Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 15 sur 15 - triés par pertinence
  • Centre ville
    Centre ville Mantes-la-Jolie - - en ville - Cadastre : 2014 AD
    Titre courant :
    Centre ville
    Illustration :
    Fragment d'un plan de la ville en 1516 : le quartier entre la Grand rue et la rue de la Sangle. (AM Projet d'agrandissement de la prison au rez-de-chaussée de l'hôtel-de-ville. AM de Mantes-la-Jolie La rue Nationale au niveau de l'ancien hôtel-de-ville. Carte postale. IVR11_20157800099X Vue du centre ville. On voit la confrontation entre les quartiers anciens et la Reconstruction Le centre ville vers 1960. On distingue le Monument aux morts qui se trouvait encore sur la place La place Simond : confrontation de la vieille ville et de la Reconstruction. IVR11_20157800223NUC4A La rue Porte-aux-Saints à son débouché vers ce qui était anciennement Mantes-la-Ville Immeubles et maisons de bourg au centre ville vus depuis la tour Saint-Maclou Vue des maisons du centre ville depuis la collégiale. On aperçoit un belvédère
    Historique :
    Le centre ville de Mantes doit sa configuration actuelle à son riche passé historique. Du Moyen Âge et de la collégiale. Les anciens ravelins sont un héritage des guerres de Religion. Devenue ville et tanneries) sont concentrées. Devenue sous-préfecture en 1800, la ville cherche à s'agrandir en en 1855 obtient des territoires pris sur Mantes-la-Ville, ce qui lui permet de s'étendre jusqu'au chemin de fer arrivé en 1843. Le centre ville connaît alors peu de transformations et certains quartiers
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie - - en ville - Cadastre : 2014 AD
  • quartier de la Ville
    quartier de la Ville Meaux
    Titre courant :
    quartier de la Ville
    Description :
    Le quartier de la "Ville" est délimité par le quai Victor-Hugo, le Cours de l'Arquebuse, le urbanistique, la "Ville" se caractérise par une occupation très dense, laissant toutefois place à quelques (aujourd'hui lycée Henri Moissan). L'axe intérieur principal de la "Ville" est l'artère est-ouest formée par la (aujourd'hui lycée Moissan, IA77000644) et la cathédrale. Cet axe met en communication la "Ville" avec les liaison entre la "Ville" et le "Marché" est quant à elle assurée par le Pont du Marché (dossier Lafayette, ce qui permet à la "Ville" de demeurer hors des grands axes routiers. La rue du Général-Leclerc
    Appellations :
    de la Ville
    Illustration :
    La rue Louis Geoffroy, vue depuis l'hôtel de ville. IVR11_20097700275NUC4A Vue panoramique prise depuis le clocher de la cathédrale : le sud-est de la ville ancienne Vue de la partie sud de la ville, depuis le clocher de la cathédrale. Au premier plan, le quartier de la "Ville". Dans le fond, le quartier du Marché dans la boucle de la Marne. IVR11_20097701152NUC4A Vue panoramique sur la place de l'hôtel de ville, depuis le clocher de la cathédrale Vue panoramique sur la partie sud-ouest de la ville ancienne, depuis le clocher de la cathédrale ville, la Marne, le pont de la pénétrante et le quartier du Marché. IVR11_20097701158NUC4A Vue panoramique sur la partie ouest de la ville ancienne, depuis le clocher de la cathédrale Vue panoramique, prise depuis un ballon captif : la partie ouest de la "Ville" et la tour nord de Vue panoramique, prise depuis un ballon captif : la partie sud-ouest du quartier de la "Ville". Au
    Historique :
