Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 20 sur 40 - triés par pertinence
  • maisons, immeubles
    maisons, immeubles Champigny-sur-Marne
    Murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    Illustration :
    : Elle, 18 décembre 1959. (Musée d'Ile-de-France, Sceaux) IVR11_20079400380NUCB coteau. Tiré de : Elle, 18 décembre 1959. (Musée d'Ile-de-France, Sceaux) IVR11_20079400381B . Tiré de : Elle, 18 décembre 1959. (Musée d'Ile-de-France, Sceaux) IVR11_20079400382NUCB décembre 1959. (Musée d'Ile-de-France, Sceaux) IVR11_20079400384NUCB manger. Tiré de : Elle, 18 décembre 1959. (Musée d'Ile-de-France, Sceaux) IVR11_20079400385NUCB . Tiré de : Elle, 18 décembre 1959. (Musée d'Ile-de-France, Sceaux) IVR11_20079400386NUCB décembre 1959. (Musée d'Ile-de-France, Sceaux) IVR11_20079400387NUCB d'une salle de bain. Tiré de : Elle, 18 décembre 1959. (Musée d'Ile-de-France, Sceaux sur le paysage. Tiré de : Elle, 18 décembre 1959. (Musée d'Ile-de-France, Sceaux Type d'habitation à 8 000 francs à l'angle de l'avenue du Mesnil et de l'avenue des Platanes
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
  • maison Les Amis de l'Homme, 108 boulevard Henri-Barbusse
    maison Les Amis de l'Homme, 108 boulevard Henri-Barbusse Draveil - Villiers - 108 boulevard Henri-Barbusse - en ville - Cadastre : 1983 AP 33
    Titre courant :
    maison Les Amis de l'Homme, 108 boulevard Henri-Barbusse
    Étages :
    étage de comble
    Annexe :
    Draveil, Les Amis de l'Homme. Sources et bibliographie DOCUMENTATION I. Iconographie . Cercle littéraire et historique de Draveil, avril 2001, p. 217. - Fontaine, René. Draveil et son
    Appellations :
    Les Amis de l'Homme
    Illustration :
    Façade principale, côté parc. La maison est déjà la propriété de la société philanthropique Les Amis de l'Homme. Carte postale, vers 1930. (Collection particulière) IVR11_20059100896XAB Vue de la façade postérieure. IVR11_20069100545VA Détail de la salle à manger : la cheminée. IVR11_20089100001NUC4A Groupe sculpté au centre de la ""Fontaine de l'amour"". IVR11_20069100551XA Détail de la ""Fontaine de l'amour"" : enfant brandissant un livre ouvert sur le nom de la fontaine Détail de la ""Fontaine de l'amour"" : deux enfants jouant sur un rocher. IVR11_20069100558XA Détail de la ""Fontaine de l'amour"" : enfant jouant sur un rocher. IVR11_20069100554XA Détail de la ""Fontaine de l'amour"" : autre vue de la même sculpture (enfant jouant sur un rocher Vue du parc, derrière le bassin : le pigeonnier et un vase de jardin. IVR11_20069100562XA
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cette maison entourée d'un parc de près d'un hectare fut de 1896 à 1911 la résidence de Paul Lafargue et de sa femme Laura, fille de Karl Marx. En 1930 elle est acquise par l'association philanthropique Les Amis de l'homme, fondée en 1919-1920 par Alexandre Freytag à Genève, qui la transforme et l'agrandit par l'adjonction d'un corps de bâtiment surmonté d'un dôme. Sur les murs de l'édifice, des panneaux sculptés en bas relief évoquent la doctrine de l'oeuvre, de même que les statues du bassin situé dans le parc ; à l'intérieur, le décor préexistant (pièce principale du rez-de-chaussée) a été modifié pour être mis en résonnance avec l'esprit de l'association. Ce décor a été restauré en 2006.
