Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
  • Palais de Justice
    Palais de Justice Mantes-la-Jolie - 20 avenue de la République - en ville - Cadastre : 2014 ah 311
    Auteur :
    [architecte départemental] Petit Albert
    Historique :
    par l'architecte Albert Petit, sous la tutelle de l'architecte Jules Deschamps, inspecteur. Les
  • couvent de carmes, puis palais de justice, actuellement tribunal administratif
    couvent de carmes, puis palais de justice, actuellement tribunal administratif Melun - 43 rue Général de Gaulle - en ville - Cadastre : 1985 AI 88, 89
    Auteur :
    [architecte] Solente Nicolas Nicaise [architecte] Dupont Basile Frédéric [architecte] Sénèque Martial [architecte] Bulot Henri [architecte] Delaire
    Historique :
    travaux sont menés dans les bâtiments conventuels dès 1816 par l'architecte Nicolas Nicaise Solente. La l'architecte départemental Dupont. Ce dernier fait aussi exécuter une grille en fer par Lambert (1841). Mais la campagne la plus importante, qui remanie profondément l'édifice, est celle engagée par l'architecte du justice de paix (1912). La grille est également refaite en 1910 sous la direction de l'architecte (architecte : Mme Renaud).
  • palais de justice, dit Cité judiciaire
    palais de justice, dit Cité judiciaire Melun - 2 Avenue Du Général Leclerc - en ville - Cadastre : 1985 BC 461
    Auteur :
    [architecte] Jourda, Françoise-Hélène [architecte] Perraudin Gilles
    Historique :
    1889 et détruite en 1990 (notice IA77000434). Elle est l'oeuvre de l'architecte Françoise-Hélène Jourda
  • palais de justice, actuellement Maison de solidarité départementale
    palais de justice, actuellement Maison de solidarité départementale Meaux - 31 rue du Palais de Justice - - Cadastre : 2000 BC 677
    Auteur :
    [architecte] Camut Emile
    Historique :
    parisiens même si l'on trouve aussi quelques architectes seine-et-marnais tels que l'architecte départemental Bulot (1882). Le projet finalement retenu fut celui de Camut et Bréasson, architectes de
1