Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 61 à 80 sur 96 - triés par pertinence
  • maisons jumelles
    maisons jumelles Meaux - Faubourg de Chaage - 4, 6 rue Saint-Faron - - Cadastre : 2014 BW 446, 193
    Description :
    Ces deux maisons présentent un abondant décor stuqué : guirlande au linteau de la porte avec clé en forme de mascaron, consoles sous les fenêtres, faux joints avec chainage d'angle sur toute la façade ... Les fers d'ancrage feints peints récemment permettent d'imaginer qu'ils en existaient de véritables
    Étages :
    étage de comble rez-de-chaussée surélevé
    Observation :
    Ces maisons ont été sélectionnées en raison de leur typologie de paire de maisons jumelles et de
    Illustration :
    Détail du décor de la maison ravalée (4, rue Saint-Faron). IVR11_20097701416NUC4A
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Historique :
    bâti était alors différent de l'actuel. On sait par les matrices et plans cadastraux que les maisons voisines, aux n° 8 et 10 de la rue Saint-Faron, ont été construites en 1856 ; à cette date, les deux
    Localisation :
    Meaux - Faubourg de Chaage - 4, 6 rue Saint-Faron - - Cadastre : 2014 BW 446, 193
  • maisons jumelles
    maisons jumelles Meaux - Faubourg de Chaage - 8, 10, 12 rue Gambetta - - Cadastre : 2014 BC 673-675
    Description :
    Ces trois maisons sont des maisons jumelles pour la n°8 et la n°10, la n°12 étant de même type mais jumelles, alors que la n°12 est couverte d'un enduit. Aux n° 8 et 10, les baies en anse de panier sont encadrées d'une grosse moulure faisant le tour de la fenêtre, alors qu'au n°12, les baies cintrées sont certaine unité à l'ensemble : un bandeau court à la même hauteur pour séparer le premier étage du rez-de -chaussée ; il en va de même pour la corniche denticulée sous le toit, et pour la forme des lucarnes.
    Illustration :
    Vue d'ensemble des trois maisons formant un ensemble, à l'angle de la rue Gambetta et de la rue du Palais-de-Justice. Les n° 8 et 10 sont des maisons jumelles, dont la façade est en parement de brique
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Localisation :
    Meaux - Faubourg de Chaage - 8, 10, 12 rue Gambetta - - Cadastre : 2014 BC 673-675
  • maison, 12 rue des Béguines
    maison, 12 rue des Béguines Meaux - Faubourg Saint-Nicolas - 12 rue des Béguines - - Cadastre : 2014 BD 191
    Description :
    Cette maison de maître, couverte de tuiles de pays, présente un corps central et deux ailes ornées de frontons avec colonnettes d'angle et possède sur l'arrière un escalier à double révolution, qui
    Typologies :
    maison de notable
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Historique :
    Félix Dalleux, cultivateur, avait hérité de son père une maison sise au n°12, acquise en 1813 pour
    Référence documentaire :
    p. 157 Dictionnaire topographique et historique des rues de Meaux, tome 3 : Faubourgs et nouveaux des rues de Meaux, tome 3 : Faubourgs et nouveaux quartiers. Meaux : Société littéraire et historique de la Brie, 1999.
  • maison
    maison Meaux - 17 rue Tronchet - - Cadastre : 2014 BM 30
    Description :
    vernissée, pierre sculptée, fonte) est caractéristique d’une architecture inspirée des usages de la
    Illustration :
    Détail du décor de la façade. IVR11_20127700825NUC4A
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
  • maison, 15 cours Raoult
    maison, 15 cours Raoult Meaux - 15 cours Raoult - Cadastre : 2014 BD 111
    Description :
    Cette maison de notable est construite en retrait de la rue. Elle présente une élévation à un étage -carré et un étage de comble, marquée par une forte symétrie axiale : les cinq travées de la façade se répartissent avec régularité autour de la porte à perron et de la fenêtre avec balcon du premier étage. La maisons de notable de la fin du XIXe siècle.
