Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 15 sur 15 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Maison Marchand, Saint Brice sous Forêt
    Maison Marchand, Saint Brice sous Forêt Saint-Brice-sous-Forêt - 18 rue de la Liberté - Cadastre : 2017 A101 182
    Localisation :
    Saint-Brice-sous-Forêt - 18 rue de la Liberté - Cadastre : 2017 A101 182
    Titre courant :
    Maison Marchand, Saint Brice sous Forêt
    Illustration :
    Schéma d'implantation de la Maison Marchand, St Brice sous Forêt. IVR11_20179500465NUC4A
  • Maison Marchand, Saint Brice sous Forêt
    Maison Marchand, Saint Brice sous Forêt Saint-Brice-sous-Forêt - 18 rue de la Liberté - Cadastre : 2017 A101 182
    Dossier :
    Façades transversales, Maison Marchand. Maison Marchand, Saint Brice sous Forêt
  • Maison Marchand, Saint Brice sous Forêt
    Maison Marchand, Saint Brice sous Forêt Saint-Brice-sous-Forêt - 18 rue de la Liberté - Cadastre : 2017 A101 182
    Dossier :
    Schéma d'implantation de la Maison Marchand, St Brice sous Forêt. Maison Marchand, Saint Brice sous Forêt
  • Maison Marchand, Saint Brice sous Forêt
    Maison Marchand, Saint Brice sous Forêt Saint-Brice-sous-Forêt - 18 rue de la Liberté - Cadastre : 2017 A101 182
    Dossier :
    Plan du rez de jardin, Maison Marchand. Maison Marchand, Saint Brice sous Forêt
  • Regard photographique sur les paysages de Centre-Essonne.
    Regard photographique sur les paysages de Centre-Essonne. Angervilliers
    Localisation :
    Boissy-sous-Saint-Yon Saint-Cyr-sous-Dourdan Le Val-Saint-Germain Saint-Chéron Saint-Maurice-Montcouronne Saint-Sulpice-de-Favières Saint-Yon La Forêt-le-Roi Plessis-Saint-Benoist Saint-Escobille
    Aires d'études :
    Centre-Essonne (cantons de Dourdan, Saint-Chéron)
    Illustration :
    Boissy-sous-Saint-Yon. Résidence de la rue de Châtres. IVR11_20119100242NUC4A Boissy-sous-Saint-Yon. Résidence de la rue de Châtres. IVR11_20119100243NUC4A Boissy-sous-Saint-Yon. Résidence de la rue de Châtres. IVR11_20119100244NUC4A Saint-Chéron. Vue de la sous-station électrique de Saint-Evroult, depuis la rue du Vieux Châtre Breuillet. Vue de Breuillet depuis les Ormetins à Saint-Yon. IVR11_20119100037NUC4A Breuillet. Vue de Breuillet depuis les Ormetins à Saint-Yon. IVR11_20119100038NUC4A Breuillet. Vue de Breuillet depuis les Ormetins à Saint-Yon. IVR11_20119100039NUC4A Breuillet. Vue de Port-Sud depuis les Ormetins à Saint-Yon. IVR11_20119100040NUC4A Breuillet. Le centre-bourg, la gare de Breuillet et la mairie de Saint-Yon depuis l'impasse des Breuillet. Lotissement pavillonnaire fermé route de Saint-Chéron. IVR11_20119100228NUC4A
  • Présentation du diagnostic patrimonial du Centre-Essonne (cantons de Dourdan, Saint-Chéron)
    Présentation du diagnostic patrimonial du Centre-Essonne (cantons de Dourdan, Saint-Chéron) Boissy-sous-Saint-Yon
    Localisation :
    Boissy-sous-Saint-Yon Saint-Chéron Saint-Maurice-Montcouronne Saint-Sulpice-de-Favières Saint-Yon La Forêt-le-Roi Plessis-Saint-Benoist Saint-Escobille
    Titre courant :
    Présentation du diagnostic patrimonial du Centre-Essonne (cantons de Dourdan, Saint-Chéron)
    Aires d'études :
    Centre-Essonne (cantons de Dourdan, Saint-Chéron)
    Texte libre :
    , à l'époque médiévale. Trois d'entre elles (Angervilliers, Saint-Cyr-sous-Dourdan, Le Val-Saint identifiés comme menacés. Les diagnostics des communes d'Authon-la-Plaine, Boissy-sous-Saint-Yon, Breuillet Région Ile-de-France, d'élargir l'aire d'étude à deux cantons limitrophes (Saint-Chéron et Dourdan), afin , Breux-Jouy, Chatignonville, Corbreuse, Dourdan, La Forêt-le-Roi, Granges-le-Roi, Mérobert, Le Plessis -Saint-Benoist, Richarville, Roinville, Saint-Chéron, Saint-Escobille, Saint-Maurice-Montcouronne, Saint -Sulpice-de-Favières, Saint-Yon et Sermaise sont accessibles dans la partie Documentation - Liens web (en
