Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
  • église paroissiale Sainte-Thérèse de l'Enfant Jésus
    église paroissiale Sainte-Thérèse de l'Enfant Jésus Aubergenville - Elisabethville - Cadastre : 2014 ak 159
    Titre courant :
    église paroissiale Sainte-Thérèse de l'Enfant Jésus
    Description :
    -Chapelle. Elle se compose d'un haut vaisseau central flanqué de collatéraux très bas, formant un sorte de socle. La façade a 20 mètres de haut et 7,5 mètres de large. La flèche, placée au centre de l'édifice , culmine à 45 mètres. Les trois travées de la nef sont dans le prolongement de l'abside à trois pans, sans rupture. La voûte en béton est ajourée de dalles de verre qui en soulignent les nervures. Les vitraux des baies sont sertis dans une structure de béton.
    Vocables :
    Sainte-Thérèse de l'Enfant-Jésus
    Illustration :
    Plan façade de l'église. Tirage, vers 1929. (AM Aubergenville). IVR11_20137800196NUC4A Façade principale de l'église. Tirage, vers 1929. (AM Aubergenville). IVR11_20137800192NUC4A Dessin de la façade principale de l'église. Tirage, 1927. (AM Aubergenville Plan masse de l'église. Tirage, vers 1929. (AM Aubergenville). IVR11_20137800195NUC4A Détails de la façade principale de l'église et élévation latérale. Tirage, vers 1929. (AM Plan des voûtes de l'église. Tirage, 1927. (AM Aubergenville). IVR11_20137800190NUC4A Plan de construction de la flèche de l'église. Tirage, vers 1929. (AM Aubergenville Elévation et plan de la flèche de l'église. Tirage, vers 1929. (AM Aubergenville Plan de construction de la flèche de l'église. Tirage, , vers 1928. (AM Aubergenville Disposition des dalles de verres de l'église. Tirage, vers 1929. (AM Aubergenville
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cette église a été construite en 1927 par l'architecte Paul Tournon. la pose de la première pierre a lieu le 18 septembre 1927. Un comité de soutien en a permis le financement. Ce comité était placé sous le haut patronage de la reine Elisabeth et avait deux présidents d'honneur, le cardinal Van Roey , archevêque de Malines et monseigneur Gibier, évêque de Versailles. On trouve parmi les membres des amies de la reine, Edouard Branly, le beau-père de Tournon, la comtesse de Caraman-Chimay et la comtesse
1