    Étages :
    étage de comble
    Typologies :
    maison de notable
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Historique :
    Cette maison de notable, édifiée vers la fin du XIXe siècle, a été occupée par le directeur de la
    Référence documentaire :
    p.142 Dictionnaire topographique et historique des rues de Meaux, tome 1 : La vieille ville, rive , André, DUFFET Jean-Louis et FERRIERE Guy. Dictionnaire topographique et historique des rues de Meaux , tome 1 : La vieille ville, rive droite. Meaux : Société littéraire et historique de la Brie, 1988.
  • maison
    maison Meaux - 6 impasse Hattingais - - Cadastre : 2014 BR 168
    Description :
    La façade est enduite, sauf le soubassement, en pierre de taille. L'accès se fait par une porte
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Historique :
    Cette imposante maison, cachée dans le fond de l'impasse Hattingais, remonte au 18e siècle. Elle portait le nom d'hôtel de Vernon. A la fin du 18e et au début du 19e siècle, c'était la résidence de Louis , échevin de Meaux en 1788, devint en 1792 président de l'assemblée du district de Meaux. Au 19e siècle, il fut administrateur de l'hôtel-Dieu et du collège de Meaux. Il mourut dans cet hôtel en 1841.
    Référence documentaire :
    p. 76 Dictionnaire topographique et historique des rues de Meaux, tome 1 : La vieille ville, rive , André, DUFFET Jean-Louis et FERRIERE Guy. Dictionnaire topographique et historique des rues de Meaux , tome 1 : La vieille ville, rive droite. Meaux : Société littéraire et historique de la Brie, 1988.
  • maison
    maison Meaux - 5-7 impasse Hattingais - - Cadastre : 2014 BR 86
    Étages :
    étage de comble
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Historique :
    Ce bâtiment du 18e siècle, identifiable sur les plans cadastraux "napoléonien" et de 1850, présente un plan en U. Le décor de l'aile donnant sur la rue Hattingais a été remodelé au 19e siècle. Sur la cour, à la jonction de l'aile ouest de l'aile sud, a aussi été ajoutée une petite véranda ornée de carreaux de céramique.
  • maison de maître, dite "château d'Orgemont", aujourd'hui hôpital
    maison de maître, dite "château d'Orgemont", aujourd'hui hôpital Meaux - 2A rue d' Orgemont - - Cadastre : 2014 BY 272
    Titre courant :
    maison de maître, dite "château d'Orgemont", aujourd'hui hôpital
    Description :
    Le "château d'Orgemont" est une maison de villégiature qui profite d'un grand parc et de la vue sur la ville de Meaux. La façade principale est donc orientée en fonction de cette vue panoramique. A l'origine, son architecture était plus caractéristique des codes de la villégiature, avec une tourelle en encorbellement dans l'angle sud et une autre tour, de plan carré, coiffée d'un toit en pavillon au nord. Ces décrochements ont été gommés à la suite du bombardement de l'édifice en 1943 et de sa reconstruction dans les la présence de marquises.
    Étages :
    étage de comble
    Typologies :
    maison de notable
    Illustration :
    Vue générale de la maison de maître, depuis le nord-est. IVR11_20147700335NUC4A
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Historique :
    La colline à l'ouest de Meaux, appelée "blancmont" au Moyen Âge, porte le nom d'Orgemont depuis le hectares et comprenait 200 000 pieds d'arbres, de 180 espèces différentes, tant indigènes qu'exotiques . Mulot fit édifier sur la colline une maison de maître dans le 2e quart du 19e siècle. En 1866, la Chauconin) et comptait plus de 14 hectares. La maison de maître s'accompagnait de nombreux communs (écurie , cours Pinteville (dossier IA77000836). C'est sans doute lui qui donna à la maison de maître son aspect actuel. Mais le logis a subi de considérables transformations : bombardé en 1943, il fut cédé en 1954 à l'Hospice général de Meaux qui y installa une maternité et une maison de retraite. Aujourd'hui, l'ancienne maison de maître (très remaniée) accueille le Foyer de l'enfance, et des bâtiments modernes ont été construits dans le parc pour les autres services de l'hôpital. Malgré ces transformations, la propriété conserve un beau jardin avec vue sur la ville de Meaux.
    Référence documentaire :
    p. 18-21 Dictionnaire topographique et historique des rues de Meaux, tome 3 : Faubourgs et nouveaux des rues de Meaux, tome 3 : Faubourgs et nouveaux quartiers. Meaux : Société littéraire et historique de la Brie, 1999.
