Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 21 à 40 sur 96 - triés par pertinence
  • maison quai Pasteur
    maison quai Pasteur Melun - 26 quai Pasteur 2 rue Barthel - en ville - Cadastre : 1985 AT 16
    Description :
    corps double en profondeur) et par un décor soigné, de style néo-classique. Le balcon au centre de la
    Étages :
    étage de comble
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    l'emplacement d'un édifice plus ancien, organisé autour d'une cour centrale, qui a accueilli un établissement de bains (cf. la photographie du quai Pasteur vers 1860, conservée à la Médiathèque de Melun sous la cote
  • maison rue de la Fontaine la Reine
    maison rue de la Fontaine la Reine Melun - 10 bis rue de la Fontaine la Reine - en ville - Cadastre : 1985 AH 65
    Titre courant :
    maison rue de la Fontaine la Reine
    Description :
    Cette villa d'inspiration néo-normande est un témoin de l'influence de l'architecture de la
    Étages :
    étage de comble
    Murs :
    faux pan de bois
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Localisation :
    Melun - 10 bis rue de la Fontaine la Reine - en ville - Cadastre : 1985 AH 65
  • maison natale de Jacques Amyot
    maison natale de Jacques Amyot Melun - 46 rue Saint-Aspais - en ville - Cadastre : 1985 AT 136
    Titre courant :
    maison natale de Jacques Amyot
    Étages :
    étage de comble
    Illustration :
    Façade de la maison natale de l'humaniste Jacques Amyot. IVR11_20037700647VA Plâtre d'Emile Gaulard pour la plaque apposée sur la maison natale de Jacques Amyot. (Musée municipal de Melun. inv. 995.8.2) IVR11_20067700026XA
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Amyot, célèbre traducteur de Plutarque, y serait né en 1513. Deux plaques commémorent son souvenir en . Pour les autres œuvres représentant l'humaniste à Melun, voir le dossier sur l'hôtel de ville.
  • ensemble de deux maisons de faubourg rue du Général de Gaulle
    ensemble de deux maisons de faubourg rue du Général de Gaulle Melun - 58-60 rue du Général-de-Gaulle - en ville - Cadastre : 1985 AS 2, 4
    Titre courant :
    ensemble de deux maisons de faubourg rue du Général de Gaulle
    Description :
    Ces deux maisons mitoyennes sont les vestiges d'un ancien front de rue, et se démarquent d'ailleurs des maisons voisines qui sont élevées en retrait de la rue du Général de Gaulle. Elles comprennent un charpente, avec noyau et marches en bois. Au n°60, cet escalier est construit en hors-oeuvre à l'arrière de la maison et présente un noyau très simple, de section circulaire. Au n°58, la mise en œuvre est plus soignée : le noyau, de section à peu près carrée, est orné d'une baguette en léger ressaut. Sous les deux maisons règnent des caves en berceau, construites en plâtre et moellons. Au n°58, le berceau de la cave est brisé et on note la présence de moellons de grande taille.
    Étages :
    étage de comble
    Typologies :
    maison de faubourg
    Observation :
    Ensemble très remanié mais encore représentatif de l'habitat ancien extra-muros, plus modeste et moins élevé qu'en coeur de ville.
    Illustration :
    Elévation ouest, sur la rue du général de Gaulle. IVR11_20027701042X Vue intérieure : planches formant la couverture de la cage d'escalier, dans les combles
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    élévation (le rez-de-chaussée, les enduits et le garde-corps sont modernes, et les baies vers le jardin ont été complètement refaites), constituent l'un des rares témoins de l'habitat ancien des faubourgs. Leur gabarit et leur escalier permettent en effet de les dater de l'Ancien Régime. Le faubourg des Carmes ayant été détruit pendant la Ligue, on peut proposer de les faire remonter au 17e siècle, bien que l'escalier en vis situé dans la maison de gauche paraisse un peu archaïque pour cette date.
