Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 20 sur 24 - triés par pertinence
  • l'habitat à Melun
    l'habitat à Melun Melun
    Description :
    L'habitat ancien recourt de façon privilégiée aux matériaux de provenance locale : bois, calcaire de gros-œuvre. Néanmoins, le pan-de-bois est abondamment employé jusqu'à la fin de l'Ancien Régime , concurremment avec le moellon de calcaire (renforcé par des chaînes en grès). Pour la couverture, le chaume constructives se maintiennent mais sont peu à peu évincées par des matériaux nouveaux, jouant de la polychromie (brique, carreaux de céramique, tuile mécanique, ardoise etc.).
    Typologies :
    maison de ville maison de maître
    Illustration :
    : Le cottage pour tous. Paris, Librairie René Colas, 1913. (Région Ile-de-France, Inventaire général d'une typologie de l'habitat. IVR11_20077700210NUDA d'une typologie de l'habitat. IVR11_20077700211NUDA , pour la partie nord de la ville. IVR11_20077700195NUDA , pour la partie sud de la ville. IVR11_20077700196NUDA Carte n°4, partie nord : la prédominance de la mitoyenneté. IVR11_20077700208NUDA Carte n°4, partie sud : la prédominance de la mitoyenneté. IVR11_20077700209NUDA Carte n°7, partie nord : hauteur de l'habitat. IVR11_20077700214NUDA Carte n°7, partie sud : hauteur de l'habitat. IVR11_20077700215NUDA Carte n°8, partie nord : répartition des types de façade (gouttereau, pignon, mixte
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Saint-Aspais, autrement dit sur l'île et sur la rive droite, à l'intérieur de l'enceinte médiévale Les plus anciennes maisons de Melun remontent à la fin du Moyen Age et au 16e siècle. On repère son centre, et du 20e siècle en périphérie. De plus, les témoignages de l'habitat ancien sont souvent caractéristiques ont émergé au cours de l'étude : la permanence de caves médiévales sous un bâti plus récent, la disparue. La paroisse Saint-Ambroise, sur la rive gauche, a perdu une partie de son tissu urbain ancien par suite de l'implantation de couvents puis d'un quartier de cavalerie, remplacé au 20e siècle par un lotissement : on n'y a repéré que peu d'habitat ancien lors de l'enquête. Les faubourgs ont également livré très peu de maisons anciennes. La majeure partie de l'habitat melunais date des 19e et 20e siècles . Sauf quelques rares exceptions, les architectes responsables de leur construction n'émergent de l'anonymat qu'au début du 20e siècle, lorsque se répand l'usage de la signature en façade, et que les permis
  • immeuble place Jacques-Amyot
    immeuble place Jacques-Amyot Melun - 4 place Jacques-Amyot - en ville - Cadastre : 1985 AT 64
    Description :
    Façade en moellons de calcaire et de grès, à l'origine enduite. Porte centrale avec allée aboutissant à la cour arrière. Cave médiévale : départ sur la cour à gauche de l'allée, accès par un escalier droit de 16 marches en grès. La cave a un plan en L. Elle comprend trois travées voûtées d'ogives et, en
    Typologies :
    maison de ville
    Illustration :
    Plan de la cave médiévale. IVR11_20047700565NUD Vue de la façade. IVR11_20057700248VA La cave : vue de la partie parallèle à la place. Voûte en berceau avec arcs doubleaux
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    irrégulière du toit, le changement de matériaux du mur (moellons de calcaire et non plus meulière) et l'espace réduit au-dessus des linteaux. L'élément le plus intéressant de cet édifice est sa cave. Celle-ci . C'est la seule occurrence de ce parti rencontrée au cours de l'enquête. Ce plan peut correspondre à un l'interpréter comme un indice de la réunion de deux maisons médiévales distinctes en un seul logis. La noyé le départ des arcs du côté de la rue.
  • immeuble avec atelier
    immeuble avec atelier Melun - 14, 16 rue Saint-Ambroise 2 rue des Granges - en ville - Cadastre : 1985 AV 265-266
    Description :
    L'immeuble couvre une superficie étendue, à l'angle de la rue Saint-Ambroise et de la rue des abritant un atelier de serrurerie auquel on accède par une porte cochère, rue des Granges. Les façades sur rue sont enduites et ornées de bandeaux et de pilastres en léger ressaut, mais le mur pignon oriental , rue des Granges, est nu et laisse apparaître un gros-oeuvre en moellons de calcaire avec chaînage en
    Étages :
    étage de comble
    Destinations :
    atelier de serrurerie
    Illustration :
    Publicité pour la distillerie Villemain-Leconte. Papier imprimé. Tiré de : Annuaire commercial de Vue de la cour intérieure (2 rue des Granges), occupée par un atelier de serrurerie Vue de la charpente métallique couvrant la cour intérieure (2 rue des Granges), occupée par un atelier de serrurerie. IVR11_20037700176X
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    : habitat dans les étages, commerce en rez-de-chaussée sur la rue Saint-Ambroise, et production artisanale dans la cour, vers la rue des Granges. Depuis 1769, le site est en effet occupé par une fabrique de . L'immeuble conserve encore aujourd'hui sa triple fonction d'habitat, de commerce et d'artisanat, en l’occurrence un atelier de serrurerie.
