Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 41 à 52 sur 52 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Relief : le printemps.
    Relief : le printemps. Paris 14e arrondissement - square de l'Aspirant Dunand 20 rue Saillard - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Placée dans le square de l'Aspirant Dunant, cette fontaine est l'une des œuvres réalisées par Gilbert Privat pour l'embellissement de l'environnement de la mairie du XIVe arrondissement, dont le monument aux morts situé au repos de l'escalier d'honneur de la mairie principale. L'artiste possédait son atelier au 41 rue Boulard, à proximité immédiate de la mairie, et son épouse a été adjointe au Maire pendant de nombreuses années. Gilbert Privat a également réalisé une fontaine monumentale, représentant
    Référence documentaire :
    DACVP-COARC Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris-Conservation des Œuvres
    Représentations :
    jeune fille groupe de figures
    Localisation :
    Paris 14e arrondissement - square de l'Aspirant Dunand 20 rue Saillard - en ville
  • Horloge de la cheminée de la salle des mariages
    Horloge de la cheminée de la salle des mariages Paris 14e arrondissement
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    L'horloge insérée dans l'entablement de la cheminée de la salle des mariages participe du programme
    Description :
    Cette horloge se compose d'un cadran émaillé pivotant enchâssé dans une monture de bronze. Le mécanisme nécessite l'intervention hebdomadaire des horlogers de la Ville de Paris.
    Titre courant :
    Horloge de la cheminée de la salle des mariages
  • Moulin à vent dit moulin d'Amour (détruit)
    Moulin à vent dit moulin d'Amour (détruit) Paris 14e arrondissement - 26 avenue du Général-Leclerc - en ville - Cadastre : 2014 CL 74
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Le moulin d’Amour se trouvait au cœur de l’îlot délimité aujourd’hui par l’avenue du Général de Paris (Delagrive 1728, Roussel (1731) mais surtout Deharme (1763) où il est figuré sous le nom de moulin du Pavé. Son tracé est bien lisible sur le cadastre napoléonien de Montrouge et sur le plan de moulin à vent était un moulin banal dont on ignore précisément la date de construction. Son nom a changé . En 1623 le meunier Léon Petit paye la rente qu'il doit au prieur de Notre-Dame des Champs. En 1714 , le moulin est légué par Michel Barillet à l’œuvre de la paroisse de Saint-Jacques-du-Haut-Pas. Il porte alors le nom de moulin de Saint-jacques. mais à partir de 1762 divers baux le désignent sous le nom de moulin d'Amour. A partir de 1766 il est baillé à un scieur de pierre, ce qui prouve qu'il a cessé d'être un moulin. Cette mutation est confirmée par un bail de 1789 qui l'attribue à un marchand de bestiaux. En 1821, c'est devenu, selon J. Delort ("Mes voyages aux environs de Paris") un lieu de
    Référence documentaire :
    Paris, samedi 31 mai 1919, rapport de la 2e sous-commission sur le moulin d'Amour, 26, avenue d'Orléans
    Description :
    La tour de l'ancien moulin se trouvait sur une plate-forme de 23 mètres de diamètre environ. Elle même mesurait 7, 40 mètres de diamètre extérieur. Les murs étaient en moellons enduits de plâtre.Il ne subsistait plus rien de la charpente ou machinerie du moulin à vent. Au moment de la démolition, une poutraison en solives apparentes décorées s'est avérée dater de l'époque Louis XIII. Deux échantillons en ont été prélevés et portés au musée Carnavalet. Sous la plateforme du moulin se trouvait un ensemble de galeries voûtées en berceau formant une croix et de médiocre mise en œuvre.
    Appellations :
    Moulin du Pavé, puis moulin de Saint-Jacques, puis moulin d'Amour
    Illustration :
    Elévation du moulin en 1916. Extrait du procès verbal de la commission du Vieux Paris, 31 mai 1919 Vue du moulin en cours de destruction. Fonds d'archives de la Commission du Vieux Paris Vue du moulin en ruine. Fonds d'archives de la Commission du Vieux Paris. IVR11_20157500782NUC2A Vue du moulin transformé en habitation. Fonds d'archives de la Commission du Vieux Paris Vue de la cour du moulin transformé en habitation. Fonds d'archives de la Commission du Vieux Paris Vue du moulin au coeur de son îlot. Fonds d'archives de la Commission du Vieux Paris
  • Buste : Marianne
    Buste : Marianne Paris 14e arrondissement - 26 rue Mouton-Duvernet
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Le buste de Marianne fut réalisé par Jean Baffier et installé devant la mairie principale du XIVe arrondissement en 1881, au moment des travaux d'agrandissement et d'embellissement de l'édifice et du square . C'est la seconde œuvre de Jean Baffier à cet endroit, son Monument à Michel Servet lui faisant face dans le square de L'Aspirant Dunant.
