Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 6 sur 6 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Samois-sur-Seine - usine de construction mécanique (usine d'auto-tamponneuses et de manèges) Reverchon
    Samois-sur-Seine - usine de construction mécanique (usine d'auto-tamponneuses et de manèges) Reverchon Samois-sur-Seine - La Mare Maguet - 121,123 route de Courbuisson - Cadastre : 2007 AH 177, 179, 262, 264, 289, 290, 305, 306, 307
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Cadre de l'étude :
    Seine-et-Marne
    Historique :
    Philippe Delrieu de Verrières-le-Buisson, une nouvelle unité de production et un bâtiment administratif sur de 1500 t de matériaux sont transformés par an. En 1953, 15 ouvriers sont employés sur le site de des terrains lui appartenant à Samois-sur-Seine. L'atelier de 1200 m², mis en service en 1953, est d'attraction (exemple Bagatelle). En 1978, le premier pavillon d'auto-tamponneuses à montage hydraulique est nouveaux constructeurs produisant en série. Le repreneur, après un dépôt de bilan en 2000 de Reverchon subventionne un service d'autocars pour le transport des employés qui sont 65 en 1960. La construction de la
    Description :
    de pierres calcaires sur les deux premiers niveaux et d'un crépi sur le troisième. Les fenêtres du dans la façade sur rue. La nef 3 (54 x 20 m), réservée au montage et à l'assemblage des manèges, sert nouveaux ateliers construits en 1969 qui se composent de deux nefs rectangulaires couvrant 4000m². Le rectangulaire et une aile arrière en retour. Le rez-de-chaussée surélevé est conçu pour abriter les bureaux de l'entreprise et les 2 autres étages, divers logements pour le personnel. Le bâtiment est revêtu d'un parement le décor en fer forgé est composé notamment de plats martelés. La toiture à croupe est couverte de tuiles mécaniques. Dans le bâtiment sont conservés deux tableaux. Dans le hall, une ample vue de Venise et de ses manèges, commandée à des étudiants des Beaux Arts par Gaston Reverchon ; dans le bureau du et réfectoire. Aujourd'hui, les établissements Reverchon n'occupent plus que le bâtiment
    Localisation :
    Samois-sur-Seine - La Mare Maguet - 121,123 route de Courbuisson - Cadastre : 2007 AH 177, 179, 262
    Titre courant :
    Samois-sur-Seine - usine de construction mécanique (usine d'auto-tamponneuses et de manèges
    Aires d'études :
    Seine-et-Marne
    Illustration :
    Document publicitaire pour le "Skooter" sur remorque, mis au point par l'entreprise Reverchon Plan de la localisation de l'usine de construction mécanique Reverchon. (AD Seine-et-Marne, 5MP453 Plan du bâtiment administratif et de l'atelier projetés. (AD Seine-et-Marne, 5MP453 Elévation du bâtiment administratif. (AD Seine-et-Marne, 5MP453) IVR11_20097701555NUC2A Elévation et coupe du bâtiment administratif. (AD Seine-et-Marne, 5MP453) IVR11_20097701556NUC2A Coupes du bâtiment administratif. (AD Seine-et-Marne, 5MP453) IVR11_20097701557NUC2A Plan du bâtiment administratif, cave et rez-de-chaussée. (AD Seine-et-Marne, 5MP453 Plan du bâtiment administratif, premier et deuxième étages. (AD Seine-et-Marne, 5MP453 Plan, élévation et coupe de l'atelier. (AD Seine-et-Marne, 5MP453) IVR11_20097701554NUC2A des ateliers en 1959. (AM Samois-sur-Seine, permis de construire, 1959-1961) IVR11_20097701703NUC2A
  • Samois-sur-Seine - station de pompage de Valvins
    Samois-sur-Seine - station de pompage de Valvins Samois-sur-Seine - Pont de Valvins - avenue de Valvins - Cadastre : 2007 AT 18
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Cadre de l'étude :
    Seine-et-Marne
    Historique :
    Afin de résoudre le problème d'alimentation en eau de la ville de Fontainebleau, la commune passe exploitation directe par la commune de Fontainebleau. En 1893, le captage, puisard creusé dans le calcaire de , conduites, réservoirs) voient le jour en 1894-95. Un marché pour l'électrification des installations est lancé en 1920. Le nouveau groupe de pompes doit assurer un débit de 300 m3 heure afin de pourvoir à station de Valvins. En 1933, les communes de Vulaines-sur-Seine et de Samoreau sont autorisées à leur tour société Le Matériel Electrique S.W., filiale de la Société des Forges et Ateliers du Creusot, installée à Champagne-sur-Seine. Au cours de la seconde moitié du 20e siècle, la station de pompage de Valvins est gérée