  • immeuble rue du Miroir
    immeuble rue du Miroir Melun - 4 rue du Miroir - en ville - Cadastre : 1985 AT 110
    Illustration :
    Coupe sur l'escalier et détail de balustre. IVR11_20047700566NUD Vue de la façade, sur la rue du Miroir. IVR11_20057700235VA Vue de l'escalier. IVR11_20027700746X
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    intérieure ancienne avec notamment un escalier à balustres que l'on peut dater de la fin du 17e ou du début du 18e siècle. Sur le plan de Desquinemare (1740) apparaît également le puits au fond de l'allée, lui
  • immeuble rues de Dammarie et du Docteur Pouillot
    immeuble rues de Dammarie et du Docteur Pouillot Melun - 38 rue de Dammarie 13 rue du Docteur Pouillot - en ville - Cadastre : 1985 BC 215
    Titre courant :
    immeuble rues de Dammarie et du Docteur Pouillot
    Observation :
    Cet immeuble est contemporain de la plupart des habitations construites dans la plaine de la Varenne. Mais il s'en distingue à la fois par son décor (seul de ce type vu à Melun) et par sa typologie
    Illustration :
    Immeuble à décor ""mauresque"", à l'angle de la rue de Dammarie et de la rue du Docteur-Pouillot
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Représentations :
    Un décor de type mauresque est porté au niveau des linteaux et des allèges de baies : trilobes , accolades. La corniche est constituée de larges modillons saillants.
    Historique :
    Cet édifice est construit en 1892 pour M. Déon, demeurant 30 rue de Dammarie.
    Localisation :
    Melun - 38 rue de Dammarie 13 rue du Docteur Pouillot - en ville - Cadastre : 1985 BC 215
  • immeuble rue Saint-Ambroise
    immeuble rue Saint-Ambroise Melun - 29 rue Saint-Ambroise - en ville - Cadastre : 1985 AV 138
    Description :
    immeuble de rapport comportant trois étages d'habitation, plus un étage de comble, sur un rez-de-chaussée un parement de brique partiellement enduite, imitant l'effet brique et pierre, et rehaussé par de petits bandeaux de céramique. L'élévation sur la rue Armand-Cassagne est beaucoup moins soignée, car il s'agit d'une artère secondaire : cette différence de traitement entre les deux façades se retrouve sur
    Étages :
    étage de comble
    Illustration :
    M. Vergne, propriétaire à Melun. Construction d'une maison de rapport. Façade et coupe..Papier M. Vergne, propriétaire à Melun. Construction d'une maison de rapport. Façade latérale sur la rue Carte postale montrant la rue Saint-Ambroise vers 1907. Les bâtiments de la caserne sont démolis , l'immeuble Vergne est presque terminé. Carte postale. (Musée municipal de Melun. inv. 971.15.25 Projet de façade (non réalisé) pour M. Vergne, rue Armand-Cassagne : extension de l'immeuble déjà Détail de l'ornementation en céramique. IVR11_20037700168XA
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Représentations :
    Au-dessous des fenêtres, des bandeaux en céramique représentent une tête entourée de rinceaux.