    Localisation :
    Melun - 58-60 rue du Général-de-Gaulle - en ville - Cadastre : 1985 AS 2, 4
  • maison, actuellement presbytère protestant
    maison, actuellement presbytère protestant Melun - 8 avenue Thiers - en ville - Cadastre : 1985 BC 243
    Étages :
    étage de comble
    Illustration :
    Maison servant actuellement de presbytère protestant : la façade sur l'avenue Thiers Maison servant actuellement de presbytère protestant : l'escalier à balustres. IVR11_20057700478XA
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    La plaine de la Varenne, au sud des murs de la ville, était au 18e siècle une zone de cultures et de vignes. Contrairement à la rive nord (faubourgs saint-Barthélemy, des Carmes et Saint-Liesne), sur , surtout après l'arrivée du chemin de fer. Toutefois, une maison de faubourg ancienne nous est parvenue, au n°8 de l'avenue Thiers. Si son élégant décor enduit de façade, d'inspiration néo-classique, est un ajout du 19e siècle, plusieurs indices permettent en effet de dater cet édifice du 18e siècle : son toit intérieur à balustres en bois tourné. La maison sert aujourd'hui de résidence au pasteur, le temple a été
  • maison rue de la Montagne au Mée
    maison rue de la Montagne au Mée Melun - 5 rue de la Montagne au Mée - en ville - Cadastre : 1985 AH 169
    Titre courant :
    maison rue de la Montagne au Mée
    Description :
    Cette propriété domine la vallée de la Seine, elle comprend le logis principal de plan massé en brique et pierre, un logement en pan de bois situé le long de la rue, et en contrebas des remises ainsi l'ensemble une allure de petit château avec quatre petits pavillons aux angles. Côté Seine, une terrasse
    Étages :
    étage de soubassement rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Typologies :
    maison de maître
    Illustration :
    Vue du corps de logis brique et pierre. IVR11_20057700197XA Les anciens communs de la villa : vue extérieure, depuis la rue. IVR11_20057700199XA
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    La propriété, sise aux confins de Melun et du Mée, fut occupée dans la première moitié du 19e siècle par une blanchisserie de laine puis abrita une fabrique de digitaline (usine pharmaceutique ) appartenant à Louis-Joseph Debreuil. Par mariage (1882), elle passa aux mains de Marie-Joseph-Albert Turgis sous la direction de l'architecte versaillais Frantz Blondel. La décoration intérieure fut réalisée par représentait le château de Blois. Le jardin fut aménagé par l'architecte paysagiste A. Péan.
    Localisation :
    Melun - 5 rue de la Montagne au Mée - en ville - Cadastre : 1985 AH 169
  • villa Les Ravenelles
    villa Les Ravenelles Melun - 14 avenue des Tilleuls - en ville - Cadastre : 1985 BC 271
    Description :
    La villa est construite en parpaings apparents, avec un décor de brique. Sur la partie en décrochage, on trouve en outre un essentage d'ardoise et du pan de bois. Des carreaux de céramique vernissée , des épis de faîtage et un jeu sur la disposition des ardoises du toit en pavillon complètent le décor
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Observation :
    Cette villa s'inscrit dans une opération de lotissement caractéristique de l'extension de Melun vers le sud, à partir de la seconde moitié du 19e siècle (arrivée du chemin de fer). Elle a été retenue pour étude en raison de son caractère pittoresque, qui la distingue de ses voisines.
    Murs :
    parpaing de béton pan de bois
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Au début du 20e siècle, une opération de lotissement est menée par Maurice Chamaillé sur le terrain lui appartenant, à l'ouest de l'avenue Thiers. En 1913, M. Chamaillé cède à la Ville l'avenue des Tilleuls, construite pour desservir ce lotissement. Plusieurs maisons sont édifiées le long de cette voie dans le 1er quart du 20e siècle (cf. recherches de M. Damien Jullemier). La plus pittoresque est la brasserie Gruber. Celui-ci réside dans la maison voisine (31 rue de Dammarie), d'une facture beaucoup plus sobre ; il loue la villa à un professeur, Ernest Sieurin. Un parpaing de la façade porte la signature de alors installé dans le quartier, au 6 rue de la Fosse-aux-Anglais. Parmi ses autres réalisations à Melun , figure un immeuble de rapport 19 rue Saint-Etienne (1912-1913).
