Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 21 à 40 sur 1 297 - triés par pertinence
  • Sous-Préfecture
    Sous-Préfecture Mantes-la-Jolie - 17 avenue de la République - en ville - Cadastre : 2014 AB 16
    Description :
    architecture en brique et pierre avec toiture en ardoise est très classique. La façade principale est ornée de bâtiment, la sous-préfecture ayant été supprimée en 1926, montre qu'au rez-de-chaussée les fonctions publiques et privées étaient mêlées, puisque s'y trouvaient à la fois le bureau du sous-préfet et ses pièces contenu dans un jardin clos avec une grille sur l'avenue de la République. L'espace est aujourd'hui ouvert.
    Illustration :
    Plan du rez-de-chaussée de la sous-préfecture. Tirage non daté. (AM Mantes-la-Jolie 6M4 (1 Plan du sous-sol de la sous-préfecture. Tirage non daté. (AM Mantes-la-Jolie 6M4 (1 Plan du premier étage de la sous-préfecture. Tirage non daté. (AM Mantes-la-Jolie 6M4 (1 Plan des combles. Tirage non daté. (AM Mantes-la-Jolie 6M4 (1)) IVR11_20157800388NUC4A La sous-préfecture et le palais de justice en vis-à-vis. IVR11_20177800226NUC4A La façade antérieure. Le parc qui l'entourait a été construit. IVR11_20177800225NUC4A La façade latérale est désormais bordée par une allée publique. IVR11_20177800224NUC4A La façade postérieure. IVR11_20177800223NUC4A Décor de cuir découpé de style rocaille surmontant les baies de la façade principale La façade principale est ornée de chutes de feuilles de chêne, symbole de la République
    Texte libre :
    L'ancienne sous-préfecture de Mantes-la-Jolie se trouve à l'entrée du centre ville, sur l'avenue de la République. Avec le Palais de Justice construit en face en 1906, elle affichait le pouvoir de
    Représentations :
    Les chutes de feuilles sculptées sur la façade sont un motif républicain qui symbolise la justice . Avec l'olivier (la paix), ils sont associés à la fonction de préfet et de sous-préfet dont les habits
    Historique :
    -arts et chargé de la restauration de la collégiale. Lorsque Mantes n'a plus été sous-préfecture en 1926 La sous-préfecture, qui se trouvait auparavant à l'angle des rues Nationale et de la Pêcherie, a été édifiée en 1863 avenue de la République par l'architecte Alphonse Durand formé à l'école des Beaux , la municipalité a loué le bâtiment pour y installer une école. Le bâtiment est redevenu sous -préfecture en 1946. La sous-préfecture a été récemment installée dans un nouveau bâtiment 18, rue de Lorraine . La parcelle fait l'objet d'une restructuration totale par les deux promoteurs Interconstruction et commerciale sur le thème des loisirs-culture et un une résidence habitat jeune incubateur de Start'Up dans la
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie - 17 avenue de la République - en ville - Cadastre : 2014 AB 16
    Aires d'études :
    Mantes-la-Jolie
    Référence documentaire :
    6 M 4 (1 et 2) Sous-Préfecture AM Mantes-la-Jolie, 6 M 4 (1 et 2) Sous-Préfecture
  • Centre social, actuellement centre médico-social Frédéric Chopin
    Centre social, actuellement centre médico-social Frédéric Chopin Mantes-la-Jolie - rue Chopin - en ville - Cadastre : 2015 AR 174
    Description :
    repose est adapté à la pente. Il était prévu pour abriter un bureau d'animateur, une salle de réunion
    Illustration :
    Plan masse.1965. Mantes-la-Jolie. Permis de construire 15/66. IVR11_20167800249NUC4A Façade Est.1965. Mantes-la-Jolie. Permis de construire 15/66. IVR11_20167800250NUC4A Façade Sud.1965. Mantes-la-Jolie. Permis de construire 15/66. IVR11_20167800251NUC4A Façade Nord.1965. Mantes-la-Jolie. Permis de construire 15/66. IVR11_20167800252NUC4A Façade Nord.1965. Mantes-la-Jolie. Permis de construire 15/66. IVR11_20167800253NUC4A Vue du bâtiment sud du centre. Au fond le mur en brique de la salle de projection Vue de la façade arrière. IVR11_20177800712NUC4A Portique faisant la jonction entre le centre social et la crèche. IVR11_20177800713NUC4A