    Description :
    extérieurs en permettent l'accès. A l'ouest du captage se trouve le bâtiment qui abrite, sur deux niveaux supportée par une charpente en bois et métal avec ferme à treillis et tirants métalliques. Le pignon sur rue baies cintrées de la façade orientale présentent un encadrement en brique, décor repris sur le pignon encore en place à l'étage. Avant d'être distribuée sur le réseau d'Avon et de Fontainebleau, l'eau, d'une Le captage de la résurgence de la colline de la Madeleine est protégé par une galerie souterraine arrière, aveugle. Au sous-sol, les deux turbines, reposant sur des maçonneries de béton, fonctionnent électriques permettent de donner le mouvement aux turbines. Chaque pompe a un débit de refoulement de 400 m3 par heure. Le fonctionnement des pompes est automatisé depuis une trentaine d'années. Face aux pompes -Schneider, Champagne-sur-Seine), mise en mouvement par un moteur électrique asynchrone triphasé (Jeumont de 2 t. reposant sur des corbeaux moulurés. Un logement de fonction a été construit (en 1948 ?) à
    Localisation :
    Samois-sur-Seine - Pont de Valvins - avenue de Valvins - Cadastre : 2007 AT 18
    Titre courant :
    Samois-sur-Seine - station de pompage de Valvins
    Aires d'études :
    Seine-et-Marne
    Illustration :
    Groupe ancien, plaque de constructeur : Le Matériel électrique, Champagne-sur-Seine fontaines de Fontainebleau. (AD Seine-et-Marne, 3353W1169 ) IVR11_20097701539NUC2A Fontainebleau. (AD Seine-et-Marne, 3353W1169 ) IVR11_20097701540NUC2A fontaines de Fontainebleau. (AD Seine-et-Marne, 3353W1169 ) IVR11_20097701541NUC2A couplées à deux pompes. (AD Seine-et-Marne, 5MP181) IVR11_20097701565NUC2A en 1858. (AD Seine-et-Marne, 5MP181) IVR11_20097701566NUC2A Plan et coupe des groupes électro-pompes installés à la station de pompage de Valvins par Le Matériel électrique S-W en 1954. (AD Seine-et-Marne, 3353W1169 ) IVR11_20097701542NUC2A Plan et coupe des groupes électro-pompes installés à la station de pompage de Valvins par Le Matériel électrique S-W en 1954. (AD Seine-et-Marne, 3353W1169 ) IVR11_20097701543NUC2A
  • Samois-sur-Seine - moulin à farine de la Madeleine, puis centrale hydroélectrique, actuellement logement
    Samois-sur-Seine - moulin à farine de la Madeleine, puis centrale hydroélectrique, actuellement logement Samois-sur-Seine - Bas-Samois - quai des Plâtreries - Cadastre : 2007 AS 62
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Cadre de l'étude :
    Seine-et-Marne
    Historique :
    diamètre. Cette roue a pu entraîner une à trois paires de meules. Le moulin devient ensuite propriété du gendre de François Lecoq, Victor Pitoy, grainetier à Fontainebleau. Ce dernier le loue au meunier Bréger qui l'exploite notamment pour la boulangerie. Vers 1876, le moulin est vendu à M. Daumesnil qui fait électrique de la propriété. De nouvelles destructions interviennent en 1910. Actuellement, il ne reste que le
    Description :
    Le moulin de la Madeleine a été installé au pied du coteau bordant la rive gauche de la Seine. Il situé quelques mètres en amont du bâtiment abritant les meules. Le canal de fuite parcourait une dizaine de mètres avant de rejeter l'eau dans la Seine. Le moulin a laissé place à une propriété composée de deux bâtiments dont l'architecture en pan de bois rappelle celle des manoirs normands. Le bâtiment
    Localisation :
    Samois-sur-Seine - Bas-Samois - quai des Plâtreries - Cadastre : 2007 AS 62
    Titre courant :
    Samois-sur-Seine - moulin à farine de la Madeleine, puis centrale hydroélectrique, actuellement
    Aires d'études :
    Seine-et-Marne
    Illustration :