    Historique :
    Le côté oriental de la rue Saint-Ambroise, en majeure partie occupé par le quartier de cavalerie Augereau au 19e siècle, fait l'objet d'une importante opération de lotissement en 1906-1907. Le premier immeuble à sortir de terre est celui du 29, rue Saint-Ambroise. Le lot, à l'angle des rues Saint-Ambroise fournit un projet pour y édifier un immeuble de rapport en février 1907. En janvier 1908, le propriétaire l'origine le garage Vergne au rez-de-chaussée. Une déclaration de construction pour ce garage est par
  • immeuble rue des Mariniers
    immeuble rue des Mariniers Melun - 18 rue des Mariniers - en ville - Cadastre : 1985 AW 29
    Description :
    Cet ensemble de logements offre un gabarit très différent de celui des immeubles construits à la même époque en centre ville : très long et peu élevé, il consiste en fait en une juxtaposition de petits logis possédant chacun leur parcelle de jardin. Des allées permettent de circuler entre l'avant et l'arrière de la parcelle, tous deux occupés par des jardins familiaux, avec de petits cabanons en fond de
    Illustration :
    Détail de la grille séparant la parcelle de la rue. IVR11_20067700467XA Jardinets et cabanons, à l'arrière de l'immeuble. IVR11_20067700469XA
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cet ensemble de logements a été construit vers 1890-1900 dans une zone alors peu urbanisée et ne bénéficiant d'ailleurs pas de l'eau courante, comme en témoigne la pompe à eau encore en place près de la rue °22. En 1860, ce site voisin de l'usine à gaz était inhabité. Les plans de Melun dressés en 1884 et 1889 signalent l'existence de constructions à cet emplacement, mais celles-ci ne semblent pas
  • immeuble rue du Général de Gaulle
    immeuble rue du Général de Gaulle Melun - 21 ter rue du Général de Gaulle - en ville - Cadastre : 1985 AS 276
    Titre courant :
    immeuble rue du Général de Gaulle
    Description :
    piétonne). L'élévation sur rue est en grès appareillé (rez-de-chaussée) et moellons enduits (étage carré et leur garde-corps en ferronnerie du 18e siècle. Le corps de bâtiment à l'arrière, plus récent, compte trois étages. Ses élévations sont enduites avec imitation de la pierre de taille pour le rez-de-chaussée
    Observation :
    . L'usage de la brique est en effet très rare, de même que l'organisation en L avec porte cochère.
    Murs :
    pierre de taille
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cet immeuble a été construit au 18e siècle juste à côté de la porte des Carmes, ce qui explique creux de l'ancienne porte. Malgré l'importance de son emprise dans le tissu intra muros, aucun document n'a pu être retrouvé sur son histoire avant le 19e siècle. Sur le plan cadastral de 1826, la demeure comprend trois corps de bâtiment autour d'une cour avec un puits au centre. Seules sont conservées les
    Localisation :
    Melun - 21 ter rue du Général de Gaulle - en ville - Cadastre : 1985 AS 276
  • immeuble avenue Thiers
    immeuble avenue Thiers Melun - 58 avenue Thiers - en ville - Cadastre : 1985 BC 317
    Description :
    baies pour compléter la travée d'angle, décor de pilastres aux angles, aisseliers débordant sur le
    Étages :
    étage de comble
    Illustration :
    à gauche. Carte postale. (Musée municipal de Melun. inv. 994.1.48) IVR11_20017700078X
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    l'aspect d'une grande maison, bien qu'il s'agisse dès l'origine d'un petit immeuble de rapport. La mise en oeuvre de la cave, avec ses deux berceaux parallèles dont l'un abrite un puits, est encore comparable aux réalisations d'Ancien Régime, preuve de la persistance des savoir-faire puisque le site était inhabité avant le 19e siècle. La forme carrée du puits est la seule occurence de ce type rencontrée au cours de l'étude.
  • immeuble rue Paul Doumer
    immeuble rue Paul Doumer Melun - 3 rue Paul-Doumer - en ville - Cadastre : 1985 AT 198p
    Description :
    La cave comporte quatre travées. Les deux travées nord, les plus proches de la rue, sont voûtées . La façade ayant été mise à l'alignement au 19e siècle, ces travées ont perdu une partie de leur volume initial. Les deux travées au sud sont beaucoup plus irrégulières dans leur voûtement. Les murs de la cave sont en moellons de calcaire.
    Murs :
    pierre de taille
    Illustration :
    Plan de la cave médiévale et détail du pilier central. IVR11_20047700564NUD
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Immeuble de la 2e moitié du 19e siècle (non étudié) sur cave médiévale voûtée d'ogives.
