Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Résultats 1 à 20 sur 29 - triés par pertinence
  • pont de Lattre de Tassigny
    pont de Lattre de Tassigny Melun - Rue Courtille (de la) - en ville - Cadastre : 1985 AV non cadastré domaine public
    Titre courant :
    pont de Lattre de Tassigny
    Description :
    Cet ouvrage en béton armé, reposant sur deux piles jumelées, relie l'île Saint-Etienne à la rive nord en franchissant le petit bras de la Seine. Il fait pendant au pont Notre-Dame, au sud.
    Appellations :
    Pont de Lattre de Tassigny
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Ce pont, inauguré en 1970 par la veuve du maréchal de Lattre de Tassigny, a pris la suite du pont
    Localisation :
    Melun - Rue Courtille (de la) - en ville - Cadastre : 1985 AV non cadastré domaine public
  • tombeau de Paul Gaudon
    tombeau de Paul Gaudon Melun - Rue Mezereaux (des) - en ville
    Titre courant :
    tombeau de Paul Gaudon
    Appellations :
    de Paul Gaudon
    Illustration :
    nord de la France, 1892-1928. IVR11_20027701035X Détail du médaillon en bronze (1929) : portrait de Paul Gaudon, architecte en chef départemental du
    Inscriptions & marques :
    Inscription portée sur le médaillon : A Paul Gaudon, architecte en chef départemental du Nord de la France 1892-1928, ses amis DCC CCC XXIX. Inscription gravée sur la pierre : Amico amici MCMXXIX.
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Catégories :
    taille de pierre
    Historique :
    portée sur sa tombe indique qu'elle a été réalisée en 1929, sur commande de ses amis.
  • plage artificielle
    plage artificielle Melun - quai du Maréchal-Joffre - en ville - Cadastre : 1985 AW 5a
    Étages :
    en rez-de-chaussée
    Illustration :
    Le plongeoir et le restaurant, vus de l'est. A droite, l'île Saint-Etienne avec la maison centrale Plage de Melun. Quai du Maréchal Joffre à Melun. Plan d'ensemble. Papier, tirage d'architecte, 1942 de détention. Photographie, vers 1950. (AM Melun. 3 Fi 84-86) IVR11_20067700238XB Arbitrage d'une compétition nautique depuis le plongeoir de la Plage (aujourd'hui disparu Arbitrage d'une compétition nautique depuis le plongeoir de la Plage (aujourd'hui disparu Compétition de natation dans la Seine. Photographie, vers 1950. (AM Melun. 3 Fi 40-54 La ""plage"", vue depuis la rive nord de la Seine. IVR11_20047700189XA Plage artificielle sur la Seine. Façade du bâtiment sur la rue, vue depuis le toit de la piscine
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    rive sud de la Seine, juste à côté du Cercle nautique. Cet établissement comprend notamment un petit bain, des solarium, des plongeoirs, des cabines de bain et un restaurant avec rotonde vitrée donnant sur le fleuve. Un espace est réservé au chemin de hallage, devant le restaurant. Très fréquentée dans les années 1950, la plage est abandonnée dans les années 1960 après la construction de la piscine
  • silos
    silos Melun - rue du Château - en ville - Cadastre : 1985 AV 14
    Illustration :
    Vue générale de l'île Saint-Etienne, avec les silos et les Moulins de Melun, depuis le sud-ouest Société coopérative de stockage de la Brie. Construction de silos à blé de 30 000 quintaux à Melun Coopérative agricole de stockage de la Brie. Projet de construction de magasins et garages place du Vue générale des silos et des Moulins de Melun, depuis le sud-est. 1er août 1998. (Collection Détail de la façade, sur la rue du Château. 30 septembre 1998. (Collection particulière La façade des silos en cours de démolition. 1er novembre 1998. (Collection particulière Les silos en cours de démolition. 15 décembre 1998. (Collection particulière) IVR11_20057700332NUCB Les silos en cours de démolition. 30 novembre 1998. (Collection particulière) IVR11_20057700333NUCB Les silos en cours de démolition. 5 janvier 1999. (Collection particulière) IVR11_20057700334NUCB