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie - rue Chopin - en ville - Cadastre : 2015 AR 174
    Aires d'études :
    Mantes-la-Jolie
    Référence documentaire :
    AM Mantes-la-Jolie, PC 15/66 AM Mantes-la-Jolie, PC 15/66
  • Maison des jeunes et de la culture
    Maison des jeunes et de la culture Mantes-la-Jolie - - en ville - Cadastre : 2014 AK 569
    Titre courant :
    Maison des jeunes et de la culture
    Illustration :
    Plan de localisation. J. Perbet. 1968. (AM Mantes-la-Jolie 5 M 49) IVR11_20157800581NUC4A Plan d'ensemble. J. Perbet. 1968. (AM Mantes-la-Jolie 5 M 49) IVR11_20157800580NUC4A Plan du rez-de-chaussée. J. Perbet. 1968. (AM Mantes-la-Jolie 5 M 49) IVR11_20157800576NUC4A Plan de l'étage et terrasse. J. Perbet. 1968. (AM Mantes-la-Jolie 5 M 49) IVR11_20157800577NUC4A Façades sud ouest et nord est. J. Perbet. 1968. (AM Mantes-la-Jolie 5 M 49) IVR11_20157800578NUC4A Façades sud est et nord ouest. J. Perbet. 1968. (AM Mantes-la-Jolie 5 M 49) IVR11_20157800579NUC4A
    Historique :
    La maison des jeunes et de la culture a été construite en 1968 sur les plans de l'architecte J
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie - - en ville - Cadastre : 2014 AK 569
    Aires d'études :
    Mantes-la-Jolie
    Précision dénomination :
    maison des jeunes et de la culture
  • Le mobilier de l'hôtel de ville
    Le mobilier de l'hôtel de ville Mantes-la-Jolie
    Illustration :
    . (AM Mantes-la-Jolie). IVR11_20157800464NUC4A Le bureau du maire. (AM Mantes-la-Jolie 15 Fi 2 365) IVR11_20157800466NUC4A Le bureau du maire et la salle de conférences particulière. (AM Mantes-la-Jolie 15 Fi 2 353 La salle du conseil. (AM Mantes-la-Jolie 15 Fi 2 384) IVR11_20157800474NUC4A La salle des mariages. (AM Mantes-la-Jolie 15 Fi 2 384) IVR11_20157800472NUC4A Bancs du public dans la salle des mariages. (AM Mantes-la-Jolie 15 Fi 2 366) IVR11_20157800469NUC4A Table et sièges du maire et des mariés. (AM Mantes-la-Jolie 15 Fi 2 364) IVR11_20157800467NUC4A Sièges en plastique moulé dans le hall qui précède la salle des mariages et du conseil Vue actuelle de la salle des mariages. IVR11_20157800601NUC4A Vue actuelle de la salle du conseil dont le mobilier a été changé. IVR11_20157800604NUC4A
    Texte libre :
    En 1972, Philippe Boisselier et Claude Decaster sont chargés de la décoration des intérieurs du nouvel hôtel de ville. Leur choix se porte sur des objets emblématiques du design moderniste : la chaise tulipe de Eero Saarinen, le siège Wassili de Marcel Breuer et la lampe Pipistrello de Gae Aulenti.
    Historique :
    En 1948, l'hôtel de ville est meublé avec du mobilier standard fourni par la Cie Roneo à Paris. En revanche en 1972, pour l'extension, la municipalité fait appel à un décorateur de renom Philippe Boisselier et à son associé Claude Decaster. L'agence est chargée de la décoration du cabinet du maire et de ses adjoints, de la salle du Conseil municipal, de la salle des mariages, des halls et de l'accueil. Les décorateurs ont réalisé la décoration du cabinet du maire : ils ont dessiné le mobilier sauf la table basse en verre Mies Van der Robe. Les bureaux des adjoints ont des fauteuils Marcel Breuer. La salle des mariages
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie
    Aires d'études :
    Mantes-la-Jolie
    Référence documentaire :
    Connaissance des Arts Vinson, Robert-Jean, « Allez voir à Mantes la mairie la plus jolie de France
  • Les Bas quartiers
    Les Bas quartiers Mantes-la-Jolie - - en ville - Cadastre :
    Description :
    . Mais on y trouvait aussi des bâtiments plus importants, notamment dans la partie occidentale. Près de la rue Nationale, se trouvait la gendarmerie à l'emplacement de l'ancien couvent des Ursulines.