    Parties constituantes non étudiées :
    fabrique de jardin
  • Maisons jumelles, 14 et 14bis rue du Clos Pinet
    Maisons jumelles, 14 et 14bis rue du Clos Pinet Mantes-la-Jolie - 14 rue du Clos-Pinet 14bis rue du Clos-Pinet - en ville - Cadastre : 2014 AD 88 2014 AD 87
    Description :
    Ces maisons jumelles sont représentatives de cette typologie du quartier des Martraits où, sur deux parcelles de petite taille, deux maisons accolées donnent l'illusion d'un bâtiment de plus grande taille . Elles sont construites en moellons de calcaire dont la mise en œuvre dessine un calepinage régulier avec des moellons de tailles différentes. L'étage est traité en faux pan de bois. Chaque entrée , indépendante et en retrait, est déportée sur le côté extérieur de la maison. La toiture, couverte en tuiles mécaniques, présente une demi-croupe surmontée d'un épi de faîtage en terre cuite. Les baies du rez-de
    Étages :
    étage de comble
    Murs :
    faux pan de bois
    Illustration :
    Façade principale. Le portail et la porte de garage de la villa de droite sont d'origine
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
  • Ensemble de quatre maisons, 15-21 rue Saint-Fiacre
    Ensemble de quatre maisons, 15-21 rue Saint-Fiacre Mantes-la-Jolie - 15-21 rue Saint-Fiacre - en ville - Cadastre : 2014 AD 618 2014 AD 619 2014 AD 621 2014 AD 624
    Titre courant :
    Ensemble de quatre maisons, 15-21 rue Saint-Fiacre
    Description :
    extrémités partagent la même toiture en demi-croupe surmontée d'un épi de faîtage en terre cuite. Les n°17 et . Les quatre maisons ont en commun un soubassement de pierre au niveau du rez-de-chaussée abritant un garage, un faux pan de bois, et une entrée en loggia marquée par une colonne placée sur l'angle extérieur garde-corps et à soleil rayonnant sur la porte d'origine conservée au n° 17 de la rue Saint-Fiacre.
    Étages :
    en rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Illustration :
    Vue de la maison située au n°15 rue Saint-Fiacre. IVR11_20167800691NUC4A Vue de la maison située au n°17 rue Saint-Fiacre. IVR11_20167800692NUC4A
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Texte libre :
    L'architecture de ces quatre maisons rappelle les projets de maisons dessinés par l'architecte Raymond Marabout pour la cité-jardin des Martraits. Datés de la même période, ces pavillons pourraient
  • maison dite "villa le Bois fleuri", 27 avenue d'Ypres
    maison dite "villa le Bois fleuri", 27 avenue d'Ypres Aubergenville - Elisabethville - 27 avenue d' Ypres - en ville - Cadastre : 2014 AI 388
    Description :
    recherche d'interpénétration entre l'intérieur et l’extérieur. Les toits s'articulent sous l'effet de toits et très prisé dans les années 1920. Placée sur la façade latérale, l'entrée en saillie couverte de
    Étages :
    étage de comble
    Illustration :
    Plan (en bas à droite) et photographie de la maison en 1929. Extrait de l'Illustration (Archives Vue de la maison depuis le jardin, côté entrée principale. IVR11_20147800231NUC4A Vue rapprochée de la façade et de son entrée. IVR11_20147800311NUC4A
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
  • Maison
    Maison Le Perreux-sur-Marne - 24 rue de la Gaîté - en ville - Cadastre : 1985 T 81
    Étages :
    en rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    Illustration :
    Plan et élévation antérieure. (AD Val-de-Marne. 27 J 192) IVR11_19869400730X Plan de la terrasse et élévation postérieure. (AD Val-de-Marne. 27 J 192) IVR11_19869400732X Plan de la terrasse et élévation postérieure. (AD Val-de-Marne. 27 J 192) IVR11_19869400731X Plan, coupe, élévation de la pergola. (AD Val-de-Marne. 27 J 192) IVR11_19869400733X Vue perspective de la pergola. (AD Val-de-Marne. 27 J 192) IVR11_19869400734X Vue de situation. IVR11_19869400245X Détail de la boite aux lettres. IVR11_20049400764XA Détail de la porte d'entrée et de son motif ornemental en fer forgé, un oiseau posé sur des
