Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 20 sur 205 - triés par pertinence
  • pendule
    pendule Melun - 12 rue Saints-Pères (des) - en ville
    Description :
    Sur la cheminée du grand salon est posée une superbe horloge à décor de chinoiseries. Sur un bâti
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Représentations :
    sont en forme de dragons. Au centre de la pendule, sous le cadran, une allégorie de la France allégorie : France, épée, chinois, emprisonnement, dragon, Saturne ; Les pieds soutenant la pendule statuette de Saturne, dieu du Temps.
  • cilice de saint Louis
    cilice de saint Louis Melun - rue Saint-Aspais - en ville
    Titre courant :
    cilice de saint Louis
    Description :
    Le cilice est fait d'un tissu grossier de crin et de chanvre, bordé sur les côtés et à l'encolure par des bandes de toile.
    Statut :
    propriété de la commune
    Dénominations :
    chemise de corps
    Inscriptions & marques :
    Inscription sur étiquette en parchemin, cousue sur la relique : C'est la haire saint Louis Roy de France (15e siècle?).
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    En 1292, Philippe le Bel donne à l'abbaye de Dammarie-les-Lys (fondation de Blanche de Castille, en 1244) plusieurs reliques de saint Louis, en particulier son cilice et quelques ossements, placés dans un reliquaire émaillé. A la Révolution, ce reliquaire est déposé dans l'église de Dammarie : on l'y est divisée entre Melun et Meaux. De cette deuxième moitié, est détachée une bande en 1891, pour être offerte à l'église de Dammarie. En 1949, deux parcelles sont encore enlevées du morceau de Meaux pour un échange avec les Cordeliers de Paris. En 1954, le morceau de Melun est classé Monument historique. En 1968
  • lucarnes
    lucarnes Melun - 5 rue du Franc-Mûrier 4 quai de la Courtille - en ville
    Statut :
    propriété de la commune
    Illustration :
    Vue de la lucarne orientale. IVR11_20037700421X Vue de la lucarne occidentale. IVR11_20037700422X
    Dénominations :
    devant de lucarne
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Représentations :
    drapé, celle à l'ouest présente un buste de femme.
    Historique :
    ). Elles témoignent de l'histoire complexe de l'hôtel de la Vicomté, dont les éléments anciens ont été retrouvés au cours de fouilles, attestant de l'état d'ornementation de la façade avant que celle-ci ne soit ruinée en partie au cours des troubles de la Ligue vers 1588.
    Localisation :
    Melun - 5 rue du Franc-Mûrier 4 quai de la Courtille - en ville
  • tableau : le Château de la Reine Blanche
    tableau : le Château de la Reine Blanche Melun - 16 rue Paul-Doumer - en ville
    Titre courant :
    tableau : le Château de la Reine Blanche
    Statut :
    propriété de la commune
    Auteur :
    [atelier de] Hubert Robert
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Représentations :
    l'île Saint-Etienne : au premier plan à gauche, les vestiges du château royal, dit de la Reine Blanche paysage : château, Melun, fleuve : Seine, pont ; Vue de Melun, depuis la pointe occidentale de
    Historique :
    Vicomté. Ce paysage, dans le genre d'Hubert Robert, représente l'île Saint-Etienne et le grand bras de la de ville en 1826. Il est tout cas présent dans l'inventaire manuscrit des collections du musée de Melun en 1863 (publié en 1866). Il faisait partie de la décoration de la salle des mariages de l'hôtel de ville lors de la campagne d'inventaire. Il a aujourd'hui réintégré les réserves du Musée de la port de Melun, tels qu'on pouvait les voir vers la fin du 18e siècle. En revanche, certains détails du
  • tombeau de Paul Gaudon
    tombeau de Paul Gaudon Melun - Rue Mezereaux (des) - en ville
    Titre courant :
    tombeau de Paul Gaudon
    Appellations :
    de Paul Gaudon
    Illustration :
    nord de la France, 1892-1928. IVR11_20027701035X Détail du médaillon en bronze (1929) : portrait de Paul Gaudon, architecte en chef départemental du
    Inscriptions & marques :
    Inscription portée sur le médaillon : A Paul Gaudon, architecte en chef départemental du Nord de la France 1892-1928, ses amis DCC CCC XXIX. Inscription gravée sur la pierre : Amico amici MCMXXIX.
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Catégories :
    taille de pierre
    Historique :
    portée sur sa tombe indique qu'elle a été réalisée en 1929, sur commande de ses amis.