    Statut :
    propriété de la commune
    Illustration :
    Vue de face du buste. IVR11_20157500350NUC4A
  • Immeuble, 18 rue Mouton Duvernet
    Immeuble, 18 rue Mouton Duvernet Paris 14e arrondissement - 18 rue Mouton Duvernet - en ville - Cadastre : 2014 CL 59
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Un premier immeuble existait en 1862 élevé de deux étages carrés et d'un étage de comble. Il comportait deux boutiques, une épicerie et une gargote. Il a été reconstruit vers 1880. En 1923, un permis de construire a été déposé pour un bâtiment en rez de chaussée à usage de magasin et d'un atelier de draps qui se trouvent toujours à l'arrière du bâtiment. Le permis de construire fait mention d'un hôtel
    Référence documentaire :
    Calepins de la révision du cadastre Archives de Paris. Calepins de la révision du cadastre DP 4 Permis de construire VO11 2306 Archives de Paris. Permis de construire VO11 2306.
    Description :
    Immeuble élevé de quatre étages carrés dont la façade est organisé autour d'un axe central surmonté d'un fronton et flanqué de deux balcons au quatrième étage. Les fenêtres ont conservé leurs lambrequins . L'accès se fait par une porte bâtarde. Comme à l'origine, deux boutiques se trouvent au rez de chaussée.
    Illustration :
    Constructions sur cour et jardin-Plan, vers 1905. (Archives de Paris, VO11 2486 Façade de l'immeuble. IVR11_20157500624NUC4A Fronton de la façade. IVR11_20157500625NUC4A Porte batarde de l'immeuble. IVR11_20157500626NUC4A plaque figurant à côté de la porte d'entrée. IVR11_20157500627NUC4A
  • Groupe sculpté : Les Adolescents
    Groupe sculpté : Les Adolescents Paris 14e arrondissement - 26 rue Mouton-Duvernet
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Ce groupe sculpté se trouve dans en plein air la cour intérieure de la mairie annexe. daté de 1956 , il n'est pas mentionné dans le dossier de demande d'inscription en CRPS de 2011. Toutefois, sa date correspond à la seconde période de commande de décor pour la mairie annexe. Il est à noter qu'il existe au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris deux sculptures en bronze intitulées Adolescent et Adolescente (dépôts du Fonds Municipal d'art contemporain au musée d'art moderne de la Ville de Paris), de dimensions équivalentes au groupe de la mairie annexe (inv. CMS 3591/AMS 363 et CMS 3663/ AMS 364), attestant que
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Groupe sculpté de deux personnages nus en position debout. Les personnages sont représentés grandeur nature et reposent sur un socle. Traité avec un grand esprit de synthèse, le corps de la jeune par la pureté de leur forme.
    Illustration :
    Groupe sculpté vu de face. IVR11_20157500236NUC4A La figure masculine vue de profil. IVR11_20157500238NUC4A
  • Statue : L'Éclaireur (œuvre disparue)
    Statue : L'Éclaireur (œuvre disparue) Paris 14e arrondissement - 26 rue Mouton-Duvernet
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Œuvre en bronze dont le plâtre fût acquis par la Mairie de Paris auprès de l'artiste, Bernard -Adrien Steuer, au Salon de 1884 (E.U 89 V.P, n°135) . Le fondeur de la statue est Thiébaut. Elle fut
    Référence documentaire :
    Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris-Conservation des Oeuvres d'Art Religieuses et Civiles, Documentation. Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris-Conservation des Archives de Paris. WM90/5. Parcs et Jardins. Archives de Paris. WM90/5. Parcs et Jardins. Musée d'Orsay. Fonds Debuisson. Musée d'Orsay. Service de la documentation. Fonds Debuisson.
    Représentations :
    guerre de 1870
    Statut :
    propriété de la commune Propriété de la Ville de Paris déposée dans le square Ferdinand Brunot.
    Description :
    Cette statue représente un soldat français pendant la guerre franco-prussienne de 1870. Le corps
    Illustration :
    Vue de la statue "L'Eclaireur". IVR11_20157500487NUC4A
  • Immeuble, 20 rue Ernest-Cresson
    Immeuble, 20 rue Ernest-Cresson Paris 14e arrondissement - 20 rue Ernest-Cresson - en ville - Cadastre : 2014 CL 10
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    En 1913, 1 permis de construire a été déposé par Charles Couyba, sénateur de la Haute-Saône . M.Couyba est également propriétaire d'une partie de l'immeuble mitoyen, situé au 20 rue Ernest-Cresson , avec M.Guédy, architecte. Les deux propriétaires s'engagent à maintenir à l'état de cour commune le
    Référence documentaire :
    Permis de construire VO 11 1131. Archives de Paris. Permis de construire VO 11 1131.
