Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 89 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • grand ensemble de la Croix Blanche
    grand ensemble de la Croix Blanche Vigneux-sur-Seine - La Croix Blanche - avenue Henri-Barbusse avenue Henri-Charon - en ville - Cadastre : 1983 AR 1983 AT 2 à 4, 31 à 33, 35 à 42, 45, 49, 123 à 126, 142, 152, 153, 156, 157, 165, 166
    Historique :
    également en charge l'étude de la totalité des bâtiments logements, confiée aux architectes Lopez et Tourry remplacement par des petits collectifs R+5 sur le modèle de la cité-jardin dans le secteur Concorde et dans le
    Description :
    logements à l'ha. 4 types de bâtiments distincts ont été prévus : bâtiments longs (L) de R+ 3 et R+4, au nombre de 12 ; bâtiments pavés (P) de R+4 au nombre de 46 ; bâtiments tours à 3 branches (T) de R+13, 18 et 22, au nombre de 7 ; bâtiments individuels en bandes (I) de R+1, au nombre de 32. Une
    Auteur :
    [architecte] Lopez Raymond [architecte] Tourry Georges
    Illustration :
    Plan-masse des plantations, indiquant la répartition par maîtres d'oeuvre ; H. Santelli, architecte Bâtiments L (longs) : façade sur jardin d'un bâtiment R+4 desservis par 7 escaliers. (AM Vigneux Henri-Charon). Au centre de la photo, devant la barre R+4, le centre social de l'Amandier et à l'arrière Immeuble R+4, 2-14, rue saint-Just (façade arrière, vers le stade Auguste-Delaune Immeuble R+4, rue Paul-Langevin (n° 3-15), à l'angle de la place Ambroise-Paré Un immeuble R+3 parallèle à la chaufferie, 2-12, avenue de la Concorde. IVR11_20089100221NUC4A Vue des tours et d'un immeuble long R+3, prise du gymnase Auguste-Delaune. IVR11_20089100125NUC4A Détail d'une travée d'un immeuble R+3, 14 avenue de la Concorde. IVR11_20089100224NUC4A Détail des ""branches"" R + 18 et 23 des tours situés derrière la place du 14 Juillet, en direction
  • Résidences de la Tour et Saint-Maclou
    Résidences de la Tour et Saint-Maclou Mantes-la-Jolie - Quai de la Tour rue Henri-Clérisse - en ville - Cadastre : 2014 AH 97 ; 392
    Historique :
    une autorisation préalable. Il est l’œuvre de Raymond Lopez, chef de groupe et des architectes partir de ce moment qu’intervient l’architecte des bâtiments de France, M. Delaunay qui écrit le 30 présenté en mai 1966, il est encore signé Lopez, Gojard et Pradel-Lebar, nouveau nom de Levy-Lebar. On
    Description :
    hauteurs différentes : de R+2 à l'est, jusqu'à R+7 à l'ouest. Les cinq immeubles, orientés dans la même
    Auteur :
    [architecte] Lopez Raymond [architecte] Gojard Marcel [architecte] Pradel-Lebar
    Texte libre :
    Ces deux résidences ont été construites par Raymond Lopez à l'emplacement des Bas quartiers. Elles
  • Lycées Saint-Exupéry et Jean Rostand
    Lycées Saint-Exupéry et Jean Rostand Mantes-la-Jolie - Gassicourt - 8 rue Marcel Fouque 66 rue Fernand Bodet - en ville - Cadastre : 2014 AY 80-81
    Historique :
    -Fourré n’est alors qu’en gestation. L’architecte Raymond Lopez est choisi pour concevoir les plans du lycée, établis à partir de 1954, et en suivre l’exécution. Il intervient ici au titre d’architecte en peser dans sa nomination en tant qu’architecte du lycée. Raymond Gravereaux, lui aussi architecte BCPN et collaborateur régulier de Lopez depuis l’Entre-deux-guerres, est aussi officiellement mentionné comme architecte du lycée. Plusieurs sources d’archives tendent cependant à confirmer que la conception des plans est bien l’œuvre de Raymond Lopez. Au départ, le programme est celui d’une cité scolaire 1959. Pendant cette phase du chantier, Raymond Lopez décède et son fils Rémi Lopez est chargé de Lopez qui veille à l’ajout d’une salle polyvalente (aujourd’hui désaffectée) et à la requalification des
    Description :
    couloirs desservant les classes sont également disposés côté nord. Dans la partie ouest, un bâtiment à R+1
    Auteur :
    [architecte des Bâtiments civils] Lopez Raymond [architecte] Lopez Rémi [architecte des Bâtiments civils] Gravereaux Raymond
    Texte libre :
    architecte, Raymond Lopez, (puis après sa mort par son fils Rémi) et construits en deux phases entre 1956 et
  • cercle nautique
    cercle nautique Melun - quai du Maréchal-Joffre - en ville - Cadastre : 1985 AW 7
    Historique :
    En 1930, l'architecte parisien R. Poirier dresse les plans d'un bâtiment pour le Cercle nautique
    Auteur :
    [architecte] Poirier R.