    -et-Marne, 3S97/1) IVR11_20097701588NUC2A Seine-et-Marne, 3S97/1) IVR11_20097701589NUC2A Plan représentant le moulin du pont de Samois (Héricy) où François Lecoq a travaillé en tant que meunier. (AD Seine-et-Marne, 3S113) IVR11_20097701586NUC2A meunier. (AD Seine-et-Marne, 3S113) IVR11_20097701587NUC2A Extrait du cadastre napoléonien. (AD Seine-et-Marne, 4P35/112) IVR11_20097701818NUC4A
  • Samois-sur-Seine - atelier de charpentier Rabardy, puis Magnier, puis Goletto, actuellement logement
    Samois-sur-Seine - atelier de charpentier Rabardy, puis Magnier, puis Goletto, actuellement logement Samois-sur-Seine - Bas-Samois - 13, 14, 16 rue du Petit Pont - Cadastre : 2007 AR 257, 262, 365, 366
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Cadre de l'étude :
    Seine-et-Marne
    Historique :
    répondent ainsi à une demande née de la villégiature qui se développe alors à Samois-sur-Seine et dans les alentours. La maison Rabardy choisit le bras de la Seine, l'A-Vau-Terre, formé par l'île du Berceau, pour y . La maison Rabardy assure également le gardiennage et la location de bateaux. Ainsi, une quarantaine , aménagées pour la pêche ou pour le canotage. Construits en sapin, les bateaux de pêche mesurent 4 à 5 mètres maison Goletto prend la suite de l'activité et se spécialise dans la vente de bateaux à moteur. Le site
    Description :
    Seine, l'embarcadère a aujourd'hui disparu ainsi que l'enseigne qui le surmontait. Côté Bas-Samois, la parcelle longeant le sentier du Petit Pont est occupée par l'ancien garage à bateaux et, à l'arrière, la maison d'habitation du charpentier. Le garage, de plan carré, a été transformé pour accueillir un bureau d'étude. Le plancher intermédiaire, porté par une structure métallique, a été conservé. Les ouvertures de portants pour entreposer les bateaux a donc totalement disparu. Le cabinet de bain qui précédait le garage à bateaux a été détruit. Le premier atelier n'existe plus de nos jours. Celui reconstruit après construit dans la pente. Un appentis est accolé à sa façade orientale. Le pignon sud est aujourd'hui couvert
    Localisation :
    Samois-sur-Seine - Bas-Samois - 13, 14, 16 rue du Petit Pont - Cadastre : 2007 AR 257, 262, 365
    Titre courant :
    Samois-sur-Seine - atelier de charpentier Rabardy, puis Magnier, puis Goletto, actuellement
    Aires d'études :
    Seine-et-Marne
    Illustration :
    . Tiré de : Samois-sur-Seine en 25 cartes postales / Didier Maus. In Les Cahiers Samoisiens, décembre La barque du passeur, entre Héricy et Samois-sur-Seine, est du modèle de celles fabriquées dans La barque du passeur, entre Héricy et Samois-sur-Seine, est du modèle de celles fabriquées dans Atelier de charpentier converti en logement, depuis le nord. IVR11_20097700397NUC4A Atelier de charpentier converti en logement, depuis le sud. IVR11_20097700398NUC4A
  • Samois-sur-Seine - usine de petite métallurgie (usine de pompes à essence) SEP, actuellement gymnase municipal et magasin industriel Wolters SA
    Samois-sur-Seine - usine de petite métallurgie (usine de pompes à essence) SEP, actuellement gymnase municipal et magasin industriel Wolters SA Samois-sur-Seine - 22 avenue de la Libération - en village - Cadastre : 2007 AL 486, 487, 488, 489
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Cadre de l'étude :
    Seine-et-Marne
    Historique :
    spécialise dans la fabrication de pompes à essence (pompe Chemico) et effectue sur place le façonnage, le -sur-Seine au cours de la première moitié du 20e siècle. Dans la seconde moitié du 20e siècle, elle se montage et le conditionnement des pompes. L'activité prend fin au milieu des années 1980. Le site est du Sentier), Lyon, Bordeaux, Le Havre, en Vendée, dans le Nord de la France ainsi qu'en Afrique du
    Description :
    , le portail d'entrée avec ses piliers de briques pleines, la façade latérale des anciens bureaux et le ) dessert à l'est des bâtiments sur deux niveaux dont les rez-de-chaussée ont servi au personnel de la SEP de façonnage. Le plus vaste, d'une surface de 300 m², abritait notamment un banc d'essais et de l'accès au bâtiment depuis la cour ont été murés. Le linteau métallique de la baie inférieure témoigne de de cette nef se trouvait le local de la chaufferie ainsi que les compresseurs. Cet ensemble a été modifié leur organisation : seule la cloison qui séparait l'espace desservi par le quai de chargement et