    Description :
    Cet immeuble de 5 étages carrés et 2 étages de combles est organisé par un plan en L. Sur la rue se trouvent des ateliers. L'immeuble sur rue est construit en pierre de taille, avec des balcons et femme jouant de la lyre par G.Iselin. Au 6 étage, se trouve un important atelier d'artiste dont le
    Illustration :
    Vue de la façade sur rue.-Plan, 1913. (Archives de Paris VO 11 1131). IVR11_20157500573NUC4A Coupe transversale et façade sur cour.-Plan, 1913. (Archives de Paris VO 11 1131 Plan des 1er, 2e, 3e, 4e étages.-Plan, 1913. (Archives de Paris VO 11 1131 plan du 5e étage.-Plan, 1913. (Archives de Paris VO 11 1131). IVR11_20157500574NUC4A Plan du 6e étage.-Plan, 1913. (Archives de Paris VO 11 1131). IVR11_20157500575NUC4A Plan du 7e étage.-Plan, 1913. (Archives de Paris VO 11 1131). IVR11_20157500576NUC4A Vue de la façade. IVR11_20157500664NUC4A Vue de l'atelier d'artiste. IVR11_20157500665NUC4A Vue de la porte d'entrée. IVR11_20157500666NUC4A Vue du motif sculpté de la porte du 18 rue Ernest Cresson, immeuble mitoyen du n°20
  • École primaire de garçons actuellement école élémentaire.
    École primaire de garçons actuellement école élémentaire. Paris 14e arrondissement - 46 rue Boulard - en ville - Cadastre : 2014 CL 62
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    L'école de garçons, actuelle école primaire, fait partie des bâtiments communaux dont la construction a été décidée par la commune de Montrouge dès 1846. Il s'agit d'une réponse aux exigences de la Loi Guizot, contraignant les communes à disposer d'un local d'école. L'achat de terrains aux Hospices de Paris en 1849, pour y construire une mairie, des écoles, une salle d'asile et une place publique donne lieu à un procès verbal actant la viabilité du projet par l'architecte de l'arrondissement de dont il assure la réalisation dès 1852. L'école de garçons se situe coté rue Boulard , perpendiculairement à la Mairie. En 1878, pour faire face à une nombre croissant de nouveaux élèves, les écoles ont fait l'objet de nombreux aménagements destinés à ouvrir de nouvelles salles de classes. Un projet de surélévation a été proposé en 1878 par Emile Vaudremer, architecte de l'arrondissement, mais n'a pas vu le jour.
    Précision dénomination :
    école primaire de garçons
    Description :
    Le plan de l'école des garçons, actuelle école primaire, était à l'origine similaire à celui de l'école de filles. Toutefois, à une date inconnue, le retrait marqué par le bâtiment central a été comblé
    Titre courant :
    École primaire de garçons actuellement école élémentaire.
