Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 5 sur 5 - triés par pertinence
  • rendez-vous de chasse dit Villa Kermina, actuellement sanatorium des Cheminots
    rendez-vous de chasse dit Villa Kermina, actuellement sanatorium des Cheminots Draveil - Champrosay - 14 rue Alphonse-Daudet - en ville - Cadastre : 1983 AW 119
    Annexe :
    , architectes : 77 J 196, plans du sanatorium des Cheminots à Champrosay, 1933, par Henry Calley, architecte
    Illustration :
    Façade principale. Elévation. Tiré de : Le Moniteur des architectes, 1892. (BHVP, Per F° 119 Façade postérieure. Tiré de : Le Moniteur des architectes, 1892. (BHVP, Per F° 119 Plans masse et de situation, dressés par Michel Dameron, architecte à Corbeil-Essonnes chargé de la Elévation principale. A côté de l'aile gauche et du corps central projetés par l'architecte, l'aile Plans dressés par Michel Dameron, architecte à Corbeil-Essonnes chargé de la reconstruction
    Auteur :
    [architecte] Tropey-Bailly [architecte] Calley Henri [architecte] Dameron Michel
    Historique :
    Pavillon de chasse édifié en 1891 par l'architecte Tropey-Bailly pour Pierre Louis Pinatel , architecte départemental de la Meuse, à l'emplacement des anciennes écuries ; dans la villa sont installés le hospitalisés. L'évaluation des dommages de guerre est réalisée par l'architecte Henri Calley. Le dossier de MRL le 19 mars 1953. Les travaux sont dirigés par Michel Dameron, architecte de la ville de Corbeil
  • sanatorium de Champrosay, puis sanatorium Joffre, puis hôpital Joffre, actuellement hôpital Joffre-Dupuytren
    sanatorium de Champrosay, puis sanatorium Joffre, puis hôpital Joffre, actuellement hôpital Joffre-Dupuytren Draveil - Champrosay - rue Louis-Camatte - isolé - Cadastre : 1983 N 19, 25, 26, 35 à 38
    Annexe :
    chroniques, Champrosay, J. Lévy, C. Simon, M. Novarina, architectes. In : Techniques et architecture, 32 -1
    Illustration :
    ""du lit au fauteuil"" organisé par l'AP en 1987 : façade sud et nord dessinées par les architectes et Jean-Marc Gauthier, architectes lauréats du concours. 16 mai 1988. (Archives de l'Assistance Gauthier, architectes lauréats du concours. 16 mai 1988. (Archives de l'Assistance publique, 555 W 90
    Auteur :
    [architecte] Bessin Désiré Eugène [architecte] Laurent Hugues [architecte] Novarina Maurice [architecte] Lévy Jacques [architecte] Simon C
    Historique :
    , architecte divisionnaire de l'Assistance publique, comporte 532 lits. Il reçoit en 1932 la dénomination de , suivant les plans de l'architecte Maurice Novarina, d'un bâtiment d'hospitalisation de 400 lits et d'un que les dortoirs. La dernière opération porte sur le pavillon Grancher (Hugues Laurent, architecte, J
  • préventorium Minoret, actuellement institut médico-pédagogique Marie-Auxiliatrice
    préventorium Minoret, actuellement institut médico-pédagogique Marie-Auxiliatrice Draveil - Champrosay - 2 boulevard Henri-Barbusse - en ville - Cadastre : 1983 AV 436
    Illustration :
    Plan de situation dressé par l'architecte Jacques Biron chargé des travaux de reconstruction après Plan d'ensemble dressé par Jacques Biron, architecte agréé par le MRU ; il fait apparaître les
    Auteur :
    [architecte] Conchon Ernest [architecte] Gayet Charles-André [architecte] Gayet Jean [architecte] Biron Jacques
    Historique :
    direction de l'architecte Conchon. En 1904, l'oeuvre des Cures rurales qui s'occupe des jeunes filles établissement des devis estimatifs par les architectes C.-A. et J. Gayet et avis favorable de la sous-commission travaux est assurée par l'architecte Biron qui reconstruit à l'identique la partie antérieure de la
  • sanatorium dit sanatorium de Bligny, puis centre médical de Bligny, actuellement centre hospitalier de Bligny
    sanatorium dit sanatorium de Bligny, puis centre médical de Bligny, actuellement centre hospitalier de Bligny Briis-sous-Forges - Bligny - rue de Bligny - isolé
    Auteur :
    [architecte des Monuments historiques] Magne Lucien [architecte] Vaudoyer Georges
  • maison de villégiature dite Villa Les Lions puis sanatorium Emille-Lefèvre, 29 rue Alphonse-Daudet
    maison de villégiature dite Villa Les Lions puis sanatorium Emille-Lefèvre, 29 rue Alphonse-Daudet Draveil - Champrosay - 29 rue Alphonse-Daudet - en ville - Cadastre : 1983 AW 131
    Historique :
    parc d'un sanatorium de 109 lits (dont les plans sont dressés en 1933 par Henri Calley, architecte à
1