    Illustration :
    Saint-Yon. Vue de la Madeleine depuis le plateau de Moret. IVR11_20119100034NUC4A
  • Diagnostic du patrimoine industriel de l'Essonne
    Diagnostic du patrimoine industriel de l'Essonne
    Annexe :
    patrimoine industriel élargi à l’artisanat de production, au patrimoine ferroviaire (remises, dépôts et sous
    Texte libre :
    , Boissy-le-Cutté, Boissy-sous-Saint-Yon, Bondoufle, Boullay-les-Troux, Bouray-sur-Juine, Boussy-Saint , Guillerval, Igny, Itteville, Janville-sur-Juine, Juvisy-sur-Orge, La Ferté-Alais, La Forêt-Sainte-Croix, La , Orsay, Palaiseau, Paray-Vieille-Poste, Plessis-Saint-Benoist, Pussay, Quincy-sous-Sénart, Ris-Orangis , Roinville, Saclas, Saint-Chéron, Saint-Cyr-la-Rivière, Saint-Cyr-sous-Dourdan, Sainte-Geneviève-des-Bois -Marne, Hauts-de-Seine) puis de diagnostics (Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne) du patrimoine industriel présentant au moins un site recensé : Athis-Mons, Auvernaux, Auvers-Saint Georges, Avrainville -Antoine, Boutigny-sur-Essonne, Brétigny-sur-Orge, Breuillet, Breux-Jouy, Brières-les-Scellés, Briis-sous -Forges, Brunoy, Bruyères-le-Châtel, Buno-Bonnevaux, Bures-sur-Yvette, Cerny, Chalo-Saint-Mars, Chamarande -sous-Sénart, Epinay-sur-Orge, Etampes, Etréchy, Evry, Fleury-Mérogis, Fontenay-le-Vicomte, Forges-les Norville, La Ville-du-Bois, Lardy, Le Coudray-Montceaux, Le Plessis-Pâté, Le Val-Saint-Germain, Les Granges
  • Ensemble de deux tableaux de paysages religieux : La Vierge à la guirlande, Fleurs sur la croix
    Ensemble de deux tableaux de paysages religieux : La Vierge à la guirlande, Fleurs sur la croix Melun - place Notre-Dame - en ville
    Historique :
    guirlande, exposée en 1864 sous le titre L'Oratoire de la forêt, a été acquise pour 1200 francs par l'Etat troisième oeuvre de même facture, Fleurs de la Saint-Jean, est conservée dans les réserves du Musée de Melun.
    Illustration :
    Fleurs de la Saint-Jean, huile sur toile, Musée de Melun. Ce tableau, conservé au Musée, constitue
  • château de la Folie
    château de la Folie Draveil - Mainville - 43 rue du Marais - en ville - Cadastre : 1983 AL 83, 498
    Historique :
    de la forêt de Sénart. En 1790 la propriété est acquise par Mme de Saint-Sauveur qui y fait édifier , propriétaire du château de Draveil ; une allée plantée de tilleuls relie les deux domaines. Sous cette allée
    Nature du dossier :
    dossier avec sous-dossier
  • dossier de synthèse sur les escaliers, rampes d'appui et départs de rampe d'appui
    dossier de synthèse sur les escaliers, rampes d'appui et départs de rampe d'appui Paris
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale rampes d'appui en ferronnerie des escaliers parisiens sous
    Annexe :
    -DONTENWILL (Jean-François), La rue Sainte-Anne, une voie née à Paris sous Louis XIII, Paris, J.-F. Leiba Versements de la Direction de l’Architecture SOURCES IMPRIMÉES Auteurs anciens BRICE (Germain ses commencements connus jusqu'a present, Quartier Saint-Germain des Prés, Paris, 1782. MERCIER serrurerie choisis parmi ce que Paris offre de plus remarquable sous le rapport de la forme, de la décoration (Nicolas), dir., L’Île-Saint-Louis, Paris, Hôtel de Lauzun, 3 octobre - 14 décembre 1997, Paris, Action . BABELON (Jean-Pierre), "Jean Thiriot, architecte à Paris sous Louis XIII", Cahiers de la Rotonde, n°10 , 1987, p. 69-131. BABELON (Jean-Pierre), Demeures parisiennes sous Henri IV et Louis XIII, Paris Saint-Louis, Paris, Hôtel de Lauzun, 3 octobre - 14 décembre 1997, Paris, Action artistique de la Ville Pelletier de Saint-Fargeau à Paris », Bulletin de la Société de l'Histoire de Paris et de l'Ile-de-France ), La maison professe des Jésuites de la rue Saint-Antoine à Paris, Paris, Éditions franciscaines, 1956
    Texte libre :