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    En 1931, un groupe de 52 d'agriculteurs seine-et-marnais fonde la Coopérative agricole de la Brie (CAB). Celle-ci fait construire un silo à Melun, en rive de la Seine (pour le chargement des péniches ), en 1934. En 1945 est mis en service un deuxième silo, qui double la capacité de stockage du premier (6000 tonnes de grains). Par ailleurs, la CAB fixe son siège social dans la villa voisine des silos au site de stockage aux environs de Melun, à Vaux-le-Pénil, où des travaux d'extension sont menés en 1971 -1972. Les silos de Vaux sont toujours en place, mais ceux de Melun, abandonnés dans les années 1990
  • monument aux morts de la guerre de 1914-1918
    monument aux morts de la guerre de 1914-1918 Melun - quai Maréchal-Foch - en ville - Cadastre : 1985 AR non cadastré domaine public
    Titre courant :
    monument aux morts de la guerre de 1914-1918
    Statut :
    propriété de la commune
    Appellations :
    de la guerre de 1914-1918
    Illustration :
    Monuments aux morts à Melun : avant-projet de transformation après la Seconde guerre mondiale (non
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Carrière, qui s'engage à livrer le monument pour octobre 1923, au prix de 80 000 francs. Le 17 mars 1923 Dès 1919, la Ville de Melun reçoit des lettres de statuaires proposant leurs services pour la réalisation d'un monument aux morts de la Grande Guerre. Le choix se porte sur le sculpteur parisien Jean-René figures est prête à recevoir la glaise. J'ai de même fait un choix de pierre (il s'agit de la pierre en avant de la stèle existante, en souvenir des morts de la deuxième guerre mondiale.
  • groupe scolaire Pasteur
    groupe scolaire Pasteur Melun - 64 rue du Général de Gaulle - en ville - Cadastre : 1985 AL 1
    Description :
    Le groupe scolaire a son entrée et sa façade sur la rue du Général de Gaulle, mais la plupart des bâtiments se développent en fond de parcelle, à l'est. La façade ne comprend en effet que le portail d'accès bâtiment plus bas destinés aux annexes : gymnase, douches (aujourd'hui occupé par un centre de danse). Le groupe scolaire a parfaitement conservé ses traits d'origine, caractéristique de l'architecture des classes. Au rez-de-chaussée de l'école primaire se trouve un vaste préau, les 16 classes occupent les deux
    Statut :
    propriété de la commune
    Illustration :
    Projet non réalisé pour le groupe scolaire Pasteur, sur le site du théâtre (37-39 rue du général de général de Gaulle), devise : fer à cheval. La façade principale de l'école, sur la rue du Général de Ville de Melun. Concours d'un groupe scolaire. Façade école primaire et coupe par cour d'honneur Ville de Melun. Concours d'un groupe scolaire. Plan du rez-de-chaussée. Projet non réalisé pour le Projet de Félix Boutron, lauréat du concours organisé par la Ville de Melun pour la construction d'un groupe scolaire sur le site du théâtre, au 37-39 rue du Général de Gaulle (emplacement abandonné en 1931). Façade sur la rue du Palais de Justice (actuelle rue du Général-de-Gaulle). Papier, s.d Vue d'ensemble du projet finalement réalisé, au 64 rue du Général de Gaulle. Tirage d'architecte Projet finalement réalisé : élévations sud et nord de l'école primaire. Tirage d'architecte, 1932 Vue générale, depuis la rue du Général-de-Gaulle. IVR11_20047700221XA
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    entre mai et décembre 1936. Le coût s'élève à 7, 5 millions de francs, dont 2, 5 millions payés par Le groupe scolaire Pasteur est implanté sur le site de la maison du clos, ancienne possession de la cure de Saint-Aspais sur la chaussée des Carmes. C'est un ensemble des années 1930, dû à l'architecte Felix Boutron. Dans un premier temps, la mairie avait envisagé de construire le groupe scolaire de l'autre côté de la rue, au niveau des n°37 et 39 : les archives municipales conservent plusieurs projets relatifs à ce premier emplacement, finalement abandonné. En 1931, la Ville décide de l'implantation achète la propriété de Praneuf, sur laquelle doit s'élever la nouvelle école. Les marchés sont passés vaccin contre la maladie du charbon à Melun en 1882. De 1939 à 1940, l'école est réquisitionnée pour servir de Bureau de campagne militaire. Les bâtiments n'ont guère changé depuis leur construction, hormis quelques modifications de détail (notamment la réunion des filles et des garçons, qui aboutit à la
