Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Résultats 1 à 19 sur 19 - triés par pertinence
  • maisons, immeubles
    maisons, immeubles Le Perreux-sur-Marne - en ville
    Illustration :
    travaux n° 59, 1908. (AM Le Perreux-sur-Marne) IVR11_20059400028XA (société d'épargne et de construction de maisons à bon marché). (AM Le Perreux-sur-Marne de maison. Déclaration de travaux n° 56, 1923. (AM Le Perreux-sur-Marne) IVR11_20059400022XA . Déclaration de travaux n° 56, 1923. (AM Le Perreux-sur-Marne) IVR11_20059400018XA ° 43, 1935. (AM Le Perreux-sur-Marne) IVR11_20059400016XA Le Perreux-sur-Marne) IVR11_20059400014XA signés E. Combecau. (AM Le Perreux-sur-Marne) IVR11_20059400034XA . Combecau (AM Le Perreux-sur-Marne) IVR11_20059400032XA Plans et élévations d'une maison Netter. Déclaration de travaux n° 67, 1922. (AM Le Perreux-sur Vue panoramique, depuis Nogent-sur-Marne. Carte postale. (AD Val-de-Marne) IVR11_19859400236XB
    Localisation :
    Le Perreux-sur-Marne - en ville
    Aires d'études :
    Perreux-sur-Marne (Le)
  • Maison
    Maison Le Perreux-sur-Marne - 46 quai de Champagne - en ville - Cadastre : 1985 AH 27
    Localisation :
    Le Perreux-sur-Marne - 46 quai de Champagne - en ville - Cadastre : 1985 AH 27
    Aires d'études :
    Perreux-sur-Marne (Le)
  • Maison dite Villa Jacques
    Maison dite Villa Jacques Le Perreux-sur-Marne - 51 rue de Metz - en ville - Cadastre : 1985 X 36
    Illustration :
    Détail de la lucarne sur la façade latérale. IVR11_20049400411XA Détail de la plaque en céramique portant l'inscription ""Villa Jacques"" sur la façade latérale
    Localisation :
    Le Perreux-sur-Marne - 51 rue de Metz - en ville - Cadastre : 1985 X 36
    Aires d'études :
    Perreux-sur-Marne (Le)
  • maison Pourquoi Pas
    maison Pourquoi Pas Le Perreux-sur-Marne - 46 avenue Gabriel Péri - en ville - Cadastre : 1985 AN 136
    Illustration :
    Détail de la plaque en grès flammé sur la face antérieure. IVR11_19889400115X
    Historique :
    Maison construite 1er quart 20e siècle par Georges Nachbaur et ses fils, architectes à Nogent-sur -Marne 79 rue des jardins.
    Localisation :
    Le Perreux-sur-Marne - 46 avenue Gabriel Péri - en ville - Cadastre : 1985 AN 136
    Aires d'études :
    Perreux-sur-Marne (Le)
  • Maison
    Maison Le Perreux-sur-Marne - 34 quai de Champagne - en ville - Cadastre : 1985 AI 9A
    Localisation :
    Le Perreux-sur-Marne - 34 quai de Champagne - en ville - Cadastre : 1985 AI 9A
    Aires d'études :
    Perreux-sur-Marne (Le)
  • Maison dite Chalet Montaigne
    Maison dite Chalet Montaigne Le Perreux-sur-Marne - 38 quai de Champagne - en ville - Cadastre : 1985 AH 50
    Localisation :
    Le Perreux-sur-Marne - 38 quai de Champagne - en ville - Cadastre : 1985 AH 50
    Aires d'études :
    Perreux-sur-Marne (Le)
  • Maison
    Maison Le Perreux-sur-Marne - 13bis allée de Stalingrad - en ville - Cadastre : 1979 AF 71
    Historique :
    Maison construite vers 1900 par Georges Nachbaur, architecte à Nogent-sur-Marne avec décor sculpté
    Localisation :
    Le Perreux-sur-Marne - 13bis allée de Stalingrad - en ville - Cadastre : 1979 AF 71
    Aires d'études :
    Perreux-sur-Marne (Le)
  • Maison
    Maison Le Perreux-sur-Marne - 18 avenue des Rochers - en ville - Cadastre : 1979 AC 17B
    Historique :
    Maison néo Renaissance construite 4e quart 19e siècle ; ailes en retour et véranda ajoutées sur la
