Logo ={0} - Retour à l'accueil

École maternelle Les Capucines

Dossier IA78002223 inclus dans Quartier des Martraits réalisé en 2016

Fiche

Œuvres contenues

L'école maternelle Les Capucines est le seul établissement scolaire public du quartier des Martraits.

Appellationsécole Les Capucines
Dénominationsécole maternelle
Aire d'étude et cantonMantes-la-Jolie
AdresseCommune : Mantes-la-Jolie
Adresse : 34 rue
Saint-Bonaventure
Cadastre : 2014 AD 374

La création de l'école Les Capucines est le résultat du transfert de l'école maternelle sise à l'origine dans l'ancien couvent des Bénédictines transformé, à partir de 1921, en Habitation à Bon Marché pour familles nombreuses. L'ouverture en 1928 de cette école au rez-de-chaussée de l'HBM boulevard Victor Duhamel avait été initiée, par délibération du 17 juillet 1925, afin de palier l'augmentation d'effectifs de la petite école de filles de la rue de Levesque et de prévenir l'accroissement de population causée par l'urbanisation du quartier des Martraits. Cette école de l'ancien couvent était dirigée par Mademoiselle Goust, fille du maire de Mantes-la-Jolie, Auguste Goust.

La désignation de Robert Vassy, architecte résidant à Mantes-la-Jolie (5 Place de l'Etape), est approuvée par délibération du conseil municipal du 26 mars 1962. L'adoption du projet architectural définitif intervient le 31 janvier 1967 et la réception des travaux est datée du 30 octobre 1969. Le nom de cette école, "Les Capucines", s'inscrit dans une démarche globale d'appellation des écoles maternelles de la ville par des noms de fleurs.

Période(s)Principale : 3e quart 20e siècle , daté par source
Dates1967, daté par source
Auteur(s)Auteur : Vassy Robert
Robert Vassy (1926 -

Robert Vassy, architecte à Mantes-la-Jolie, fut élève de l'Ecole des Beaux-arts de Paris de 1946 à 1956, promotion Mara (1956).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source

L'école maternelle Les Capucines est composée d'un premier corps de bâtiment reposant sur deux pilotis et présentant un étage carré occupé par un appartement de quatre pièces doté d'un balcon. Se déploie ensuite un corps de bâtiment en rez-de-chaussée qui contient les trois seules classes de cet établissement, une salle de motricité, une salle de propreté et une bibliothèque. La structure d'ensemble est en béton armé et la toiture à un pan en légère pente est couverte en zinc. Deux espaces ont été rajoutés ultérieurement à la construction initiale : une cantine placée au fond de la cour de récréation à l'extrémité du bâtiment initial et un dortoir accolé à la façade arrière. La façade sur cour est rythmée de vingt-six travées alternant baies ou portes vitrées et pans de mur couverts de mosaïque bleue. L'intérieur de l'école conserve son plafond recouvert d'un lambris de revêtement.

Mursbéton béton armé (?)
brique
Toitzinc en couverture
Étages1 étage carré
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à un pan
Techniquessculpture
Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives municipales, Mantes-la-Jolie, 5 M 36(2)

  • Archives municipales, Mantes-la-Jolie, 114 SB

(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Bussière Roselyne
Roselyne Bussière

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Mélandri Magali
Magali Mélandri

Stagiaire Institut national du patrimoine, juillet-décembre 2016.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.