    Le quartier de la "Ville" s'étend sur la rive droite de la Marne, autour du promontoire occupé par "Ville" sur la rive droite, et le "Marché" sur la rive gauche. A la fin de l'Antiquité, c'est le site le quartier canonial (dossiers IA77000616 et IA77000617), regroupés dans la partie nord de la "Ville , aujourd'hui disparu (dossier IA77000652), mais dont le site est occupé par l'hôtel de ville. Le "castrum" est toujours partiellement conservé (dossier IA77000651) et constitue la limite nord de la "Ville", mais siècle, la partie sud de la "Ville" a connu d'importants travaux avec l'aménagement du quai Victor-Hugo (dossier IA77000777) et de la place de l'Hôtel-de-Ville, en lien avec la reconstruction de ce dernier Lafayette, entre la "Ville" et la gare. Des mises à l'alignement ont aussi été poursuivies à l'intérieur de la "Ville", mais celle-ci a en grande partie conservé son parcellaire laniéré ancien et ses rues
  • quartier du Pont-du-Routoir
    quartier du Pont-du-Routoir Guyancourt - Le Pont-du-Routoir Le Château - boulevard Jean Jaurès rue de Dampierre boulevard du Château rue Neil Armstrong rue Youri Gagarine - en ville
    Illustration :
    Les immeubles du secteur du Château et du centre commercial Louis Blériot, avec leurs commerces en La rue Louis Pasteur, axe structurant du secteur du Château, aux abords de la place du Marché Vue générale du patio intérieur du centre commercial Louis Blériot, situé au sein du secteur du Devanture d'un coiffeur, ouvrant sur le patio intérieur du centre commercial Louis Blériot Vue générale de la nouvelle entrée de ville créée aux abords du centre commercial, dans le cadre de ville de Versailles en 2008-2010. Les enduits des façades ont été refaits afin que se distinguent , réalisée à partir de 1973 par l'Etablissement Public d'Aménagement (EPA) de la ville nouvelle
    Texte libre :
    rurale alors confrontée à deux bouleversements : le projet de ville nouvelle de Saint-Quentin-en-Yvelines et la crise du logement. Venez ici découvrir l'histoire d'un "morceau de ville" fait de logements Ville de Saint-Quentin-en-Yvelines, est accessible dans la rubrique Documentation - Liens web (en bas de page). Elle a fait l'objet d'une publication dans la collection "Laissez-vous conter" du label "Ville
    Localisation :
    boulevard du Château rue Neil Armstrong rue Youri Gagarine - en ville
  • Quartier des Martraits
    Quartier des Martraits Mantes-la-Jolie - - en ville - Cadastre : 2014 AD
    Illustration :
    Plan de la ville de Mantes, 1787 (Région Ile-de-France. Fonds CREDOP). IVR11_20157800015X Cadastre napoléonien de Mantes-la-Ville, section D de Saint-Lazare. IVR11_20167800796NUC4A Tableau d'assemblage du cadastre napoléonien de la ville de Mantes. IVR11_20167800797NUC4A Plan de Mantes et Mantes-la-Ville indiquant le nouveau périmètre souhaité par Mantes, 1842, M Plan des limites entre Mantes et Mantes-la-Ville, 1826-1855, M. Richard (géomètre), (AM Mantes-la
    Texte libre :
    Le quartier des Martraits, quartier résidentiel et paisible à proximité du centre-ville, est un exemple de la politique expansionniste menée par la ville de Mantes-la-Jolie depuis le milieu du 19e
    Historique :
    orale, appartenait jusqu’en 1855 à la commune de Mantes-la-Ville. Le cadastre napoléonien de cette Cordeliers. Cette proposition fut catégoriquement rejetée par Mantes-la-Ville en vertu du caractère juillet 1854, le conseil municipal de Mantes-la-Ville s’opposa à nouveau à la demande d’extension faite par la ville de Mantes (délibération du conseil municipal de Mantes du 29 juin 1854), défendant qu ’ « on ne voit pas pourquoi l’intérêt privé de la ville de Mantes l’emporterait sur l’intérêt privé de la commune de Mantes-la-Ville ». Cette demande était motivée notamment par la mise en place de la ligne de chemin de fer Paris-Rouen en 1843 qui avait coupé le territoire de Mantes-la -Ville en deux. Mantes réclamait ainsi la partie désormais coupée de Mantes-la-Ville. Le faible argument mathématique de la Mantes, auquel s’ajoutait enfin la nécessité de développement de la ville comparée aux villes voisines . Malgré ce refus catégorique soutenu par les habitants les plus « imposés » de Mantes-la-Ville, le conseil
