Dossier d’œuvre objet IM75000088 | Réalisé par ; ;
Bussière Roselyne
Bussière Roselyne

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • enquête thématique départementale, rampes d'appui en ferronnerie des escaliers parisiens sous l'Ancien Régime
rampe d'appui, escalier privé de l'hôtel du garde meuble, actuellement Etat-Major de la Marine nationale
Copyright
  • (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation

En 1765 Louis XV attribua au Garde-Meuble, vénérable institution fondée par Henri IV, l'un des deux bâtiments de la place de la Concorde alors en cours de construction. Gabriel proposa différents plans d'aménagement intérieur et le projet définitif fut arrête en 1768, à la suite de nombreux échanges avec Pierre-Elisabeth de Fontanieu, intendant et contrôleur général des meubles de la Couronne. Le bâtiment comporte deux escaliers bien distincts, l'un pour desservir les salles d'exposition du mobilier, l'autre pour les appartements de l'intendant. En effet les salles étaient ouvertes au public les premiers mardis de chaque mois d'avril à novembre.

Cet escalier, réservé à un usage privé, donnait accès aux appartements de l'Intendant du Garde-Meuble. Il dessert deux étages. La cage de forme rectangulaire est très classique, la rampe reste dans la tradition des rampes à panneaux longs : un sur le côté court et deux sur le côté long, tous alternant avec un petit panneau décoré d'un pilastre. Ce dernier, ainsi que le cadre qui enserre le décor des panneaux longs, est marqué par des motifs à la grecque très anguleux qui se détachent du châssis par de petites billes de fer. L'originalité qui donne à cette rampe son caractère tout à fait unique consiste en un réseau de losanges légèrement curvilignes, motif de marqueterie utilisé à cette époque par Gilles Joubert qui pourrait avoir fourni le dessin de la rampe.

  • Catégories
    maçonnerie, ferronnerie, fonderie
  • Matériaux
    • pierre, taillé
    • fer, forgé
    • bronze, fondu
  • Statut de la propriété
    propriété publique
  • Protections
    classé au titre immeuble, 1923/05/31
  • Référence MH
Date d'enquête 2009 ; Date(s) de rédaction 2009
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
Bussière Roselyne
Bussière Roselyne

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.