    Illustration :
    Projet de l'architecte parisien R. Poirier : la façade. Tirage d'architecte, 1930. (AM Melun. 3 R 2 Projet de l'architecte parisien R. Poirier : élévation latérale, façade et coupe. Tirage d'architecte, 1930. (AM Melun. 3 R 2) IVR11_20067700249X Projet de l'architecte parisien R. Poirier : plan du rez-de-chaussée. Tirage d'architecte, 1930 . (AM Melun. 3 R 2) IVR11_20067700250X Le Cercle nautique dans son état d'origine. Carte postale. (AM Melun. 3 R 2) IVR11_20067700243XB Melun. 3 R 2) IVR11_20067700244XB Papier à en-tête du Cercle Nautique de Melun. (AM Melun. 3 R 2) IVR11_20067700242X
  • Z.U.P. du Val Fourré
    Z.U.P. du Val Fourré Mantes-la-Jolie
    Historique :
    , plus dense, est adopté en 1960. Henri Longepierre assiste Lopez dans ses fonctions d’architecte en chef et prend sa succession après sa mort en 1966. Les architectes d'opération sont, notamment, R. Porte Lopez approuvé par le conseil municipal en 1958. La ZUP du Val Fourré a été légalement créée le 3 août HLM de l’arrondissement de Mantes et l’Office communal de HLM de Mantes (quartier 2), Y.Houdard, R
    Description :
    publics sont construits parallèlement : chaufferie commune (Lopez, et Longepierre) 1963, château d'eau (Lopez, Longepierre 1967), église Saint Jean-Baptiste (1968), mosquée (1981). De très nombreuses écoles
    Auteur :
    [architecte urbaniste, architecte] Lopez Raymond [architecte] Porte R. [architecte urbaniste, architecte] Longepierre Henri [architecte] Rolland J. [architecte] David M. [architecte] Gojard Marcel [architecte] Caplain Olivier [architecte] Houdard Yves [architecte] Legrand J.M. [architecte] Rabinel J.
    Texte libre :
    mise en application des théories de l'urbaniste Raymond Lopez qui trouve ici une page blanche offerte par le maire Jean-Paul David épris de modernité. Lopez peut appliquer les grands principes de la
    Illustration :
    Vue d'ensemble du plan de la ZUP par R. Lopez en 1958. (Archives nationales, Services rattachés au Vue d'ensemble du plan de la ZUP par R. Lopez en 1958 (détail). (Archives nationales, Services Quartier 1. Projet de 5 tours par R. Lopez. Non réalisées. Mantes-la-Jolie. Permis de construire 27 Quartier 1. Projet de 5 tours et du centre commercial central par R. Lopez. 1965. Non réalisés Quartier 1. Projet du centre commercial central par R. Lopez. Non réalisé en l'état. Mantes-la Quartier 1. Façade Est des tours projetées par R. Lopez.1964. Non réalisées. Mantes-la-Jolie Quartier 1. Façade Ouest des tours projetées par R. Lopez.1964. Non réalisées. Mantes-la-Jolie Quartier 1. Façade Nord des tours projetées par R. Lopez.1964. Non réalisées. Mantes-la-Jolie Quartier 1. Façade Sud des tours projetées par R. Lopez.1964. Non réalisées. Mantes-la-Jolie Plan topographique de l'extension du Val Fourré dressé en 1959 et mis à jour en 1963 et 1967. R
  • Centre social, actuellement centre médico-social Frédéric Chopin
    Centre social, actuellement centre médico-social Frédéric Chopin Mantes-la-Jolie - rue Chopin - en ville - Cadastre : 2015 AR 174
    Historique :
    Le centre social a été conçu par Raymond Lopez en 1964 et réalisé en 1967.