    Illustration :
    Plan des îlots insalubres par Roger Thomas, géomètre (1941?). (AM Mantes-La-Jolie 7M 12 Les îlots et les parcelles insalubres en 1946. (AM Mantes-la-Jolie n.c.) IVR11_20157800531NUC4A Localisation des lots projetés.1941 (AM Mantes-la-Jolie 7M 12) IVR11_20157800443NUC4A Projet non réalisé du lot A, façade sur la place Saint-Maclou.1941 (AM Mantes-la-Jolie 7M 12 Projet non réalisé du lot A, façade sur la rue Notre-Dame.1941 (AM Mantes-la-Jolie 7M 12 Projet non réalisé du lot B, façade sur la rue Notre-Dame.1941 (AM Mantes-la-Jolie 7M 12 Projet non réalisé du lot C, façade sur la rue des Ursulines.1941 (AM Mantes-la-Jolie 7M 12 Projet non réalisé du lot B, façade côté Seine.1941 (AM Mantes-la-Jolie 7M 12 Projet non réalisé du lot C, maisons individuelles et petits collectifs.1941 (AM Mantes-la-Jolie 7M Les Bas quartiers : au premier plan la partie bombardée et au second celle reconstruite en 1960
    Texte libre :
    A Mantes-la-Jolie, les "Bas Quartiers" ont fait l'objet d'une campagne de résorption de l'habitat reconstruits sous l'autorité de Raymond Lopez. Ce fut l'occasion d'introduire les principes de la charte d'Athènes au centre de la ville. Deux autres dossiers ont été ouverts pour traiter des ces opérations : le dossier Quartier de la Reconstruction (IA78002186) avec deux sous-dossiers Immeubles ISAI de l'îlot A par les résidences de la Tour et Saint-Maclou (IA78002219).
    Historique :
    Mantes dès 1920. La municipalité avait alors décidé d’aérer ce quartier en perçant une rue nouvelle entre La préoccupation d’assainir les bas quartiers de la ville se fait jour au conseil municipal de la rue de la Gabelle et la rue Potard, et pour ce faire en 1928, avait acquis un immeuble insalubre . Cette préoccupation est à nouveau exprimée lors de la séance du 3 juin 1938 qui récapitule les actions véritables taudis, véritables foyers de tuberculose ». Cela fait probablement suite à la loi du 24 mai 1938 qui complétait celle du 15 février 1902 et précisait la procédure à suivre pour la déclaration d’insalubrité. Par ailleurs, une fois la guerre éclatée, l’État français se préoccupe du « relèvement moral » de la France et de l’aménagement des quartiers insalubres. C’est ce qu’exprime André Gutton, architecte urbaniste en chef du département lors d’une conférence faite le 21 janvier 1941 à la préfecture de Seine-et Vergniaud. Il prévoit une première tranche de travaux qui concerne les immeubles de la place Saint-Maclou
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie - - en ville - Cadastre :
    Aires d'études :
    Mantes-la-Jolie
    Référence documentaire :
    AM Mantes-La-Jolie, 7M 12 AM Mantes-la-Jolie, Dossier Quai de la Tour AM Mantes-la-Jolie, service d'urbanisme, PC 72/59 AM Mantes-la-Jolie, service d'urbanisme, PC 61/60 AM Mantes-la-Jolie, service d'urbanisme, Permis de construire, 66/70 AM de Mantes-la-Jolie, service d'urbanisme, PC 4/68
  • Z.U.P. du Val Fourré
    Z.U.P. du Val Fourré Mantes-la-Jolie
    Description :
    ), auxquels s'ajoutent le quartier 7 bis des garennes et le "village d'artistes". La structure urbaine est l’axe urbain principal de la ZUP. Le long de cet axe, sont implantés plusieurs équipements scolaires et plus le centre commercial central sont aménagés. Le centre social Chopin, la maison des jeunes et de la culture dite "la Pagode", l'ECM le Chaplin. Par ailleurs trois maisons de retraite sont disséminées dans les quartiers 3, 4 et 6. Enfin une patinoire et une piscine sont à la périphérie. (Pour plus de détail