    .). Escaliers parisiens sous l'Ancien régime, l'apogée de la serrurerie. Paris : Somogy éditions d'Art - voir
    Illustration :
    Vue d'ensemble de l'escalier de l'hôtel de La Vallière (détruit), 6 rue Saint-Jacques. Carte Vue d'ensemble de l'escalier détruit, hôpital Cochin, 27 rue du Faubourg-Saint-Jacques. Carte Fragment de la rampe d'appui provenant de l'hôtel Moret de Saint Martin dit Colbert détruit, musée Vue de la console à la grecque du départ de l'escalier, 14 rue Saint-Guillaume Détail de la frise de grecques moulurée, 14, rue Saint-Guillaume. IVR11_20107500377NUC4A
  • préventorium Minoret, actuellement institut médico-pédagogique Marie-Auxiliatrice
    préventorium Minoret, actuellement institut médico-pédagogique Marie-Auxiliatrice Draveil - Champrosay - 2 boulevard Henri-Barbusse - en ville - Cadastre : 1983 AV 436
    Historique :
    pavillon Saint-Michel (bâtiment de la communauté qui admet aussi les malades) sont construits sous la 1850) et d'un parc de 13 ha adossé à la forêt de Sénart, dans le hameau de Champrosay. Acquise par s'est installée en 1881 à Villepinte et a ouvert à Saint-Germain-en-Laye un 2e établissement qui, fermé -ci reçoit, dans le château baptisé pavillon Saint-Gabriel, 110 jeunes filles atteintes de chloro . La construction d'un nouveau bâtiment dit pavillon Saint-Raphaël est entreprise en 1932 : la tranche établissement des devis estimatifs par les architectes C.-A. et J. Gayet et avis favorable de la sous-commission
    Description :
    de taille. Le bâtiment de la communauté (610 m2 au sol, étage de soubassement, 3 étages sous combles ) abritait des salles de réunion et des bains-douches en sous-sol et des dortoirs sur 3 étages. Le château (1 de réunion occupaient le sous-sol et le rez-de-chaussée, la chapelle proprement dite étant à l'étage . Les pavillons 6 et 7 (bâtiment Saint-Rahaël, 2 étages carrés et étage de comble) construits en pans de béton, briques creuses sous enduit et meulière au rez-de-chaussée, abritaient cuisines et services en sous-sol, réfectoires au rez-de-chaussée, chambres-dortoirs sur 3 étages, ainsi qu'une cure d'air au d'un étage carré et étage en surcroît sous un toit à longs pans de tuile mécanique. Un grand potager
    Nature du dossier :
    dossier avec sous-dossier
    Illustration :
    pavillon Saint-Gabriel, galerie et bâtiment de tête à l'avant de la chapelle : façades, coupes et plans par bâtiment de la communauté ou pavillon Saint-Michel, le ""pavillon de tête"" situé à l'avant de la chapelle , la galerie de liaison et l'ancien château dit pavillon Saint-Gabriel. Carte postale, vers 1910. (AD Le château (pavillon Saint-Gabriel) et le pavillon des cures rurales ou ""pavillon de tête"" adossé l'avant de la chapelle dit ""pavillon de tête"", le château ou pavillon Saint-Gabriel a été détruit lors Le château ou pavillon Saint-Gabiel, détruit en 1944 : façade nord sur le parc. La façade sud était la communauté ou pavillon Saint-Michel en 1898-1900, le château est affecté à la section des Statue de la Vierge Sainte-Marie-Auxiliatrice à l'entrée de l'établissement. Carte postale, vers Le dortoir du bâtiment de la communauté ou pavillon Saint-Michel. Carte postale, vers 1910. (AD Le dortoir du bâtiment de la communauté ou pavillon Saint-Michel. Cliché pré-inventaire. (Région
  • Ateliers et usines de la vallée de la Seine en Seine-et-Marne
    Ateliers et usines de la vallée de la Seine en Seine-et-Marne
    Texte libre :
    , calcaire ou grès en forêt de Fontainebleau), de fours à chaux (au Mée-sur-Seine dès le XVIIe siècle), de l’avenir (à Montereau, à Saint-Fargeau-Ponthierry) alors que les entrepreneurs adaptent leurs outils aux d’ateliers, quelques exceptions industrielles sont nées sous l’impulsion de grandes figures patronales
  • ville de Vigneux-sur-Seine
    ville de Vigneux-sur-Seine Vigneux-sur-Seine
    Historique :