    Auteur :
    [architecte] Lopez Raymond
  • Bibliothèque Georges Duhamel
    Bibliothèque Georges Duhamel Mantes-la-Jolie - square Brieussel-Bourgeois - en ville - Cadastre : 2014 AB 780
    Historique :
    Le projet de la nouvelle bibliothèque de Mantes-la-Jolie est dû Raymond Lopez. Le permis de de Raymond Lopez en 1966, la fin du chantier est assumée par Henri Longepierre et Rémi Lopez. Lors de
    Auteur :
    [architecte] Lopez Raymond [] Lopez Rémi
    Illustration :
    Plan masse par Raymond Lopez en 1963. On voit que le bâtiment s'inscrivait dans un projet plus Vue des façades est et ouest. Plan d'exécution par Raymond Lopez. 1963. AM Mantes-la-Jolie. 5 M 48 Vue des façades nord et sud. Plan d'exécution par Raymond Lopez. 1963. AM Mantes-la-Jolie. 5 M 48 Plan d'exécution de l'étage par Raymond Lopez. 1963. On voit la trame ayant servi à la structure de
  • maison, 12 rue du Maréchal Maunoury
    maison, 12 rue du Maréchal Maunoury Enghien-les-Bains - 12 rue du Maréchal Maunoury - en ville - Cadastre : 1995 AD 341
    Auteur :
    [architecte] Michel R.
  • Quartier de la Reconstruction
    Quartier de la Reconstruction Mantes-la-Jolie - place Saint-Maclou place de l' Etape place Pierre-Goujon rue Auguste-Goust rue Thiers - en ville - Cadastre : 2014 AB 102-109, 110-116,118, 120-139, 751, 752 2014 AH 102-105, 108-111, 520-522, 446
    Historique :
    . Les architectes R. Gravereaux, J. Battut, G. Lemercier, R. Marabout, J. Marozeau et Vergniaud immeubles existants, 460 ont été détruits et 1709 nécessitaient des réparations. Raymond Lopez est chargé de . Gravereaux continue de collaborer avec lui, il est nommé architecte en chef de la reconstruction assisté de Gaston Lemercier, chef de groupe des architectes d'opération et de Raymond Marabout nommé par la ville
    Auteur :
    [architecte urbaniste] Lopez Raymond [architecte urbaniste] Marabout Raymond [architecte] Battut J. [architecte] Gravereaux Raymond [architecte] Marozeau J. [architecte] Vergniaud
    Texte libre :
    chers à Raymond Lopez. Les îlots déclarés insalubres en 1941 font l'objet soit d'une destruction lors
    Illustration :
    Plan de reconstruction. 1 /5000e. R. Lopez. 1945?. (AM Mantes-la-Jolie n.c.) IVR11_20157800538NUC4A Plan de reconstruction de Mantes, par R. Lopez. Partie ouest 1/2000e. 1945? (AM Mantes-la-Jolie n.c Plan de reconstruction de Mantes, par R. Lopez. Partie est. 1945?. 1/2000e. (AM Mantes-la-Jolie n.c Projet de reconstruction en 1946, ilots 10, 29 et 30. Plan élevé par R. Thomas géomètre expert. (AM Plan parcellaire de la ville dans son état avant les bombardements. Planche 3 (est). Dressé par R Plan parcellaire de la ville dans son état avant les bombardements. Planche 2 (sud). Dressé par R Plan parcellaire de la ville dans son état avant les bombardements. Planche 1 (ouest). Dressé par R Plan parcellaire de la ville, partie ouest. Dressé en 1943 et mis à jour en 1959 par R. Thomas Plan parcellaire de la ville, partie est. Dressé en 1943 et mis à jour en 1959, 1963 et 1967 par R Plan de reconstruction par Gravereaux et Lopez en 1949. On voit les projets non aboutis concernant
  • ensemble de deux pavillons identiques
    ensemble de deux pavillons identiques Melun - 17, 21 rue Fontaine la Reine - en ville - Cadastre : 1985 AH 141, 143
    Historique :
    Ces deux pavillons presque voisins et quasi identiques ont été tous deux construits en 1936 par R . Leroux, architecte à Barbizon, dont la plaque apparaît sur le n°21. L'architecte a encore réutilisé le
    Observation :
    années 1930. R. Leroux est un architecte local, installé à Barbizon, qui a beaucoup construit à Melun de
    Auteur :
    [architecte] Leroux R.