  • croix de cimetière
    croix de cimetière Melun - rue Mezereaux (des) - en ville
    Titre courant :
    croix de cimetière
    Description :
    La croix, en calcaire, est placée sur un piédestal de 5 marches en grès. Elle est couronnée par une
    Statut :
    propriété de la commune
    Dénominations :
    croix de cimetière
    Inscriptions & marques :
    Inscription en lettres gothiques : Cy desoubz gist frere Nicole Dalaunoy (?), prêtre, curé de l'église de céans, lequel a donné ceste croix l'an mil Vc et deux. Priez Dieu pour luy.
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Dimension :
    h = 450 (dimension approximative, avec le piédestal. Hauteur de la croix seule : h = 230 cm environ)
    Catégories :
    taille de pierre
    Historique :
    La croix du cimetière sud provient de l'ancien cimetière Saint-Etienne, dans l'île. Ainsi que prêtre de l'église Saint-Etienne, Nicole Dalaunoy ou Desaunoy (lecture incertaine).
  • dalle funéraire du prédicateur Médéric Molière
    dalle funéraire du prédicateur Médéric Molière Melun - 2 rue Fréteau de Pény - en ville
    État de conservation :
    La dalle est usée, et plusieurs parties de l'épitaphe sont illisibles ou très effacées. En revanche
    Inscriptions & marques :
    Texte de l'épitaphe encadrant la dalle : Cy gist célèbre prédicateur le V.P.F. Médéric Moliere premier confesseur en la (Reform) e de ce sa (int monastère, au) grand regret d'un (chacun trépassé le) 22 d'avril 1627 âgé de quarante deux ans. Invocation inscrite aux pieds du défunt : Priez Dieu pour le repos de son âme.
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Représentations :
    moine, prière, arcade ; Le défunt est représenté en prière, vêtu de sa bure, sous une arcade à
    Emplacement dans l'édifice :
    sur le mur nord de la chapelle
    Catégories :
    taille de pierre
    Historique :
    de Melun. C'est dans ce monastère, situé sur l'île Saint-Etienne, qu'il fut inhumé. La Révolution entraîna la destruction de l'hôtel-Dieu et la vente de ses biens. La dalle funéraire fut acquise par le marbrier Claude François Barré. Vers 1875, la dalle fut retrouvée par l'abbé Degoût, aumônier de l'hôpital , dans une propriété au 37 de la rue Saint-Liesne, qui avait été la résidence du marbrier jusqu'en 1808 . La dalle funéraire fut alors, à sa demande, transférée dans la chapelle de l'hôpital après avoir été
    Localisation :
    Melun - 2 rue Fréteau de Pény - en ville
  • Tableau (avec cadre) : la Cène
    Tableau (avec cadre) : la Cène Melun - rue Saint-Aspais - en ville
    Statut :
    propriété de la commune
    Illustration :
    Vue d'ensemble du tableau, déposé au Musée municipal de Melun. IVR11_20027700926XA
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Représentations :
    . En face, mais se détournant de lui pour regarder le spectateur, Judas tient la bourse aux trente deniers. Les apôtres sont figurés le long de la table, dans des postures animées. L'un deux, sur la gauche , est probablement un portrait du donateur. Dans le fond de la scène se profilent le départ de colonnes torses. Quant au cadre, il est orné de motifs végétaux stylisés.
    Historique :
    La peinture est une oeuvre de la fin du 16e siècle, attribuée à l'Ecole de Fontainebleau. Cette Madame veuve Canet (inventaire de 1840). Elle proviendrait de l'abbaye Saint-Père de Melun. A cette époque, Saint-Aspais possède une autre Cène du 16e siècle, peinte sur toile, et de plus petites actuellement conservé au Musée municipal de Melun.
    Déplacement :
    lieu de déplacement Ile-de-France,77,Melun,musée municipal
  • fonts baptismaux, fontaine à eau potable
    fonts baptismaux, fontaine à eau potable Bry-sur-Marne - en ville
    Cadre de l'étude :
    reprise de l'antériorité
    État de conservation :
    Changement de fonction : cuve baptismale remployée comme fontaine
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cuve baptismale du 17e siècle remployée comme fontaine dans le mur de clôture de l'hôtel de Malestroit à Bry-sur-Marne, suite à une décision prise par Adrien Mentienne, maire de Bry entre 1868 et 1881.
    Déplacement :
    lieu de déplacement Ile-de-France,94,Bry-sur-Marne,manoir dit hôtel de Malestroit
  • tableau commémoratif des morts de la première guerre mondiale
    tableau commémoratif des morts de la première guerre mondiale Chanteloup-les-Vignes
    Titre courant :
    tableau commémoratif des morts de la première guerre mondiale
    Description :
    Plaque de marbre noir avec la liste des morts de la guerre de 14-18. Une autre plaque a été ajoutée en bas pour les morts de la seconde guerre mondiale. Elle est entourée d'un cadre en métal orné de casque et de drapeaux.