    Localisation :
    Melun - 64 rue du Général de Gaulle - en ville - Cadastre : 1985 AL 1
  • cité du Foyer familial
    cité du Foyer familial Melun - avenue du Général Patton avenue de Corbeil - en ville - Cadastre : 1985 AE 186-197, 200-255, 344, 346
    Description :
    avenues de Corbeil et du Général-Patton et le square Alexandre-Ribot. La plupart des maisons sont de
    Illustration :
    Vue d'une série de maisons, sur le côté nord de l'avenue de Corbeil. IVR11_20027700987X Vue d'une série de maisons, sur le côté nord de l'avenue de Corbeil. IVR11_20027700988X
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    En 1931, la ville de Melun aliène à la société Le Foyer familial (fondée en 1925) un terrain de 21 000 m² entre les routes de Corbeil et de Paris, près des nouvelles casernes. Après consultation de l'architecte Lecuyer (47 rue de Prony, Paris, 17e), un prêt est accordé à la société pour la construction de 74 maisons individuelles destinées à la location, dont 50 sont réservées aux militaires de carrière. Le plan de ces maisons se conforme strictement à la législation sur les HBM.
    Localisation :
    Melun - avenue du Général Patton avenue de Corbeil - en ville - Cadastre : 1985 AE 186-197, 200
  • stade
    stade Melun - rue Marcel-Houdet - en ville - Cadastre : 1985 AX 7
    Description :
    Le stade municipal comprend un terrain en pelouse entouré d'une piste, avec un bâtiment de tribunes au sud, comptant 976 places assises. Ce bâtiment abrite également plusieurs salles de sport : boxe des locaux techniques (chaufferie), des bureaux et des salles de restauration scolaire (niveau médian
    Étages :
    étage de soubassement étage de comble
    Statut :
    propriété de la commune
    Illustration :
    Les membres de l'Union sportive melunaise en 1924. Photographie. (Collection particulière Union Sportive Melunaise : projet de stade, 9 mars 1930. (AM Melun. 1 Fi 1419) IVR11_20047700364NUC Stade de l'USM : projet de vestiaires. Tirage d'architecte, 1939. (AM Melun. 1 Fi 1388 Extrait du plan d'ensemble du domaine de Vaux-le-Pénil et Sivry-Courtry appartenant à Madame la Princesse de Faucigny-Lucinge dressé en 1894. Avec les terrains que la Ville de Melun se propose d'acquérir Ville de Melun. Parc des Sports. Dessin n°1. Papier, tirage d'architecte, 1945. (AM Melun. 1 Fi Deux photographies de compétitions sportives à Melun, avant la construction du stade actuel : la Deux photographies de compétitions sportives à Melun, avant la construction du stade actuel : le terrain de rugby. Photographie, années 1950. (AM Melun. 3 Fi 40 à 54) IVR11_20067700228XB Trois papiers à en-tête de sociétés sportives melunaises : la Pédale Melunaise, ""sport cycliste
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Dès l'entre-deux-guerres, l'Union Sportive Melunaise (USM) propose l'aménagement de terrains de l'architecte-voyer G. Pichet : terrain de rugby, courts de tennis, piste de courses, sautoirs en longueur et en hauteur, terrain d'association (pour le football), et vestiaires. L'emprise des terrains de sport est 1987. Le dernier équipement en date est la piste de skate, réalisée en 2006.
  • cité PLM
    cité PLM Melun - rue André-Lebon - en ville - Cadastre : 1985 AX 42-43, 45-49, 61
    Description :
    La cité des années 1930 se compose de 7 bâtiments échelonnés le long de la rue André-Lebon. Deux de ces bâtiments, aux entrées est et ouest de la rue Lebon, ont un plan en L, les autres étant de plan léger décor de briques (corniches). Des jardins ouvriers s'étendent au nord.
