Logo ={0} - Retour à l'accueil

Parfumerie Vibert (parfumerie et savonnerie du Commerce), puis Lanquest frères et successeurs, puis société anonyme Princifarm (détruit après inventaire)

Dossier IA93000056 réalisé en 2000

Fiche

Appellationsparfumerie Vibert (parfumerie et savonnerie du Commerce), puis Lanquest frères et successeurs, puis société anonyme Princifarm
Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, cour, bureau
Dénominationsparfumerie
Aire d'étude et cantonSeine-Saint-Denis - Montreuil
AdresseCommune : Montreuil
Adresse : 128 rue
Paris
Cadastre : 1999 AX 74

La parfumerie Vibert (parfumerie et savonnerie du Commerce) est fondée en 1859. Elle produit des articles de savonnerie et de parfumerie (spécialité de pommades, huiles et vaselines parfumées). L'activité continue sous les raisons sociales Lanquest frères (en 1917) puis de nouveau Vibert (1942), et enfin Principharm (en 1980). Divers travaux d'agrandissement sont effectués au cours de la période d'activité, notamment en 1917 sous la direction de l'architecte A. Labussière, puis en 1942 (architecte Demoison). En 1904, la force motrice est de 50 ch. Vibert emploie 43 personnes en 1862, 150 à 200 en 1904, et 120 en 1954. L'usine est détruite vers 1990, et laisse place au Palais des congrès Marcel-Dufriche.

Période(s)Principale : milieu 19e siècle
Principale : milieu 20e siècle
Dates1859, daté par source
1917, daté par source
1942, daté par source
Auteur(s)Auteur : Labussière A.
Labussière A.

intervention en 1917.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source
Auteur : Demoison
Demoison

intervention à Montreuil en 1928 et 1942.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source

Surface du site : 7000 m². Les bureaux, situés à l'entrée du site, sont à deux étages avec un toit en pavillon. Les différents ateliers de fabrication comptent deux et trois étages, et sont couvert de toits à longs pans.

Mursbrique
béton
Toittuile mécanique
Étages3 étages carrés
Couverturestoit à longs pans
toit en pavillon
État de conservationdétruit
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • DECOUX Jérôme, LALEU (de) Thibaut, SCHOON Gilbert : Usines en ville, architecture et histoire des ateliers et usines à Montreuil, Musée de l'histoire vivante, Montreuil, 2004.

  • Annuaire du commerce Didot-Bottin, 1857-1950.

  • BOURNON Fernand, Etat des communes du département de la Seine à la fin du 19e siècle. Montreuil, notice historique et renseignements administratifs. 1906

  • Enquête industrielle : activité économique de Montreuil en 1954, Ville de Montreuil, 1955.

    Musée de l'histoire vivante, Montreuil : non coté
  • KATZ Cécile, Inventaire du patrimoine industriel de Montreuil, CAUE 93, 1992, 2 volumes.

Liens web

(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Katz Cécile - Decoux Jérôme
Decoux Jérôme

ingénieur d'études chargé de l'inventaire du patrimoine industriel en Ile-de-France de 1999 à 2001


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.