Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 41 à 60 sur 126 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • maison de villégiature, 21 boulevard Henri-Barbusse
    maison de villégiature, 21 boulevard Henri-Barbusse Draveil - Champrosay - 21 boulevard Henri-Barbusse - en ville - Cadastre : 1983 AV 75
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Précision dénomination :
    maison de villégiature
    Étages :
    étage de soubassement
    Titre courant :
    maison de villégiature, 21 boulevard Henri-Barbusse
    Illustration :
    Vue de la façade arrière. IVR11_20079101802XA
  • maison, 35bis rue des Creuses
    maison, 35bis rue des Creuses Draveil - Mainville - 35bis rue des Creuses - en ville - Cadastre : 1983 AL 299
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Illustration :
    Vue d'ensemble. La cave est accessible de la rue. IVR11_20089100182NUC4A
  • tombeau anonyme
    tombeau anonyme Draveil - Mainville - 2 rue du Bout des Creuses - en ville - Cadastre : 1983 AN 270, 271
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Représentations :
    Portement de croix : le groupe sculpté réunit le Christ portant sa croix, Marie soutenue par saint
    Illustration :
    Vue de trois-quarts. IVR11_20069100871XA
  • sanatorium de Champrosay, puis sanatorium Joffre, puis hôpital Joffre, actuellement hôpital Joffre-Dupuytren
    sanatorium de Champrosay, puis sanatorium Joffre, puis hôpital Joffre, actuellement hôpital Joffre-Dupuytren Draveil - Champrosay - rue Louis-Camatte - isolé - Cadastre : 1983 N 19, 25, 26, 35 à 38
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Au début de l'année 1931, l'administration générale de l'Assistance publique met en service à Champrosay un hôpital-sanatorium destiné aux grands tuberculeux (hommes) de Paris et de la banlieue parisienne ; situé à la lisière de la forêt de Sénart près de l'Ermitage, sur un terrain dont l'AP est propriétaire par dévolution des biens de l'Hôtel-Dieu de Paris, l'établissement construit par Désiré Bessin , architecte divisionnaire de l'Assistance publique, comporte 532 lits. Il reçoit en 1932 la dénomination de sanatorium Joffre. En 1960, la diminution de la morbidité tuberculeuse ayant entraîné une baisse du nombre , suivant les plans de l'architecte Maurice Novarina, d'un bâtiment d'hospitalisation de 400 lits et d'un bloc médical pour l'ensemble de l'hôpital. A la fin de l'année 1967, il est réuni à l'hôpital Dupuytren effet de ramener de 133 à 77 lits ses capacités d'hébergement et de supprimer les salles boxées ainsi passant de 127 à 77 lits). En 1996, le groupe hospitalier Joffre-Dupuytren regroupe 1100 lits.
    Murs :
    parpaing de béton
    Description :
    de radiologie et de bactériologie, et quatre divisions de malades disposant chacune d'un bâtiment . Ces 4 bâtiments, composés d'un rez-de-chaussée et d'un étage d'une longueur de 90 m environ, sont les bureaux, puis les pavillons des médecins et le magasin de matériel ; en avant, le garage et la longerie. Les logements du personnel se trouvent en dehors du périmètre de l'établissement dont ils sont caractéristiques suivantes : ossature et planchers en béton armé, murs des façades entre poteaux en agglomérés de ; certains sont en rez-de-chaussée, d'autres comportent un étage carré. L'hôpital de 400 lits (bâtiment Georges-Brassens) dû à M. Novarina est un bâtiment sur socle de 6 étages construit en béton armé.
    Étages :
    étage de soubassement en rez-de-chaussée
    Titre courant :
    sanatorium de Champrosay, puis sanatorium Joffre, puis hôpital Joffre, actuellement hôpital Joffre
    Appellations :
    sanatorium de Champrosay
    Annexe :
    Draveil, sanatorium de Champrosay. Sources et bibliographie DOCUMENTATION I. Archives . A . D Essonne, 902 W 24 : dommages de guerre, 1944 – 1948 ; 1103 W 46 : modernisation des pavillons . . Archives de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris : - 9 L 103, hôpital Joffre : suivi de l’hôpital de l’établissement pour les années 1933-1940. - 515 W 558, hôpital Joffre : rapport de , 91, groupe hospitalier Joffre-Dupuytren : restructuration de la cuisine centrale, 1989-1990 ; amélioration de l’accueil du public et des résidents, 1992 ; humanisation des bâtiments, notamment du pavillon Laënnec de l’hôpital Joffre, 1988-1991. - 60 W 8 et 11, groupe hospitalier Joffre-Dupuytren : rapports de l’inspection générale, 1978 et 1983. II. Iconographie . Archives de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris : - 3 Fi 3 / 20 : photographies, 1931 -1942 - 793 FOSS 16 : plan, 27 avril 1928 de Draveil, avril 2001, p. 114.