    Illustration :
    Vue générale depuis l'est : le premier immeuble est au n°7 de la rue Lebon. IVR11_20047700289VA Façade de l'un des bâtiments en L, au n°9 de la rue Lebon (élévations sud et est Vue de l'un des bâtiments en L, au n°9 de la rue Lebon : élévations sud et ouest Façade de l'un des bâtiments rectangulaires, au n°7 de la rue Lebon. IVR11_20037700072X
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    La cité est construite vers 1930 par la compagnie PLM, sur des parcelles acquises en 1928 près de unités d'habitation, la cité comprend dès l'origine des aménagements de type social : jardins ouvriers , jeu de boules, lavoir, zone d'étendage du linge, baraquement de la jeunesse... Cet ensemble de sept bâtiments est complété après la deuxième guerre mondiale, par deux collectifs de 32 et 12 logements élevés par la société de HLM dijonnaise Bourgogne et Morvan (1952).
  • maison rue du Général de Gaulle
    maison rue du Général de Gaulle Melun - 70 bis rue du Général de Gaulle - en ville - Cadastre : 1985 AL 4
    Titre courant :
    maison rue du Général de Gaulle
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Illustration :
    Maison édifiée pour lui-même par l'architecte L. Paupe : vue de la façade. IVR11_20047700245XA
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    -régionaliste caractéristique de son abondante production melunaise. Il y réside à partir de 1938, abandonnant
    Localisation :
    Melun - 70 bis rue du Général de Gaulle - en ville - Cadastre : 1985 AL 4
  • ensemble de deux pavillons identiques
    ensemble de deux pavillons identiques Melun - 17, 21 rue Fontaine la Reine - en ville - Cadastre : 1985 AH 141, 143
    Titre courant :
    ensemble de deux pavillons identiques
    Description :
    Ces deux pavillons possèdent une élévation identique, inspirée de la maison basque, avec un toit à deux versants irréguliers, un décor de faux pan de bois et deux oculus, sur le comble et le rez-de
    Étages :
    en rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Observation :
    Ces deux pavillons ont été sélectionnés comme éléments représentatifs de la production sérielle des années 1930. R. Leroux est un architecte local, installé à Barbizon, qui a beaucoup construit à Melun de 1936 à 1939. Il est notamment intervenu dans le lotissement de l'Ermitage, en périphérie sud de la ville, et dans les opérations de lotissement conduites à la même époque au nord, rue du Président
    Illustration :
    Propriété de M. Pohier. Tirage d'architecte, 1936 (5 août). (AM Melun. 1 Fi 998 Propriété de M.Giroux. Tirage d'architecte, 1936 (31 août). (AM Melun. 1 Fi 980 Propriété de M. et Mme Ardiot, lotissement du chemin de Voisenon. Projet de l'architecte Leroux
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    même modèle en 1938 (projet de pavillon pour M. Ardiot, lotissement du chemin de Voisenon).
    Précision dénomination :
    maisons en série (série de 2)
  • pavillon
    pavillon Melun - 11 avenue Armand de La Rochette - en ville - Cadastre : 1985 AY 32
    Description :
    La façade de ce petit pavillon est à la fois simple et stylisée. Un large perron conduit aux deux
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Illustration :
    Propriété de Mme Lelong, avenue A. de la Rochette. Papier, tirage d'architecte, 1936. (AM Melun. 1 Pavillon de 1936, signé ""L. Paupe, architecte"". IVR11_20037700232XA
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    pour Mme Lelong. Paupe a construit de nombreuses autres maisons du lotissement de l'Ermitage (voir
    Localisation :
    Melun - 11 avenue Armand de La Rochette - en ville - Cadastre : 1985 AY 32
  • immeuble avenue Galliéni
    immeuble avenue Galliéni Melun - 9bis avenue Galliéni - en ville - Cadastre : 1985 AZ 218
    Description :
    Cet immeuble est très représentatif des recherches stylistiques de l'entre-deux-guerres, notamment par les deux travées de bow-windows en forte saillie et par le jeu sur la brique en parement, dont la
    Étages :
    étage de comble
    Illustration :
    Vue de la façade. IVR11_20037700148VA
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cet immeuble a été construit à partir d'août 1928 pour A. Salmon, le directeur de l'usine
  • statuette : Rythme
    statuette : Rythme Melun - 12 rue Saints-Pères (des) - en ville
    Illustration :
    Bronze de Marcel Renard, 1929, dans le vestibule. Vue d'ensemble. IVR11_20057700120XA Bronze de Marcel Renard, 1929. Détail. IVR11_20057700122XA
    Inscriptions & marques :
    marque de fondeur en creux sur l'oeuvre
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Représentations :
    femme, danse ; Une jeune femme, drapée à l'antique, exécute un mouvement de danse en appui sur sa
    Historique :
    Cette sculpture est une oeuvre de Marcel Renard, datant de 1929. Elle est propriété du FNAC (inv . 13260), mise en dépôt à la préfecture de Seine-et-Marne depuis le 6 février 1937.