    Localisation :
    Le Perreux-sur-Marne - 18 avenue des Rochers - en ville - Cadastre : 1979 AC 17B
    Aires d'études :
    Perreux-sur-Marne (Le)
  • Maison
    Maison Le Perreux-sur-Marne - 16 quai de Champagne - en ville - Cadastre : 1985 AT 80A
    Localisation :
    Le Perreux-sur-Marne - 16 quai de Champagne - en ville - Cadastre : 1985 AT 80A
    Aires d'études :
    Perreux-sur-Marne (Le)
  • Maison
    Maison Le Perreux-sur-Marne - 25 quai de Champagne - en ville - Cadastre : 1985 AI 40
    Illustration :
    Vue d'une fenêtre avec décor de briques vernissées sur le linteau cintré et de carreaux en grès flammé sur l'allège. IVR11_19889400130XA
    Localisation :
    Le Perreux-sur-Marne - 25 quai de Champagne - en ville - Cadastre : 1985 AI 40
    Aires d'études :
    Perreux-sur-Marne (Le)
  • Maison
    Maison Le Perreux-sur-Marne - 24 rue de la Gaîté - en ville - Cadastre : 1985 T 81
    Illustration :
    Plan et élévation antérieure. (AD Val-de-Marne. 27 J 192) IVR11_19869400730X Plan de la terrasse et élévation postérieure. (AD Val-de-Marne. 27 J 192) IVR11_19869400732X Plan de la terrasse et élévation postérieure. (AD Val-de-Marne. 27 J 192) IVR11_19869400731X Plan, coupe, élévation de la pergola. (AD Val-de-Marne. 27 J 192) IVR11_19869400733X Vue perspective de la pergola. (AD Val-de-Marne. 27 J 192) IVR11_19869400734X Détail de la porte d'entrée et de son motif ornemental en fer forgé, un oiseau posé sur des
    Historique :
    Maison construite entre 1926 et 1939 par Gérard Tissoire, architecte à Nogent-sur-Marne.
    Localisation :
    Le Perreux-sur-Marne - 24 rue de la Gaîté - en ville - Cadastre : 1985 T 81
    Aires d'études :
    Perreux-sur-Marne (Le)
  • maison du peintre Gardon, 10 rue Jacques Yvon
    maison du peintre Gardon, 10 rue Jacques Yvon Écouen - 10 rue Jacques Yvon - Cadastre : 2014 AI 186
    Description :
    La maison est de plan rectangulaire et suit le tracé ascendant de la rue Jacques Yvon. L'enduit de fenêtre. Celles du rez-de-chaussée sont surmontées de décors floraux peints sur céramique (malheureusement
    Illustration :
    Détail d'un linteau en céramique, signé par le peintre Gardon qui a occupé cette maison
    Texte libre :
    particularité d'Ecouen, le bourg ayant accueilli plusieurs artistes au XIXe et au début du XXe siècle. Ici, la trace de cette activité se trouve sur les carreaux en céramique peinte, au-dessus des fenêtres : ils
    Historique :
    le décor de la villa "Les Roses" au Perreux-sur-Marne. Un bâtiment existait déjà à cet emplacement sur le cadastre "napoléonien", mais son emprise n'était tout particulièrement dans le rendu des fleurs. C'est lui qui a exécuté les peintures florales sur les pas exactement la même que celle de la maison actuelle, sans doute construite dans le courant du XIXe Emile Duverger. Cet artiste, formé comme peintre-céramiste à Choisy-le-Roi puis à Limoges, excellait
    Référence documentaire :
    p. 81. Ecouen. Un balcon sur la plaine de France. 2018 AUSSEUR-DOLLEANS, Chantal, CREPIN-LEBLOND ). Ecouen. Un balcon sur la plaine de France. Collection Patrimoines d’Île-de-France. Lyon : éditions Lieux
  • maisons, immeubles
    maisons, immeubles Champigny-sur-Marne
    Illustration :
