Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • cimetière
    cimetière Vigneux-sur-Seine - 64-66 avenue Henri-Barbusse - en ville - Cadastre : 1983 AO 11, 12
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Depuis le début du XIXe siècle, la commune de Vigneux, dépourvue de cimetière, fait usage de celui de Draveil moyennant le paiement d'une redevance annuelle. Mais aux alentours de 1900 la croissance de la population conduit le conseil municipal à entreprendre des démarches pour acquérir à l'amiable un terrain permettant la création d'un cimetière communal. Une parcelle de 4000 m2 située au lieu-dit Les Quarantes Arpents, propriété du vicomte de La Panouse, qui s'oppose à la vente, est expropriée à Villeneuve-Saint-Georges, et les travaux sont adjugés le 20 novembre 1904. Le mur de clôture est du cimetière est doublée grâce à l'acquisition, auprès du cabinet Bernheim, mandataire de M. de La Panouse, d'un terrain de 4000 m2 situé au nord du précédent, le long de la route de Villeneuve. La nouvelle clôture ainsi que des bureaux sont édifiés par l'entreprise de maçonnerie parisienne Le Maître Frères en 1926 sur un projet de l'architecte Robert Simon.
    Description :
    mur de clôture en moellons de meulière.
    Annexe :
    construction de bureaux, 1926. . A. M. Vigneux, 1M 248-249 : création et agrandissement, 1902-1928 ; 1M 245 d’histoire de Draveil et Vigneux, 2008, p. 184-185.
    Illustration :
    France pendant la guerre de 1939-1945. IVR11_20079101413XA Agrandissement du cimetière : plan d'ensemble et élévation de la porte, dessinés par Robert Simon Vue de l'entrée. IVR11_20089100305NUC4A Vue de l'allée centrale. IVR11_20079101408XA Vue d'ensemble des deux tombeaux de Pierre Aubineau et de Léon Treilland, morts à la guerre de 1914 Vue des tombeaux en série (3) de Daniel Delbo, Joseph Porchy et de la famiile Jeuno, morts pour la Vue de trois tombeaux élevés par la Société amicale des israélites de Vigneux-sur-Seine, dont celui des morts en déportation de la guerre de 1939-1945. IVR11_20079101417XA
  • cimetière nord
    cimetière nord Enghien-les-Bains - rue Louis Delamarre - en ville - Cadastre : 1995 AB non cadastré domaine public
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Avec l'érection d'Enghien-les-Bains en commune en 1850, il est alors nécessaire de se doter des cimetière au nord sur un terrain situé à plus de 200 mètres de toute habitation, donnant alors sur la ruelle qui conçoit également le dessin de la grille et des pilastres d'entrée ainsi que le calvaire de ce premier cimetière. En raison de la progression rapide de la population, le cimetière devient trop exigu et plusieurs campagnes d'acquisition de terrains et de travaux ont lieu pour l'agrandir : entre 1867 et 1870 faut noter l'installation d'un grand portail de ferronnerie, au niveau de l'avenue Carlier, qui provient d'une maison de notable détruite durant les années 1980 et qui se trouvait au 3bis boulevard Cotte.
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    L'entrée du cimetière est monumentalisée par deux grandes stèles sculptées faisant office de piliers au grand portail de ferronnerie. On peut y lire les inscriptions suivantes : NOX VERTETUR/ IN DIEM / ET POST TENEBRAS/ SPERO-LUCEM et FUI QUASI NON FUI / DE UTERO /TRANSLATUS / AD TUMULUM. La maison du conservateur se situe à main droite de l'entrée, bâtie en meulière comme le mur de clôture du cimetière.
    Annexe :
    l'érection dans le cimetière d'Enghien d'un monument à la mémoire de ses habitants morts pour la patrie. In L'Architecture, 25 janvier 1921, n° 2 ; p. IX (Bibliothèque Historique de la Ville de Paris, Per F° 599).
    Illustration :
    Plan général du cimetière avec le détail de la croix de cimetière et du portail d'entrée. Dessin Dessin de la première croix de cimetière. Dessin, 1853. (AD Val d'Oise, 20Fi 59/10 Vue de l'entrée du cimetière. IVR11_20069500140XE Détail du décor peint de l'intérieur de la chapelle : dans la partie inférieure figurent des Vue du portail en ferronnerie, situé sur l'angle de la rue Carlier et de la rue de la Division Détail de la partie supérieure du portail en ferronnerie. IVR11_20089500512NUC4A Vue d'ensemble d'une allée vers la rue Louis Delamarre. Dans l'axe de la première allée, se trouve
  • Cimetière
    Cimetière Champigny-sur-Marne - 12 rue du Cimetière - en ville - Cadastre : 1974 AC 11
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    , portail, construction du logement du conservateur et érection de l'ossuaire monument aux morts par
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    Illustration :
    Vue générale de la partie nord. IVR11_19869400379X Monument sépulcral de la famille Belin, 12e division (début XXè siècle). IVR11_19869400384X Monument sépulcral de la famille Echalie-Pichon, 10è division (fin XIXè siècle). IVR11_19869400387X Chapelle funéraire de la famille Fossier, 10è division (vers 1894). IVR11_19869400381X Chapelle funéraire de Henri Hébert et de Marie-Antoinette Guiot (vers 1860). IVR11_19869400382X Monument sépulcral de M. L. Lepage, 10è division (vers 1898). IVR11_19869400386X Monument sépulcral de la famille Mériot, 10è division (fin XIXè siècle). IVR11_19869400385X Monument sépulcral de J. L. Pelletier (fin XIXè siècle). IVR11_19869400383X Vue d'ensemble de la maison du gardien construite par l'architecte municipal Julien Heulot en 1923 Tombeau de Marguerite Gombert (1910-1927) représentant en bas-relief une jeune femme terrassant un
1