    Illustration :
    . (AM Mantes-la-Jolie 1 Fi 42) IVR11_20157800544NUC4A . Thomas géomètre. Légende avec les noms des organismes de H.L.M. (AM Mantes-la-Jolie 1 Fi 42 Quartier 1. Projet de 5 tours par R. Lopez. Non réalisées. Mantes-la-Jolie. Permis de construire 27 . Mantes-la-Jolie. Permis de construire 27/65. IVR11_20167800240NUC4A Quartier 1. Façade Est des tours projetées par R. Lopez.1964. Non réalisées. Mantes-la-Jolie Quartier 1. Façade Ouest des tours projetées par R. Lopez.1964. Non réalisées. Mantes-la-Jolie Quartier 1. Façade Nord des tours projetées par R. Lopez.1964. Non réalisées. Mantes-la-Jolie Quartier 1. Façade Sud des tours projetées par R. Lopez.1964. Non réalisées. Mantes-la-Jolie Quartier 1. Nouveau projet de tours par H. Longepierre. Plan de localisation. 1969. Mantes-la-Jolie Quartier 1. Nouveau projet de tours par H. Longepierre. Façades. 1969. Mantes-la-Jolie. Permis de
    Texte libre :
    Réalisé dans les années 60 mais conçu dans les années 50, le Val Fourré, dans son principe, est la par le maire Jean-Paul David épris de modernité. Lopez peut appliquer les grands principes de la programme initial de 5780 logements est porté finalement à 8230 faisant de cette Z.U.P. la plus grande de France. Grandes sont aussi les difficultés quand la crise économique bat son plein et des émeutes
    Historique :
    1959 et aussitôt confiée à la Société d'Equipement de la Région de Mantes (SERM). Un nouveau plan masse . Vassy et O. Caplain pour la société coopérative HLM de l’arrondissement de Mantes( quartier 2), Legrand L'histoire du Val Fourré commence avant la création des ZUP puisque le terrain de 90 ha de Lopez approuvé par le conseil municipal en 1958. La ZUP du Val Fourré a été légalement créée le 3 août et E. Wassermann mandatés par le Logement Français, (quartiers 1) et la Société coopérative interprofessionnelle de la région parisienne (quartier 5), O.Caplain, J. Rolland, M. Gojard, M. David mandatés par les HLM de l’arrondissement de Mantes et l’Office communal de HLM de Mantes (quartier 2), Y.Houdard, R et Rabinel pour la Société Centrale immobilière de la Caisse , SCIC (quartiers 2 et 4), Henry Pottier pour le Foyer du Fonctionnaire et de la Famille (quartier 3), Delavigne et Rimbaud (quartiers 7 et 7 bis) pour le Foyer du Fonctionnaire et de la Famille, Longepierre pour la SCIC (quartier 1). En 1977
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie
    Aires d'études :
    Mantes-la-Jolie
    Référence documentaire :
    Archives Municipales, Mantes-la-Jolie, Permis de construire 97/63 Archives Municipales, Mantes-la Archives Municipales, Mantes-la-Jolie, Permis de construire PC 50/63 Archives Municipales, Mantes Archives Municipales, Mantes-la-Jolie, Permis de construire PC 94/63 Archives Municipales, Mantes Archives Municipales, Mantes-la-Jolie, Permis de construire PC 51/63 Archives Municipales, Mantes Archives Municipales, Mantes-la-Jolie, Permis de construire PC 27/65 Archives Municipales, Mantes Archives Municipales, Mantes-la-Jolie, Permis de construire PC 77/65 Archives Municipales, Mantes Archives Municipales, Mantes-la-Jolie, 7 A 8 Enquête auprès des habitants du Val Fourré Archives Municipales, Mantes-la-Jolie, 7 A 8 Enquête auprès des habitants du Val Fourré -la-Jolie, Permis de construire PC 50/63 -la-Jolie, Permis de construire PC 94/63
  • Groupe scolaire Jules-Ferry, actuellement collège
    Groupe scolaire Jules-Ferry, actuellement collège Mantes-la-Jolie - 5 rue des Ecoles - en ville - Cadastre : 2014 AK 614-615