  • maison
    maison Meaux - Faubourg de Chaage - 20 rue Gambetta - - Cadastre : 2014 BC 691
    Description :
    Maison de type Villa à décor de briques polychromes en damier. Décor constitué de chainage de pierre, corniches moulurées à décor de console en pierre, modénature et ferronnerie. Un décor de brique
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Localisation :
    Meaux - Faubourg de Chaage - 20 rue Gambetta - - Cadastre : 2014 BC 691
  • maison
    maison Meaux - 11 rue du Tan - - Cadastre : 2014 BS 293
    Murs :
    bois pan de bois
    Illustration :
    Vue de la façade, en 2009. IVR11_20097700293NUC4A
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Historique :
    Cette maison constitue un bon exemple de l'habitat d'Ancien Régime, à pan de bois. Elle a en outre . Au moment de l'enquête, la maison était inoccupée et en attente de restauration.
    Référence documentaire :
    p. 135 Dictionnaire topographique et historique des rues de Meaux, tome 1 : La vieille ville, rive , André, DUFFET Jean-Louis et FERRIERE Guy. Dictionnaire topographique et historique des rues de Meaux , tome 1 : La vieille ville, rive droite. Meaux : Société littéraire et historique de la Brie, 1988.
  • maison
    maison Meaux - 11 place du Marché - - Cadastre : 2014 BO 70
    Illustration :
    Cave de la fin du Moyen Âge (15e-16e siècle) : arrivée de l'escalier d'accès et colonne accueillant Partie nord de la cave. IVR11_20127700726NUC4A
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
  • maison
    maison Meaux - 5 place de l' Hôtel de ville - - Cadastre : BR 122
    Description :
    La maison présente une façade très classique, avec un rez-de-chaussée surélevé surmonté de deux étages carrés. Son décor est soigné : faux appareil au rez-de-chaussée, beaux balcons en fonte au premier , montrent que l'architecte avait sans doute projeté la reconstruction de la maison voisine.
    Typologies :
    maison de ville
    Illustration :
    Détail de la signature. IVR11_20147700334NUC4A
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Historique :
    La signature portée sur la façade permet d'attribuer la construction de cette maison de ville à l'architecte Boudinaud, également auteur de l'hôtel de ville situé de l'autre côté de la place, en
    Localisation :
    Meaux - 5 place de l' Hôtel de ville - - Cadastre : BR 122
  • maison, 17bis rue de la Crèche
    maison, 17bis rue de la Crèche Meaux - Faubourg Saint-Nicolas - 17bis rue de la Crèche - - Cadastre : 2014 BE 23
    Titre courant :
    maison, 17bis rue de la Crèche
    Description :
    Cette villa est construite en léger retrait de la rue, sur un côté de la parcelle. Elle présente un rez-de-chaussée surélevé et un étage de comble. Les architectes ont chercher à animer la façade en
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Historique :
    La maison porte la signature : "H. FAUCHEUR / A. FOURRY ARCH. 1926". elle illustre la production de l'architecte meldois Henry Faucheur, auteur notamment de la chapelle du grand séminaire.