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie - - en ville - Cadastre : 2014 AD
    Référence documentaire :
    AM Mantes-la-Jolie? Extrait du Conseil municipal de Mantes-la-Ville du 5 juillet 1854 AM Mantes-la -Jolie, 3D1, Extrait du Conseil municipal de Mantes-la-Ville du 5 juillet 1854 Mantes et Mantes-la-Ville de 1789 à nos jours. GREM, Mantes et Mantes-la-Ville de 1789 à nos jours Mantes médiévale. La collégiale au cœur de la ville. Paris, Somogy. 2000. Mantes en images. Ville de Mantes-la-Jolie : Maury imprimeur. 1978 Mantes en images. Ville de
  • Quartiers périphériques du XIXe siècle
    Quartiers périphériques du XIXe siècle Mantes-la-Jolie - - en ville - Cadastre :
    Illustration :
    Le carrefour de l'avenue de la République se trouve à la limité de la ville ancienne et de son La voie ferrée marque la limite actuelle entre Mantes-la-Jolie et Mantes-la-Ville. Au premier plan Vue des quartiers de l'extension en direction de Mantes-la-Ville. Au fond la halle Sulzer
    Texte libre :
    siècles. Les quartiers périphériques qui ceignent la ville médiévale ont été les premiers annexés au détriment de Mantes-la-Ville et ont permis à la ville de s'étendre et de se doter d'équipements urbains.
    Historique :
    ) et Mantes-la-Ville (1231 arpents 64 perches). Il n'est donc pas étonnant que la ville ait cherché à par Mantes-la-Ville en vertu du caractère « immémorial et immuable » des limites du territoire entre -Ville s’opposa à nouveau à la demande d’extension faite par la ville de Mantes (délibération du conseil municipal de Mantes du 29 juin 1854), défendant qu’ « on ne voit pas pourquoi l’intérêt privé de la ville de Mantes l’emporterait sur l’intérêt privé de la commune de Mantes-la-Ville ». Cette demande était territoire de Mantes-la -Ville en deux. Mantes réclamait ainsi la partie désormais coupée de Mantes-la-Ville développement de la ville comparée aux villes voisines. Malgré ce refus catégorique soutenu par les habitants les plus « imposés » de Mantes-la-Ville, le conseil d’arrondissement de Mantes ayant préconisé le 10 juillet 1854 le versement d’une indemnité à Mantes-la-Ville en réparation du préjudice, le 2 août 1855 immédiatement à la ville de se doter d'équipements indispensables au bon fonctionnement d'une population de 5000
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie - - en ville - Cadastre :
  • Quartier de la Reconstruction
    Quartier de la Reconstruction Mantes-la-Jolie - place Saint-Maclou place de l' Etape place Pierre-Goujon rue Auguste-Goust rue Thiers - en ville - Cadastre : 2014 AB 102-109, 110-116,118, 120-139, 751, 752 2014 AH 102-105, 108-111, 520-522, 446
    Description :
    de la ville. Il comporte des façades très différentes les unes des autres : d’un côté immeuble avec
    Illustration :