    Description :
    bordent. Elle était en moellons enduit avec chaînages et entourages de baies en briques dure de Mantes-la la première école comportait la maternelle à l'angle des rues Castor et des Ecoles et l'école de filles le long de la rue des Ecoles et de Strasbourg. Son plan en U épousait les trois rues qui la -Ville. La couverture était en tuiles grand moule des Cordeliers. Les classes se développaient au rez-de 1934 a adopté le même plan mais un parti inverse : l'école primaire est à la place de la maternelle et et autour des entrées. Dans la cour se dresse un pavillon des ateliers élevé de deux étages. Il
    Illustration :
    Plan de l'école en 1934 (avant sa reconstruction). (AM Mantes-la-Jolie 5M11 (4 Elévations de l'école avant sa reconstruction. (AM Mantes-la-Jolie 5 M 11 (4 Mantes-la-Jolie 5 M 11 (4) IVR11_20157800547NUC4A Plan du pavillon des ateliers. Marabout. 1934 (AM Mantes-la-Jolie 5 M 11 (4) IVR11_20157800548NUC4A Plan des étages du pavillon des ateliers. Marabout. 1934 (AM Mantes-la-Jolie 5 M 11 (4 Façades du pavillon des ateliers. Marabout. 1934 (AM Mantes-la-Jolie 5 M 11 (4 Plan du rez-de-chaussée de l'école maternelle. Marabout. 1934 (AM Mantes-la-Jolie 5 M 11 (4 Plan du premier étage de l'école maternelle. Marabout. 1934 (AM Mantes-la-Jolie 5 M 11 (4 Façades de l'école maternelle. Marabout. 1934 (AM Mantes-la-Jolie 5 M 11 (4) IVR11_20157800553NUC4A Façades du groupe scolaire. Marabout. 1934 (AM Mantes-la-Jolie 5 M 11 (4) IVR11_20157800554NUC4A
    Historique :
    Duval à l'angle des rues de la Perle et sainte-Anne devenues en 1883 rue des Écoles et rue Castor. Les . Le groupe a été occupé par les Allemands pendant la guerre puis touché par les bombardements. Il est
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie - 5 rue des Ecoles - en ville - Cadastre : 2014 AK 614-615
    Aires d'études :
    Mantes-la-Jolie
  • Gares de Mantes-la-Jolie
    Gares de Mantes-la-Jolie Mantes-la-Jolie - place du 8 mai 1945 - en ville - Cadastre : 2014 AI 212-437
    Dossier :
    Vue de la rotonde. (Fonds Bertin). Gares de Mantes-la-Jolie
  • Gares de Mantes-la-Jolie
    Gares de Mantes-la-Jolie Mantes-la-Jolie - place du 8 mai 1945 - en ville - Cadastre : 2014 AI 212-437
    Dossier :
    La rotonde et les voies ferrées. (Fonds Bertin). Gares de Mantes-la-Jolie
  • La ville de Mantes-la-Jolie
    La ville de Mantes-la-Jolie Mantes-la-Jolie
    Dossier :
    Vue aérienne de la ville vers 1960. (Fonds Bertin). La ville de Mantes-la-Jolie
  • Immeubles de la Demi-Lune
    Immeubles de la Demi-Lune Mantes-la-Jolie - rue Géo André - en ville - Cadastre : 2014 AY 66 ; 173
    Titre courant :
    Immeubles de la Demi-Lune
    Description :
    part et d'autre de la rue André Géo. leurs façades principales sont orientées à l'est ce qui fait que
    Illustration :
    Façades et plans des bâtiments 1 et 2. Mantes-la-Jolie. Permis de construire, 34/55 Façades et plans du bâtiment 3. Mantes-la-Jolie. Permis de construire, 34/55 Façades et plans du bâtiment 4. Mantes-la-Jolie. Permis de construire, 34/55 Plan d'un logement de quatre pièces. Mantes-la-Jolie. Permis de construire, 34/55 Plan d'un appartement de trois pièces. Mantes-la-Jolie. Permis de construire, 34/55 Vue de la façade sur rue de l'immeuble 1. On reconnait les travées d'escaliers marquées par de
    Historique :
    1955 pour la SEMICLE, Société d’Économie mixte pour la construction de logements économiques.
