Dossier d’œuvre architecture IA91000992 | Réalisé par
Roullier Lise
Roullier Lise

Stagiaire, puis vacataire, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • enquête thématique départementale, grands ensembles de l'Essonne
cité dite 1ère opération Ilot de la Bourgogne
Auteur
Copyright
  • (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Essonne
  • Commune Massy
  • Lieu-dit Massy-Opéra
  • Adresse avenue du Président Kennedy , avenue de Bourgogne , allée de Bordeaux , avenue de France
  • Cadastre 1955 OK 180, 181, 182, 183, 184, 185, 186, 187, 188
  • Dénominations
    cité
  • Appellations
    1ère opération Ilot de la Bourgogne
  • Dossier dont ce dossier est partie constituante

L'Office Départemental d'HLM de Seine-et-Oise lance une première opération en 1959 pour l'îlot de la Bourgogne du grand ensemble de Massy-Antony. Il s'agit du début de l'aménagement du Grand ensemble autour du groupe scolaire Nicolas Appert, construit avant même le lancement du grand ensemble. Cette opération est confiée à l'architecte Pierre-Edouard Lambert, collaborateur d'Auguste Perret pour la reconstruction du Havre, assisté de Gaston Appert, Robert Lechauguette et Solange d'Herbez de la Tour. La Société Générale de Constructions Industrialisées prend en charge le chantier de 1959 à 1961. Une première tranche de travaux permet de réaliser 165 logements de type HLM A bis dans les bâtiments A à D, puis une deuxième tranche de 75 logements de type HLM A bis et 139 logements de type HLM B pour les bâtiments E à I. Les bâtiments, aujourd'hui gérés par l'OPIEVOY, ont fait l'objet de divers travaux de réhabilitation : réaménagement des halls d'entrée, mise en place de garde-corps métalliques peints en bleu pour les fenêtres toute hauteur, pose de fenêtres et de volets en PVC et pose de parement d'isolation.

La première opération de l'îlot de la Bourgogne comprend 379 logements répartis en huit barres R+4 et un plot R+4. Les pieds d'immeubles sont aménagés en pelouses, haies arbustives ou taillées, et en bacs plantés. Le stationnement se fait à l'extérieur, le long des voies et en nappes. La structure est constituée de voiles porteurs verticaux avec remplissage de dalles de béton. Les façades forment des travées verticales, constituées de fenêtres toute hauteur, protégées par un garde-corps en barreaudage métallique parfois remplacé par un garde-corps plein métallique, peint en bleu. La toiture est en terrasse, recouverte d'une étanchéité sur dalles en béton. Les rez-de-chaussées surélevés comportent des halls étroits avec escaliers droits. Les escaliers desservent des logements de type 1 à 5.

  • Murs
    • béton
  • Toits
    béton en couverture
  • Étages
    4 étages carrés
  • Couvertures
    • terrasse
  • Escaliers
    • escalier dans-oeuvre
  • Jardins
    parterre de gazon
Date d'enquête 2010 ; Date(s) de rédaction 2010
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel
Roullier Lise
Roullier Lise

Stagiaire, puis vacataire, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.