Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
  • Montmartre aux artistes
    Montmartre aux artistes Paris 18e arrondissement - 187 rue Ordener 189 rue Ordener - en ville - Cadastre : 2018 A101 38
    Description :
    Le plan général de la Cité reprend un certain nombre de principes hygiénistes. La disposition extrémités de chacun des immeubles) favorisent la circulation de l’air. Répondant aux mêmes impératifs, le l’organisation et le décor de la façade sur rue. . La Cité est située au n°189 de la rue Ordener (187-193 sur le l’alignement de la rue Ordener. En effet, le bâtiment A sur rue offre un jeu de retrait de ces volumes, les ateliers s’orientent vers le Nord afin d’obtenir la meilleure lumière possible tout en mettant à profit générés subtilement : jardinières, escaliers et patios entre la limite urbaine et le bâti. Sur le Bulletin gauche de l’encoignure droite de la rue Damrémont et passant à droite sur le mur de l’encoignure de la et arborés.La volumétrie du bâtiment A, le plus ancien de la parcelle, sur la rue Ordener est de 3 ou le seul dont la façade principale, sur rue, soit en brique. Il mesure 76 mètres de long sur 10 à 22 caves). Un remplissage en brique pour le bat.A et un remplissage en mâchefer (Le béton de mâchefer est
    Illustration :
    Vue de la cour reliant le bâtiment principal au bâtiment cental IVR11_20187500052NUC4A Vue de la dernière cour (bordant le bâtiment C)) IVR11_20187500054NUC4A Vue des coursives du bâtiment A prise depuis le toit du bâtiment B IVR11_20187500004NUC4A Entrée de l'atelier-logement situé sur le toit terrasse du bâtiment A IVR11_20187500010NUC4A Verrière de l'atelier-logement situé sur le toit terrasse du bâtiment A (coté rue Ordener
    Historique :
    appartenant entre les numéros 17 à 23 rue Leconte-de-Lille dans le 16e arrondissement [Archives de Paris , VO11 1802, Permis de construire 17-23 rue Leconte de L’Isle accordés le 19 juillet 1923]. Sur les plans des artistes et dotés d’ateliers. Très introduit dans le milieu artistique auquel il participe par de Louis Lejeune et dont le siège se trouvait à son adresse, 22 rue Simon Dereure ),souhaitant défendre le sous-commission, sur une proposition de sauvegarder des espaces libres à Montmartre »]. Dès le début Conseil Municipal. C’est en 1925 qu’il réalise une première opération pour le compte précisément de Louis inscrit MH (1982/09/01). VO13 0285. Permis de construire accordé le 29 août 1925 M.Lejeune, propriétaire ]. En 1928, cet hôtel n’appartient déjà plus à Louis Lejeune, mais à Mme Agnaud. . Le n°28 (aussi sans atelier mais sur le plan duquel un vaste espace au premier étage désigné comme « galerie ». Louis Nouveauté et la reconstruction du Moulin Rouge, va construire en 1928 au 36 avenue Junot pour le compte de
    Référence documentaire :
    1850-1950 Le Bas (A), « La construction de brique et le logement populaire », Architecture de brique construire 17-23 rue Leconte de L’Isle accordés le 19 juillet 1923 Permis de construire accordé le 29 août 1925 à M.Lejeune, propriétaire VO13 0285. Permis de construire accordé le 29 août 1925 à M.Lejeune, propriétaire. Permis de construire accordé le 18 août 1928 à M.Leclercq, administrateur de la Société Nationale de Construction, 77 rue de Lourmel, 15e VO 13 285.Permis de construire accordé le 18 août 1928 à Le Petit Parisien Le Petit Parisien, 25 décembre 1923, numéro 17101 d’Administration daté du 11 juin 1928 où figure le plan truqué que la société a présenté et dans lesquels des L'Architecte L’Architecte n°3, 1933, p.39-40. Le projet et les plans sont présentés dans leur état « La construction de brique et le logement populaire », Architecture de brique en Ile-de-France