    Vue de la place d'Armes. Carte postale. (Soc. hist. de Villiers-sur-Marne et de la Brie française Champigny-sur-Marne) IVR11_20069400511XB Maison, 44 allée Watteau. Parent, Claude (architecte). Vue de la maison depuis le quai de la Marne sur le paysage. Tiré de : Elle, 18 décembre 1959. (Musée d'Ile-de-France, Sceaux , Adolphe (architecte). (AM Champigny-sur-Marne. Boîte 008 838) IVR11_20079400343XA , élévations et coupes, 1912. Remson, A.et Robinne, P. (architectes). (AM Champigny-sur-Marne. Boîte 008 838 coupes, 1912. (AM Champigny-sur-Marne. Boîte 008 838) IVR11_20079400347XA , entrepreneur-promoteur de Nogent-sur-Marne. IVR11_20069400451VA Immeuble, 82-24 rue Musselburgh. Vue générale depuis le chemin de contre-halage le long de la Marne Maison, 44 allée Watteau. Vue d'ensemble depuis le contrebas du chemin bordant la Marne de la
    Localisation :
    Champigny-sur-Marne
    Aires d'études :
    Champigny-sur-Marne
  • villa
    villa Meaux - 14 quai Victor-Hugo - - Cadastre : 1850 G 600-606 2000 BR 134
    Description :
    Cette villa 1900 présente sa façade principale vers la Marne. Elle est animée par des éléments de toiture et par un jeu sur la polychromie des matériaux (meulière apparente, céramique vernissée
    Illustration :
    Vue de la façade donnant sur le quai Victor-Hugo, depuis la rive gauche de la Marne. Au fond, la
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
  • Maisons
    Maisons Bry-sur-Marne
    Illustration :
    . de Villiers-sur-Marne et de la Brie française) IVR11_19849400647XB maison en orphelinat Mentienne, vers 1920. (Musée Bry-sur-Marne. Fonds Mentienne) IVR11_20079400077XA Plan général de la Maison de Daguerre, 4 rue du 136e de Ligne, 1904. (Musée Bry-sur-Marne. Fonds Vue de la Grande Rue Charles de Gaulle. Carte postale. (AD Val-de-Marne) IVR11_19849401548XB Vue de la Grande Rue Charles de Gaulle. Carte postale. (AD Val-de-Marne) IVR11_19849401550XB Vue de la Grande Rue Charles de Gaulle. Carte postale. (AD Val-de-Marne) IVR11_19849401551XB Vue de la Grande Rue Charles de Gaulle. Carte postale, 1923. (AD Val-de-Marne) IVR11_19849401549XB Vue de la Grande rue Charles de Gaulle; Carte postale. (AD Val-de-Marne) IVR11_19849401552XB Vue du ""Café de Paris"", place du Château. Carte postale. (AD Val-de-Marne) IVR11_19849401547XB Villa Le Cottage, 8 rue du Parc. Carte postale. (Collection particulière) IVR11_20069400307XB
    Localisation :
    Bry-sur-Marne
    Aires d'études :
    Bry-sur-Marne
  • maison rue Saint-Louis
    maison rue Saint-Louis Melun - 12 rue Saint-Louis - en ville - Cadastre : 1985 AI 100
    Illustration :
    Elévation sur le jardin. IVR11_20077700142NUC4A Détail de la façade : motif sculpté sur le piédroit de la porte d'entrée. IVR11_20077700143NUC4A / Albert Morancé, tome 1. (BNF, Département des estampes. Topo Va Seine-et-Marne) IVR11_20057700387Z Vue d'ensemble, depuis le jardin. IVR11_20077700141NUC4A Détail de la façade : hibou sculpté sur l'angle. IVR11_20077700146NUC4A Le meuble-cheminée du salon : vue de face. IVR11_20077700148NUC4A Le meuble-cheminée du salon : vue latérale. IVR11_20077700149NUC4A
    Historique :
    édifiée par l'architecte Henri Tauzin et le constructeur Olivier Soubiran. Elle a fait l'objet d'une
  • villa Les Ravenelles
    villa Les Ravenelles Melun - 14 avenue des Tilleuls - en ville - Cadastre : 1985 BC 271
    Description :
    , des épis de faîtage et un jeu sur la disposition des ardoises du toit en pavillon complètent le décor La villa est construite en parpaings apparents, avec un décor de brique. Sur la partie en la villa sur trois côtés.