  • maison de maître, aujourd'hui chambre de commerce et d'industrie
    maison de maître, aujourd'hui chambre de commerce et d'industrie Melun - 36 rue du Général de Gaulle - en ville - Cadastre : 1985 AS 14
    Titre courant :
    maison de maître, aujourd'hui chambre de commerce et d'industrie
    Description :
    Imposante maison de maître de style néo-classique.
    Étages :
    étage de comble
    Typologies :
    maison de maître
    Destinations :
    chambre de commerce
    Illustration :
    Propriété de M. Cravoisier, rue du Palais de Justice : élevation est. Papier, 1893. (AM Melun. 1 Fi Propriété de M. Cravoisier, rue du Palais de Justice : élevation sud. Papier, 1893. (AM Melun. 1 Fi Propriété de M. Cravoisier, rue du Palais de Justice, coupes longitudinale et transversale. Papier Vue de la véranda. IVR11_20047700220XA
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    En 1893, l'architecte Léon Destors fournit les plans d'une maison de maître édifiée pour Henri Cravoisier par l'entrepreneur Léon Fromant. Cette demeure occupe l'emplacement de deux maisons plus anciennes , détruites en 1892. Le commanditaire est maire de Melun de 1919 à 1924. Cette maison est aujourd'hui occupée par la chambre de commerce et d'industrie, qui a conservé les façades de la maison (y compris la
    Localisation :
    Melun - 36 rue du Général de Gaulle - en ville - Cadastre : 1985 AS 14
  • maison rue Armand Cassagne
    maison rue Armand Cassagne Melun - 5 rue Armand-Cassagne - en ville - Cadastre : 1985 AV 141
    Description :
    La façade est agrémentée d'un décor varié composé de briques rouges et de motifs en grès cérame
    Typologies :
    maison de ville
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    -Cassagne porte la plaque de l'architecte parisien Emile Poignant. Construite vers 1910, elle se signale par une certaine recherche décorative avec notamment l'emploi de grès cérame reprenant, pour certains, un
  • maison rue Paul Doumer
    maison rue Paul Doumer Melun - 12 rue Paul-Doumer - en ville - Cadastre : 1985 AS 287
    Description :
    La parcelle cadastrale AS 287 est occupée par deux corps de logis anciens édifiés en cœur d'îlot : leur pignon donne sur une cour desservie par un passage couvert, au n°12 de la rue Paul-Doumer (parcelle 288). Ces deux corps de logis, perpendiculaires, sont construits en moellons de calcaire enduits , renforcés par endroits par un moyen appareil de grès (chaînages du gros-oeuvre, encadrements de baies). Tous l'origine, et désormais intégré dans un bâti de forte densité. Un troisième corps de logis a été rajouté au plus remarquable de cet ensemble est le sous-sol : la parcelle abrite deux niveaux de caves, qui sont , elles, en bon état de conservation. Le premier niveau est une salle à pilier central, voûtée d'ogives , s'étendant sous le logis 1. Le second niveau, accessible depuis l'angle nord-ouest de la cave médiévale, est
    Étages :
    étage de comble
    Statut :
    propriété de la commune
    Typologies :
    maison de ville
    Illustration :
    Plan des bâtiments (état en 2001), d'après le relevé dressé par M. Insinski (Services techniques de la Ville de Melun). IVR11_20077700176NUD Mur pignon des corps de logis 1 et 2. IVR11_20017700001V Corps de logis n°2 : porte de l'escalier en vis. IVR11_20017700003V Corps de logis n°1 : détail de l'élévation latérale est. IVR11_20017700004V Angle nord-est de la cour : raccord du logis 1 (aile en retour, à gauche) et du logis 3 (à droite Vue intérieure de l'atelier occupant le rez-de-chaussée du logis 3 : mur en pan de bois Entrée de la cave, dans l'angle nord-est de la cour. IVR11_20017700006X Vue d'ensemble du premier niveau de cave. IVR11_20017700007X Vue du premier niveau de cave, depuis l'ouest : pilier central et départ de l'escalier conduisant
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cet ensemble assez complexe constitue un intéressant vestige, malheureusement menacé, de l'habitat ancien à Melun. La parcelle se situait juste à l'intérieur des fortifications, le rempart de Philippe -Auguste la bordait à l'est. Le corps de logis le plus ancien (logis 1) occupe la partie nord-ouest de la de la maison, sa façade au pignon très pentu et la mise en œuvre de la cave permettent de dater ce logis de l'époque médiévale (14e-15e siècles?). Par la suite, un second corps de logis (logis 2) a été un texte daté de 1651. Cette source mentionne aussi l'existence d'une cave sous le jardin qui paraît correspondre au second niveau de cave du logis 1 : ce niveau, avec sa voûte en berceau appareillée, peut donc dater de la première moitié du 17e siècle. Quant au jardin, il fut dissocié de la maison vers 1660 pour troisième corps de logis a été construit en fond de cour au 19e siècle. L'évolution de la parcelle témoigne de la densification de l'habitat intra-muros, d'autant plus que cet ensemble se trouve en cœur d'îlot