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Localisation :
    Le Perreux-sur-Marne - 24 rue de la Gaîté - en ville - Cadastre : 1985 T 81
  • maison, 31 avenue des Dolmens
    maison, 31 avenue des Dolmens Épône - Elisabethville - 31 avenue des Dolmens - Cadastre : 2015 C 01 96
    Description :
    La maison est construite en meulière équarrie. Elle est constituée d'un étage carré sur rez-de
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé
    Murs :
    meulière moellon sans chaîne en pierre de taille
    Illustration :
    Plan de localisation et dessin des barrières. Tirage. (Collection particulière Projet de façade de la maison. Tirage. (Collection particulière). IVR11_20147800032NUC4A Vue générale de la maison. IVR11_20147800306NUC4A Vue générale de la maison placée à un angle de rues. IVR11_20147800225NUC4A Plaque de l'architecte. IVR11_20147800308NUC4A
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cette maison est construite en 1935 par l'architecte A. Cartrin au bénéfice de Monsieur et Madame
  • maison, 1-3 place de Louvain
    maison, 1-3 place de Louvain Aubergenville - Elisabethville - 1-3 place de Louvain - Cadastre : 2014 ak 11;708
    Titre courant :
    maison, 1-3 place de Louvain
    Description :
    Ce sont des maisons jumelles tout en longueur avec du faux pans de bois. Le bâtiment comporte deux ailes d'un étage carré et une structure centrale d'un étage de comble. L'ensemble est couvert d'un toit
    Étages :
    étage de comble
    Murs :
    béton faux pan de bois (?)
    Illustration :
    Vue aérienne de la maison et des rues adjacentes. IVR11_20147800230NUC4A Vue rapprochée de la façade. IVR11_20147800229NUC4A
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Localisation :
    Aubergenville - Elisabethville - 1-3 place de Louvain - Cadastre : 2014 ak 11;708
  • Maison, 89 rue Saint-Vincent
    Maison, 89 rue Saint-Vincent Mantes-la-Jolie - 89 rue Saint-Vincent - en ville - Cadastre : 2014 AD 36
    Description :
    Ce pavillon présente une structure de gros œuvre en moellons calcaire, dont le pignon est traité en faux pans de bois. La toiture en tuiles plates à deux pans possède un léger galbe en égout retroussé et l'angle droit de la façade sur rue. Une lucarne à double baie est ouverte au niveau du comble. Son garde
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Murs :
    calcaire moellon sans chaîne en pierre de taille faux pan de bois
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la maison. IVR11_20167800660NUC4A
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
  • maison, 1 avenue Albert 1er
    maison, 1 avenue Albert 1er Aubergenville - Elisabethville - 1 avenue Albert 1er - Cadastre : 2014 AE 16
    Description :
    La maison est construite en meulière. Elle est composée d'un étage carré, sur un rez-de-chaussée
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé
    Murs :
    meulière moellon sans chaîne en pierre de taille
    Illustration :
    Façade et plans de la maison. Tirage (Archives municipales Aubergenville) IVR11_20137800162NUC4A Dessin de la façade. Tirage (Archives municipales Aubergenville) IVR11_20137800161NUC4A Façade de la maison. IVR11_20147800033NUC4A Décor en forme de nénuphar dans le bassin. IVR11_20147800294NUC4A
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cette maison en meulière a été construite au 2e quart du XXe siècle est l’œuvre de l'entrepreneur
  • Maison dite Chalet Montaigne
    Maison dite Chalet Montaigne Le Perreux-sur-Marne - 38 quai de Champagne - en ville - Cadastre : 1985 AH 50
    Description :
    Faux pan de bois.