  • immeuble place de l'Ermitage
    immeuble place de l'Ermitage Melun - 3 place de l' Ermitage - en ville - Cadastre : 1985 AY 124
    Titre courant :
    immeuble place de l'Ermitage
    Description :
    Si la plupart des constructions réalisées à la fin des années 1930 dans le lotissement de le long de la place de l'Ermitage. L'immeuble au n°3 de cette place a conservé son organisation d'origine : deux boutiques en rez-de-chaussée encadrent la porte centrale. Les étages sont occupés par des logements. L'ensemble est gouverné par un axe de symétrie central. La façade est animée par les deux bow
    Illustration :
    Propriété de M. Boulade place de l'Ermitage, coupes et élévations. Papier, tirage d'architecte Propriété de M. Boulade place de l'Ermitage, plans. Papier, tirage d'architecte, 1936. (AM Melun. 1
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    pour M. Boulade. Labrousse a construit de nombreuses autres maisons du lotissement de l'Ermitage (voir
    Localisation :
    Melun - 3 place de l' Ermitage - en ville - Cadastre : 1985 AY 124
  • immeuble rue du Miroir
    immeuble rue du Miroir Melun - 2 rue du Miroir - en ville - Cadastre : 1985 AT 109
    Description :
    L'immeuble présente des élévations enduites avec un chaînage d'angle apparent en pierre de taille : sa rampe en fer forgé, matériau moins souvent employé que le bois, et le noyau de bois évidé qui
    Étages :
    étage de comble
    Illustration :
    Plan et coupe de l'escalier en ferronnerie. IVR11_20047700619NUD Départ de l'escalier. IVR11_20027700748X Vue de l'escalier en fer forgé. IVR11_20027700749X
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    un escalier à rampe de fer forgé. Les motifs de cette rampe sont proches de ceux de l'hôtel Le
  • immeuble
    immeuble Melun - 34 avenue Thiers - en ville - Cadastre : 1985 BC 260
    Description :
    matériau de gros-oeuvre (moellons de meulière) est apparent sur l'un des murs pignons.
    Illustration :
    Vue de la façade, depuis le sud-est. IVR11_20037700070X
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cet immeuble, construit en 1910 par l'entrepreneur Pontlevé sur les plans de l'architecte Gustave du 20e siècle. On peut le comparer au grand immeuble construit vers 1900 face à la gare de Melun
  • immeuble rue Carnot
    immeuble rue Carnot Melun - 16 rue Carnot - en ville - Cadastre : 1985 AS 275
    Description :
    La parcelle accueille plusieurs corps de logis distribués autour d'une cour centrale. Le corps sur rue présente trois travées sur trois étages sur la rue Carnot et continue de se développer dans la rue Saint-Jacques toujours sur trois étages puis seulement sur deux, avec des garages au rez-de-chaussée porte Renaissance. L'arrière de ces bâtiments, observable depuis le passage Louis-Amstrong, présente un mur gouttereau et deux pignons. Leurs matériaux de construction sont ici identifiables (moellons de
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    un portail en grès avec vantaux de chêne datant du 18e siècle (sur la rue Carnot). Mais l'ensemble a été très remanié, notamment au 19e siècle lors de sa transformation en Hôtel du Commerce, alors l'un des principaux hôtels de voyageurs de la ville.
  • immeuble quai Pasteur
    immeuble quai Pasteur Melun - 30 quai Pasteur - en ville - Cadastre : 1985 AH 102
    Description :
    Cet immeuble de cinq travées d'ouvertures, haut de 2 étages, possède un riche décor d'inspiration premier étage, corniche à modillons... C'est la seule habitation de Melun à présenter un décor aussi fouillé (avec notamment des têtes de mousquetaires sur les linteaux du premier étage), comparable à celui de certains immeubles parisiens des années 1840. La ferronnerie est également très soignée, tant pour le balcon central et les garde-corps du premier étage que pour les deux portes du rez-de-chaussée. La façade s'organise de façon symétrique autour de l'axe de la travée centrale, qui est la plus ornée ; la
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Représentations :
    Les linteaux des baies du premier étage sont ornés de têtes de mousquetaires, encadrés de volutes
    Historique :
    Cet immeuble fait partie, au vu du parcellaire, d'un lotissement réalisé au cours de la première rue de dimensions voisines, suivi d'un jardin et enfin de remises accessibles par un passage commun à l'arrière (rue de la Corderie sur le plan cadastral de 1826, aujourd'hui simple impasse). La demeure se distingue toutefois de ses voisines par le raffinement de son décor, qui peut être daté des années 1840.