  • grand magasin Palais du Vêtement
    grand magasin Palais du Vêtement Melun - 29 rue Saint-Aspais - en ville - Cadastre : 1985 AT 102
    Description :
    Le magasin est établi sur un plan losangé. L'angle de façade est traité en pan coupé, magnifié par
    Étages :
    étage de comble
    Illustration :
    Projet de Viard et Dastugue pour le ""Vêtement moderne"", 1930 : plan du rez-de-chaussée. Tirage
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Dastugue, sur la principale artère commerçante de Melun.
  • cercle nautique
    cercle nautique Melun - quai du Maréchal-Joffre - en ville - Cadastre : 1985 AW 7
    Description :
    Le rez-de-chaussée est occupé par les garages à bateaux. Au premier étage se trouvent les bureaux , la salle de réunion et les vestiaires.
    Statut :
    propriété de la commune
    Illustration :
    Projet de l'architecte parisien R. Poirier : la façade. Tirage d'architecte, 1930. (AM Melun. 3 R 2 Projet de l'architecte parisien R. Poirier : élévation latérale, façade et coupe. Tirage Projet de l'architecte parisien R. Poirier : plan du rez-de-chaussée. Tirage d'architecte, 1930 Vue intérieure de la salle de réunion, au premier étage du bâtiment, vers 1950. Carte postale. (AM Papier à en-tête du Cercle Nautique de Melun. (AM Melun. 3 R 2) IVR11_20067700242X Vue de la façade (élévation nord). IVR11_20037700407X
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    melunais (club fondé en 1912). Ce bâtiment, inauguré en 1931, sert de garage à bateaux et de lieu de extension plus récente, sur le côté ouest, qui a rompu la symétrie initiale de la façade. L'établissement
  • tombeau de Madame Alfred Sommier
    tombeau de Madame Alfred Sommier Melun - rue Mezereaux (des) - en ville
    Titre courant :
    tombeau de Madame Alfred Sommier
    Appellations :
    de Madame Alfred Sommier
    Illustration :
    Tombe néo-byzantine de Madame Alfred Sommier, née Jeanne Brugières de Barante (1853-1932). Vue Tombe néo-byzantine de Madame Alfred Sommier, née Jeanne Brugières de Barante (1853-1932). Vue Tombe néo-byzantine de Madame Alfred Sommier, née Jeanne Brugières de Barante (1853-1932). Détail
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Catégories :
    taille de pierre
    Historique :
    Madame Alfred Sommier, née Jeanne Brugières de Barante (1853-1932), était l'une des grandes propriétaires de la région. Sa tombe, dans le cimetière nord de Melun, forme un édicule en pierre reconstituée couvert de tuiles, d'inspiration néo-byzantine.
  • immeuble rue Paul Doumer
    immeuble rue Paul Doumer Melun - 17 rue Paul-Doumer - en ville - Cadastre : 1985 AT 192
    Description :
    L'immeuble présente sur la rue Paul-Doumer une façade de cinq travées irrégulièrement réparties sur trois étages carrés. Une porte cochère permet d'accéder à la cour, où se trouvent les organes de distribution. La cour est bordée de corps de logis sur ses quatre côtés, mais ils sont de taille irrégulière fond de cour, orientée de façon parallèle à la rue Paul Doumer. Un dernier corps de logis est situé en fond de parcelle, séparé des précédents par une vaste cour ; il s'agit vraisemblablement d'un ancien
    Observation :
    centre ancien au cours de leur histoire. L'articulation des bâtiments autour d'une cour desservie par un passage cocher, ainsi que les dimensions relativement importantes de la façade (cinq travées) et de l'emprise au sol (existence de deux cours) rangent cependant cet immeuble dans une catégorie plus faiblement représentée que les maisons de ville qui forment l'essentiel du tissu urbain intra muros.