    Plan parcellaire de la ville dans son état avant les bombardements. Planche 3 (est). Dressé par R Plan parcellaire de la ville dans son état avant les bombardements. Planche 2 (sud). Dressé par R Plan parcellaire de la ville dans son état avant les bombardements. Planche 1 (ouest). Dressé par R Plan parcellaire de la ville dans son état avant les bombardements. Planche A. Similaire à la Plan parcellaire de la ville, partie ouest. Dressé en 1943 et mis à jour en 1959 par R. Thomas Plan parcellaire de la ville, partie est. Dressé en 1943 et mis à jour en 1959, 1963 et 1967 par R Vue du périmètre à reconstruire au centre ville. Planche A 1951 (Archives Nationales, Cabinet et Vue du périmètre des îlots insalubres au centre ville. Planche 1 autour de la rue Potard 1946 Vue du périmètre des îlots insalubres au centre ville. Planche 2 autour de la rue d'Alsace 1946 Vue du périmètre des îlots insalubres au centre ville. Planche 3 autour de la rue Nationale 1946
    Historique :
    appelé les "bas quartiers de la ville". 11 îlots sont relevés entre la Rue Nationale, la rue de la Gaston Lemercier, chef de groupe des architectes d'opération et de Raymond Marabout nommé par la ville décidé de choisir un nouvel emplacement pour l'hôtel de ville détruit et de construire un marché couvert
    Localisation :
    rue Thiers - en ville - Cadastre : 2014 AB 102-109, 110-116,118, 120-139, 751, 752 2014 AH 102-105
    Référence documentaire :
    Tome III. p. 143-145 Mantes et Mantes-la-Ville de 1789 à nos jours. GREM, Mantes et Mantes-la-Ville
  • quartier Saint-Aspais
    quartier Saint-Aspais Melun - en ville
    Description :
    recense qu'un seul grand jardin, derrière l'hôtel de ville (héritage de l'hôtel particulier présent sur le
    Illustration :
    Plan premier, qui comprend les maisons et bâtiments adjacents aux murs et fossés de la ville de Vue de la rue de l'Hôtel-de-ville (aujourd'hui rue Paul-Doumer) et de la rue Carnot. Au premier La rue de l'hôtel de ville (act. rue Paul-Doumer), vers 1910. Carte postale. (Musée municipal de Projet d'urbanisme pour la rue de l'hôtel de ville. Papier, tirage d'architecte, s.d. (début 20e Le centre ville en cours de semi-piétonnisation, 20 octobre 1994. (Collection particulière -Aspais et la vieille ville. IVR11_20047700397XA ville. IVR11_20047700399XA La partie nord-est de la ville, vue depuis le sommet de l'église Saint-Aspais. IVR11_20047700401XA
    Historique :
    la paroisse Saint-Aspais, au 18e siècle, est la plus peuplée de toute la ville. C'est d'ailleurs là que s'établit l'hôtel de ville. Le quartier est toujours le plus animé de Melun. Il a conservé
    Localisation :
    Melun - en ville
  • quartier Saint-Ambroise
    quartier Saint-Ambroise Melun - en ville
    Description :
    l'axe nord-sud qui forme l'épine dorsale de la ville. Mais la rue Saint-Ambroise, qui poursuit ainsi la
    Illustration :
    Vue à vol d'oiseau de la ville de Melun au XVIe siècle"" (copie du XVIIIe siècle), détail Plan troisième, qui comprend les maisons et bâtiments adjacents aux murs et fossés de la ville de Plan troisième, qui comprend les maisons et bâtiments adjacents aux murs et fossés de la ville de
    Localisation :
    Melun - en ville
  • quartier de la Varenne
    quartier de la Varenne Melun - en ville
    Illustration :
    Ville de Melun. Plan géométrique du projet d'ouverture de rues dans la partie du territoire Ville de Melun. Plan géométrique du projet d'ouverture de rues dans la partie du territoire Plan de terrains à céder par M. le Baron Fréteau de Pény à la Ville de Melun pour ouverture de rues premier plan la première usine à gaz de la ville et un peu plus loin, le grand quartier de cavalerie Saint
    Historique :
    C'est sur la rive gauche de la Seine que s'est développée la ville antique. Mais au Moyen Age établissement demeure cependant en activité aujourd'hui : la Cooper, à la périphérie sud-est de la ville.