    Illustration :
    Propriété de M. Pohier. Tirage d'architecte, 1936 (5 août). (AM Melun. 1 Fi 998 Propriété de M.Giroux. Tirage d'architecte, 1936 (31 août). (AM Melun. 1 Fi 980 Propriété de M. et Mme Ardiot, lotissement du chemin de Voisenon. Projet de l'architecte Leroux . Tirage d'architecte, 1938 (25 mars). (AM Melun. 1 Fi 958) IVR11_20047700302NUC Vue d'ensemble du pavillon 17, rue Fontaine-la-Reine, construit pour M. Pohier en 1936, R. Leroux architecte. IVR11_20057700304X Vue d'ensemble du pavillon 21, rue Fontaine-la-Reine, construit pour M. Giroux en 1936, R. Leroux architecte. IVR11_20057700303X
  • Maison des jeunes et de la culture La Pagode (détruite)
    Maison des jeunes et de la culture La Pagode (détruite) Mantes-la-Jolie - 4 rue Archimède - en ville - Cadastre : 2015 AR 23
    Historique :
    La maison des jeunes et de la culture a été conçue par Raymond Lopez pour la SERM mandatée par la de l'architecte remplacé par Henri Longepierre. Le bâtiment a été récemment détruit.
    Auteur :
    [architecte] Lopez Raymond
  • Château d'eau du Val Fourré
    Château d'eau du Val Fourré Buchelay - rue des Piquettes - en ville - Cadastre : 2017 ZH 133
    Historique :
    architectes du Val Fourré, Raymond Lopez et Henri Longepierre.
    Auteur :
    [architecte] Lopez Raymond [architecte] Longepierre Henri
    Texte libre :
    surtout par son matériau, l'acier soudé, Raymond Lopez et Henri Longepierre ont peut-être trouvé leur américains présentés, comme celui construit par l’architecte Finno-américain Eero Saarinen (1910-1961) pour
  • Groupe Scolaire Les Jonquilles, Rousseau, Colette
    Groupe Scolaire Les Jonquilles, Rousseau, Colette Mantes-la-Jolie - rue Denis-Papin - en ville - Cadastre : 2014 AR 17
    Description :
    Un texte de Raymond Lopez et Henri Longepierre décrit l'école de la manière suivante "entièrement
    Auteur :
    [architecte] Lopez Raymond [architecte] Longepierre Henri
    Texte libre :
    Ce groupe scolaire construit par Raymond Lopez et Henri Longepierre est la première école
  • Hôtel de ville
    Hôtel de ville Mantes-la-Jolie - place de la République - en ville - Cadastre : 2014 AB 780
    Historique :
    projet sont Raymond Lopez, l'architecte de la reconstruction du centre ville, et Raymond Marabout reconstruire à un autre emplacement. La mairie provisoire se trouvait rue Gambetta. Les architectes chargés du , architecte municipal. Raymond Gravereaux est l'architecte en chef des travaux. Les études de béton armé ont -projet est approuvé en 1966 et confié au fils de Raymond Lopez, Rémi, et à son ancien collaborateur
    Description :
    dessin de l'architecte : calcaire de Beauvilliers, de Charentenay et de Saint-Maximin. Le plan est l'architecte au rez-de-chaussée, il n'est pas fait mention du bureau du maire. L'extension de 1969 a englobé la
    Auteur :
    [architecte] Lopez Raymond [architecte] Lopez Rémi [architecte] Gravereaux Raymond [architecte] Longepierre Henri [architecte] Marabout Raymond
    Illustration :
    Projet non réalisé de centre administratif par Raymond Lopez. (Fonds Bertin
  • centre commercial de la Croix Blanche
    centre commercial de la Croix Blanche Vigneux-sur-Seine - avenue de la Concorde - en ville - Cadastre : 1983 AR 162 2011 AR 407, 440
    Historique :
    environ. Un premier projet dressé en 1963 par les architectes de la SIEMP, maître d'ouvrage (permis de
    Auteur :
    [architecte] Lopez Raymond [architecte] Tourry Georges
  • monument de Daguerre (1787-1851)
