Dossier d’œuvre architecture IA94000496 | Réalisé par ;
Damm Paul (Contributeur)
Damm Paul

Conservateur en chef du patrimoine, service Patrimoines et Inventaire, Région Île-de-France.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • inventaire topographique
aéroport dit aérogare Orly Sud
Copyright
  • (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Orly
  • Commune Orly
  • Adresse avenue de Fontainebleau
  • Cadastre 1985 BCDEF
  • Dénominations
    aéroport
  • Appellations
    aérogare Orly Sud
  • Parties constituantes non étudiées
    boutique, terrasse en terre-plein

Ce dossier d'Inventaire a été établi en 1991 par Isabelle Bador. Un dossier plus complet sur l'aéroport d'Orly a été établi par la Région Île-de-France.

  • Période(s)
    • Principale : 3e quart 20e siècle
  • Dates
    • 1959, daté par source
  • Auteur(s)
    • Auteur :
      Vicariot Henri
      Vicariot Henri

      Polytechnicien (X 1930) ingénieur des Ponts et Chaussées et architecte.

      En 1944 il est reçu premier au concours d’entrée à l’École nationale des beaux-arts. Il est affecté à l’Aéroport de Paris en 1947, où il effectue toute sa carrière. C’est l’architecte en chef de l’aéroport d’Orly. Il se distingue également dans la construction et l’aménagement de nombreux aéroports français (Limoges, Clermont-Ferrand, Toulouse, Nice) et étrangers, Beyrouth (1953), Damas (1963-1969), Lisbonne et Istanbul.

      Il construit le four solaire de Font-Romeu-Odeillo-Via dans les Pyrénées, ainsi que les aménagements de la station de RER de la Défense (1969-1970) avec Pierre Gautier-Delaye et Bernard van Hout. Il est professeur à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris de 1964 à 1977 et est élu à l’Académie d’architecture en 1960.

      Ingénieur et architecte, il a su réunir pour les aménagements des Installations Terminales une équipe d’artistes confirmés et des jeunes talents.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      architecte de l'entreprise attribution par source
    • Auteur :
      Prouvé Jean
      Prouvé Jean

      Ferronnier de formation, « homme d’usine » selon son expression.

      Membre fondateur de l’UAM en 1929, c’est un des pionniers de la mise en œuvre du mur-rideau en France et de l’utilisation du métal pour le mobilier. En 1936, il réalise avec les architectes Eugène Beaudouin et Marcel Lods le pavillon du club Roland-Garros à l’aéro-club de Buc en Île-de-France (démonté en 1940), un des premiers bâtiments doté d’un mur-rideau en France. L’expérience acquise à Buc leur sert par la suite lors de la construction de la maison du Peuple à Clichy, en banlieue parisienne (1937-1939).

      Durant la Seconde Guerre mondiale, à cause de la pénurie d’acier, il commence à travailler avec de l’aluminium. Il sera l’un des premiers à utiliser ce métal pour la construction en France. Après la guerre, en 1952, alors qu’Air France équipe son réseau d’escales d’hôtels et d’agences, Jean Prouvé reçoit la commande par la compagnie d’une unité d’habitation à Brazzaville (Congo). Il réalise celle-ci en collaboration avec Charlotte Perriand, avec qui il avait fondé l’UAM. Dans les années 1950 et 1960, il est régulièrement consulté pour la mise en œuvre de mur-rideau à grande échelle. Parmi ces projets on peut citer le Centre des nouvelles industries et technologies (CNIT, 1958) et la tour Nobel (aujourd’hui tour Initial, 1964-1966) de la Défense, le quartier d’affaire à l’ouest de Paris, ou le musée d’Art moderne André-Malraux du Havre (1958-1961).

      Jean Prouvé est une figure majeure du mouvement moderne en France. Formé dans l’esprit de l’école de Nancy, dont son père Victor était un des principaux membres, il poursuit dans son œuvre et dans sa participation à l’UAM le projet esthétique de l’école, l’art total et l’art pour tous.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      entrepreneur attribution par source
    • Auteur :
      Groupe ADP
      Groupe ADP

      Le Groupe ADP, anciennement Aéroport de Paris puis Aéroports de Paris, est une entreprise publique française qui aménage, maintient et exploite des plates-formes aéroportuaires. Elle bénéficie d'un monopole d'État sur les aéroports de Paris et de sa région, dont Paris-Orly, Paris-Charles-de-Gaulle et Paris-Le Bourget, qu'elle gère à travers sa marque voyageurs Paris Aéroport.