  • maison rue Jacques Amyot
    maison rue Jacques Amyot Melun - 12 rue Jacques-Amyot - en ville - Cadastre : 1985 AT 62
    Description :
    décision d'alignement (élargissement de l'ancienne rue de l'Archelet) qui a considérablement amputé la profondeur de l'édifice. Mais celui-ci a conservé sur la cour son élévation d'origine, avec un étage à pan de
    Étages :
    étage de comble
    Typologies :
    maison de ville
    Murs :
    pan de bois
    Illustration :
    La structure en pan de bois, vue de la terrasse rajoutée au premier étage. IVR11_20047700479X
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
  • maison rue de Dammarie
    maison rue de Dammarie Melun - 36 rue de Dammarie - en ville - Cadastre : 1985 BC 186
    Titre courant :
    maison rue de Dammarie
    Description :
    Cette maison est élevée sur une parcelle d'angle. La façade principale, donnant sur la rue de Dammarie, est séparée de la rue par un petit jardin, selon une disposition fréquente dans la plaine de la Varenne. La mise en oeuvre est soignée (moellons de meulière à joints rocaillés, tuiles faîtières
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Illustration :
    Alignement de maisons rue de Dammarie. Au premier plan : la n°36 (J. Guillemin, architecte, Paris
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Représentations :
    Les baies du premier étage sont surmontées de frontons triangulaires, leurs linteaux sont ornés de tables composées de carreaux de céramiques aux motifs de fleurs. L'angle de la maison est marqué par un
    Historique :
    Georges Decomoy, en 1892, fait bâtir 2 maisons aux n°34 et 36 rue de Dammarie (AM Melun, 1 G 70 ). Celle d'angle, au n°36, porte la plaque de l'architecte parisien Jules Guillemin. C'est l'une des rares
    Localisation :
    Melun - 36 rue de Dammarie - en ville - Cadastre : 1985 BC 186
  • maison avenue Thiers
    maison avenue Thiers Melun - 16-20 avenue Thiers - en ville - Cadastre : 1985 BC 410
    Description :
    La maison s'organise autour d'un corps central plus élevé, entouré de deux ailes sans comble. La imitant la pierre de taille, bandeau orné de rinceaux, et frise végétale autour de la porte centrale
    Étages :
    étage de comble
    Typologies :
    maison de maître
    Illustration :
    jardinet antérieur la sépare de la rue. IVR11_20037700062X
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    s'inscrit dans l'urbanisation de la partie sud de la commune, le long de la route de Fontainebleau. Son plan , ses matériaux (ardoise et enduit fausse pierre) et la délicatesse de son décor la rangent dans la catégorie des maisons remarquables de l'avenue.
  • maison rue Saint-Aspais
    maison rue Saint-Aspais Melun - 39 rue Saint-Aspais 4 rue des Cloches - en ville - Cadastre : 1985 AT 106
    Étages :
    étage de comble
    Murs :
    pan de bois
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cette maison du 18e siècle présente une structure à pan de bois, matériau encore employé jusqu'à la fin de l'Ancien Régime malgré les risques d'incendie. On notera la présence de fausses baies sur la rue des Cloches, pour ordonnancer la façade. Bien que le rez-de-chaussée ait été remanié, il a
  • maison rue du Docteur Pouillot
    maison rue du Docteur Pouillot Melun - 34 rue du Docteur Pouillot - en ville - Cadastre : 1985 BC 167
    Description :
    balcon en ferronnerie, petit pignon central sur la lucarne). Les murs sont traités de façon originale : les pierres de meulière sont disposées avec des joints horizontaux au rez-de-chaussée et en losanges au premier étage. Des chaînes de meulière rythment les angles et encadrent la travée centrale, des
    Étages :
    étage de comble
    Observation :
    La maison se signale surtout par la mise en oeuvre très soignée de la meulière, unique à Melun.
