Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
  • Fort de Cormeilles-en-Parisis
    Fort de Cormeilles-en-Parisis Cormeilles-en-Parisis - La Montagne - rue du Fort - isolé - Cadastre :
    Description :
    . L'entrée du fort s'effectue au sud, sur la gorge. Après avoir franchi la contrescarpe et le corps de garde nord-est du fort, sur le front de tête, se trouve une caponnière, en saillie sur l'escarpement et en Situé à une quinzaine de kilomètres au nord-ouest de Paris, dans le département du Val d'Oise, le l'Île-de-France : le domaine régional des buttes du Parisis, massif boisé qui s'étend entre la vallée de la Seine et la forêt de Montmorency. Il occupe le sommet de la butte-témoin de Cormeilles, qui irrégulier, comme la plupart des ouvrages du système Séré de Rivières. Il est flanqué d'ouest en est, sur batterie B de la Borne de Marne, la batterie C de l'Etang, la batterie des Cotillons, la batterie D du Rond le long d'une route stratégique (l'actuelle départementale 222) en direction de Franconville. Le fort sur des culots sculptés, contraste volontairement travaillé entre l'appareil en pierre de taille du . Le fronton de la caserne des officiers porte une horloge. Les élévations sont rythmées par un ordre
    Illustration :
    Porte d'entrée du fort, sur la gorge, au sud-est du site. IVR11_20119500201NUC4A dernier est percé d'une porte pour le peloton. Dans la traverse-abri, hommes comme munitions peuvent Vue générale du fort en direction du sud, depuis le sommet de la caserne de la troupe. Au premier plan, un groupe de bâtiments qui témoignent de l'occupation du fort après le déclassement survenu en 1954 : le "hangar des harkis" qui servit d'hébergement temporaire à des harkis alégériens et à leurs Le "hangar des harkis", avec sa charpente métallique à nu, est ainsi baptisé à cause de la fresque Détail de la fresque et des graffitis sur l'un des murs-pignons intérieurs du "hangar des harkis
    Texte libre :
    la végétation et recouvert de terre : le fort de Cormeilles-en-Parisis. Ce joyau de l'architecture
    Historique :
    Le fort de Cormeilles-en-Parisis appartient à la seconde couronne de forts érigés sous l'égide du indispensable dans le cas d'un nouveau siège. Il est le premier à être achevé dans le secteur Nord, ou "chefferie de Saint-Denis". Ses plans sont approuvés dès le 2 mai 1874 par le Ministère de la Guerre. Il est Fils et Jacob Frères, établis à Cormeilles. En 1879, le fort compte 64 pièces d'artillerie. En 1881, sa ), le fort n'est ni cuirassé, ni même renforcé. D'importants travaux de modernisation sont prévus en 1902 et en 1911, mais ils ne sont pas réalisés faute d'argent. Durant la Première Guerre Mondiale, le fort de Cormeilles joue un rôle important dans le vaste dispositif du Camp retranché de Paris. A partir de 75, une section de mitrailleuses et un projecteur. Après la Seconde Guerre Mondiale, le fort
1