    Localisation :
    Meaux - Faubourg Saint-Nicolas - 17bis rue de la Crèche - - Cadastre : 2014 BE 23
  • ensemble de trois maisons
    ensemble de trois maisons Meaux - 10-14 rue Saint-Christophe - - Cadastre : 2014 BS 30-32
    Titre courant :
    ensemble de trois maisons
    Illustration :
    Détail de l'imposte avec son décor en fer forgé, timbré d'initiales. IVR11_20137700261NUC4A Détail de l'imposte avec son décor en fer forgé, timbré d'initiales. IVR11_20137700260NUC4A Détail de l'imposte avec son décor en fer forgé, timbré d'initiales. IVR11_20137700259NUC4A
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Historique :
    Ces trois maisons suivent le même alignement, et certains détails de leur élévation, notamment la entrepreneur. Pour autant, il ne s'agit pas de logis identiques. La maison au n°10 présente une façade plus escalier à rampe en serrurerie. Par ailleurs, on n'a pas cherché à établir de continuité entre les trois
  • maison
    maison Meaux - Faubourg de Chaage - 15 rue Gambetta - - Cadastre : 2014 BW 141
    Description :
    Construite à l'emplacement de l'ancien Brasset Saint-Faron recouvert, la maison serait montée sur pilotis. Elle est entourée d'un jardin et possède à l'ouest un bâtiment de communs (écurie). L'accès à la propriété se fait par un portail ouvrant à l'angle de la rue Gambetta et de la rue Paul Bert ; ce portail porte les initiales D et B. Les murs de la villa sont en meulière à joints rocaillés. Le décor soigné est constitué de briques polychromes à motifs de tapisserie, de métopes à cabochon sous les allèges de fenêtre du rez-de-chaussée, d'une entrée par véranda ornée de vitraux, d'une frise en céramique avec cabochon de fleurs sur les murs visibles de la rue et sans cabochons pour les autres, et de fenêtres persiennes feintes. La maison comporte, au nord, un belvédère couvert d'un toit-terrasse, surmonté de tubulures métalliques qui devaient servir de nichoir à cigogne, d'après le propriétaire actuel. L'écurie
    Illustration :
    Détail de la façade. IVR11_20097701382NUC4A L'élévation sur jardin, avec un petit belvédère dans l'angle nord-est de la villa Détail d'une allège de fenêtre, sur le mur oriental de la villa : briques marqués "HB" et carreau décoratif en céramique à motif de rosette centrale. IVR11_20097701384NUC4A Détail de la girouette. IVR11_20097701385NUC4A Vue de l'écurie, à l'ouest de la villa. IVR11_20097701391NUC4A Vue intérieure de l'écurie. IVR11_20097701393NUC4A
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Localisation :
    Meaux - Faubourg de Chaage - 15 rue Gambetta - - Cadastre : 2014 BW 141
  • maison
    maison Meaux - 12 place du Marché - - Cadastre : 2014 BO 87
    Illustration :
    Vue de trois maisons anciennes formant un îlot, sur le côté ouest de la place du Marché. Au premier Le chapiteau à crochets du pilier central de la cave (13e siècle). IVR11_20127700728NUC4A
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
  • maison de notable, dite Villa Dassy, institution Sainte-Geneviève, puis immeuble à logements
    maison de notable, dite Villa Dassy, institution Sainte-Geneviève, puis immeuble à logements Meaux - Faubourg de Chaage - 23 Boulevard Jean-Rose - - Cadastre : 2014 BW 475
    Titre courant :
    maison de notable, dite Villa Dassy, institution Sainte-Geneviève, puis immeuble à logements
    Description :
    Cet immeuble présente une façade ordonnancée de 11 travées. Les trois travées centrales en saillie forment un avant-corps surmonté d'un fronton triangulaire. L'accès à la villa se fait par un perron de la largeur de l'avant-corps, couvert par une grande marquise. Le décor discret de la maison repose essentiellement sur de faux chaînage de pierre. Toutefois la réhabilitation récente du bâtiment en immeuble à logements ne permet pas de connaître l'état d'origine du bâtiment, ni celui des communs que la
    Étages :
    étage de comble
    Typologies :
    maison de notable
    Observation :
    importante dont elle a fait l'objet et sur des critères relevant de l'histoire du quartier et des familles Navarre, Dassy et Espivent de la Villesboisnet.
    Illustration :
    La façade de la villa, vue depuis le boulevard Jean-Rose. IVR11_20097701374NUC4A de la cathédrale. IVR11_20097701191NUC4A Vues des communs, alors en cours de réhabilitation (2008). IVR11_20087700608XA
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Historique :
    L'origine de la propriété du terrain remonte pour partie à Pierre Navarre (ancien magistrat) et à la succession de Claude René Dassy. La famille Dassy resta propriétaire jusqu'en 1841 et à la mort d'Amédée Dassy elle revint à Robert Espivent de la Villeboisnet puis à Léon Espivent de la Villesboisnet l'ouverture de la rue Georges Lugol.