    Illustration :
    Vue de la façade. La villa daterait de 1901-1902 et aurait appartenu à la famille Blériot
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
  • maison rue Crévoulin
    maison rue Crévoulin Melun - 23 rue Crévoulin - en ville - Cadastre : 1985 AR 181
    Étages :
    étage de comble
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    fin du 19e et au début du 20e siècle. En 1910, l'Annuaire commercial de Seine-et-Marne indique qu'elle
  • maison avenue de Meaux
    maison avenue de Meaux Melun - 7 avenue de Meaux - en ville - Cadastre : 1985 AK 471
    Titre courant :
    maison avenue de Meaux
    Description :
    La villa occupait à l'origine une position en milieu de parcelle, entourée par un jardin. Elle est construite en moellons de meulière (rez-de-chaussée et 1er étage) et en brique (étage de comble).
    Étages :
    étage de comble
    Illustration :
    Vue de la façade (élévation est). IVR11_20037700059X Vue de la façade arrière (élévation ouest). IVR11_20037700058X
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    Cette villa a été construite vers 1900 à la sortie nord de la ville. Alors bordée par les champs
    Localisation :
    Melun - 7 avenue de Meaux - en ville - Cadastre : 1985 AK 471
  • maison rue de la Fontaine la Reine
    maison rue de la Fontaine la Reine Melun - 6 rue Fontaine-la-Reine - en ville - Cadastre : 1985 AH 68
    Titre courant :
    maison rue de la Fontaine la Reine
    Description :
    Cette maison est de taille modeste, mais sa mise en oeuvre est soignée : joints rocaillés, jeu sur la brique pour les encadrements de baies, aisseliers du comble... Les velux sont bien sûr un ajout
    Étages :
    étage de comble
    Typologies :
    maison de ville
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    construit l'année suivante une autre maison située à proximité de celle-ci, au 21, rue Saint-Barthélemy des habitations ouvrières à la fin du XIXe siècle. Ces réalisations reflètent l'influence de l'architecture de Paris et sa banlieue sur l'habitat de Melun au tout début du 20e siècle.
  • maisons à pignon sur rue rue des Cloches
    maisons à pignon sur rue rue des Cloches Melun - 5-7 rue des Cloches - en ville - Cadastre : 1985 AT 294
    Description :
    rampe de fer forgé (17e siècle ?). Ces deux maisons, aujourd'hui reliées, sont cependant distinctes à médiévale, désormais semi-enterrée, et voutée d'ogives avec une clé ronde (c'est le seul exemple de clé de plancher à solives apparentes rachetant l'écart. En dessous de la maison s'étend une cave en berceau assez profonde, à laquelle on accède par un escalier droit partant de la cour à l'arrière.
    Étages :
    étage de comble
    Typologies :
    maison de ville
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
    Historique :
    difficile de dater cet ensemble auquel il faut associer la maison voisine (9, rue des Cloches) où se situe : l'hôtellerie Saint-Christophe. Ils ont depuis subi des remaniements, le rez-de-chaussée du n°5 ayant notamment
  • maison boulevard Charles Gay
    maison boulevard Charles Gay Melun - 4 boulevard Charles-Gay - en ville - Cadastre : 1985 AV 134
    Description :
    La villa s'organise selon un plan en L, sur lequel se greffent deux autres pièces : un rez-de . Ce parti assez complexe va de pair avec la recherche ornementale que traduisent notamment les aisseliers du pignon, le traitement en triplet des baies du rez-de-chaussée ou les vitraux dans la pièce en
    Étages :
    étage de comble
    Copyrights :
    (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel