Logo ={0} - Retour à l'accueil

Etablissement "Nord-Lumière" (bureaux et logements)

Dossier IA95000489 réalisé en 2017

Fiche

Dénominationsimmeuble
Aire d'étude et cantonEcouen
AdresseCommune : Écouen
Adresse : 59 rue
Paul Lorillon
Cadastre : 2014 AH 482

La société Nord-Lumière construit en 1928 un bâtiment à usage de commerce et d’habitation, au 59 rue Paul-Lorillon. Ce bâtiment, qui porte la plaque de "J. Boursier, architecte à Villiers-le-Bel", est agrandi en 1937 par Lhotellier, architecte attitré de la société (également auteur, avec son collègue Robin, d'un bâtiment liant administration, logements de fonction et poste de distribution à Pantin, en 1934). Le sigle « NL » est toujours visible sur le mur pignon. L'ensemble appartient aujourd'hui à la société Veolia.

Période(s)Principale : 2e quart 20e siècle , daté par source , (?)
Dates1928, daté par source
1937, daté par source
Auteur(s)Auteur : Lhotellier Bernard
Bernard Lhotellier

Architecte attitré de la société Nord-Lumière, avec Guy Robin, dans les années 1930.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte de l'entreprise attribution par source
Auteur : Boursier Alphonse Julien architecte signature

L'établissement de la société Nord-Lumière se compose de plusieurs corps de bâtiments répartis autour d'une cour tout en longueur.

Le principal de ces bâtiments est un immeuble de bureaux et de logements construit en bordure de la rue Paul-Lorillon, mais dont l'accès se fait sur la cour. Cet immeuble est haut de deux étages-carrés, avec un étage sous comble éclairé par un oculus percé dans le mur pignon. Le rez-de-chaussée est en briques apparentes, les étages sont couverts par un enduit. Le toit, en tuiles mécaniques, est à demi-croupe avec des aisseliers en bois tourné. Les fenêtres du 2e étage se détachent nettement de la façade avec une toiture en débord, qui anime les élévations. Celles-ci sont en outre ornées de garde-corps en fonte. Sur le mur pignon droit, à l'entrée de la cour, sont placées les initiales "NL" (Nord-Lumière) en céramique, et sur la façade, la plaque de l'architecte de Villiers-le-Bel J. Boursier.

A côté de cet immeuble, mais séparé de lui par l'entrée de la cour, s'élève un transformateur en briques dont la façade est animée par une frise géométrique en briques blanches sur fond rouge.

A l'arrière de l'immeuble de bureaux, longeant le côté oriental de la cour, s'élève une aile en rez-de-chaussée, en briques, avec un prolongement en béton, abritant probablement des ateliers.

Mursbrique enduit partiel
Toittuile mécanique
Étages2 étages carrés, étage de comble
Couvrements
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à longs pans demi-croupe
Typologieslogements et bureaux
Techniquescéramique


Précision représentations

Initiales "NL" en céramique sur le mur pignon.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • A.M. Ecouen, Registre des déclarations de travaux (à partir de juillet 1914).

    n° 144, construction d'une maison d'habitation avec partie à usage commercial, 1928 et n° 151, construction d'un bâtiment à usage commercial (bureau et garage) déclarée par l'architecte Lhotelier, 1937.
Bibliographie
  • AUSSEUR-DOLLEANS, Chantal, CREPIN-LEBLOND, Thierry et FÖRSTEL, Judith (avec la collaboration de : Christian Dauchel, Fanny Gosselin, Rémy Guadagnin). Ecouen. Un balcon sur la plaine de France. Collection Patrimoines d’Île-de-France. Lyon : éditions Lieux Dits, 2018. Photographies : Jean-Bernard Vialles, avec la collaboration de Laurent Kruszyk ; plan : Diane Bétored.

    p. 83-84

Liens web

(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Förstel Judith
Judith Förstel

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.