    Illustration :
    Plan général. (Archives de l'Assistance publique, 793 FOSS 16) IVR11_20089100150NUC4A Plan d'ensemble (Archives de l'Assistance publique, 555 W 20) IVR11_20089100132NUC4A Plan d'ensemble de l'hôpital Dupuytren (rue Pierre-Brossolette) réuni à l'hôpital Joffre en 1967 Modernisation du pavillon Grancher : plan de masse et situation. Plan, 26 mai 1978. (AD Essonne Modernisation du pavillon Grancher : plan de l'état antérieur à cette modernisation. Plan, 26 mai Projet de réhabilitation et d'extension du pavillon Laënnec, dans le cadre du concours intitulé Emmanuelle Colboc et Jean-Marc Gauthier, lauréats du concours. 1988. (Archives de l'Assistance publique, 555 Projet de réhabilitation et d'extension du pavillon Laënnec, dans le cadre du concours intitulé ""du lit au fauteuil"" organisé par l'AP en 1987 : plan de situation et état futur ; Emmanuelle Colboc et Jean-Marc Gauthier, architectes lauréats du concours. 16 mai 1988. (Archives de l'Assistance
  • bains douches, lavoir, piscine
    bains douches, lavoir, piscine Draveil - bords de Seine - Cadastre : 1983 BH
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    sur la Seine, en rive du quai Gambetta à Juvisy, un établissement de bains-douches et lavoir , indispensable à l'hygiène et l'économie ménagère des habitants de la région. Le projet de lavoir est rejeté par le conseil d'hygiène de l'arrondissement de Corbeil et le service de la navigation de la Seine, qui sont opposés par principe à la création de bateaux-lavoirs sur le fleuve, source de contamination des continuité du halage, qui se fait sur la rive gauche de la Seine, où est situé Juvisy : la hauteur du chemin au-dessus du plan d'eau serait en effet très insuffisante pour permettre le passage des cordes de étudier l'installation de ses bains flottants sur la rive droite du fleuve (à l'exclusion du lavoir). En juin 1893, la municipalité de Draveil donne un avis favorable au projet, mais celui-ci reste sans suite.
    Localisation :
    Draveil - bords de Seine - Cadastre : 1983 BH
    Annexe :
    S 26 : stationnement d’un établissement de lavoir avec bains chauds et froids sur la Seine à Draveil
    Illustration :
    Projet d'installation en Seine d'un établissement de bains-douches, d'un lavoir et d'un bassin de natation : plan de situation marquant la profondeur du lit du fleuve, document dessiné entre 1893 et 1899 Projet d'installation en Seine d'un établissement de bains-douches, d'un lavoir et d'un bassin de natation : plan de situation dressé entre 1893 et 1899, non signé. (AD Essonne, 3 S 26) IVR11_20019100618XA Projet d'installation en Seine sur la rive de Draveil d'un établissement de bains-douches, d'un lavoir et d'un bassin de natation : élévation longitudinale et coupe transversale, planche aquarellée Projet d'installation en Seine d'un établissement de bains-douches, d'un lavoir et d'un bassin de natation : détail de l'élévation longitudinale sur le pavillon d'entrée, planche aquarellée, datée 1893 et Projet d'installation en Seine d'un établissement de bains-douches, d'un lavoir et d'un bassin de natation : détail de l'élévation longitudinale sur l'estacade d'accès, planche aquarellée, datée 1893 et
  • maison, 14 allée des Deux-Cèdres
    maison, 14 allée des Deux-Cèdres Draveil - centre - 14 allée des Deux-Cèdres - en ville - Cadastre : 1983 AC 27
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Murs :
    parpaing de béton
    Description :
    Gros-oeuvre en pierre reconstituée du système Bourcier. Importante toiture de tuiles mécaniques et
    Étages :
    étage de comble
  • immeuble, 3 rue Jean-Moulin
    immeuble, 3 rue Jean-Moulin Draveil - centre - 3 rue Jean-Moulin - en ville - Cadastre : 1983 AE 246
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Description :
    Immeuble construit en meulière, avec boutique en rez-de-chaussée ; parement de brique sur la façade principale ; décor de briques et de céramique.
