Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
  • mairie, actuellement maison des associations et office du tourisme
    mairie, actuellement maison des associations et office du tourisme Draveil - centre - 11 place de la Division-Leclerc - en ville - Cadastre : 1983 AE 257 2011 AE 722
    Annexe :
    : acquisition d’un terrain pour le dégagement de la mairie, 1919. II. iconographie - A.D. Essonne, 2 Fi et historique de Draveil, avril 2001, p. 43 et 54.
    Illustration :
    Vue de la façade principale. IVR11_20069100501XA Vue de la façade latérale sur la rue du Docteur-François. IVR11_20069100507XA
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    petite, le conseil municipal décide de la reconstruire, sur le même emplacement agrandi d'un terrain de 150 m2 acheté à Mme Laveissière, propriétaire du château de Draveil. Les plans dressés par Marc Soumastre de Villeneuve-Saint-Georges, sont achevés le 20 juillet 1900. En 1919, lors du démantèlement de la ferme, un terrain de 6910 m2 est acquis auprès de la société Bernheim frères et fils pour permettre la création d'une place publique, le dégagement de la mairie et l'élargissement des rues de la Mairie et de fonction de mairie jusqu'en 1963, date du transfert des services municipaux dans la Maison Chapuis ; il abrite désormais l'office du tourisme et les associations de la commune.
    Localisation :
    Draveil - centre - 11 place de la Division-Leclerc - en ville - Cadastre : 1983 AE 257 2011 AE 722
  • mairie-école
    mairie-école Vigneux-sur-Seine - 75 rue Pierre-Marin - en ville - Cadastre : 1983 AR 76 à 78
    Annexe :
    : monographie de l’instituteur Pierre Anatole Roy, 10 septembre 1899. . A. M. Vigneux, 1 M 2 : plans, 1876 annexe, 1926 ; 1 M 7, installation d’une station-essence, 1939 ; 1 M 8, aménagement de la mairie après récupération des classes désaffectées, 1953-1954, 1 M 9, acquisition de bâtiments, 1957 ; 1 M 10, réalisation d’un nouveau centre administratif, 1964-1969 ; 1 M 12, projet d’extension par l’acquisition de la , 1969-1975. II. Bibliographie - Chodron de Courcel, Robert. Vigneux-sur-Seine, étude historique . Le Livre d’histoire, 2004, p. 138-142. - Leveau-Fernandez, Madeleine. De Vicus-Novus à Vigneux-sur -Seine. Messidor, 1988, p. 75-76. - Vigneux, ville ouverte. Société d’histoire de Draveil et Vigneux
    Murs :
    pan de métal
    Illustration :
    Projet de construction d'une école avec logement de l'instituteur, mairie et logement du garde Projet de construction d'une école avec logement de l'instituteur, mairie et logement du garde -champêtre : plan du rez-de-chaussée, du 1er étage et des caves. (AM Vigneux-sur-Seine, 1 M 2 Projet de construction d'un secrétariat en annexe de la mairie : façade latérale, coupe, élévation sur cour, plan du rez-de-chaussée ; 15 février 1926. (AM Vigneux-sur-Seine, 1 M 5) IVR11_20079101236XA proposé par la Coopérative des Bois de l'Est (Aube), 5 août 1970. (AM Vigneux-sur-Seine, 1 M 21 Agrandissement de l'hôtel de ville : façade principale, par la société GETRABAT, 45, rue de Clisson Extension de la mairie : façades avant, arrière, latérales gauche et droite ; 19 mars 1975. (AM Vue d'ensemble du bâtiment et plan de l'école ; photographie et plan extraits de la monographie Vue d'ensemble de l'ancienne mairie. Carte postale, vers 1910. (AD Essonne, 2 Fi 184
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    En 1877, la commune de Vigneux, réunie à celle de Draveil pour le culte et l'instruction primaire , décide de se doter d'une mairie-école, sur un projet établi par J. Laroche, architecte à Corbeil. Le terrain de 1600 m2 situé à la jonction des quatre voies de communication du village, est mis à la disposition de la commune par Georges de Courcel. L'administration départementale jugeant trop coûteux le projet (qui prévoitt aussi un logement pour le garde-champêtre), de nouveaux plans sont établis par H. B loin sur le chemin de la gare. Les travaux sont adjugés à Jacques Houry, entrepreneur à Brunoy. D'abord mixte, l'école, qui ne comporte que 40 places, est réservée aux garçons en l906, date de la construction d'une école de filles dans le quartier de Château-Frayé. En 1913 elle se compose de deux classes, dont une provisoire. On envisage alors sa fermeture et la construction d'une nouvelle école de garçons à côté de celle des filles, au Château-Frayé, quartier désormais le plus peuplé de la localité ; P. Simon
1