    Seine à l'ouest et la forêt de Sénart à l'est. Une sépulture gauloise de l'époque néolithique a été , il devient possession de l'abbaye de Saint-Victor de Paris qui reste le seigneur principal jusqu'à la , lorsqu'éclatent les grèves de Vigneux et Villeneuve-Saint-Georges, évènement majeur de l'histoire du mouvement fouilles restent en eau sous le nom de Fosse Montalbot. Prescrit en 1959, le plan directeur d'urbanisme désormais le coeur de la ville. Sous l'égide de la société immobilière d'économie mixte de la ville de Paris
    Illustration :
    Carte de la forêt de Sénart et de ses environs, par Bourgault et Matis, arpenteurs ordinaires du Plan de Champrosay, Draveil, Mainville et Vigneux, desquels Mrs de Sainte-Geneviève sont seigneurs Vue semi-aérienne depuis la tour 22 (4, avenue Henri-Charon) : l'église Saint-Pierre et le quartier
  • ville de Draveil
    ville de Draveil Draveil
    Historique :
    la rive la rive droite de la Seine. Un quart de sa superficie est constitué par la forêt de Sénart 3 km entre la Seine et la forêt de Sénart, de part et d'autre de la voie qui relie le centre à ferme de l'Hôtel-Dieu de Paris. Au milieu du XVIIIe siècle, le bourg et ses deux écarts sont sous la principaux fiefs, en particulier celui de l'abbaye royale de Saint-Louis de Poissy, qui lui cède en 1752 le XIIe arrondissements de Paris, du faubourg Saint-Antoine et de Bercy. Draveil, qui totalise 1 602 collectives sont réparties sous forme d'ensembles moyens (inférieurs à 900 logements) dans les nombreux parcs
    Annexe :
    nationales, Paris - Carte de la forêt de Sénart et de ses environs, par Bourgault et Matis, arpenteurs , « desquels Mrs de Sainte-Geneviève sont seigneurs en partie...", par J.-B. Charpentier, 1720. N 1 Seine-et -Oise 3 - Tableau topographique de la forêt de Sénart, par dom G. Coutans, bénédictin de l'abbaye de Lagny, congrégation de Saint-Maur [XVIIIe siècle]. N II Seine-et-Oise 112 Archives départementales -France, Sceaux - Carte topographique de la forêt de Sénart, dressée par dom G. Coutans vers 1786. Inv de Courcel, Robert. La forêt de Sénart, étude historique. Mémoire de la Société historique de Paris
    Illustration :
    Carte de la forêt de Sénart et de ses environs, par Bourgault et Matis, arpenteurs ordinaires du Carte de la forêt de Sénart et de ses environs, par Bourgault et Matis, arpenteurs ordinaires du Carte de la forêt de Sénart et de ses environs, par Bourgault et Matis, arpenteurs ordinaires du Carte de la forêt de Sénart et de ses environs, par Bourgault et Matis, arpenteurs ordinaires du Plan de Champrosay, Draveil, Mainville et Vigneux, desquels Mrs de Sainte-Geneviève sont seigneurs Plan de Champrosay, Draveil, Mainville et Vigneux, desquels Mrs de Sainte-Geneviève sont seigneurs Plan de Champrosay, Draveil, Mainville et Vigneux, desquels Mrs de Sainte-Geneviève sont seigneurs Plan de Champrosay, Draveil, Mainville et Vigneux, desquels Mrs de Sainte-Geneviève sont seigneurs Plan de Champrosay, Draveil, Mainville et Vigneux, desquels Mrs de Sainte-Geneviève sont seigneurs Plan de Champrosay, Draveil, Mainville et Vigneux, desquels Mrs de Sainte-Geneviève sont seigneurs
  • regard photographique sur les paysages de l'OIN de Paris-Saclay
    regard photographique sur les paysages de l'OIN de Paris-Saclay Saclay
    Localisation :
    Saint-Aubin
    Illustration :
    sous la Nationale 118, matelas. IVR11_20149100025NUC4A Saint-Jean-de-Beauregard. Vue des Ulis depuis le quartier de Villeziers. IVR11_20149100088NUC4A Vauhallan, chemin de Limon. Vue de l'abbaye de Saint-Louis du Temple. IVR11_20149100014NUC4A plan l'abbaye de Saint-Louis du Temple. IVR11_20149100013NUC4A Vauhallan, chemin de Limon. Vue du pigeonnier de l'abbaye de Saint-Louis du Temple Villejust, chemin des Près. Vue de la plaine et de sa forêt de pylônes. IVR11_20149100096NUC4A
1