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie - rue Géo André - en ville - Cadastre : 2014 AY 66 ; 173
    Aires d'études :
    Mantes-la-Jolie
  • Gares de Mantes-la-Jolie
    Gares de Mantes-la-Jolie Mantes-la-Jolie - place du 8 mai 1945 - en ville - Cadastre : 2014 AI 212-437
    Dossier :
    Vue de la gare dans les années 50 (?). (Fonds Bertin). Gares de Mantes-la-Jolie
  • Château d'eau du Val Fourré
    Château d'eau du Val Fourré Buchelay - rue des Piquettes - en ville - Cadastre : 2017 ZH 133
    Dossier :
    Vue du château d'eau juste après sa construction. (AM Mantes-la-Jolie, Fonds Bertin) Château d'eau
  • Groupe scolaire Ferdinand-Buisson
    Groupe scolaire Ferdinand-Buisson Mantes-la-Jolie - rue Ferdinand-Buisson - en ville - Cadastre : 2014 AO 185-186
    Description :
    L'école est construite sur un plan en M irrégulier. Elle s'étire le long de la rue Ferdinand portant la nature des écoles. A la jonction entre l'école des filles et l'école maternelle se trouve l'entrée du cinéma scolaire dans la cour, couvert en terrasse. La maçonnerie est en moellons de
    Illustration :
    Plans et façades. Marabout. 1932. (AM Mantes-la-Jolie 5 M 15 (2) IVR11_20157800563NUC4A Plans du rez-de-chaussée de l'école maternelle. Marabout. 1932 (AM Mantes-la-Jolie 5 M 15 (2 Plans du premier étage et des combles de l'école maternelle. Marabout. 1932 (AM Mantes-la-Jolie 5 Façade sur cour et coupes. Marabout. 1932 (AM Mantes-la-Jolie 5 M 15 (2) IVR11_20157800566NUC4A Façade sur rue et plan. Marabout. 1932 (AM Mantes-la-Jolie 5 M 15 (2) IVR11_20157800567NUC4A Plan du sous-sol du bâtiment d'entrée. Marabout. 1932 (AM Mantes-la-Jolie 5 M 15 (2 Plan du rez-de-chaussée et de l'étage du bâtiment d'entrée. Marabout. 1932 (AM Mantes-la-Jolie 5 M Façades de l'école maternelle. Marabout. 1932 (AM Mantes-la-Jolie 5 M 15 (2) IVR11_20157800570NUC4A Façades de l'école de filles. Marabout. 1932 (AM Mantes-la-Jolie 5 M 15 (2) IVR11_20157800571NUC4A Façades sur cour de l'école maternelle et de l'école de filles. Marabout. 1932 (AM Mantes-la-Jolie
    Historique :
    En 1931, juste après la fusion de Mantes et de Gassicourt, les perspectives de développement de la
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie - rue Ferdinand-Buisson - en ville - Cadastre : 2014 AO 185-186
    Aires d'études :
    Mantes-la-Jolie
    Référence documentaire :
    Ecole Ferdinand-Buisson Archives municipales, Mantes-la-Jolie, Ecole Ferdinand-Buisson, 5 M 15 Ecole Ferdinand-Buisson Archives municipales, Mantes-la-Jolie, Ecole Ferdinand-Buisson, 5 M 14 Ecole Ferdinand-Buisson Archives municipales, Mantes-la-Jolie, Ecole Ferdinand-Buisson, 5 M 37 Ecole Ferdinand-Buisson Archives municipales, Mantes-la-Jolie, Ecole Ferdinand-Buisson, 4 M
  • Quartier des Martraits
    Quartier des Martraits Mantes-la-Jolie - - en ville - Cadastre : 2014 AD
    Illustration :
    . Richard (géomètre), (AM Mantes-la-Jolie, 3D 1). IVR11_20157800450NUC4A des eaux aux Martraits, 1930, H. Chicoineau (géomètre), (AM Mantes-la-Jolie) IVR11_20157800439NUC4A Plan de la ville de Mantes, 1787 (Région Ile-de-France. Fonds CREDOP). IVR11_20157800015X Cadastre napoléonien de Mantes-la-Ville, section D de Saint-Lazare. IVR11_20167800796NUC4A Tableau d'assemblage du cadastre napoléonien de la ville de Mantes. IVR11_20167800797NUC4A Plan de Mantes et Mantes-la-Ville indiquant le nouveau périmètre souhaité par Mantes, 1842, M Plan des limites entre Mantes et Mantes-la-Ville, 1826-1855, M. Richard (géomètre), (AM Mantes-la Cadastre napoléonien de Mantes, section B, Centre. IVR11_20167800795NUC4A -Jolie, 3D 1). IVR11_20157800451NUC4A Carte postale de l'ancienne usine à gaz, située à l'angle de la rue des Martraits et du quai de la
    Texte libre :
    exemple de la politique expansionniste menée par la ville de Mantes-la-Jolie depuis le milieu du 19e
    Historique :
