Dossier d’œuvre architecture IA78002183 | Réalisé par
Bussière Roselyne (Rédacteur)
Bussière Roselyne

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • inventaire topographique
Ecole primaire de garçon puis de filles, actuellement école élémentaire Marie-Curie
Auteur
Copyright
  • (c) Philippe Ayrault, Région Ile-de-France

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Mantes-la-Jolie
  • Commune Mantes-la-Jolie
  • Adresse place Armand-Cassan
  • Cadastre 2014 ab 777
  • Dénominations
    école primaire
  • Appellations
    Marie-Curie
  • Destinations
    école primaire de garçon puis de filles, actuellement école élémentaire

Le projet de construction d'une école laïque de garçon remonte à 1868. A cet effet, des maisons sont acquises par la ville, place de l'Ancien marché aux veaux. Mais le projet est retardé par la guerre de 70 et ne voit le jour qu'en 1874. C'est une école de trois classes dont les plans ont été réalisés par l'architecte voyer de Mantes, Philippe Pinho. En 1884, elle devient école de fille, l'école de garçons étant le groupe scolaire Jules Ferry. L'école est agrandie en 1899 : une nouvelle classe est ajoutée, puis à diverses reprises en 1907 et 1929. En 1954, 2 classes provisoires sont installées. En 1959, la ville fait abattre des immeubles lui appartenant pour réaménager l'entrée de l'école. En 2009-2010 l'école a été restructurée et agrandie par l'architecte Grégory Vallot de l'agence Jacques Imbert. Elle compte désormais 10 classes, une bibliothèque, une salle multi-média et un restaurant scolaire.

L'école est en brique et pierre, pierre dure de Chérence et pierre tendre de Saint-Gervais pour le gros-oeuvre, entièrement enduit aujourd'hui. La sculpture et l'ornementation d'origine (disparus) étaient en carton pierre. Le bâtiment sur rue, à un étage, abritait les logements, tandis que les salles de classe, en rez-de-chaussée étaient à l'arrière, le long de la rue. Toutes les baies du rez-de-chaussée étaient cintrées. L'aile le long de la rue L'Evesque a été complètement restructurée et rehaussée d'un étage. Un parking souterrain a été creusé. Les ouvertures sont désormais rectangulaires, y compris celle du bâtiment d'entrée du côté de la même rue. L'étage aux fenêtres en bande est recouvert d'un revêtement en bois.

  • Murs
    • calcaire pierre avec brique en remplissage
  • Toits
    tuile mécanique (incertitude)
  • Étages
    1 étage carré, en rez-de-chaussée
  • Couvertures
    • toit en pavillon

Documents d'archives

  • AM Mantes-la-Jolie, 5 M 10. Ecole de filles rue l'Evesque

    archives municipale de Mantes-la-Jolie : 5 M 10
  • AM Mantes-la-Jolie, 4 M 16. Ecole de filles rue l'Evesque.

    Archives municipales, Mantes-la-Jolie : 5M10
  • AM Mantes-la-Jolie, 5 M 38. Ecole de filles rue l'Evesque.

    Archives municipales, Mantes-la-Jolie : 5 M 38
Date d'enquête 2015 ; Date(s) de rédaction 2015
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
Bussière Roselyne
Bussière Roselyne

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers
Fait partie de