    Illustration :
    Plan des caves de l'école de garçons, 1878. (AD75 V27 M4 art.1-13). IVR11_20157500522NUC4A Plan du rez de chaussée de l'école de garçons, 1878. (AD75 V27 M4 art.1-13). IVR11_20157500524NUC4A Plan du 1er étage de l'école de garçons, 1878. (AD75 V27 M4 art.1-13). IVR11_20157500523NUC4A Plan masse de l'hôtel de ville, des écoles et du square vers 1896. (AD Paris. Petit Montrouge, 81e Vue de l'école élémentaire prise de la place de la mairie. IVR11_20157500253NUC4A Vue générale de la cour intérieure IVR11_20157500330NUC4A Vue du bâtiment abritant la salle de gymnastique. IVR11_20157500328NUC4A Vue du bâtiment abritant les salles de classe. IVR11_20157500329NUC4A Vue de la salle de gymnastique. IVR11_20157500341NUC4A Vue des baies éclairant la salle de gymnastique. IVR11_20157500342NUC4A
  • Immeuble, 17 rue Ernest-Cresson
    Immeuble, 17 rue Ernest-Cresson Paris 14e arrondissement - 17 rue Ernest-Cresson - en ville - Cadastre : 2014 CL 68
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cet immeuble a été construit sur la bande de terrain occupée par le jardin du 35 rue Boulard. On sait qu'en 1928 un permis de construire a été déposé pour établir une cour commune avec le numéro 15
    Référence documentaire :
    Permis de construire VO11 1131 Archives de Paris. Permis de construire VO11 1131
    Illustration :
    Vue de la façade. IVR11_20157500677NUC4A Vue de la fenêtre octogonale placée au rez de chaussée. IVR11_20157500679NUC4A
  • Immeuble, 35 rue Boulard
    Immeuble, 35 rue Boulard Paris 14e arrondissement - 35 rue Boulard - en ville - Cadastre : 2014 CL 67
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cet immeuble a été construit en 1878-79. Il comportait un atelier de photographe au fond du jardin qui a été surélevé d'un étage en 1897. il a été affecté par le percement de la rue Ernest-Cresson en 1906 et son jardin amputé largement par la construction de l'immeuble du 17 rue Ernest-cresson dans les
    Référence documentaire :
    Calepins de la révision du cadastre Archives de Paris. Calepins de la révision du cadastre. DP4
    Description :
    L'immeuble double en profondeur comporte deux étages carrés et un étage de comble. il est construit en moellons. Il comportait un grand appartement et plusieurs autres "de bonne distribution". On y
    Illustration :
    Détail du plan masse de la maison avec son jardin vers 1896. (AD Paris. Petit Montrouge, 81e Vue de la façade principale. Certaines travées ont été modifiées. IVR11_20157500595NUC4A Puits de lumière au centre du bâtiment. IVR11_20157500596NUC4A Escalier latéral gauche donnant sur le passage cocher. Il existe le même de l'autre côté Vue de la courette du côté droit. On aperçoit le mur du 17 rue Ernest-Cresson Vue de la courette du côté gauche. On aperçoit la rue Ernest-Cresson. IVR11_20157500777NUC4A vue de l'appentis placé au bout du couloir central, dans l'espace de séparation des deux couretttes
  • Immeuble, 14 rue Ernest-Cresson
    Immeuble, 14 rue Ernest-Cresson Paris 14e arrondissement - 14 rue Ernest-Cresson - en ville - Cadastre : 2014 CL 13
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    En 1906, un permis de construire a été déposé par l'architecte A.Pennequin pour lui même. Il a été refusé et en 1911 deux entrepreneurs de maçonnerie et travaux publics, Cassat et Lacôte déposent un nouveau projet pour un bâtiment sur rue. Ce permis est accordé et un rapport de l'inspecteur des mines par bourrages. Hauteur de la masse exploitée : 1m75, le ciel de la carrière est de 19m50. Les vides dépose une demande de permis de construire pour le bâtiment sur cour.
    Référence documentaire :
    Permis de construire VO 11 1131. Archives de Paris. Permis de construire VO 11 1131.
    Description :
    L'immeuble sur rue, en pierre de taille, se différencie du reste de la rue par son élévation à trois étages et son absence de combles. Il a une façade ordonnancé, dominée par un fronton cintré orné d'un cuir découpé, de guirlandes et de cornes d'abondance d'inspiration Louis XVI. Les ferronneries des garde-corps portent la même influence. Cet immeuble dispose de deux accès, une porte bâtarde et une porte cochère. Les bureaux de l'entreprise se trouvaient au rez de chaussée et les trois étages comportaient chacun un appartement identique. Sa façade arrière est construite en brique, comme le bâtiment de
    Illustration :
    Facade, élévation dressée par A.Pennequin, architecte.-Pla, 1910. (Archives de Paris. VO11 1131 Façade sur rue, propriété de Messieurs Cassat et Lacôte. -Plan, 1911. (Archives de Paris, VO11 1131 Facade sur rue, propriété de Messieurs Cassat et Lacôte. -Plan, 1911. (Archives de Paris, VO11 1131 Facade sur cour, propriété de Messieurs Cassat et Lacôte. -Plan, 1911. (Archives de Paris, VO11 Rez de chaussée, propriété de Messieurs Cassat et Lacôte. -Plan, 1911. (Archives de Paris, VO11 Etages, propriété de Messieurs Cassat et Lacôte. -Plan, 1911. (Archives de Paris, VO11 1131 Rez de chaussée immeuble sur cour, propriété de Monsieur Lacôte. -Plan, 1922. (Archives de Paris Façade immeuble sur cour, propriété de Monsieur Lacôte. -Plan, 1922. (Archives de Paris, VO11 1131 Facade et coupe immeuble sur cour, propriété de Monsieur Lacôte. -Plan, 1922. (Archives de Paris Vue du fronton de l'immeuble. IVR11_20157500657NUC4A