    Étages :
    étage de soubassement
    Murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Localisation :
    Le Perreux-sur-Marne - 38 quai de Champagne - en ville - Cadastre : 1985 AH 50
  • maison de notable
    maison de notable Draveil - localisation inconnue - en ville - Cadastre : localisation inconnue
    Titre courant :
    maison de notable
    Description :
    Maison de style anglo-normand ; toits à forte pente et croupes amorties par un coyau, avec lucarnes à fronton et demi-croupe ; façades à faux pan-de-bois et enduit façon torchis, briques et moellons imitant l'appareil mixte de la Normandie côtière ; bow-window à l'anglaise intégrant une cheminée très
    Étages :
    étage de comble étage de soubassement
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la maison. IVR11_20079101522XA entourage de brique. IVR11_20079101528XA
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Précision dénomination :
    maison de notable
  • maison ; boucherie, 18 boulevard du Commerce
    maison ; boucherie, 18 boulevard du Commerce Aubergenville - Elisabethville - 18 boulevard du Commerce - Cadastre : 2014 ak 69
    Description :
    Cette maison placée à l'angle de deux rues comme toutes les boutiques du lotissement est élevée d'un étage carré. Les murs sont décorés de faux pans-de-bois qui étaient colorés à l'origine.
    Murs :
    béton faux pan de bois
    Illustration :
    Photographie ancienne de la boucherie-charcuterie. Photographie . (Collection particulière Vue de la maison en 2011, avant que sa grille ne soit remplacée par un rideau de fer Vue d'ensemble de la maison placée à l'angle de deux rues comme les autres commerces
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
  • maison, 3 Cour d'honneur
    maison, 3 Cour d'honneur Draveil - centre - 3 Cour d'honneur - en ville - Cadastre : 1983 AC 275
    Description :
    Maison de style moderne, comme trois autres maisons construites dans le lotissement par D
    Illustration :
    Maison de Franklin Rime : façades sud et est. (Société coopérative ""Paris-Jardins"" de Draveil Maison de Franklin Rime : façades ouest et nord. (Société coopérative ""Paris-Jardins"" de Draveil Maison de Franklin Rime : coupes. (Société coopérative ""Paris-Jardins"" de Draveil, dossier 312 Détail de la façade principale. IVR11_20069100525XA
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    architecte a réalisé plus de 40 pavillons pour la société coopérative Paris-Jardins entre 1926 et 1929.
  • maison d'industriel, 7 rue Gounod
    maison d'industriel, 7 rue Gounod Enghien-les-Bains - 7 rue Gounod - en ville - Cadastre : 1995 AD 432
    Site, secteur ou zone de protection :
    zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager
    Description :
    Cette maison présente un parti original avec trois façades diversifiées. La façade principale de tout monumental faisant la hauteur de l'édifice. La façade latérale, rythmée par des baies cintrées avec chacune leur balcon orné d'un garde corps de ferronnerie présente sur la partie droite un autre porche faisant également la hauteur de la maison. On y accède par un escalier qui distribue une entrée de arrondie possède également un petit porche et un troisième accès au rez de chaussée surélevé. Balcons et loggia et leurs gardes corps sont en bois, donnant un aspect cottage à l'ensemble de l'édifice. La pierre de taille est utilisée pour les chaînages d'angle, les couronnements des baies et l'assise du rez de
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Murs :
    faux pan de bois pierre de taille
    Illustration :
    Elévation des façades principale et latérale de la maison, 1925. (AM Enghien-les-Bains, 1T 134 Elévation de la façade sur jardin et coupe, 1925. (AM Enghien-les-Bains, 1T 134 Vue d'ensemble de la façade avec loggia sur la rue Gounod. Pierre, meulière et pan de bois sont conjugués par l'architecte Moreels dans un style que l'on pourrait qualifier de ""cottage"". Balcon et loggia de bois font l'originalité de cet édifice. IVR11_20099500614NUC4A Vue de la façade latérale avec porche d'entrée. Maison construite par l'architecte Henri Moreels pour l'industriel Jacques Nithart en 1925 (entreprise Nithart de constructions métalliques à Saint Vue de la façade latérale avec porche d'entrée. On remarque les baies cintrées avec balconnet
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Escaliers :
    escalier de distribution extérieur
    Historique :
    dirigeait avec son frère Henri l'Entreprise Nithart de constructions métalliques à Saint Gratien, commune
  • maison, 10 rue Gounod
    maison, 10 rue Gounod Enghien-les-Bains - 10 rue Gounod - en ville - Cadastre : 1995 AD 448
    Site, secteur ou zone de protection :
    zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager
    Description :
    En rez de chaussée, l'édifice présente des façades diversifiées. La façade d'entrée a un porche coupé formant une avancée supportée par un massif de pierre et des consoles de brique et couverte par un toit en pavillon à pans brisés. La mise en œuvre des matériaux fait de cette maison de taille modeste un édifice soigné : l'horizontalité des niveaux est soulignée par des frises de brique formant des cottage. Le toit a conservé ses épis de faîtage de zinc et de terre cuite.
