété depuis le jardin. IVR11_20189500017NUC4A Vue de la propriété depuis le jardin. IVR11_20189500018NUC4A L'atelier de peinture de Pierre-Edouard Frère à l'arrière de la maison, orné d'un bas-relief Détail du bas-relief, réplique de la Cantoria de Luca della Robbia à Florence Vue depuis le salon d'honneur, où la reddition de Paris fut signée en 1940. IVR11_20189500025NUC4A
    Représentations :
    Le relief, réplique d'un des panneaux de la Cantoria de Luca della Robbia à Florence, figure un
    Historique :
    La « villa Gabrielle » est la résidence que Pierre-Edouard Frère, l’artiste le plus important de dans le salon de la "Villa Gabrielle" que fut signée la la reddition de Paris en juin 1940. Mme Korfan
    Référence documentaire :
    p. 66, p. 121-122. Ecouen, trésor d'art et d'histoire. 2010 BOUCHART, Pierre et LE DANTEC, Monique cimetière (avec plan). AD Val d'Oise, 2O58 / 6 : travaux sur le cimetière. AD Val d'Oise, 2O58 / 6 : travaux de la commune sur le cimetière, années 1800-1930. Mention d'Edouard Frère dans le tableau des augmentations, 1867. AD Val d'Oise, 3 P 261 : matrice
  • Samois-sur-Seine - atelier de charpentier Rabardy, puis Magnier, puis Goletto, actuellement logement
    Samois-sur-Seine - atelier de charpentier Rabardy, puis Magnier, puis Goletto, actuellement logement Samois-sur-Seine - Bas-Samois - 13, 14, 16 rue du Petit Pont - Cadastre : 2007 AR 257, 262, 365, 366
    Description :
    Seine, l'embarcadère a aujourd'hui disparu ainsi que l'enseigne qui le surmontait. Côté Bas-Samois, la parcelle longeant le sentier du Petit Pont est occupée par l'ancien garage à bateaux et, à l'arrière, la maison d'habitation du charpentier. Le garage, de plan carré, a été transformé pour accueillir un bureau d'étude. Le plancher intermédiaire, porté par une structure métallique, a été conservé. Les ouvertures de portants pour entreposer les bateaux a donc totalement disparu. Le cabinet de bain qui précédait le garage à bateaux a été détruit. Le premier atelier n'existe plus de nos jours. Celui reconstruit après construit dans la pente. Un appentis est accolé à sa façade orientale. Le pignon sud est aujourd'hui couvert
    Illustration :
    Atelier de charpentier converti en logement, depuis le nord. IVR11_20097700397NUC4A Atelier de charpentier converti en logement, depuis le sud. IVR11_20097700398NUC4A
    Historique :
    L'atelier Rabardy a été implanté au Bas-Samois au début des années 1890, par Louis Achille Rabardy alentours. La maison Rabardy choisit le bras de la Seine, l'A-Vau-Terre, formé par l'île du Berceau, pour y . La maison Rabardy assure également le gardiennage et la location de bateaux. Ainsi, une quarantaine , aménagées pour la pêche ou pour le canotage. Construits en sapin, les bateaux de pêche mesurent 4 à 5 mètres maison Goletto prend la suite de l'activité et se spécialise dans la vente de bateaux à moteur. Le site
    Localisation :
    Samois-sur-Seine - Bas-Samois - 13, 14, 16 rue du Petit Pont - Cadastre : 2007 AR 257, 262, 365
  • autel retable de la chapelle de la Vierge
    autel retable de la chapelle de la Vierge Andrésy
    Description :
    Le bas de l'autel comporte trois niches de style renaissance avec des balustres, des rinceaux, des comportait trois niches abritant des sculptures. Le tabernacle est en forme d'édifice à plan centré avec dôme.
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le commanditaire
    Dimension :
    la=240 ; pr=104 ; h=99 (dimensions de l'autel ; le tabernacle : h=100 ; la= 95)
    Historique :
    décombres.... L'autel retable de la Vierge fait partie de cette reconstruction nécessaire puisque le bas En 1875 le conseil de fabrique déclarait que sortie de ruine l'église réclame aujourd'hui ses bouche aussi la moitié de la porte qui mène vers le quai et par laquelle pénètrent aujourd'hui la plupart
1 2 3 4 Suivant