    Localisation :
    Samois-sur-Seine - 22 avenue de la Libération - en village - Cadastre : 2007 AL 486, 487, 488, 489
    Titre courant :
    Samois-sur-Seine - usine de petite métallurgie (usine de pompes à essence) SEP, actuellement
    Aires d'études :
    Seine-et-Marne
    Illustration :
    Plan de l'organisation initiale de l'usine de petite métallurgie SEP, sd. (AM Samois-sur-Seine Plan et coupe des bâtiments transformés en gymnase. (AM Samois-sur-Seine, permis de construire Elévations et coupes des bâtiments transformés en gymnase. (AM Samois-sur-Seine, permis de Vue des anciens bureaux depuis le quai de chargement, devenus vestiaires et douches du gymnase Vue de l'ancien atelier d'essais depuis le quai de chargement. IVR11_20097700529NUC4A Vue intérieure, salle de l'ancienne cabine de peinture donnant sur un espace de stockage, balance Vue intérieure, salle de l'ancienne cabine de peinture donnant sur un espace de stockage, balance
  • Samois-sur-Seine - usine de serrurerie et de construction métallique Oudiou, puis Bataillès, actuellement atelier d'artiste
    Samois-sur-Seine - usine de serrurerie et de construction métallique Oudiou, puis Bataillès, actuellement atelier d'artiste Samois-sur-Seine - 46 place de République - en village - Cadastre : 2007 AN 722
    Copyrights :
    (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Cadre de l'étude :
    Seine-et-Marne
    Historique :
    d'entretien et de restauration des nombreuses résidences secondaires implantées à Samois-sur-Seine. Entre le L'atelier de serrurerie est attesté dès la seconde moitié du 19e siècle. Il a été bâti sur une parcelle déjà occupée par une maison d'habitation. Construit sur la place centrale du village, ce premier bâtiment, vraisemblablement antérieur au cadastre napoléonien dont la façade sur rue a été reprise au 19e pavillon comme l'attestent les ouvertures murées du pignon ainsi que la corniche moulurée et le chaînage d'angle apparents à l'étage de l'atelier. Auguste Victor Oudiou est le premier entrepreneur de serrurerie début des années 1930 et le début des années 1950, Mr. Bataillès occupe les locaux. A cette époque, le d'habitation. L'activité de serrurerie prend fin au cours des années 1950. Le site est ensuite occupé par un au charbon. Un soufflet à piston permettait d'attiser le foyer par apport régulier d'air.Dans la
    Description :
    République, ancienne place des Halles, centre économique de Samois-sur-Seine. La maison d'habitation, en moellons de calcaire, ainsi que l'ancien atelier de serrurerie qui lui est accolé occupent le fond de la parcelle. La devanture de l'ancienne boutique donne, quant à elle, sur la place de la République Mairie. Le portail, faisant face à l'atelier et posé dans les années 1960 après destruction du hangar était complété par une enseigne à l'aplomb du portail (disparue). L'atelier, sur deux niveaux, occupe une surface au sol d'environ 40 m². Le premier niveau, aujourd'hui cloisonné en trois travées de plan , abritait le foyer de forge (disparu) ainsi que la zone de travail, éclairée par une large verrière. Cet , pouvait être actionné, depuis le foyer de forge, par un système de tringles aujourd'hui disparue. L'air
    Localisation :
    Samois-sur-Seine - 46 place de République - en village - Cadastre : 2007 AN 722
    Titre courant :
    Samois-sur-Seine - usine de serrurerie et de construction métallique Oudiou, puis Bataillès
    Aires d'études :
    Seine-et-Marne
    Illustration :
    Papier à entête de l'usine de serrurerie Oudiou. (AD Seine-et-Marne, J856) IVR11_20097701615NUC2A Vue générale de la cour intérieure depuis le seuil de la maison d'habitation Vue générale de la cour intérieure depuis le mur pignon de l'atelier. IVR11_20097700057NUC4A
1