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Illustration :
    Elévation de la façade antérieure, coupe et détails de plan et de l'élévation du mur de clôture Détail des carreaux de faïence au-dessus de la porte d'entrée formant un décor de mosaïque
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Représentations :
    Au dessus du porche d'entrée, est disposé un décor de carreaux de céramique turqoises et blancs dont l'agencement forme le dessin stylisé de deux cygne se faisant face, surmontés d'un motif
    Escaliers :
    escalier de distribution extérieur
  • maison, 20 rue de la Barre
    maison, 20 rue de la Barre Enghien-les-Bains - 20 rue de la Barre 1 rue Portal - en ville - Cadastre : 1995 AD 282
    Titre courant :
    maison, 20 rue de la Barre
    Description :
    Maison d'angle dont la composition privilégiée est celle de la façade antérieure : disposée sur l'angle, elle présente une travée avec trois balcons de béton ornés de panneaux de mosaïque bleue qu'affectionne l'architecte Michel. Cette façade est traitée en pignon, couvert d'une forte corniche de béton.
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la maison construite vers 1920-1930. IVR11_20089500468NUC4A
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Localisation :
    Enghien-les-Bains - 20 rue de la Barre 1 rue Portal - en ville - Cadastre : 1995 AD 282
  • maison, 32 rue Carlier
    maison, 32 rue Carlier Enghien-les-Bains - 32 rue Carlier - en ville - Cadastre : 1995 AB 74
    Description :
    Maison de type pignon-gouttereau qui se caractérise par l'emploi d'une grande diversité de matériaux générant une polychromie chère à l'architecte. Le motif de la loggia soutenu par un pilier de bois est également un motif récurent de l'œoeuvre d'Henri Moreels. Le décor en forme d'éventail qui souligne la baie de l'étage, a également été utilisé à plusieurs reprises, notamment dans son atelier rue
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la maison. IVR11_20099500433NUC4A
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Escaliers :
    escalier de distribution extérieur
    Historique :
    toujours soignée de l'architecte. Il a repris là le modèle inversé de la maison qu'il avait érigé trois ans
  • maison dite Villa du lac, 45 ter avenue de Ceinture
    maison dite Villa du lac, 45 ter avenue de Ceinture Enghien-les-Bains - 45 ter avenue de Ceinture - en ville - Cadastre : 1995 AC 6
    Titre courant :
    maison dite Villa du lac, 45 ter avenue de Ceinture
    Site, secteur ou zone de protection :
    zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager
    Description :
    avant corps, un couronnement du toit souligné par des balustres de pierre, une importante corniche. Ces art déco, le motif 18e de la guirlande, en écho sans doute au parti initial du premier édifice.
