Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison de notable, 23 rue du Four Gaudon (aujourd'hui médiathèque)

Dossier IA95000493 réalisé en 2018

Fiche

La médiathèque d'Ecouen est installée dans une ancienne maison de campagne de la fin du XIXe siècle. Avec son style brique et pierre et ses avant-corps donnant vue sur le grand jardin qui se déploie à l'ouest, dans le bas du bourg, cette maison est caractéristique de l'architecture de la villégiature dont on trouve plusieurs exemples à Ecouen. Les travaux menés dans les années 1980-1990, lors de sa transformation en médiathèque, ont fait perdre son cachet à la façade sur rue mais celle sur le jardin est mieux préservée.

Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonEcouen
AdresseCommune : Écouen
Adresse : 23 rue
du Four-Gaudon
Cadastre : 2014 AC 565

L’industriel parisien Louis Charles Loir, domicilié à Paris, 247 rue de Crimée, se fait construire dans le dernier quart du XIXe siècle cette maison de campagne dotée d’un grand jardin, rue du Four Gaudon (source : AD 95, 3 P 260, matrice cadastrale des propriétés bâties, 1882-1911). Il conserve toutefois comme annexes des bâtiments plus anciens, notamment la grande grange le long de la rue du Four-Gaudon, qui a conservé sa charpente d'origine, pouvant remonter au XVIIe ou au XVIIIe siècle (cette grange est aujourd'hui transformée en centre de loisirs). En 1911, Louis Charles Loir se rend également propriétaire d’une salle de théâtre à Ecouen, rue de Paris, dans les bâtiments de l’ancien hôtel du Nord (activité qui semble s’être rapidement éteinte). Par la suite, la maison de la rue du Four Gaudon a été occupée par Maurice Lemaire, polytechnicien devenu directeur général de la SNCF, et plusieurs fois ministre sous la IVe République. Rachetée par la commune en 1982, elle est devenue, après une sévère restauration, la médiathèque André-Malraux, inaugurée en 1993. Sur une partie de son jardin, désormais ouvert au public, a été édifiée l’école Jules-Verne.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Dates
Auteur(s)Personnalité : Loir Louis Charles
Louis Charles Loir

Industriel parisien de la fin du XIXe siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire attribution par source

La maison, qui abrite aujourd'hui la médiathèque, est construite un peu en retrait de la rue. Une annexe moins haute (rez-de-chaussée et comble à la Mansart, avec lucarnes cintrées) est accolée perpendiculairement à ce logis, au Nord. Par ailleurs, une belle grange s'élève plus loin, le long de la rue du Four-Gaudon. Un grand jardin s'étend à l'arrière de la maison vers l'Ouest.

Mursbrique

Toitardoise, zinc en couverture
Étages2 étages carrés
Couvrements
Couverturestoit polygonal

Typologiesmaison de notable
Techniques
Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Val d'Oise, 3 P 260 : matrice cadastrale des propriétés bâties, 1882-1911.

Bibliographie
  • AUSSEUR-DOLLEANS, Chantal, CREPIN-LEBLOND, Thierry et FÖRSTEL, Judith (avec la collaboration de : Christian Dauchel, Fanny Gosselin, Rémy Guadagnin). Ecouen. Un balcon sur la plaine de France. Collection Patrimoines d’Île-de-France. Lyon : éditions Lieux Dits, 2018. Photographies : Jean-Bernard Vialles, avec la collaboration de Laurent Kruszyk ; plan : Diane Bétored.

    p. 69
  • BOUCHART, Pierre et LE DANTEC, Monique. Ecouen, trésor d'art et d'histoire. Ecouen : Morrigane éditions, 2010.

    p. 122-123.
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Förstel Judith
Judith Förstel

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.