Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
  • calice et patène des frères Demarquet, vers 1900
    calice et patène des frères Demarquet, vers 1900 Meaux -
    Description :
    Petit calice néo-gothique avec patène assortie. Le pied polylobé est orné de trois médaillons émaillés, rapportés. Un 4e médaillon se trouve au centre de la patène.
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Ile-de-France, 75, Paris
    Statut :
    propriété de l'Etat
    Inscriptions & marques :
    poinçon de maître Le poinçon de l'orfèvre et la Minerve sont visibles sur le calice et sur la patène. Au revers du
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Dimension :
    Dimensions du calice : h=22,5 ; d pied=14,4 ;d coupe = 8,7. Diamètre de la patène : d = 14,5 cm.
    Représentations :
    Agneau de Dieu
    Historique :
    , dont on retrouve d'ailleurs trois autres exemples dans le trésor de Meaux (dossiers IM77000325, 366 et
    Référence documentaire :
    p. 395 L'orfèvrerie dans la cathédrale de Meaux, in : La Cathédrale Saint-Etienne de Meaux, 2014, p . 375-400. FÖRSTEL, Judith et PLOUVIER, Martine. L'orfèvrerie dans la cathédrale de Meaux. In CHARON , Pierre (dir.), La Cathédrale Saint-Etienne de Meaux. Meaux : Société historique de Meaux et sa région
  • calice de Paul Brunet, entre 1871 et 1913
    calice de Paul Brunet, entre 1871 et 1913 Meaux -
    Titre courant :
    calice de Paul Brunet, entre 1871 et 1913
    Description :
    Calice néo-gothique orné de 19 améthystes et d'une croix émaillée sur son pied polylobé.
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Ile-de-France, 75, Paris
    Statut :
    propriété de l'Etat (?)
    Inscriptions & marques :
    poinçon de maître La coupe porte deux poinçons : la Minerve et le poinçon de Paul Brunet (PB et une mitre), orfèvre actif de 1871 à 1913.
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Référence documentaire :
    p. 395 L'orfèvrerie dans la cathédrale de Meaux, in : La Cathédrale Saint-Etienne de Meaux, 2014, p . 375-400. FÖRSTEL, Judith et PLOUVIER, Martine. L'orfèvrerie dans la cathédrale de Meaux. In CHARON , Pierre (dir.), La Cathédrale Saint-Etienne de Meaux. Meaux : Société historique de Meaux et sa région
  • calice de l'atelier Bourdon à Gand, aux armes de Mgr de Briey
    calice de l'atelier Bourdon à Gand, aux armes de Mgr de Briey Meaux -
    Titre courant :
    calice de l'atelier Bourdon à Gand, aux armes de Mgr de Briey
    Description :
    et lancéolée, un noeœud à rhombes ou boutons décoré de six pierres semi-précieuses et un pied polylobé, orné de médaillons rapportés en émaux à fond rouge. Le décor de la tige est gravé, le noeud et la
    Illustration :
    Détail du pied : émaux à fond rouge (les Instruments de la Passion) et écu gravé Détail du pied : émaux à fond rouge (les Instruments de la Passion). IVR11_20107700047NUC4A
    Auteur :
    [commanditaire] Briey Emmanuel Marie Ange de
    Inscriptions & marques :
    poinçon de maître poinçon de titre de l'argent Deux poinçons sont insculpés sur le rebord du pied : l'un figurant le titre de l'argent au 900° et l'autre représentant la marque d'Edouard Bourdon, successeur de Bourdon de Bruyne , 1888-1920. Sur le pied sont gravées les armes d' Emmanuel Marie Ange de Briey : d'or à trois pals alaisés et fichés de gueules.
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Texte libre :
    Le trésor de la cathédrale de Meaux a la particularité de posséder deux calices provenant de l'atelier Bourdon-De Bruyne, à Gand. Ces deux pièces, de style néo-médiéval, sont ornées de médaillons émaillés (rouges ou bleus) sur le pied. L'un des deux calices (celui étudié ici) porte les armoiries de Monseigneur de Briey, évêque de Meaux de 1888 à 1909.
    Représentations :
    instruments de la Passion
    Historique :
    Le trésor de la cathédrale de Meaux conserve deux calices exécutés à Gand par l¿atelier Bourdon-De Bruyne. Celui-ci, orné d'émaux à fond rouge, a été commandé par Emmanuel Marie Ange de Briey, évêque de Meaux de 1888 jusqu'à sa mort en 1909.
    Référence documentaire :
    p. 396-398 L'orfèvrerie dans la cathédrale de Meaux, in : La Cathédrale Saint-Etienne de Meaux , 2014, p. 375-400. FÖRSTEL, Judith et PLOUVIER, Martine. L'orfèvrerie dans la cathédrale de Meaux. In CHARON, Pierre (dir.), La Cathédrale Saint-Etienne de Meaux. Meaux : Société historique de Meaux et sa
1