    Localisation :
    Meaux - Faubourg de Chaage - 23 Boulevard Jean-Rose - - Cadastre : 2014 BW 475
    Référence documentaire :
    p. 137-138. Dictionnaire topographique et historique des rues de Meaux, tome 1 : La vieille ville , CROISY, André, DUFFET Jean-Louis et FERRIERE Guy. Dictionnaire topographique et historique des rues de Meaux, tome 1 : La vieille ville, rive droite. Meaux : Société littéraire et historique de la Brie, 1988.
  • maison, 164 rue du Faubourg Saint-Nicolas
    maison, 164 rue du Faubourg Saint-Nicolas Meaux - Faubourg Saint-Nicolas - 164 rue du Faubourg Saint-Nicolas - - Cadastre : BH 102
    Description :
    La maison est construite un peu en retrait de la rue, dont elle est séparée par un jardinet. Elle non étudiés car dénaturés, mais déjà présents sur les plans cadastraux du 19e siècle. La façade de la , un rez-de-chaussée, un étage carré et un comble éclairé par une lucarne rurale.
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Texte libre :
    Le faubourg Saint-Nicolas, à l'est de la vieille ville, abrite plusieurs maisons anciennes sur une cour commune, elle est caractéristique de l'habitat du faubourg Saint-Nicolas, mi-urbain mi
    Historique :
    Cette maison existe déjà sur le cadastre de 1815, comme sur le plan d'alignement de 1764. Elle fait donc partie des logis les plus anciens du faubourg Saint-Nicolas. Elle a été photographiée lors de l'opération de pré-inventaire en 1982, sans jardinet antérieur et sans la plaque portant la date de 1630.
    Référence documentaire :
    p. 152 Dictionnaire topographique et historique des rues de Meaux, tome 3 : Faubourgs et nouveaux des rues de Meaux, tome 3 : Faubourgs et nouveaux quartiers. Meaux : Société littéraire et historique de la Brie, 1999.
  • maison
    maison Meaux - 32 rue de la Cordonnerie 1 rue Louis-Geoffroy - - Cadastre : 2014 BR 113
    Description :
    Cette grande maison, haute de deux étages, présente sa façade principale sur la rue Louis-Geoffroy tandis que l'accès se cour se fait par la rue de la Cordonnerie. Il s'agit en fait de la réunion de deux ensembles, l'un constitué par les trois travées orientales, l'autre par la 4e travée, du côté de l'hôtel de soubassement de grès appareillé. Des chaînages en grès sont également visibles aux angles et sur le rez-de -chaussée. Le reste de la façade est enduite. Le fruit du mur pignon et la forme cintrée des baies
    Murs :
    grès pierre de taille
    Illustration :
    Détail de la mise en oeuvre du mur pignon oriental, avec ses gros blocs de grès Détail d'une des enseignes peintes sur le mur le long de la rue de la Cordonnerie : maison Bachelet Détail d'une des peintures sur le mur le long de la rue de la Cordonnerie : tête de cheval Détail d'une des peintures sur le mur le long de la rue de la Cordonnerie : "Lettr(es)"..., "PAP Inscription publicitaire peinte sur le mur le long de la rue de la Cordonnerie
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Localisation :
    Meaux - 32 rue de la Cordonnerie 1 rue Louis-Geoffroy - - Cadastre : 2014 BR 113
  • maison
    maison Meaux - 1-1bis rue de la Paix - Cadastre : 2014 BW 95-96
    Illustration :
    Carte postale montrant la maison bombardée pendant la guerre de 1914. (AD Seine-et-Marne. 2 Fi 4538 Détail de l'inscription portée au milieu de la façade : "Villa bombardée le 7 septembre 1914
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel (c) Conseil général de Seine-et-Marne
    Historique :
    Ces deux pavillons jumeaux ont été construits vers le début du 20e siècle, non loin de la voie ferrée. Ils ont été bombardés le 7 septembre 1914, au moment de la bataille de la Marne. Une inscription
    Localisation :
    Meaux - 1-1bis rue de la Paix - Cadastre : 2014 BW 95-96
    Référence documentaire :
    p. 131 Dictionnaire topographique et historique des rues de Meaux, tome 3 : Faubourgs et nouveaux des rues de Meaux, tome 3 : Faubourgs et nouveaux quartiers. Meaux : Société littéraire et historique de la Brie, 1999.