  • immeuble, 12 rue des Creuses
    immeuble, 12 rue des Creuses Draveil - Mainville - 12 rue des Creuses - en ville - Cadastre : 1983 AM 74
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Étages :
    étage de soubassement
  • maison, 3 avenue de Beauséjour
    maison, 3 avenue de Beauséjour Draveil - Villa-Draveil - 3 avenue de Beauséjour - en ville - Cadastre : 1983 BH 184
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cette maison, qui porte la date 1899, est identique à celles des numéros 5 et 7 (datée 1909) de la
    Étages :
    étage de comble étage de soubassement
    Localisation :
    Draveil - Villa-Draveil - 3 avenue de Beauséjour - en ville - Cadastre : 1983 BH 184
    Titre courant :
    maison, 3 avenue de Beauséjour
  • chapelle Saint-Honoré
    chapelle Saint-Honoré Draveil - Mainville - 10 rue Waldeck-Rousseau - en ville - Cadastre : 1983 AM 143
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    fondée par l'abbé Thibault, curé de Draveil, pour desservir le hameau de Mainville éloigné de l'église paroissiale. Elle est consacrée le 25 avril 1864 par Mgr Mabille, évêque de Versailles, et érigée en chapelle de secours par décret impérial du 31 décembre 1866, l'abbé Thibault en ayant fait don à la commune le de Mainville.
    Annexe :
    Essonne, 2 O 450 : donation à la commune de la chapelle de Mainville, 1866. II. Bibliographie - Draveil, chemins d’antan…rues du présent. Cercle littéraire et historique de Draveil, avril 2001, p. 92
    Illustration :
    Vue de la façade est de la chapelle. IVR11_20089100194NUC4A
  • peinture monumentale : Baptême de Jésus
    peinture monumentale : Baptême de Jésus Draveil - centre - 1 place de la République
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Oeuvre de Joseph Gillain, auteur belge de bandes dessinées, ancien paroissien de Draveil.
    Représentations :
    Baptême du Christ ; Le Christ, les pieds dans le Jourdain, est surmonté de la colombe du Saint
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Draveil - centre - 1 place de la République
    Titre courant :
    peinture monumentale : Baptême de Jésus
  • lavoir dit fontaine du Trésor
    lavoir dit fontaine du Trésor Draveil - Champrosay - rue Alphonse-Daudet - en écart - Cadastre : 1983 AX 128
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    A la sortie de Champrosay, du côté de Soisy, la source dite Fontaine du Trésor alimente un lavoir qui, avec le chemin y donnant accès depuis la route départementale, fait partie du domaine public de la commune de Draveil. Ce statut de bien communal a été reconnu lors de la confection du plan hydraulique permit au marquis de La Feuillade, propriétaire du château de Pont-Chardon, de détourner à son profit, au moyen d'une conduite traversant le lavoir, une partie des eaux de la source, à la suite semble -t-il d'un accord intervenu entre lui et la commune, et moyennant des travaux de remise en état du lavoir enclos de murs. En 1851 François Mathias, négociant, propriétaire du château du Pont-Chardon, puis que de la source et du chemin d'accès. Le tribunal de première instance de Corbeil rend le 21 juillet 1870 un jugement en leur faveur mais la commune fait appel de cette décision.
    Annexe :
    littéraire et historique de Draveil, avril 2001, p. 256-258.
  • poste
    poste Draveil - centre - 3 rue du Docteur-François 2 rue Jean-Moulin - en ville - Cadastre : 1983 AE 258
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    A la fin de l'année 1934 une convention est passée entre la municipalité et l'administration des PTT pour la construction d'un nouvel hôtel des postes comprenant salles de service et appartement terrain de 714 m2 limité par la rue du Clos et la place de la Victoire, et en versant une somme dont le montant a été fixé après approbation du devis estimatif. Ce bureau de poste est ouvert au public en 1937.
    Description :
    Le corps de bâtiment principal élevé d'un étage et couvert d'un toit à longs pans est prolongé par un bâtiment en arc de cercle et à toiture-terrasse au-dessus d'un rez-de-chaussée.
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Annexe :
    , chemins d’antan…rues du présent. Cercle littéraire et historique de Draveil, avril 2001, p. 55 . - Fontaine, René. Draveil et son histoire. Le bureau de poste, in : Bulletin municipal, juillet 1980, p. 30
    Illustration :
    Détail du bâtiment de la poste. IVR11_20069100511XA
  • ciboire
    ciboire Draveil - centre - 1 place de la République
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Inscriptions & marques :
    poinçon de maître Poinçon de maître peu lisible : FHM dans un losange vertical avec symbole difficilement identifiable ; peut-être poinçon de François-Hubert Martin.