    Localisation :
    Melun - en ville
  • quartier de Fin d'Oise
    quartier de Fin d'Oise Andrésy - Fin d'Oise
    Illustration :
    La rue Louis Desavis, exemple d'habitat pavillonnaire. IVR11_20067800526XA
  • quartier de l'île Saint-Etienne
    quartier de l'île Saint-Etienne Melun - en ville
    Illustration :
    Vue à vol d'oiseau de la ville de Melun au XVIe siècle"" (copie du XVIIIe siècle), détail : bateaux Plan des terrains appartenant à la ville de Melun, dans la partie orientale de l'île Saint-Etienne Plan des terrains appartenant à la ville de Melun, dans la partie orientale de l'île Saint-Etienne : Les futurs embellissements de la ville de Melun / Stapathi (alias Edmond Delaire). Melun : A. Huguenin de la ville de Melun / Stapathi (alias Edmond Delaire). Melun : A. Huguenin, 1912. (BM Melun
    Historique :
    Au Moyen Age, l'île Saint-Etienne forme le coeur de la ville. C'est un point stratégique essentiel
    Localisation :
    Melun - en ville
  • quartier du Marché
    quartier du Marché Meaux
    Description :
    relie la rive gauche au quartier de la "Ville", sur la rive droite. Le long de cet axe, vers le nord
    Illustration :
    Vue de la partie sud de la ville, depuis le clocher de la cathédrale. Au premier plan, la Marne Vue de la partie sud de la ville, depuis le clocher de la cathédrale. Au premier plan, le toit de
    Historique :
    Ce quartier s'étend sur la rive gauche de la Marne. Pendant l'Antiquité, la ville s'est développée est ainsi devenue une « ville double » où coexistaient deux entités bien distinctes, la "Ville" et le , tandis que la Ville restait catholique. La communication entre ces deux espaces est longtemps demeurée ), présente le même type de parcellaire laniéré que dans la « Ville », au sein de deux grands îlots que
  • Les Bas quartiers
    Les Bas quartiers Mantes-la-Jolie - - en ville - Cadastre :
    Illustration :
    Vue du périmètre à reconstruire au centre ville. (1951). (AN Cabinet et services rattachés au
    Texte libre :
    d'Athènes au centre de la ville. Deux autres dossiers ont été ouverts pour traiter des ces opérations : le
    Historique :
    La préoccupation d’assainir les bas quartiers de la ville se fait jour au conseil municipal de
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie - - en ville - Cadastre :
  • quartier de Cergy-Préfecture
    quartier de Cergy-Préfecture Cergy - Cadastre : 2010 AX, AY
    Historique :
    , Bernard Hirsch (1927-1988) fut nommé responsable de l'aménagement de la ville nouvelle de Pontoise-Cergy chantier de la ville nouvelle put ainsi démarrer. De par sa situation géographique privilégiée au sommet du coeœur de la ville nouvelle. Clément-Noël Douady fut alors chargé, sous la direction de Hirsch
  • Quartier de Gassicourt
    Quartier de Gassicourt Mantes-la-Jolie - - en ville - Cadastre :
    Illustration :
    Plan parcellaire de la ville entre la rue Castor et la rue de la Papeterie. 1/2000e (AM Mantes-la
    Historique :
    Le village de Gassicourt, placé au cœur d’un vaste territoire entre la ville de Mantes et la Mauvoisin, seigneurs de Rosny et aussi des rois de France, Philippe 1er et Louis VI . En 1295, Gassicourt mêmes ravages que la ville, notamment pendant la guerre de Cent Ans. Toutefois, il se releva de ces ligne Paris-Rouen avait comme seule gare Mantes-Station, sur le territoire de Mantes-la-Ville. C’est . La ville de Mantes réussit là un agrandissement important scellant le destin de Mantes-Gassicourt
    Localisation :
    Mantes-la-Jolie - - en ville - Cadastre :
1