Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
  • maisons, immeubles
    maisons, immeubles Le Perreux-sur-Marne - en ville
    Illustration :
    travaux n° 59, 1908. (AM Le Perreux-sur-Marne) IVR11_20059400028XA (société d'épargne et de construction de maisons à bon marché). (AM Le Perreux-sur-Marne de maison. Déclaration de travaux n° 56, 1923. (AM Le Perreux-sur-Marne) IVR11_20059400022XA . Déclaration de travaux n° 56, 1923. (AM Le Perreux-sur-Marne) IVR11_20059400018XA ° 43, 1935. (AM Le Perreux-sur-Marne) IVR11_20059400016XA Le Perreux-sur-Marne) IVR11_20059400014XA signés E. Combecau. (AM Le Perreux-sur-Marne) IVR11_20059400034XA . Combecau (AM Le Perreux-sur-Marne) IVR11_20059400032XA Plans et élévations d'une maison Netter. Déclaration de travaux n° 67, 1922. (AM Le Perreux-sur Vue panoramique, depuis Nogent-sur-Marne. Carte postale. (AD Val-de-Marne) IVR11_19859400236XB
    Localisation :
    Le Perreux-sur-Marne - en ville
    Aires d'études :
    Perreux-sur-Marne (Le)
  • monument aux morts, dit Mémorial américain
    monument aux morts, dit Mémorial américain Meaux - route de Varreddes - - Cadastre : 2014 AE 254
    Description :
    l'avenir. Sur le socle, est gravé l'ordre du jour du général Joffre du 6 septembre 1914, rappelant la Haut de 23 mètres, le monument est composé de 220 blocs de pierre d'Euville. De composition désespoir et sa douleur. A ses pieds, reposent des soldats morts. Plusieurs symboles apparaissent : le coq qui représente la France ; le glaive brisé qui évoque les combats acharnés ; le drapé de fleurs de lys bataille de la Marne.
    Illustration :
    Vue d'ensemble, depuis le sud-ouest. IVR11_20137700391NUC4A Vue d'ensemble, depuis le sud-est. IVR11_20137700392NUC4A
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Historique :
    en septembre 1914 et bloqua l'avance allemande sur Paris. Le" New York Times" du 11 novembre 1917 Ce monument, aussi connu sous le nom de "La Liberté éplorée", a été édifié grâce à des souscriptions américaines. Il commémore la première bataille de la Marne, qui se déroula aux environs de Meaux américain Frederick MacMonnies (1863-1937) qui a été choisi pour le réaliser, fort de ses liens avec la forme définitive en 1928. Edmundo Quattrocchi, sculpteur installé à Paris, réalisa ensuite le monument en vraie grandeur (6 fois le modèle), le socle étant pour sa part exécuté par l'architecte Thomas Hastings. Le monument fut inauguréen septembre 1932, en présence de près de 30 000 personnes dont le président de la République Albert Lebrun, le général Pershing ou l'ambassadeur des Etats-Unis en France. En 1933, le monument et le terrain furent donnés par les Américains à la ville de Meaux. Tout près du monument s'élève aujourd'hui le musée de la Grande Guerre de Meaux, inauguré en 2011.
  • quartier Saint-Ambroise
    quartier Saint-Ambroise Melun - en ville
    Description :
    Saint-Aspais qui lui fait pendant sur la rive nord. Il est pourtant traversé par le prolongement de Bien que situé intra muros, le quartier Saint-Ambroise n'offre pas le même visage que le quartier . Par ailleurs, à l'exception des immeubles alors construits le long de la rue Saint-Ambroise, le gabarit des habitations est beaucoup moins élevé que dans le quartier Saint-Aspais.
    Illustration :
    : l'église et le quartier Saint-Ambroise. Huile sur toile. (Musée municipal de Melun. inv. 80 La rive sud de Melun : vue sur le quai Hippolyte Rossignol, depuis le pont du Maréchal Leclerc Détail du plan de Melun par Limosin (XVIIIe siècle) : la paroisse Saint-Ambroise, sur la rive sud révolutionnaire. (AD Seine-et-Marne. 1 Q 1085/1) IVR11_20067700408X Le quai Saint-Ambroise, vu de l'est. Carte postale ancienne, vers 1913. (Musée municipal de Melun Aux caves de Touraine"", hôtel restaurant quai Saint-Ambroise, vers le début du 20e siècle. Carte Le quai du Maréchal-Joffre, à l'aval du pont Notre-Dame. IVR11_20067700433XA Vue panoramique, depuis le toit de la Cité administrative, vers le sud-est : la rive gauche de Melun. Au premier plan, les bureaux de la Cité administrative le long du boulevard Chamblain. Au second plan, le quartier Saint-Ambroise. IVR11_20057700504XA
    Historique :
    bombardements visant le pont sur la Seine ont d'ailleurs détruit les habitations les plus proches du fleuve Le quartier Saint-Ambroise constitue un lieu d'occupation ancienne, déjà habité pendant l'Antiquité et au haut Moyen Age. Au début du 13e siècle, les architectes de Philippe-Auguste le dotèrent d'une occidentale du quartier et quelques îlots proches de la Seine ont gardé le parcellaire ancien. Les
1