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Draveil - centre - 1 place de la République
    Illustration :
    Vue du poinçon de maître (rebord de la coupe). IVR11_20089100098NUC4A Vue du poinçon de titre (Minerve), après 1838 (sur le pied). IVR11_20089100099NUC4A
  • tombeau de Pierre Lantrès
    tombeau de Pierre Lantrès Draveil - Mainville - 2 rue du Bout des Creuses - en ville - Cadastre : 1983 AN 270, 271
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Titre courant :
    tombeau de Pierre Lantrès
    Appellations :
    tombeau de Pierre Lantrès
  • quartier de la Plaine des Sables
    quartier de la Plaine des Sables Draveil - Cadastre : 1983 AD, AE, AH, AI
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Jusqu'au début du XXe siècle, le territoire situé entre la commune de Vigneux, le chemin de grande grande plaine de culture dépourvue d'habitations. Acquis avant la guerre de 1914 par la société Bernheim Frères et Fils, il est progressivement loti à partir de 1920 par des sociétés d'épargne (Cure d'air, Mon novembre 1928, après le vote de la loi Sarraut qui donne un nouvel élan aux lotissements, est constituée l'association syndicale de la Plaine des Sables regroupant 9 sociétés d'épargne. L'aménagement est réalisé en
    Titre courant :
    quartier de la Plaine des Sables
    Illustration :
    Vue panoramique du quartier de la Plaine des Sables, en cours de lotissement. Carte postale, vers
  • maison de ville, 164-166 boulevard Henri-Barbusse
    maison de ville, 164-166 boulevard Henri-Barbusse Draveil - centre - 164-166 boulevard Henri-Barbusse - en ville - Cadastre : 1983 AP 130
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Précision dénomination :
    maison de ville
    Étages :
    étage de comble
    Titre courant :
    maison de ville, 164-166 boulevard Henri-Barbusse
  • villa Chantemerle, 5 avenue de Beauséjour
    villa Chantemerle, 5 avenue de Beauséjour Draveil - Villa-Draveil - 5 avenue de Beauséjour - en ville - Cadastre : 1983 BH 183
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Maison construite vers 1895 pour Edouard Bethout, propriétaire du Khédive, bureau de tabac de luxe
    Étages :
    étage de comble étage de soubassement
    Localisation :
    Draveil - Villa-Draveil - 5 avenue de Beauséjour - en ville - Cadastre : 1983 BH 183
    Titre courant :
    villa Chantemerle, 5 avenue de Beauséjour
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la villa Chantemerle avenue Libert (du même type que les villas voisines, mais
  • maisons jumelles, 63-65 rue Pierre-Brossolette
    maisons jumelles, 63-65 rue Pierre-Brossolette Draveil - centre - 63-65 rue Pierre-Brossolette - en ville - Cadastre : 1983 AP 227, 229
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Description :
    Riche décor formé de panneaux de céramique ornant l'allège des fenêtres et de médaillons placés au -dessus de niches contenant un vase décoratif.
    Illustration :
    Panneau de céramique à motif floral ornant l'allège des fenêtres. IVR11_20069100485XA Détail d'un médaillon de céramique (maison de droite). IVR11_20069100481XA Détail d'un médaillon de céramique (villa Flore, maison de gauche). IVR11_20069100483XA
  • cimetière de Sénart
    cimetière de Sénart Draveil - Mainville - 2 rue du Bout des Creuses - en ville - Cadastre : 1983 AN 270, 271
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Par délibération du 26 décembre 1925, le conseil municipal décide d'acquérir un terrain en vue de la création d'un nouveau cimetière dans le hameau de Mainville. Propriété de l'amiral Heaton Ellis , ce terrain est une parcelle boisée d'1 ha 97 en lisière de la forêt du Petit Sénart. Son acquisition est déclarée d'utilité publique le 5 septembre 1928. Les travaux d'aménagement (construction de la Dameron. Ils sont en partie financés par la vente de la meulière extraite du sous-sol en 1931-1932.
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    Le portail d'entrée est construit en pierre de taille, le mur d'enceinte et la maison du
    Titre courant :
    cimetière de Sénart
    Appellations :
    cimetière de Sénart
    Annexe :
    Draveil, cimetière de Sénart. Sources et bibliographie DOCUMENTATION I. Archives . A. D. Essonne , 2 O 452 : création du cimetière de Sénart, 1925-1932. II. Bibliographie - Fontaine, René
    Illustration :
    Vue de la maison du conservateur. IVR11_20069100863XA Vue partielle des tombeaux en série de la guerre de 1939-1945. IVR11_20069100874XA