Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les personnalités
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
  • graffiti de la cité de la Muette, dite aussi camp de Drancy
    graffiti de la cité de la Muette, dite aussi camp de Drancy Drancy - avenue Jean-Jaurès rue Arthur-Fontaine rue Auguste-Blanqui
    Titre courant :
    graffiti de la cité de la Muette, dite aussi camp de Drancy
    Description :
    En 2007, le remplacement d'une partie des huisseries classées de la cité de la Muette était prévu pour la rénovation urbaine (ANRU) et co-financés par la DRAC d'Île-de-France, la Région Île-de-France et le Département de la Seine-Saint-Denis. Ces deux chantiers ne furent finalement engagés qu'en 2009 . Grâce à la vigilance d'un comité de suivi rassemblant la DRAC d'Île-de-France, l'Office Public d'Habitat Seine-Saint-Denis, le Conseil régional d'Île-de-France et le Conseil général de la Seine-Saint-Denis, le l'occasion de la découverte de graffiti jusqu'alors inconnus sur le revers des murs de façades. Sensibilisés formant contre-cloison. Dès lors, le chantier fut arrêté pour organiser la dépose systématique des
    Illustration :
    tristement ici Mon bonheur et mes chagrins La vie fut belle en ce pays Ou je n'ai plus le droit de rester [...] chose trop jolie Doit une fois cesser Adieu, oh pays de ma jeunesse Non, laisse moi crier Au Revoir
    Texte libre :
    Après l'exposition "Des noms sur des murs. Les graffiti du camp de Drancy", le Département de la Seine-Saint-Denis, en collaboration avec le service Patrimoines et inventaire de la Région Ile-de-France pour la campagne photographique, a souhaité prolonger son engagement par la publication d'un ouvrage du même nom (Voir la rubrique Documentation -Liens Web en bas de page). Outre les 76 carreaux de plâtre , encore conservés au sein de la Cité de la Muette ou seulement connus par des photographies prises après la guerre. Grâce aux archives du Mémorial de la Shoah et du Service historique de la Défense
    Historique :
    après la Libération, entre août 1944 et décembre 1945. Les premiers graffiti découverts l'ont été en
  • graffiti de chambrée sur carreau de plâtre formant contre-cloison
    graffiti de chambrée sur carreau de plâtre formant contre-cloison Drancy - avenue Jean-Jaurès rue Arthur-Fontaine rue Auguste-Blanqui
    Illustration :
    « LA TOILETTE _ APRES 10 H _ EST INTERDITE _ CYMIC A ROER _ JUDEORUM _ DOMUS HONORIS « LA [illisible] _ (dép)orté le 20.5.[19]44 DRANCY _ [...] 14.4.(19)44 [...] MARSEILLE tristement ici Mon bonheur et mes chagrins La vie fut belle en ce pays Ou je n'ai plus le droit de rester [...] chose trop jolie Doit une fois cesser Adieu, oh pays de ma jeunesse Non, laisse moi crier Au Revoir Mon bonheur et mes chagrins La vie fut belle en ce pays Ou je n'ai plus le droit de rester [...] chose trop jolie Doit une fois cesser Adieu, oh pays de ma jeunesse Non, laisse moi crier Au Revoir [...] moi « Lonker Otton _ Lonker Mindel _ déportés le 11 février 1943 _ destination inconnue _ Vive la « 31 mars [19]44 _ NATHAN (encadré) », « laetopi _ ilyarqe _ zliacd », « à LA FAMILLE BENIAES _ DU « LA [illisible] _ (dép)orté le 20.5.[19]44 DRANCY _ [...] 14.4.(19)44 [...] MARSEILLE
1