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Ile-de-France, 78, Poissy
    Statut :
    propriété de la commune
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Ce tableau commémoratif des morts a été fabriqué à Poissy mais le nom de son auteur a été masqué par la plaque ajoutée à la fin de la seconde guerre mondiale.
  • pendule
    pendule Melun - 12 rue Saints-Pères (des) - en ville
    Description :
    Sur la cheminée du Salon blanc est posée une horloge en bronze doré sur socle de marbre. Le cadran
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Ile-de-France, 75, Paris
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Représentations :
    angelot ; chèvre : tête ; Le cadran est flanqué de deux angelots en bronze doré. Il est couronné par une vasque ornée de deux têtes de chèvre.
  • statue : l'Hiver
    statue : l'Hiver Melun - 12 rue Saints-Pères (des) - en ville
    Illustration :
    La statue, vue de trois-quarts. IVR11_20057700445XA Vue latérale (avec dans le fond, la statue de la Pureté). IVR11_20057700446XA
    Origine :
    lieu de provenance Ile-de-France, 77, Roissy-en-Brie
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    château de Roissy-en-Brie. Acquise par le conseil général de Seine-et-Marne, elle a été placée dans les jardins de la préfecture en 1951.
  • statue : allégorie féminine
    statue : allégorie féminine Melun - 12 rue Saints-Pères (des) - en ville
    Illustration :
    Vue de trois-quarts (côté droit). IVR11_20057700438XA Vue de trois-quarts (côté gauche). IVR11_20057700439XA Vue à mi-corps (de face). IVR11_20057700440XA Le buste, vu de trois-quarts (côté droit). IVR11_20057700441XA
    Origine :
    lieu de provenance Ile-de-France, 77, Roissy-en-Brie
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Représentations :
    femme : allégorie, sphère ; La femme, debout et à demi drapée, tient de la main droite une sphère . Elle avait en main gauche un autre attribut (une épée?) aujourd'hui perdu. L'identité de cette
    Historique :
    Cette statue du 17e siècle provient du parc du château de Roissy-en-Brie. Acquise par le conseil général de Seine-et-Marne, elle a été placée dans les jardins de la préfecture en 1951.
  • statue : la Pureté
    statue : la Pureté Melun - 12 rue Saints-Pères (des) - en ville
    Description :
    La statue de la Pureté est placée sur un piédestal en calcaire orné d'un médaillon de marbre , représentant un buste de femme et datant également du 17e siècle. Ce médaillon a son pendant sur le socle du
    Illustration :
    La statue, vue de face. IVR11_20057700435XA La statue, vue de trois-quarts. IVR11_20057700431XA
    Origine :
    lieu de provenance Ile-de-France, 77, Roissy-en-Brie
    Inscriptions & marques :
    Inscription sur la base de la statue : SUYVERHYDT.
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Représentations :
    . Un soleil est agrafé sur sa poitrine, marque de la sincérité de l'âme. L'inscription en flamand sur la base donne l'identité de l'allégorie.
    Historique :
    Cette statue en marbre est une oeuvre flamande de la 2e moitié du 17e siècle, qui pourrait provenir de l'entourage d'Artus Quellyn ou de Grupello. Elle provient du parc du château de Roissy-en-Brie . Acquise par le conseil général de Seine-et-Marne, elle a été placée dans les jardins de la préfecture en
  • bénitier, fonts baptismaux (de milieu)
    bénitier, fonts baptismaux (de milieu) Le Perreux-sur-Marne - en ville
    Titre courant :
    bénitier, fonts baptismaux (de milieu)
    Cadre de l'étude :
    reprise de l'antériorité
    État de conservation :
    changement de fonction La cuve du bénitier sert maintenant de fonts baptismaux ; godron central de la face postérieure
    Origine :
    lieu de provenance Ile-de-France, 93, Noisy-le-Grand, ancienne église
    Inscriptions & marques :
    transcription : BENITIER DU 12E SIECLE PROVENANT DE L'ANCIENNE EGLISE DE NOISY-LE-GRAND DON DE MR ET MME BARRAU (plaque de cuivre sur le pied)
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Représentations :
    Description : pied taillé en forme de pilastre.