      Le général de Gaulle crée l’Aéroport de Paris, établissement public autonome, par l’ordonnance n°45-2488 du 24 octobre 1945. Le décret n°47-11 du 4 janvier 1947 organise l’Aéroport de Paris en s’inspirant du statut des ports maritimes de commerce. L’Aéroport de Paris, chargé d’aménager, d’exploiter et de développer l’ensemble des installations de transport aérien dans la région parisienne. Le décret n°49-610 du 21 avril 1949 fixe le domaine de « L'aéroport de Paris » qui est alors composé des aérodromes de Paris-Orly, Paris-Le-Bourget, Pontoise-Cormeilles-en-Vexin, Persan-Beaumont, Creil, Coulommiers-Voisins, Issy-les-Moulineaux, Saint-Cyr-l'École, Chavenay-Villepreux, Chelles-le Pin, Lognes-Emerainville, Meaux-Esbly, Mitry-Mory, Toussus-le-Noble et Guyancourt.

      Le décret n°89-10  du 4 janvier 1989, acte le changement de nom de l'aéroport de Paris qui devient « Aéroports de Paris ». Le 22 juillet 2005, Aéroports de Paris devient une société anonyme avec l'entrée en vigueur du décret n°2005-828 du 20 juillet 2005 en application de la loi n°2005-357. 

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
    • Personnalité :
      Cot Pierre , dit(e) Donatien
      Cot Pierre

      Polytechnicien (X 1931), ingénieur des Ponts et Chaussées.

      Il commence sa carrière dans l’administration comme chef d’exploitation du port de Boulogne-sur-Mer. Il est ensuite responsable des travaux préparatoires à la construction du pont suspendu au-dessus de la Seine à Tancarville en Normandie. Après la guerre, il participe à la Reconstruction comme ingénieur en chef du port autonome du Havre (1945). Il intègre l’Aéroport de Paris en 1951 en tant que directeur des études et travaux. Il négocie avec les organisations syndicales le statut du personnel d’ADP. Il devient directeur général d’ADP en 1955 à la suite de Louis Lesieux. Il quitte ADP en 1967 pour devenir le directeur général d’Air France, poste qu’il occupe jusqu’en 1974. Il conserve son pseudonyme de résistant, « Donatien », pour, semble-t-il, se distinguer de son illustre homonyme, ministre de l’Air.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
    • Personnalité :
      Lesieux Louis
      Lesieux Louis

      Polytechnicien (X 1927), ingénieur des Ponts et Chaussées

      Il est mobilisé en 1939 comme officier du Génie. En 1946 il est appelé par Max Hymans, le secrétaire général de l’Aviation civile, pour étudier le plan-masse de l’aéroport d’Orly. Il met fin aux débats sur l’organisation générale du futur aéroport en publiant en 1947 l’Avant-Projet de l’aéroport d’Orly, qui en devient le plan-masse. En 1948, il devient le premier directeur général de l’Aéroport de Paris. Il a la charge de mettre en œuvre l’Avant-Projet et de développer ADP sans faire appel aux deniers publics. En 1955, après l’acquisition par ADP des terrains à l’ouest de la Nationale 7 qui lance définitivement le Grand Orly, il quitte l’entreprise pour devenir le directeur général d’Air France. Le lancement d’ADP et la mise en œuvre du chantier d’Orly doivent beaucoup à sa personnalité énergique.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.

Galerie marchande aux premier et deuxième étages, bâtiments sur terrasses (abris protégeant l'accès aux terrasses). Six étages carrés.

  • Murs
    • métal
    • acier
    • aluminium
    • verre
  • Couvertures
    • verrière
  • Techniques
    • céramique
Date d'enquête 1991 ; Date(s) de rédaction 1993, 2022
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
Damm Paul
Damm Paul

Conservateur en chef du patrimoine, service Patrimoines et Inventaire, Région Île-de-France.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers
Fait partie de