Dossier IA95000313 | Réalisé par
Cueille Sophie
Cueille Sophie

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
maison d'architecte, 6 rue Pasteur
Auteur
Vialles Jean-Bernard
Vialles Jean-Bernard

Photographe au service de l'Inventaire.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright
  • (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Enghien-les-Bains
  • Commune Enghien-les-Bains
  • Adresse 6 rue Pasteur
  • Cadastre 1995 AD 33

Maison construite en 1922 par l'architecte Henri Moreels pour lui même et sa famille sur une parcelle communiquant avec celle du 24, rue des Ecoles où se trouvait son cabinet d'architecte. Un grand jardin faisait le lien entre les deux édifices.

La façade antérieure se veut moderne et sans référence stylistique affirmée hormis la présence de deux piliers avec chapiteaux composites qui structurent l'une des baies du rez de chaussée. L'édifice est original autant dans le choix des matériaux, de leur mise en œuvre, des formes, des supports que dans la multiplication de différents auvents soutenus par de fins supports de bois. On remarque notamment une très légère avancée du premier étage qui, de ce fait, est soutenu par une série de corbeaux de pierre. L'architecte, pourtant amateur de l'art de la ferronnerie, a choisi pour sa propre maison des garde-corps en bois affirmant ainsi pour cet édifice un caractère plus vernaculaire illustrant le courant cottage contemporain. La qualité de l'édifice réside également dans la distribution : dans le sous sol sont disposés non seulement le garage et l'atelier mais aussi, au centre, le vestibule d'entrée conduisant vers l'escalier. Ce dernier, à deux rampes, qui selon la tradition orale familiale est inspiré des escaliers d'opéra appréciés par l'architecte, s'ouvre sur un hall distribuant salon, salle à manger et office. Les parties consacrées aux services sont distribuées par leur propre escalier qui, dans une tour demi-hors-œuvre, apparaît sur la façade postérieure. A l'étage, conformément à la tradition bourgeoise, est disposée une salle de billard ouvrant sur la façade antérieure.

  • Murs
    • meulière
    • pierre
    • brique silico-calcaire
    • brique émaillée
    • moellon
    • pan de bois
  • Toits
    tuile mécanique
  • Étages
    rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
  • Couvertures
    • toit à longs pans
    • toit conique
    • noue
    • pignon découvert
  • Escaliers
    • escalier dans-oeuvre : escalier de type complexe
    • escalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis
  • Techniques
    • sculpture
  • Statut de la propriété
    propriété privée
  • Sites de protection
    zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager
Date d'enquête 2006 ; Dernière mise à jour en 2010
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
Cueille Sophie
Cueille Sophie

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.