  • Immeuble d'ateliers d'artistes
    Immeuble d'ateliers d'artistes Paris 18e arrondissement - 36 avenue Junot
    Description :
    .) Traversant du Nord au Sud une parcelle irrégulière, le projet architectural d’Adolphe Thiers propose de baies, orientées vers le Nord, offrant une lumière forte mais sans chaleur, constante et homogène. La », in A.M.C, étude réalisée dans le cadre de l’U.P.8 d’architecture, Paris, juillet 1974, p.61-68
    Illustration :
    Vue de la cour extérieure séparant le bâtiment A du bâtiment B IVR11_20197500034NUC4A Vue de la cour extérieure séparant le bâtiment A du bâtiment B (2) IVR11_20197500035NUC4A Vue de la cour extérieure séparant le bâtiment B du bâtiment C IVR11_20197500036NUC4A Vue de la cour extérieure séparant le bâtiment B du bâtiment C (2) IVR11_20197500037NUC4A Vue de la cour extérieure séparant le bâtiment B du bâtiment C (3) IVR11_20197500038NUC4A Coursive extérieure desservant le deuxième étage du bâtiment B IVR11_20197500033NUC4A Vue de la coursive desservant le deuxième étage du bâtiment A IVR11_20197500043NUC4A Vue des bâtiments A et B depuis le deuxième étage du bâtiment A IVR11_20197500042NUC4A Vue plongeante (première cour, cour des bâtiments A et B) depuis le bâtiment A Vue de la cour entre le bâtiment C et le bâtiment D IVR11_20197500040NUC4A
    Historique :
    Construite dans une zone connue sous le nom de « maquis de Montmartre », l’avenue Junot , initialement « avenue de la Tempête », aurait été percée entre 1910 et 1912. Intégré dans le quartier des , 36 avenue Junot, Etude historique et diagnostic patrimonial, 2018.) Le travail entrepris pour combler et foudroyer les anciennes carrières de gypse de Montmartre à la fin du XIXe siècle a facilité le et la rue Simon-Dereure. Par le biais de sa propre compagnie de construction immobilière, la immeubles construits sur ce terrain. Influencé par le courant « art déco », il construit en 1928 cet influencés par l’Exposition des Arts décoratifs qui entend renforcer le lien entre l’art et l’industrie, à
    Référence documentaire :
    Les villas d'artistes à Paris : de Louis Süe à Le Corbusier, Paris, Les éd. de Paris, 1987. sous la direction de Pierre-Antoine Gatier, D.S.A Architecture et Patrimoine, Ecole Nationale "36, av. Junot, ateliersd’artistes Paris XVIII", in A.M.C, étude réalisée dans le cadre de l’U.P.8
  • Ensemble de 13 verrières - Église luthérienne Saint-Paul de Montmartre
    Ensemble de 13 verrières - Église luthérienne Saint-Paul de Montmartre Paris 18e arrondissement - en ville
    Description :
    de style Art nouveau ; motifs symboliques dans le bas des lancettes : Lampe à huile allumée (201, 202
    Historique :
    Afin de remplacer un temple provisoire situé 43 rue des Poissonniers, la Ville de Paris et le la première pierre le 11 mars 1897, une souscription proposée en Alsace et en Lorraine aux membres de cette confession, permit d’achever la construction. Dédicacée le 27 novembre 1897, elle se rattache à
  • Ensemble de 1 verrière - Église Sainte-Geneviève-des-Grandes-Carrières
    Ensemble de 1 verrière - Église Sainte-Geneviève-des-Grandes-Carrières Paris 18e arrondissement - en ville
    Historique :
    Richard et prit le vocable de Sainte-Geneviève. L’architecte L.-P. Chauvet y annexa un bas-côté, une de Notre-Dame de Clignancourt se fit sentir dans les années 1880. Le peintre verrier É. Hirsch et ., exemples de l’évangélisation des milieux défavorisés, menée ici par les abbés A. Deleuze et H. Garnier. Le
1