Logo ={0} - Retour à l'accueil

Groupe Scolaire Les Jonquilles, Rousseau, Colette

Dossier IA78002207 réalisé en 2016

Œuvres contenues

Ce groupe scolaire construit par Raymond Lopez et Henri Longepierre est la première école construite au Val Fourré. Elle est ouverte dès 1964 et présente un plan original d' "école tapis" qui alterne salles de classe et patios. Le procédé constructif est lui aussi innovant : une répétition de parois en béton brut avec finitions soignées. Sur ces parois verticales vient reposer une toiture en léger débord, formant succession de demi-hexagones créant ainsi des éclairages naturels. Une école similaire a été réalisée dans le quartier des Peintres en 1967, l'école Rodin-Noailles, détruite en 2003.

AppellationsLes Jonquilles, Colette, Rousseau
Dénominationsgroupe scolaire
Aire d'étude et cantonMantes-la-Jolie
AdresseCommune : Mantes-la-Jolie
Adresse : rue
Denis-Papin
Cadastre : 2014 AR 17

Le groupe scolaire est la première école construite au val Fourré. Il se trouve dans le quartier 2 et comportait une école de garçons, une école de filles et une maternelle. Les plans datent de 1962. Il est inauguré le 3 juin 1964.

Période(s)Principale : 3e quart 20e siècle , daté par source
Dates1962, daté par source
Auteur(s)Auteur : Lopez Raymond architecte attribution par source
Auteur : Longepierre Henri architecte attribution par source

Un texte de Raymond Lopez et Henri Longepierre décrit l'école de la manière suivante "entièrement prévu à rez-de-chaussée le groupe scolaire a été étudié sur le principe des "écoles tapis" dont il existe à l'étranger, et en particulier dans les pays scandinaves de nombreux et intéressants exemples. Les classes jumelées réunies par des galeries couvertes de circulation s'ouvrent de plain-pied sur des jardins intérieurs réservés aux jeux tranquilles. les trois écoles garçons filles et maternelle s'articulent sur un bâtiment central regroupant autour d'un patio le hall d'entrée commun aux trois écoles, les services administratifs, les locaux médicaux et le logement du gardien. Une vaste cour de jeux bordée sur un côté par un préau couvert est prévue ds chacune des écoles à proximité des cours de récréation."Sur une ossature en béton armé, le remplissage est en voile de béton armé. La couverture est constituée de modules semi-hexagonaux en béton.

Mursbéton
Toitbéton en couverture
Étagesen rez-de-chaussée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives municipales de Mantes-la-Jolie, 114 SB

  • Archives départementales des Yvelines, Montigny-le-Bretonneux 2414 W 758-763

Bibliographie
  • GREM, Mantes et Mantes-la-Ville de 1789 à nos jours. Groupe de recherches et d'éditions mantaises. Volume I (1789-1889) 1991, 406 pages, Volume II (1889-1939) 1990, 495 pages, Volume III (1939-1989) 1993

    Tome III.p. 347
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Bussière Roselyne
Roselyne Bussière

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.