    Historique :
    Cuve de bénitier du 17e ou 18e siècle, provenant de l'ancienne église de Noisy-le-Grand, donnée par la famille Barrau ; elle a été munie d'un pied et d'un couvercle et sert de fonts baptismaux
    Précision dénomination :
    de milieu
  • plaque de cheminée : Tentation d'Eve
    plaque de cheminée : Tentation d'Eve Le Perreux-sur-Marne - en ville
    Titre courant :
    plaque de cheminée : Tentation d'Eve
    Cadre de l'étude :
    reprise de l'antériorité
    Origine :
    lieu de provenance Ile-de-France, 94, le Perreux sur Marne, château
    Dénominations :
    plaque de cheminée
    Inscriptions & marques :
    transcription : 1665 (en haut de part et d'autre de la représentation)
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Matériaux :
    fonte de fer
  • dalle funéraire de Raoul
    dalle funéraire de Raoul Melun - rue Saint-Aspais - en ville
    Titre courant :
    dalle funéraire de Raoul
    Statut :
    propriété de la commune
    Appellations :
    de Raoul
    Illustration :
    Détail d'un médaillon : le lion de saint Marc. IVR11_20037700294X
    Origine :
    lieu de provenance Ile-de-France, 77, Melun, hôtel-Dieu Saint-Jacques
    Inscriptions & marques :
    Epitaphe en latin sur le bord de la dalle, en lettres gothiques : Reg (...) / Sub pede Ranulphus . Amen. Armoiries aux quatre angles : on y distingue un olifant accompagné de trois feuilles de lierre
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Représentations :
    croix, Agneau de Dieu, tétramorphe ; La dalle comporte pour seul décor une croix ornée de cinq
    Historique :
    Cette dalle funéraire du 14e siècle, au nom de Radulphus, provient de l'hôtel-Dieu Saint-Jacques . Le défunt est probablement le frère Radulphus cité dans les archives de cet établissement en 1335 , comme administrateur de l'hôtel-Dieu. Cette dalle funéraire servait d'autel dans l'église Saint-Aspais lorsqu'on la découvrit en 1866, à l'occasion de la réfection de la chapelle de la Vierge. En décembre 1872 , elle fut rétablie dans l'église par le marbrier Andoque, aux frais de la Société archéologique de Seine
  • verrières (7)
    verrières (7) Maurecourt
    Description :
    . Dans le tympan les anges portent l'église de Lorette. Les baies 1 et 2 sont des décoratives avec un médaillon de saint Jean et de saint Vincent. La baie 5 comporte le christ en Bon Pasteur dans la partie centrale et le portrait en vitrail photographique de Jacques Petit. En face le vitrail donné par Rosalie
    Statut :
    propriété de la commune
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la baie 0. IVR11_20067800798VA Détail de la baie 7 : Saint-Jean. IVR11_20067800802XA Détail de la baie 4 représentant la donatrice. IVR11_20067800796XA Vue d'ensemble de la baie 4 : le Bon Pasteur. IVR11_20067800794VA
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Deux vitraux ont été offerts par Jacques Petit maire de 1868 à1883 et son épouse Rosalie. Ils ont de l'été 1961.
  • vantaux du portail central
    vantaux du portail central Melun - place Notre-Dame - en ville
    Description :
    La porte à deux vantaux du portail central est constituée d'un assemblage de planches de chêne
    Statut :
    propriété de la commune
    Illustration :
    Détail de la partie supérieure : moine en prière. IVR11_20027700603X
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Dimension :
    h = 400; la = 265 (dimensions approximatives de l'ensemble. Largeur du vantail gauche : la = 125 cm
    Représentations :
    des ornements végétaux assez effacés et peut-être des symboles de la Passion (lance et éponge, dans la
    Historique :
    Les bandeaux sculptés sont probablement contemporains de la reprise de la façade occidentale de la
  • verrière figurée : Naissance de saint Jean-Baptiste, Circoncision (baie 8)
    verrière figurée : Naissance de saint Jean-Baptiste, Circoncision (baie 8) Andrésy
    Titre courant :
    verrière figurée : Naissance de saint Jean-Baptiste, Circoncision (baie 8)
    Statut :
    propriété de la commune
    État de conservation :
    agrandissement qui était bleu en 1986 (date de la photographie) a été refait depuis dans les tons jaunes.
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Texte libre :
    La totalité du dossier (incluant aussi la synthèse et/ou la bibliographie) est disponible en bas de
    Contributeur :
    de Finance Laurence
    Historique :
    Cette verrière mise en place lors de l'édification du collatéral dans le 2e quart du 16e siècle a été déplacée et complétée pour s'adapter à la dimension des lancettes. Selon un cliché MH de Durand
1 2 3 4 11 Suivant