    Observation :
    vers le sud, à partir de la seconde moitié du 19e siècle (arrivée du chemin de fer). Elle a été retenue
    Historique :
    Au début du 20e siècle, une opération de lotissement est menée par Maurice Chamaillé sur le terrain Tilleuls, construite pour desservir ce lotissement. Plusieurs maisons sont édifiées le long de cette voie dans le 1er quart du 20e siècle (cf. recherches de M. Damien Jullemier). La plus pittoresque est la l'architecte : "Société Immobilière Montereau Seine-et-Marne. G. Richardot architecte S.N." Richardot était alors installé dans le quartier, au 6 rue de la Fosse-aux-Anglais. Parmi ses autres réalisations à Melun
  • les maisons d'Elisabethville
    les maisons d'Elisabethville Aubergenville - Elisabethville
    Description :
    Les maisons en meulière sont très peu nombreuses (10 sur 172), de même que les maisons en brique (4 ) sur 172). L'essentiel des maisons est en matériau inconnu (probablement béton) recouvert d'un enduit
    Illustration :
    Plans de la maison de Monsieur René le Ruste. Architecte : A.Schiketans, 1933 Une maison à Aubergenville, avant le lotissement. Architecte : Clabaut, 1904. L'Habitation pratique Une maison à Aubergenville, avant le lotissement (détail). Architecte : Clabaut, 1904. L'Habitation Une des premières maisons, publiée dans l'Illustration, le 30-3-1929 . Architectes : Sée et Chorein Façade de l'une des premières maisons, publiée dans l'Illustration, le 30-3-1929 . Architectes Façade sur jardin de la maison de notable "les Chênes", 13 avenue du Maréchal-Joffre. Architectes Maison, 4, boulevard Louis Renault. Le triplet des baies présente une variante dans sa partie Le boulevard de la République.On aperçoit des maisons jumelles à double fronton Maison, 63 avenue du Maréchal-Foch. Typologie des maisons à pignon brisé. Le motif de pièces Maison, 1, boulevard du Commerce. Le décor à faux pans-de-bois est remarquable
    Texte libre :
    le toit qui rassemble l’essentiel du décor, par sa forme, ses tuiles en écaille sur le brisis, son Le repérage a permis de révéler une vingtaine de pavillons qui présentent un air de famille et font un étage de comble aménagé. Le décor se résume à une corniche moulurée en bois. Ces maisons d’un plan présente une légère variante sur la forme des fenêtres du rez-de-chaussée. Ces maisons faisaient sans doute partie des modèles proposées clés en mains par la société le Home et pourraient être dues à l’architecte -bois et au large débord du toit et de sa demi-croupe. Leur haute silhouette dissymétrique ponctue le lotissement. Le modèle de base est décliné avec de nombreuses variantes, bow-windows, loggias, chaque propriétaire y mettant sa touche de couleur. Le cahier des charges autorisait les maisons « accolées par deux ». Ce jumelage est fréquemment utilisé à cette époque pour valoriser les parcelles de taille moyenne. Le regroupement du bâti sur la limite mitoyenne dégage largement les jardins. On retrouve dans ces maisons les
  • l'habitat à Melun
    l'habitat à Melun Melun
    Description :
    , grès, chaux, tuiles plates. Les murs étant enduits, on ne peut pas toujours savoir quel est le matériau de gros-œuvre. Néanmoins, le pan-de-bois est abondamment employé jusqu'à la fin de l'Ancien Régime , concurremment avec le moellon de calcaire (renforcé par des chaînes en grès). Pour la couverture, le chaume (gluy) est attesté par les sources mais la tuile semble devenir prépondérante dès le 17e siècle. C'est
    Illustration :
    Carte n°2 : report du plan cadastral ""napoléonien"" (1826) sur le plan cadastral actuel Carte n°2 (détail) : report du plan cadastral ""napoléonien"" (1826) sur le plan cadastral actuel Carte n°2 (détail) : report du plan cadastral ""napoléonien"" (1826) sur le plan cadastral actuel Carte n°13, partie nord : le jeu sur la polychromie des matériaux dans l'habitat du XIXe siècle Carte n°13, partie sud : le jeu sur la polychromie des matériaux dans l'habitat du XIXe siècle Propriété de M. Billoux, lotissement du chemin de Voisenon"". Autre exemple de pavillon sur le pavillon sur le plateau nord de Melun. Tirage d'architecte, 1936 (10 mai). (AM Melun. 1 Fi 992 Brunner."" Exemple d'habitat très modeste, de type cabanon, présent sur le plateau nord dans les années sur le plateau nord, 5 mars 1938. (AM Melun. 1 Fi 1235) IVR11_20047700342NUC Maison de maître, 9 rue Saint-Barthélémy : élévation sur le jardin, vue depuis la préfecture
    Historique :
    prédominance d'un habitat courant privilégiant la maison sur l'hôtel, le passage du pignon au gouttereau en Saint-Aspais, autrement dit sur l'île et sur la rive droite, à l'intérieur de l'enceinte médiévale disparue. La paroisse Saint-Ambroise, sur la rive gauche, a perdu une partie de son tissu urbain ancien par sur les modèles fournis par Paris et sa banlieue, aussi bien pour les formes que pour les matériaux.
1