    Illustration :
    Carte postale du début du 20e siècle (""Melun - Panorama sur l'hôtel de ville""), montrant les élévations sur cour de l'immeuble avant leur remaniement. Carte postale. (BM Melun) IVR11_20077700004NUCB La cave nord, partie médiévale (ou partie ouest) : l'arc occidental et l'entrée de l'alvéole sud La cave nord, détail de la partie médiévale (ou partie ouest) : l'escalier donnant vers la rue Paul La cave nord : détail de la partie est, voûte en berceau de l'alvéole sud (18e siècle La cave sud : détail de l'escalier d'accès, avec la colonne de soutènement de l'escalier en vis qui La cave nord : détail de la partie ouest, alvéole à l'est du puits. IVR11_20027700729X La cave nord : détail de la partie ouest (cave médiévale), l'arc occidental vu depuis l'allée La cave nord : détail de la partie ouest (cave médiévale), l'arc oriental. IVR11_20027700732X
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    permettent de dater une partie des structures existantes du 18e siècle, notamment les garde-corps en ferronnerie et la forme de l'arc du passage cocher. Une carte postale ancienne (Panorama sur l'hôtel de ville lucarne de même forme. Le plan de Desquinemare (1740), pour sa part, représente en fond de cour un hors-oeuvre attenante (aujourd'hui incluse dans l'aile orientale). A cette date, le corps de logis sur travées en façade. Sur le cadastre napoléonien (1826), l'organisation générale des bâtiments autour de la -guerres. Une restauration récente a achevé de rendre peu lisibles les élévations sur cour.
  • poste
    poste Melun - place Praslin - en ville - Cadastre : 1985 AV 285
    Description :
    La poste est établie sur un plan en L, à l'angle de la place Praslin et de la rue du Port. L'angle cage octogonale de l'escalier demi hors-oeuvre, qui dessert l'étage carré (plus tard doublé d'un second
    Illustration :
    Hôtel des Postes à Melun, plan de l'entresol. Papier, bleu, 1927. (AM Melun. 1 Fi 1602
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Paris, ainsi que de plusieurs casinos (Le Touquet, Bagnoles-de-l'Orne, Vittel), signe en 1927 les plans de l'hôtel des postes, télégraphes et téléphones de Melun. Après la seconde guerre mondiale , l'édifice a subi des modifications : ajout d'un 2e étage et disparition du couronnement pyramidal de l'angle , initialement traité avec beaucoup d'emphase. La poste est aujourd'hui en cours de réaffectation à l'université.
  • villa Rosa-Bonheur
    villa Rosa-Bonheur Melun - 3 avenue du Général-Leclerc - en ville - Cadastre : 1985 AY 184
    Description :
    notamment sur les toitures : la partie centrale de la villa est couverte par un toit à croupe ; mais en longs pans brisé (à droite). Le décor de la villa est raffiné, avec des ferronneries assorties et une
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé
    Murs :
    faux pan de bois
    Illustration :
    Vue de la façade. IVR11_20037700637VA L'escalier : détail de la rampe en ferronnerie. IVR11_20037700644XA
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Représentations :
    d'escalier. Dans une pièce du rez-de-chaussée, deux fenêtres-hublots sont ornées d'une vitre avec décor gravé
    Historique :
    Au sein du lotissement de l'Ermitage, les villas les plus importantes sont élevées en bordure de la route de Fontainebleau (actuelle avenue du général Leclerc). La villa Rosa-Bonheur (appellation récente ) se distingue ainsi par sa taille et le raffinement de sa décoration (ferronnerie, verrières). La plaque de l'architecte qui l'a construite vers 1935-1940 est encore visible sur le muret de clôture : il s'agit de Maxime Verdeaux. En 2001-2002, le jardin qui s'étendait derrière la villa a disparu lors de la