Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
  • Ensemble de 10 verrières - Chapelle de l'Assomption de Lübeck (Sœurs de l'Assomption)
    Ensemble de 10 verrières - Chapelle de l'Assomption de Lübeck (Sœurs de l'Assomption) Paris 16e arrondissement - en ville
    Description :
    peuplés de deux colombes blanches ; Mères Marie-Eugénie et Thérèse-Emmanuel au bas de la lancette (100
    Historique :
    Lübeck, est l’œuvre de l’architecte A. Allain. Dans le bas-côté reposent Mère Marie-Eugénie Milleret de Jésus, béatifiée le 9 février 1975, et Mère Thérèse-Emmanuel, co-fondatrices des Sœurs de l’Assomption en 1839. Éd. Didron est l’auteur des vitreries néo-romanes posées en 1890 dans les baies des bas
    Référence documentaire :
    MAYLIS, Sœur Thérèse. Anne Eugénie Milleret, la vie spirituelle. Paris : Le Cerf, sept.-oct. 1985.
  • Ensemble de 12 verrières - Église Notre-Dame de l'Assomption de Passy (ancienne chapelle des Prêtres de la Miséricorde)
    Ensemble de 12 verrières - Église Notre-Dame de l'Assomption de Passy (ancienne chapelle des Prêtres de la Miséricorde) Paris 16e arrondissement - en ville
    Description :
    Baies 1, 2 (1 lancette, H.3,50xL.1,50). Proclamation de la royauté de Marie par le pape Pie IX à
    Illustration :
    Proclamation de la royauté de la Vierge par le pape à Rome, signé, daté par Ed. Didron, 18 [79 Détail de la signature d'E. Didron, 18[79] au bas de la baie 1. IVR11_20097500534NUC4A Fondation de Sainte-Marie Majeure à Rome par le pape, signé, daté par Ed. Didron, 18 [79 Rome par le pape, signé, daté par Ed. Didron, 18 [79]. IVR11_20097500532NUC4A Vue intérieure du temple et des verrières du bas-côté sud, vers 1878 ?. auteur inconnu (peintre
    Historique :
    l’architecte Le Maire en 1894-1895 et ouverte au culte en tant que succursale le 21 novembre 1907. Érigée en paroisse le 2 février 1914 sous le vocable de Notre-Dame-de-la-Miséricorde, elle devint bientôt Notre-Dame Glorification de la Vierge à Rome, encore en place dans ce qui était le chœur de l’ancienne chapelle, et les huit vitreries ornementales qui éclairent le tambour de la coupole ; d’anciens clichés datés des années agrandie en 1956 par l’ajout d’une seconde nef puis en 1980, elle fut acquise par le diocèse en 1984.
  • Ensemble de 65 verrières - Église Notre-Dame de la Cité paroissiale de Saint-Honoré d'Eylau et chapelle Sainte-Thérèse
    Ensemble de 65 verrières - Église Notre-Dame de la Cité paroissiale de Saint-Honoré d'Eylau et chapelle Sainte-Thérèse Paris 16e arrondissement - 66 bis avenue Raymond Poincaré - en ville
    Description :
    bouquets de fleurs de lys dans deux vases situés au bas des lancettes ; corolles blanches et feuilles dans Geneviève, sainte Catherine confond les philosophes païens d’Alexandrie devant les pyramides et le Sphinx de la royauté, deux lions, « MEMORARE…O CLEMENS, O PIA ! O DULCIS VIRGO MARIA » et « DIEU LE VEUT Jérusalem, « DIEU LE VEUT », fleurs. Signé par F. Gaudin ; R. Freida, cart., 1902. Baie 11 (2 lancettes, H LAISSE LE MONDE ET JE M'EN VAIS AU CIEL ». Par F. Gaudin ; R. Freida et A. Giacometti, cart., 1901, 1902 , inscriptions « Allez donc ma fille où Dieu vous appelle (Adieux de son père le président Fremyot) » et (101), l’Aigle de Jean (102), le Taureau ailé de Luc (103), le Lion ailé de Marc (104). Agneau Pascal ; verre beige rosé en bordure. Dans le triplet, remploi d’un rondel représentant un ciboire surmonté d’une
    Illustration :
    Vue du bas-côté gauche de l'église et de ses verrières. IVR11_20097500583NUC4A Vue du bas-côté gauche de l'église et de ses verrières. IVR11_20097500584NUC4A Saint edouard le Confesseurconstruit le monastère de Westminster, par F. Gaudin, 1902 Le pape Pie V annonce la victoire de Lépante, par F. Gaudin, 1906. Gaudin, Félix (peintre-verrier Sainte Germaine de Pibrac fait le catéchisme aux enfants, par F. Gaudin, 1906. Gaudin, Félix Le bienheureux Louis-Mrie Grignon de Montfort, apôtre de la croix et du Rosaire, par F. Gaudin sainte Agnès protégée par un ange sur le chemin du supplice, par F. Gaudin, 1906, 1909. Gaudin Le taureau ailé, symbole de saint Luc, par F. Gaudin, avant 1912. IVR11_20097500596NUC4A Le taureau ailé, symbole de saint Luc, par F. Gaudin, avant 1912. Gaudin, Félix (peintre-verrier Le lion ailé, symbole de saint Luc, par F. Gaudin, avant 1912. IVR11_20097500597NUC4A
    Représentations :
    Constantin Ier le Grand
    Historique :
    d’inscrire les noms des donateurs au bas des vitraux, M. Mme Eugène Guillet, le pensionnat Saint-Honoré Notre-Dame du Travail, allie le style néo-gothique teinté d’Art nouveau à l’intérieur, au néo-roman réservé à l’extérieur. Lors de l’inauguration qui eut lieu le 21 mai 1897, de simples verres blancs clôturaient encore les baies ; à la suite d’un appel lancé par le fondateur, les dons des particuliers Baroux, Baron et Baronne de Gargan, etc. Le programme iconographique, quelque peu transformé au fil de . Grasset et à ses élèves de l’École Guérin : J. Milesi dès 1899 et entre 1905 et 1910 (5 verrières basses , lors de l’ouverture du passage vers la chapelle Sainte-Thérèse : Sainte Jeanne d’Arc terrassant le léopard anglais et Saint Michel terrassant le dragon, dont les cartons avaient déjà été utilisés à l’Hôtel
    Référence documentaire :
    les vitraux de sainte Jeanne d'Arc et de saint Michel terrassant le dragon
  • Ensemble de 24 verrières - Cathédrale orthodoxe Saint-Étienne
    Ensemble de 24 verrières - Cathédrale orthodoxe Saint-Étienne Paris 16e arrondissement - 5-7 rue Georges-Bizet - en ville
    Illustration :
    Triplet ornemental du transept (baies basses et baie 106) et vue intérieure de la cathédrale, vers Verrières basses du transept (baies 1 à 6), vers 1895. Avenet, Louis (peintre-verrier
    Historique :
    Le culte orthodoxe n’étant pas reconnu par le Concordat, l’initiative privée prit le relais de l’État pour la construction de ses édifices. Le banquier grec Démétrius Stefanovich Schilizzi est à
1