Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
  • plage artificielle d'Elisabethville
    plage artificielle d'Elisabethville Aubergenville - Elisabethville - Cadastre : 2014 AC 1
    Description :
    grâce aux documents anciens. Une autorisation d'aménagement d'une plage artificielle à usage de baignade . Les images montrent une plage de sable fin, bordant une eau de bain limpide avec son plongeoir et quelques voiliers au loin, qui annoncent de futures régates. On aperçoit également la terrasse de la "rôtisserie périgourdine", ainsi que le restaurant de l'hôtel l'Ermitage, un hôtel de luxe avec belvédère.
    Illustration :
    Hôtel de l'Ermitage et son café au bord de la plage. Photographie, vers 1927. (AM Aubergenville Photographie de la plage et de l hôtel-rôtisserie la Périgourdine. Photographie, vers 1929 La plage de Paris le casino et le restaurant de la pLage. Carte postale, vers 1928. (Collection L'hôtel de la plage. Carte postale, vers 1929. (Collection particulière). IVR11_20147800342NUC4A L'hôtel de la plage. Carte postale, vers 1928. (Collection particulière). IVR11_20147800341NUC4A L'hôtel de la plage. Carte postale, vers 1928. (Collection particulière). IVR11_20147800344NUC4A L'hôtel de la plage. Carte postale, vers 1929. (Collection particulière). IVR11_20147800343NUC4A Intérieur de la rôtisserie. Carte postale, vers 1928. (Collection particulière Intérieur de la rôtisserie. Carte postale, vers 1928. (Collection particulière Le plongeoir de la plage. Carte postale, vers 1928. (Collection particulière
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    La plage de Paris n'est aujourd'hui qu'un souvenir. Ses derniers vestiges ont été engloutis dans les récents travaux d'aménagement de l'espace naturel régional dit: "Du bout du monde". Ce n'est qu"à travers des documents anciens qu'on peut en restituer l'aspect. Des affiches vantaient les qualités de cette plage artificielle aménagée à usage de baignade délivrée par arrêté de la mairie de Juziers le 19 mai 1929. L'ouverture de la saison avait lieu tous les ans le premier dimanche du mois de Juin et s'achevait le dernier dimanche du mois de septembre; cette habitude perpétuée à chaque saison était l'occasion de multiples réjouissances. Les images montrent une plage de sable fin bordant une eau de bain agrandi. L'hôtel de la plage a été reconstruit en 1929 par Paul Tournon sous le nom d' "hôtel de
    Parties constituantes non étudiées :
    hôtel de voyageurs cabine de bain établissement de bains
  • école primaire de la Reine Astrid
    école primaire de la Reine Astrid Aubergenville - Elisabethville - 24 boulevard du Commerce - Cadastre : 2014 AK 732
    Titre courant :
    école primaire de la Reine Astrid
    Description :
    d'un campanile. Le reste est sobre, conçu comme une école de village avec les classes au rez-de -chaussée et le logement des instituteurs à l'étage. Il a été agrandi de deux ailes sur les côtés, ce qui donne une allure plus allongée et moins originale qu'à l'origine. Elle est peut-être inspirée de l'architecture belge, et notamment de la ferme-école provinciale de Waterloo achevée en 1926. Les salles de classe en rez-de-chaussée ajoutées par Jean Prouvé en 1953 sont conçues selon le système "coque"constitué de couvertures en coque préfabriquées.
    Étages :
    en rez-de-chaussée
    Illustration :
    Plan masse de construction de l'Ecole de la Reine Astrid. Tirage, 1929. (AM Aubergenville Façade postérieure de l'école de la Reine Astrid. Tirage, 1931 (AM Aubergenville Elévation de la façade principale de l'école de la Reine Astrid construite en 1931. Tirage, 1930 Vue d'ensemble de l'école de la Reine Astrid. Photographie, vers 1931. (IFA, Paris Vue d'ensemble de l'école. Photographie, vers 1931. (AM Aubergenville). IVR11_20137800223NUC4A Vue d'ensemble de la façade antérieure. IVR11_20137800483NUC4A Vue du corps central de la façade antérieure. IVR11_20137800484NUC4A Vue d'ensemble de la façade sur cour. IVR11_20137800392NUC4A Vue du corps central de la façade sur cour. IVR11_20147800039NUC4A inscription de la façade. IVR11_20137800486NUC4A
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    s'est fait sentir. En effet plus de 60 élèves fréquentaient déjà l'école à Elisabethville. En novembre 1929, La Prévoyance mutuelle, société constructrice du lotissement, offre un terrain de 7000 mètres carrés. C'est Paul Tournon, architecte qui avait participé à tous les projets importants de la cité, qui salles de classe supplémentaire.
  • église paroissiale Sainte-Thérèse de l'Enfant Jésus
    église paroissiale Sainte-Thérèse de l'Enfant Jésus Aubergenville - Elisabethville - Cadastre : 2014 ak 159
    Titre courant :
    église paroissiale Sainte-Thérèse de l'Enfant Jésus
    Description :
    -Chapelle. Elle se compose d'un haut vaisseau central flanqué de collatéraux très bas, formant un sorte de socle. La façade a 20 mètres de haut et 7,5 mètres de large. La flèche, placée au centre de l'édifice , culmine à 45 mètres. Les trois travées de la nef sont dans le prolongement de l'abside à trois pans, sans rupture. La voûte en béton est ajourée de dalles de verre qui en soulignent les nervures. Les vitraux des baies sont sertis dans une structure de béton.
    Vocables :
    Sainte-Thérèse de l'Enfant-Jésus
    Illustration :
    Plan façade de l'église. Tirage, vers 1929. (AM Aubergenville). IVR11_20137800196NUC4A Façade principale de l'église. Tirage, vers 1929. (AM Aubergenville). IVR11_20137800192NUC4A Dessin de la façade principale de l'église. Tirage, 1927. (AM Aubergenville Plan masse de l'église. Tirage, vers 1929. (AM Aubergenville). IVR11_20137800195NUC4A Détails de la façade principale de l'église et élévation latérale. Tirage, vers 1929. (AM Plan des voûtes de l'église. Tirage, 1927. (AM Aubergenville). IVR11_20137800190NUC4A Plan de construction de la flèche de l'église. Tirage, vers 1929. (AM Aubergenville Elévation et plan de la flèche de l'église. Tirage, vers 1929. (AM Aubergenville Plan de construction de la flèche de l'église. Tirage, , vers 1928. (AM Aubergenville Disposition des dalles de verres de l'église. Tirage, vers 1929. (AM Aubergenville
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cette église a été construite en 1927 par l'architecte Paul Tournon. la pose de la première pierre a lieu le 18 septembre 1927. Un comité de soutien en a permis le financement. Ce comité était placé sous le haut patronage de la reine Elisabeth et avait deux présidents d'honneur, le cardinal Van Roey , archevêque de Malines et monseigneur Gibier, évêque de Versailles. On trouve parmi les membres des amies de la reine, Edouard Branly, le beau-père de Tournon, la comtesse de Caraman-Chimay et la comtesse
1