Logo ={0} - Retour à l'accueil

Immeubles ISAI de l'îlot A

Dossier IA78002204 réalisé en 2016

Fiche

Dénominationsimmeuble
Aire d'étude et cantonMantes-la-Jolie
AdresseCommune : Mantes-la-Jolie
Adresse : place, Saint-Maclou, Rue, Louis Cauzard, rue
Potard
Cadastre : 2014 AH 113 ; 565-566 ; 102-105; 108-111; 520-522;405

Le conseil municipal du 29 août 1946 a approuvé le projet de M. Gravereaux concernant la reconstruction des immeubles de la place Saint-Maclou et le long de la rue Nationale. Cette première phase se veut exemplaire : ce sont des immeubles ISAI, sans affectation individuelle qui marqueront le départ de la Reconstruction et donneront espoir aux sinistrés qui attendent. Une plaque est apposée en présence du président de la République, Vincent Auriol, le 14 août 1947. Le plan d'ensemble de la Reconstruction est dressé par Raymond Lopez. Raymond Gravereaux a établi l'avant projet et s'est adjoint deux architectes locaux, M. Marabout, architecte communal de Mantes et M. Lemercier de Limay.

Période(s)Principale : 3e quart 20e siècle
Dates1946, daté par source
Auteur(s)Auteur : Lopez Raymond architecte urbaniste attribution par source
Auteur : Gravereaux Raymond architecte attribution par source
Auteur : Lemercier Gaston
Gaston Lemercier

Architecte à Limay


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source
Auteur : Marabout Raymond
Raymond Marabout (15 novembre 1886 - 25 juillet 1957
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source

Le projet comporte deux parties : les immeubles de la place Saint-Maclou qui forment un front urbain continu et ceux de la Rue Nationale placés en peigne par rapport à la rue. Au total le projet comprend 43 appartements et 12 boutiques. Les immeubles sont de trois étages et les sous-sol sont en réalité des étages de soubassement à l'arrière des immeubles. Les appartements prévus sont 6 de deux pièces, 14 de 3 pièces, 13 de 4 pièces, 3 de 5 pièces et 4 de six pièces. Il est prévu que la salle commune distribue toutes les pièces (pas de couloir) et que les cuisines aient des vide-ordures. Des buanderies sont prévues au sous-sol pour les grands lavages. La standardisation des fenêtres, planchers, volets, bloc-eau, cuisines permet de faire des économies. il est aussi demandé que les matériaux du pays soient privilégiés : moellons, tuiles, béton armé. Le parti choisi reste proche de celui du lot A de la Place Saint-Maclou réalisé en 1941 deux immeubles séparés par un escalier descendant vers la rue Notre-Dame, rez-de-chaussée commerçant derrière une galerie ouverte, hauts toits et pavillon latéral permettant de masquer la différence de niveau entre les deux façades des immeubles. Quant aux immeubles placés perpendiculairement à la Rue Nationale, ils sont reliés les uns aux autres par une boutique en rez-de-chaussée qui reconstitue ainsi le front urbain.

Mursbéton
calcaire moellon sans chaîne en pierre de taille
Toittuile mécanique
Étages3 étages carrés, étage de soubassement, étage de comble
Couverturestoit à deux pans croupe

Références documentaires

Documents d'archives
  • AM Mantes-la-Jolie, 7 M 13, Reconstruction généralités

(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Bussière Roselyne
Roselyne Bussière

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.