  • immeuble place Praslin
    immeuble place Praslin Melun - 5 bis place Praslin - en ville - Cadastre : 1985 AV 35
    Description :
    La façade de ce petit immeuble présente un décor modeste mais unique à Melun : le parement de lits de briques horizontaux est surmonté d'une frise en carreaux de hasard (petits modules de céramique
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
  • immeubles jumeaux
    immeubles jumeaux Melun - 8, 10 rue Louviot - en ville - Cadastre : 1985 AI 143, 142
    Description :
    Les deux immeubles présentent une organisation originale gouvernée par un axe de symétrie situé au milieu du bâtiment des communs, au centre. Chaque corps de logis est composé d'un rez-de-chaussée surmonté de deux étages carrés. Un passage cocher le sépare du bâtiment annexe, lequel présente un pignon (postérieur à la construction) est différent. L'immeuble au n° 8 a reçu un décor de plâtre assez sobre, avec chaînes d'angle et encadrement des baies. Le décor est beaucoup plus riche au n°10 : parement de briques
    Illustration :
    Vue générale de l'un des immeubles jumeaux (le n°10), depuis le nord-ouest. La façade sur rue porte un décor de céramique. IVR11_20037700253VA
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Solente, parent de l'architecte Nicolas Nicaise Solente à qui l'on peut donc attribuer la réalisation de ), ouvrant à cet effet une carrière de pierre dans les environs. La formule ici choisie d'immeubles jumeaux
  • immeuble avenue Galliéni
    immeuble avenue Galliéni Melun - 9bis avenue Galliéni - en ville - Cadastre : 1985 AZ 218
    Description :
    Cet immeuble est très représentatif des recherches stylistiques de l'entre-deux-guerres, notamment par les deux travées de bow-windows en forte saillie et par le jeu sur la brique en parement, dont la
    Étages :
    étage de comble
    Illustration :
    Vue de la façade. IVR11_20037700148VA
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cet immeuble a été construit à partir d'août 1928 pour A. Salmon, le directeur de l'usine
  • immeuble rue Saint-Ambroise
    immeuble rue Saint-Ambroise Melun - 31 rue Saint-Ambroise - en ville - Cadastre : 1985 AV 158
    Description :
    fenêtres sont ornées de garde-corps en ferronnerie (premier et troisième étages) ou de balcons à balustres ...) typique des immeubles de rapport bourgeois du début du 20e siècle.
    Illustration :
    Plan de la propriété Galland : rez-de-chaussée, en 1943. (AM Melun. 1 Fi 795) IVR11_20027700138X
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cet immeuble a été réalisé pour M. Galland, sur un terrain acheté en 1909. Les ferronneries de la porte d'entrée sont d'ailleurs ornées de deux G affrontés. Sa situation d'angle est intéressante pour
  • immeuble rue Paul Doumer
    immeuble rue Paul Doumer Melun - 17 rue Paul-Doumer - en ville - Cadastre : 1985 AT 192
    Description :
    L'immeuble présente sur la rue Paul-Doumer une façade de cinq travées irrégulièrement réparties sur trois étages carrés. Une porte cochère permet d'accéder à la cour, où se trouvent les organes de distribution. La cour est bordée de corps de logis sur ses quatre côtés, mais ils sont de taille irrégulière fond de cour, orientée de façon parallèle à la rue Paul Doumer. Un dernier corps de logis est situé en fond de parcelle, séparé des précédents par une vaste cour ; il s'agit vraisemblablement d'un ancien
    Observation :
    centre ancien au cours de leur histoire. L'articulation des bâtiments autour d'une cour desservie par un passage cocher, ainsi que les dimensions relativement importantes de la façade (cinq travées) et de l'emprise au sol (existence de deux cours) rangent cependant cet immeuble dans une catégorie plus faiblement représentée que les maisons de ville qui forment l'essentiel du tissu urbain intra muros.
    Illustration :
    Carte postale du début du 20e siècle (""Melun - Panorama sur l'hôtel de ville""), montrant les élévations sur cour de l'immeuble avant leur remaniement. Carte postale. (BM Melun) IVR11_20077700004NUCB La cave nord, partie médiévale (ou partie ouest) : l'arc occidental et l'entrée de l'alvéole sud La cave nord, détail de la partie médiévale (ou partie ouest) : l'escalier donnant vers la rue Paul La cave nord : détail de la partie est, voûte en berceau de l'alvéole sud (18e siècle La cave sud : détail de l'escalier d'accès, avec la colonne de soutènement de l'escalier en vis qui La cave nord : détail de la partie ouest, alvéole à l'est du puits. IVR11_20027700729X La cave nord : détail de la partie ouest (cave médiévale), l'arc occidental vu depuis l'allée La cave nord : détail de la partie ouest (cave médiévale), l'arc oriental. IVR11_20027700732X
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    permettent de dater une partie des structures existantes du 18e siècle, notamment les garde-corps en ferronnerie et la forme de l'arc du passage cocher. Une carte postale ancienne (Panorama sur l'hôtel de ville lucarne de même forme. Le plan de Desquinemare (1740), pour sa part, représente en fond de cour un hors-oeuvre attenante (aujourd'hui incluse dans l'aile orientale). A cette date, le corps de logis sur travées en façade. Sur le cadastre napoléonien (1826), l'organisation générale des bâtiments autour de la -guerres. Une restauration récente a achevé de rendre peu lisibles les élévations sur cour.