    impact dans la construction de logements à Mantes-la-Jolie. À partir du début du 20e siècle, la phase Mantes-la-Jolie. La nécessité de reloger les sinistrés est alors urgente et vient se superposer au orale, appartenait jusqu’en 1855 à la commune de Mantes-la-Ville. Le cadastre napoléonien de cette locale jusqu’à la fin du 19e siècle. Dans la première moitié du 19e siècle, Mantes demanda une extension Cordeliers. Cette proposition fut catégoriquement rejetée par Mantes-la-Ville en vertu du caractère juillet 1854, le conseil municipal de Mantes-la-Ville s’opposa à nouveau à la demande d’extension faite par la ville de Mantes (délibération du conseil municipal de Mantes du 29 juin 1854), défendant qu ’ « on ne voit pas pourquoi l’intérêt privé de la ville de Mantes l’emporterait sur l’intérêt privé de la commune de Mantes-la-Ville ». Cette demande était motivée notamment par la mise en place de la ligne de chemin de fer Paris-Rouen en 1843 qui avait coupé le territoire de Mantes-la -Ville en deux. Mantes
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie - - en ville - Cadastre : 2014 AD
    Aires d'études :
    Mantes-la-Jolie
    Référence documentaire :
    AM Mantes-la-Jolie? Extrait du Conseil municipal de Mantes-la-Ville du 5 juillet 1854 AM Mantes-la -Jolie, 3D1, Extrait du Conseil municipal de Mantes-la-Ville du 5 juillet 1854 Mantes en images. Ville de Mantes-la-Jolie : Maury imprimeur. 1978 Mantes en images. Ville de Mantes-la-Jolie : Maury imprimeur. 1978 Mantes et Mantes-la-Ville de 1789 à nos jours. GREM, Mantes et Mantes-la-Ville de 1789 à nos jours Mantes médiévale. La collégiale au cœur de la ville. Paris, Somogy. 2000. BOURSELET, V., CLERISSE, H., 1933. Mantes et son arrondissement. Paris : Editions du Temps . BOURSELET, V., CLERISSE, H., 1933. Mantes et son arrondissement. Paris : Editions du Temps. Souvenirs de Mantes Acte II : Trente ans d'aventure urbaine de 1945 à 1975 Souvenirs de Mantes Acte
  • Usine élévatoire des eaux de Seine, actuellement clinique vétérinaire Saint-Roch
    Usine élévatoire des eaux de Seine, actuellement clinique vétérinaire Saint-Roch Mantes-la-Jolie - 2 quai de la Vaucouleurs - en ville - Cadastre : 2014 AD
    Description :
    Mantes-la-Jolie, d'une date portée "anno 1889", d'une table portant l'inscription "Ville de Mantes centre et à l'arrière de la façade principale. Les murs sont couverts d'un enduit clair. La couverture avant-corps de la façade principale. La modénature est soignée. La façade latérale ouvrant sur la promenade des Cordeliers présente en son centre un fronton-pignon brisé orné des armoiries de la ville de
    Dates :
    1889 porte la date
    Datation principale :
    4e quart 19e siècle porte la date
    Illustration :
    Plan et élévation vers 1940. AM. Mantes-la-Jolie, 1 M 1. IVR11_20177800499NUC4A Vue de l'aile gauche du bâtiment, ouvrant sur la promenade des Cordeliers. IVR11_20167800650NUC4A Détail de l'aile droite de la façade principale, avec date portée. IVR11_20167800649NUC4A Détail du fronton orné surmontant la façade latérale ouverte sur la promenade des Cordeliers
    Texte libre :
    Cette usine fait partie des équipements mis en place par la ville à la suite de son agrandissement
    Historique :
    , maire de Mantes-la-Jolie, valide en conseil municipal plusieurs phases de travaux de modernisation de À la fin de la période révolutionnaire, la distribution d'eau est assurée par les sources de Limay . Mais la pénurie d'eau reste une préoccupation majeure jusqu'en 1876, date à laquelle naît l'idée d'une prise d'eau dans la Seine pour l’assainissement, le lavage et l'arrosage des rues. Le plan d’ensemble de pour la construction et l’installation des machines à vapeur, pompes, générateurs et accessoires
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie - 2 quai de la Vaucouleurs - en ville - Cadastre : 2014 AD
    Aires d'études :
    Mantes-la-Jolie
    Référence documentaire :
    Distribution des eaux de la Seine : Généralités.