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la façade sur jardin donnant sur le lac. IVR11_20089500575NUC4A Vue de l'escalier au niveau du palier du premier étage au niveau du nouveau bâtiment construit en Détail de la porte, à main droite du vestibule d'entrée, située dans la partie agrandie en 1928 Boiseries actuellement déposées et réinstallées dans un salon, au rez-de-chaussée Boiseries, salon du rez-de-chaussée. Détail de la cheminée. IVR11_20089500615NUC4A Boiseries, salon du rez-de-chaussée. Détail de la cheminée. IVR11_20089500616NUC4A Boiseries, salon du rez-de-chaussée. Détail de la cheminée. Vue prise dans l'axe Détail du trumeau au-dessus du miroir, sur la cheminée du salon au rez-de-chaussée. Peinture sur toile, paysage de fantaisie figurant un lac avec au premier plan à gauche des ruines à l'antique, le Vue d'ensemble de l'un des vestiges du décor, sur toile, aujourd'hui dans le bureau du maire
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Maison construite durant le premier quart du 20e siècle, doublée en 1928, du côté de l'avenue, par un nouveau corps de bâtiment de brique. En 1953, l'édifice est transformé pour devenir le foyer de personnes âgées Maurice-Altengurger. De nombreuses modifications ont notamment lieu dans les distributions pour s'adapter aux nouvelles exigences de son affectation. La municipalité actuelle entre 2000 et 2004 a engagé d'importantes restaurations de l'édifice et à cette occasion a découvert des éléments de décor tel le sol de marbre polychrome formant un damier dans l'une des pièces de l'étage, datant de la reconstruction de 1928 et des éléments peints. Aujourd'hui, propriété municipale, il accueille diverses associations et comporte des bureaux et pièces de conférences. Parmi les récents aménagements, figurent l'apport de boiseries dans un salon du rez de chaussée et la création d'un nouveau jardin régulier.
    Localisation :
    Enghien-les-Bains - 45 ter avenue de Ceinture - en ville - Cadastre : 1995 AC 6
    Parties constituantes non étudiées :
    fabrique de jardin
  • maison d'industriel, 28 rue de la Barre
    maison d'industriel, 28 rue de la Barre Enghien-les-Bains - 2 rue Robin 28 rue de la Barre - en ville - Cadastre : 1995 AD269
    Titre courant :
    maison d'industriel, 28 rue de la Barre
    Site, secteur ou zone de protection :
    zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager
    Description :
    Toutes les façades de l'édifice présentent une composition différente d'un grand raffinement architectural composant des volumes différents. Sur la rue de la Barre, un premier corps de bâtiment, à la fronton à pans coupé, dans une composition très verticale. Le reste de l'édifice est couvert en terrasse particulièrement travaillée, autant pour les effets de polychromie que pour les effets graphiques et les jeux de panneaux de carreaux de faïences aux tonalités beige irisé, ponctués de cabochons du même matériau.
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Illustration :
    Elévation de trois façades, sur les rues de la Barre, Robin et sur le jardin et coupe par Vue d'ensemble depuis la rue Robin de la maison construite en 1927-1928 pour M. Nithart Vue d'ensemble de la façade sur jardin prise en légère perspective IVR11_20099500506NUC4A Détail de la porte d'entrée en ferronnerie de style Art déco. IVR11_20099500507NUC4A
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Représentations :
    La porte d'entrée est de style Art déco avec une compostion de motifs géométriques.
    Historique :
    l'entreprise de construction métallique Nithart à Saint Gratien, commune voisine d'Enghien. Son frère Jacques publication dans la revue l'Architecture usuelle en 1932 où elle est qualifiée de monumentale sans prétention et cottages peuvent ne plus être torturés et déchiquetés par une recherche de faux pittoresque ou de simplicité affectée triomphe de la grâce française qu'un tempérament artiste adapte toujours à sa production.
    Localisation :
    Enghien-les-Bains - 2 rue Robin 28 rue de la Barre - en ville - Cadastre : 1995 AD269