Logo ={0} - Retour à l'accueil
Hôtel de ville du 14e arrondissement

Cheminée de la salle des mariages

Dossier IM75000170 réalisé en 2015

Fiche

Dénominationscheminée
Aire d'étude et cantonPetit Montrouge
AdresseCommune : Paris 14e arrondissement

La cheminée de la salle des mariage fait partie de l'important programme décoratif initié par l'architecte Auburtin, dans le cadre des travaux d’agrandissement et d'embellissement de la mairie dès 1881. Cette cheminée monumentale a été réalisée par l'entreprise d'ameublement J.Boison, sise 44 bis rue de Charenton, faubourg Saint Antoine, Paris XIIe, d'après un dessin de l'architecte. Elle comporte une horloge dont le cadran est émaillé, réalisé par Bozzel et au centre de la hotte, placée dans une mandorle dorée une Marianne de marbre exécutée par Jules Blanchard.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1889, porte la date
Auteur(s)Auteur : Bozzel
Auteur : Boison J. menuisier-ébéniste
Auteur : Blanchard Jules sculpteur attribution par travaux historiques
Auteur : Auburtin Elie-François-Alexandre-Emile
Elie-François-Alexandre-Emile Auburtin (1838 - 1899

Elie-François-Alexandre-Emile Auburtin, élève de Simon-Claude Constant-Dufeux à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, promotion 1857. Réalise les agrandissements de la mairie de Montrouge, inaugurés en 1889.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte

Relevant de la typologie des cheminées engagées, cette cheminée se compose d'un foyer encadré de marbre vert. Le tableau de l'âtre est orné d'un décor en damier bordé d'une frise géométriques en carreaux vernissés. Le contre-coeur se compose d'une plaque de fonte figurant un médaillon central portant l'inscription "RF" (pour République Française), traversé d'une épée, d'un rameau de laurier et d'un bouclier. Le foyer est encadré de part et d'autre par deux piédroits au décor de faunes engainés. Sur le sol, un pavement de marbre polychrome 'vert, rouge, beige, noir, gris) à motif géométrique forme la dalle du foyer. Au centre de l'entablement se trouve une pendule au cadran pivotant émaillé. La hotte droite qui surmonte la cheminée abrite en son centre un médaillon doré qui sert d'écrin au buste de Marianne.

Catégoriesmenuiserie ébénisterie
Matériauxchêne
marbre, vert, blanc fonte au sable à découvert
métal, émail, polychrome
céramique
Mesuresh : 6.0
l : 4.0
Précision dimensions

Les dimensions de la cheminée se décomposent ainsi : Foyer : h 142, l 172; Contre-coeur : h 98, l 86; Piédroit (chaque) : h 228, l 320; .

Iconographiesfaune
végétal
lion
épée
écu
laurier
Marianne
Inscriptions & marquesdate
Précision inscriptions

Le médaillon surmontant le buste de Marianne porte la date "1889".

Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives de Paris. V27M4 art.1-13. Mairie du XIVe.

(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Sol Anne-Laure
Anne-Laure Sol

Conservateur du patrimoine, service Patrimoines et Inventaire, Région Ile-de-France.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.