  • pont routier dit Pont neuf de Mantes
    pont routier dit Pont neuf de Mantes Mantes-la-Jolie - Cadastre : AC parcelle non cadastrée domaine public
    Titre courant :
    pont routier dit Pont neuf de Mantes
    Description :
    Le nouveau pont s'appuie sur deux piles en béton et a trois arches légèrement courbées, dont la centrale est la plus longue. La chaussée, supportée par un tablier métallique, est bordée par une barrière
    Hydrographies :
    la Seine
    Illustration :
    Mantes-la-Jolie : Les quais de Mantes vus depuis le pont vers l'amont. On aperçoit l'Ile aux Dames Mantes-la-Jolie : Garde-corps métallique vu depuis le pont vers l'aval. IVR11_20117800236NUC4A Mantes-la-Jolie : Vue de l'ouvrage vers l'aval depuis les quais de Mantes. IVR11_20117800232NUC4A Mantes-la-Jolie : Pont vu depuis l'escalier menant aux quais de Mantes. On aperçoit la culée en Mantes-la-Jolie : Poutres métalliques du tablier et pile en béton vus depuis les quais de Mantes . On aperçoit la rive de l'Ile aux Dames. IVR11_20117800233NUC4A
    Historique :
    En 1940, les arches du Pont Neuf du côté de Mantes sont entièrement détruites ; il ne reste donc
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie - Cadastre : AC parcelle non cadastrée domaine public
  • Logements d'ouvriers, 1 rue Champeaux
    Logements d'ouvriers, 1 rue Champeaux Mantes-la-Jolie - 1 rue Champeaux - en ville - Cadastre : 2014 AL 81
    Illustration :
    été réalisé. Mantes la Jolie, Permis de construire, PC 38/48 IVR11_20167800183NUC4A Vue de la façade latérale, rue de Champeaux. Mantes la Jolie, Permis de construire, PC 38/48 salles à manger et 3 salons. Mantes la Jolie, Permis de construire, PC 38/48 IVR11_20167800185NUC4A bain. Mantes la Jolie, Permis de construire, PC 38/48 IVR11_20167800186NUC4A Plan du deuxième étage : 11 chambres, 1 penderie, 1 grenier. Mantes la Jolie, Permis de construire Vue de la façade, rue des Abattoirs. Le projet d'aménagement de l'entrée sur le pan coupé n'a pas
    Historique :
    En 1949, la Compagnie Industrielle de Matériel de Transport commande des travaux à l'architecte Mahieu pour aménager 12 logements dans une ancienne propriété touchée par un projet d'élargissement de la
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie - 1 rue Champeaux - en ville - Cadastre : 2014 AL 81
    Aires d'études :
    Mantes-la-Jolie
  • Centre ville
    Centre ville Mantes-la-Jolie - - en ville - Cadastre : 2014 AD
    Dossier :
    Une rue à mantes. (Fonds Bertin). Centre ville Vue de l'entrée du square avant la destruction des maisons que l'on voit, avenue de la République
  • Le décor des lycées de Mantes
    Le décor des lycées de Mantes
    Dossier :
    Le décor de cette salle de détente des garçons pourrait être la fresque sur plâtre d'environ 23m2 ayant pour sujet "La Connaissance du monde", exécutée par le peintre Alexandre Obradovitch. (Fonds Bertin) Le décor des lycées de Mantes