    monument de Daguerre (1787-1851) Bry-sur-Marne - place Daguerre - en ville - Cadastre : 1981 R
    Historique :
    Monument érigé en 1897 (porte la date), par l'architecte Henri Grenet, l'entrepreneur A. Canard et
    Auteur :
    [architecte] Grenet Henri
    Localisation :
    Bry-sur-Marne - place Daguerre - en ville - Cadastre : 1981 R
  • Mairie, école
    Mairie, école Bry-sur-Marne - place de la Mairie - en ville - Cadastre : 1981 R 44
    Historique :
    Naissant, architecte du département de la Seine. Ecole de filles agrandie en 1894. Corps central de la mairie doublé en profondeur en 1900, d'après un plan de l'architecte Charles Queru. En 1905, mise en
    Auteur :
    [architecte départemental] Naissant Claude [architecte] Queru Charles
    Localisation :
    Bry-sur-Marne - place de la Mairie - en ville - Cadastre : 1981 R 44
  • lotissement rue Despatys
    lotissement rue Despatys Melun - rue du Président-Despatys - en ville - Cadastre : 1985 AK 248-250, 252-253, 452-453
    Historique :
    par des pavillons construits dans les années 1930 sur les plans d'architectes également actifs dans
    Auteur :
    [architecte] Leroux R. [architecte] Paupe Léon
    Illustration :
    Projet de R. Leroux, architecte à Barbizon, pour la propriété de M. Régnier. Ce projet correspond au pavillon n° 33, rue du Président-Despatys (Fig.1). Tirage d'architecte, 1936 (2 mai). (AM Melun. 1 Propriété de M. Lagarenne, rue du Président Despatys. Tirage d'architecte, 1936. (AM Melun. 1 Fi Façade du pavillon construit pour M. Régnier sur les plans de l'architecte Leroux (1936 Façade du pavillon construit pour M. Lagarenne sur les plans de l'architecte Paupe (1936
  • Immeubles de la Demi-Lune
    Immeubles de la Demi-Lune Mantes-la-Jolie - rue Géo André - en ville - Cadastre : 2014 AY 66 ; 173
    Historique :
    Cet ensemble de quatre immeubles a été conçu par les architectes Lopez, Gravereaux et Lemercier en
    Auteur :
    [architecte] Lopez Raymond [architecte] Gravereaux Raymond
  • cité
    cité Massy - Massy-Opéra - avenue du Président Kennedy rue du Dauphiné rue du Languedoc avenue de la République rue d' Espagne allée du Mexique - Cadastre : 1955 OL 451, 455, 460, 461, 464, 465, 466, 469, 470
    Historique :
    d'HLM de la région parisienne et de la société Baticoop. Les architectes d'opération Jacques Robert (coordinateur), P. Debacker, Pierre Raymond, J. Dumont et R. Melis réalisent les plans en juillet 1961
    Auteur :
    [architecte] Melis R. [architecte] Robert Jacques [architecte] Debacker P. [architecte] Dumont J.
    Illustration :
    Plan masse de l'opération réalisé le groupe d'architectes mené par l'architecte Robert. Les barres R+4 X41 et X2 sont distinctes du reste de l'opération puisqu'elles sont situées à lextrême ouest du Plan d'étage courant et schéma de montage des barres R+10, juillet 1961. (AM Massy, 7 T 113 Barre R+10 avec les loggias sur séjour décalées en façade. IVR11_20109100069NUC4A Façade composée de différents panneaux de fenêtres de chambres et cuisines. Les architectes ont Façade et pignon d'une des deux barres R+4 situées sud-ouest du grand ensemble, excentrées du reste Barre R+10 située à l'est du grand ensemble. Les appartements sont traversant et possèdent tous une loggia. Afin d'éviter d'avoir une façade avec uniquement et des loggias, les architectes les ont Le rez-de-chaussée et le premier étage des barres R+10 sont recouverts de lambris vernis depuis Détail d'un bac planté à l'intérieur d'un hall d'entrée (barre R+10). Le bac est décoré de carreaux
1 2 3 4 5 Suivant